Tourisme

De
Publié par

Approches sectorielles TOURISME Une fréquentation moindre En 2011, si un certain dynamisme est constaté dans le tourisme en France, la Franche-Comté enregistre une baisse de fréquentation, notamment de la clientèle étrangère. Malgré des arrivées plus nombreuses, la fréquentation des campings recule globalement du fait d’une diminution de la durée moyenne de séjour. Celle-ci est affectée notamment par l’absence de ponts au mois de mai et par la météo capricieuse en juillet. Soutenue par une clientèle d’affaires toujours très présente, l’hôtellerie homologuée connaît un repli plus modéré. Baisse de la fréquentation des campings 2011, une moins bonne année pour les campings francs-comtois En 2011, la fréquentation des campings francs-comtois diminue Évolution du nombre de nuitées dans l’hôtellerie de plein air en Franche-Comté et en France métropolitaine de 2007 à 2011de 5,2 % par rapport à l’année précédente, alors qu’elle conti- nue de progresser en France métropolitaine (+ 2,8 %). Ainsi, Indice base 100 en 2007 1251 269 500 nuitées sont vendues dans les 111 campings de la Franche-Comté région, correspondant à 309 000 arrivées, soit 1,1 % de plus 120 qu’en 2010. Les vacanciers sont plus nombreux mais optent 115pour des séjours plus courts, dont la durée moyenne est de 4,1 jours contre 4,4 jours en 2010. Le taux d’occupation moyen des 110 campings de la région est de 25,7 %, en retrait de 0,8 point par rapport à la saison 2010.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 31
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Approches sectorielles TOURISME
Une fréquentation moindre
En 2011, si un certain dynamisme est constaté dans le tourisme en France,
la Franche-Comté enregistre une baisse de fréquentation, notamment de la
clientèle étrangère. Malgré des arrivées plus nombreuses, la fréquentation des
campings recule globalement du fait d’une diminution de la durée moyenne de
séjour. Celle-ci est affectée notamment par l’absence de ponts au mois de mai et
par la météo capricieuse en juillet. Soutenue par une clientèle d’affaires toujours
très présente, l’hôtellerie homologuée connaît un repli plus modéré.
Baisse de la fréquentation des campings 2011, une moins bonne année
pour les campings francs-comtois
En 2011, la fréquentation des campings francs-comtois diminue Évolution du nombre de nuitées dans l’hôtellerie de plein air
en Franche-Comté et en France métropolitaine de 2007 à 2011de 5,2 % par rapport à l’année précédente, alors qu’elle conti-
nue de progresser en France métropolitaine (+ 2,8 %). Ainsi, Indice base 100 en 2007
1251 269 500 nuitées sont vendues dans les 111 campings de la Franche-Comté
région, correspondant à 309 000 arrivées, soit 1,1 % de plus 120
qu’en 2010. Les vacanciers sont plus nombreux mais optent
115pour des séjours plus courts, dont la durée moyenne est de 4,1
jours contre 4,4 jours en 2010. Le taux d’occupation moyen des
110
campings de la région est de 25,7 %, en retrait de 0,8 point par
rapport à la saison 2010. Il reste toutefois supérieur à celui enre- 105
France Métropolitainegistré au cours des années 2004 à 2008. Si l’activité est élevée
100
en juin et en septembre, elle est freinée en mai, par l’absence
de ponts et en juillet, par une météo défavorable. 95
2007 2008 2009 2010 2011En un an, le nombre de nuitées vendues dans les campings
Année
une étoile progresse de 14,5 %. Par contre, il diminue dans les
Sources : INSEE - DGCIS
établissements de milieu et haut de gamme. La baisse la plus (enquête de fréquentation dans l'hôtellerie de plein air)
Près de 15 % de nuitées en plus dans les campings classés 1 étoile
Répartition du nombre des arrivées, des nuitées, de la durée moyenne de séjour dans les campings francs-comtois par catégorie en 2011
Arrivées Nuitées
Durée moyenne de séjour
Catégorie de camping Nombre en 2011 Évolution 2010-2011 Nombre en 2011 Évolution 2010-2011 (en jours)
(en milliers) (en %) (en milliers) (en %)
1 étoile 19,8 + 8,5 68,5 + 14,5 3,5
2 étoiles 58,8 – 13,9 184,5 – 13,2 3,1
3 étoiles 148,3 + 7,9 528,1 – 6,9 3,6
4 étoiles 82,1 + 0,8 488,4 – 2,1 6,0
Franche-Comté 309,0 + 1,1 1 269,5 – 5,2 4,1
dont :
clientèle française 140,4 + 0,8 545,6 + 0,6 3,9
clientèle étrangère 168,6 + 1,5 723,9 – 9,1 4,3
dont :
emplacements nus 233,4 – 0,5 780,2 – 11,0 3,3
emplacements locatifs 75,6 + 6,7 489,3 + 5,9 6,5
France métropolitaine 19 556,2 + 1,9 106 778,1 + 2,8 5,5
Sources : INSEE - DGCIS (enquête de fréquentation dans l’hôtellerie de plein air)
11Tourisme
forte concerne les campings dotés de deux étoiles (– 13,2 %). Fréquentation en légère baisse dans l'ensemble
Les campings trois et quatre étoiles perdent respectivement de l’hôtellerie franc-comtoise
Évolution du nombre de nuitées dans l’hôtellerie homologuée6,9 % et – 2,1 %. En 2011, ces deux dernières catégories
en Franche-Comté et en France métropolitaine de 2007 à 2011
totalisent 80 % des nuitées vendues dans la région.
Indice base 100 en 2007Par rapport à 2010, la fréquentation de la clientèle étrangère 106
diminue de 9,1 %, tandis que celle de la clientèle française est
Franche-Comté104stable (+ 0,6 %). Toutefois, les campings de la région restent ma-
joritairement fréquentés par les étrangers (57 % des nuitées).
102
En 2011, la durée moyenne de séjour sur un emplacement nu
est plus courte que sur un emplacement équipé, pour lequel la 100
location à la semaine est plus souvent pratiquée (3,3 jours contre
986,5 jours). Le recours aux emplacements équipés continue de pro-
gresser alors qu’il est en nette diminution pour les emplacements France Métropolitaine96
nus (+ 5,9 % contre – 11,0 %). Ces derniers ont toutefois toujours
94la préférence puisqu’ils rassemblent 61,5 % des nuitées vendues 2007 2008 2009 2010 2011
et 75,5 % des arrivées. Par ailleurs, dans les campings de une à Année
trois étoiles, la durée moyenne de séjour se situe entre 3,1 et 3,6 Sources : INSEE - DGCIS - CRT de Franche-Comté
(enquête de fréquentation dans l'hôtellerie homologuée)jours contre 6 jours dans les campings à quatre étoiles.
Recul de l’activité dans les hôtels ou avec une étoile et surtout dans ceux disposant de trois ou
de milieu de gamme quatre étoiles (respectivement + 1,3 % et + 5,8 %).
Bien qu’en baisse de 1,0 % sur l’année, la fréquentation de la
erAu 1 janvier 2011, le parc hôtelier franc-comtois est consti- clientèle française reste majoritaire avec 85,2 % des nuitées
tué de 307 hôtels. Il offre 7 505 chambres, soit 36 de moins vendues. La fréquentation de la clientèle étrangère recule de
qu’un an plus tôt. Au cours de l’année, 1 967 700 nuitées 4,1 %. Cette baisse affecte les quatre départements francs-
sont vendues dans la région, soit un recul de 1,5 % en un an. comtois. La plus forte diminution concerne la Haute-Saône
Par contre, en France, la fréquentation est en hausse de 3 %. où la chute atteint 22 %.
Comme dans les campings, les séjours y sont plus nombreux En 2011, le taux d’occupation des hôtels francs-comtois
mais moins longs. Dans chacun des quatre départements de reste stable (52,8 %). Il le doit à une clientèle d’affaires très
la région, le nombre d’arrivées augmente alors que le nombre présente, consommant 58,7 % des nuitées. En France mé-
de nuitées diminue. En Franche-Comté, la durée moyenne de tropolitaine, le taux correspondant est de 44,1 %. Dans la
séjour est de 1,51 jour, contre 1,82 en France métropolitaine. région, les taux d’occupation des mois de juin et septembre
En moyenne, les Français séjournent moins longtemps dans sont les plus élevés de l’année (respectivement 64,0 % et
la région que les étrangers (1,49 jour contre 1,57). 62,6 %). Le dernier trimestre bénéficie du taux d’occupation
En Franche-Comté, seuls les hôtels de milieu de gamme sont moyen le plus élevé de ces cinq dernières années. 
touchés par la baisse de fréquentation (– 5,0 %). À l’inverse,
le nombre de nuitées augmente dans les établissements sans Adeline BAGUE (INSEE)
L’hôtellerie de haut de gamme s’en sort bien
Répartition de la durée des séjours, du taux d’occupation, de la part de la clientèle d’affaires 610 gîtes
dans les hôtels francs-comtois, par catégorie en 2011 sont inscrits
en centrale Arrivées Nuitées Part Durée
Taux de réservation de clientèle moyenne Nombre Évolution Nombre Évolution d’occupation
d’affaires de séjour en 2011 2010-2011 en 2011 2010-2011 (en %)
(en %) (en jour)(en milliers) (en %) (en milliers) (en %) En 2011, selon le Comité
Régional du Tourisme Doubs 664,1 + 3,6 985,8 – 0,8 54,5 62,1 1,5
(CRT), 610 gîtes francs-Jura 334,4 + 2,7 523,3 – 0,9 49,6 44,2 1,6
comtois sont inscrits en Haute-Saône 142,1 + 7,0 207,2 – 5,3 50,1 60,6 1,5
centrale de réservation, Territoire de Belfort 166,5 + 2,3 251,4 – 1,7 55,4 73,9 1,5
contre 635 l’année Franche-Comté 1 307,1 + 3,6 1 967,7 – 1,5 52,8 58,7 1,5
précédente. Ils génèrent dont :
un chiffre d’affaires de clientèle française 1 122,2 + 4,2 1 677,3 – 1,0 – – 1,5
3,3 millions d’euros, soit clientèle étrangère 184,9 – 0,2 290,4 – 4,1 – – 1,6
une hausse de 0,6 % sur dont :
un an. En moyenne, la 0 et 1 étoile 303,1 + 1,7 452,6 + 1,3 54,5 66,8 1,5
durée totale de location
2 étoiles 733,0 + 1,1 1 103,5 – 5,0 51,9 56,3 1,5
par gîte est de 14,8
3 et 4 étoiles 271,0 + 13,3 411,6 + 5,8 53,6 56,2 1,5
semaines (14,3 semaines
France métropolitaine 109 005,3 + 3,3 198 274,1 + 3,2 61,0 44,1 1,8
en 2010).
Sources : INSEE - DGCIS - CRT de Franche-Comté (enquête de fréquentation dans l’hôtellerie homologuée)
12

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.