Tourisme en Rhône-Alpes : 19,8 millions de nuitées pendant l'été 2002

De
Publié par

L A L E T T R E Numéro 7Résultats Juillet 2003 Tourisme en Rhône-Alpes : 19,8 millions de nuitées pendant l’été 2002 Au cours de l’été 2002, les touristes ont passé 19,8 millions de nuitées en Rhône-Alpes. Les uns séjournent en camping, surtout en Ardèche, les autres à l’hôtel ou en hébergement collectif, plutôt en Haute-Savoie. La fréquentation totale est stable par rapport à l’été dernier. C’est en milieu de saison que le taux d’occupation est le plus fort : en juillet dans les campings et les hébergements collectifs, en août dans les hôtels. Par rapport à l’été dernier, le taux est stable dans les campings et l’hôtellerie, en hausse dans les hébergements collectifs. La fréquentation étrangère (5,7 millions de nuitées au total) est stable Chantal Drouin-Manissier dans les campings, mais recule dans l’hôtellerie. Dans les hébergements Séverine Mugnier collectifs, elle retrouve son niveau d’avant 2001.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 12
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

L A L E T T R E
Numéro 7Résultats Juillet 2003
Tourisme en Rhône-Alpes :
19,8 millions de nuitées
pendant l’été 2002
Au cours de l’été 2002, les touristes ont passé 19,8 millions de nuitées en
Rhône-Alpes. Les uns séjournent en camping, surtout en Ardèche, les autres
à l’hôtel ou en hébergement collectif, plutôt en Haute-Savoie.
La fréquentation totale est stable par rapport à l’été dernier.
C’est en milieu de saison que le taux d’occupation est le plus fort : en
juillet dans les campings et les hébergements collectifs, en août dans les
hôtels. Par rapport à l’été dernier, le taux est stable dans les campings et
l’hôtellerie, en hausse dans les hébergements collectifs.
La fréquentation étrangère (5,7 millions de nuitées au total) est stable
Chantal Drouin-Manissier dans les campings, mais recule dans l’hôtellerie. Dans les hébergements
Séverine Mugnier collectifs, elle retrouve son niveau d’avant 2001.
Le tourisme en Rhône-Alpes pendant l'été 2002
L'hôtellerieLes campings
Franche- Franche-Bourgogne BourgogneComté Comté
SuisseSuisse Ain
Haute-Ain Rhône Haute-Rhône Savoie
Savoie
Loire
Loire Savoie
Savoie
Isère Auvergne IsèreAuvergne ItalieItalie
Nuitées Nuitées
en milliers en millersArdèche DrômeArdèche Drôme
Taux d'occupation en % Taux d'occupation en % 2 0003 000
plus de 30 de 25 à 30 plus de 61 de 57 à 61 1 1001 300
350moins de 25 100 moins de 57
Les hébergements collectifs Fréquentation totale et évolution
Franche- Franche-Bourgogne BourgogneComté ComtéSuisse Haute- Suisse
SavoieAin AinHaute-
RhôneSavoieRhône
Loire
LoireSavoie
Isère
SavoieIsère
Auvergne Auvergne
ItalieItalie Drôme
Nuitées
en milliersArdèche Drôme Nuitées
Ardèche
en milliers
Taux d'occupation en % Evolution 2001-2002 en % 4 8001 500 Savoie
Isèreplus de 48 de 42 à 48 supérieure à 2 de 0 à 2 2 300 500
100 600inférieure à -2 de 0 à - 2moins de 42
Ce numéro de La Lettre-Résultats est téléchargeable à partir du site Internet
www.Insee.fr/rhone-alpes, à la rubrique « Publications ».?
119,8 millions de nuitéesont été La seconde position revient àNuitées : en hausse dans
enregistrées de mai à septembre 2002 l’Ardèche, dont les campings représen-les campings, stables
dans les campings homologués, les tent 40 % de la fréquentation régionale
dans l’hôtellerie et les hôtels homologués et les héberge- de l’hôtellerie de plein air. Dans ce dé-
ments collectifs, soit à peine 0,5 % de partement, ils accueillent à eux seulshébergements collectifs
plus qu’en 2001. Sur 10 nuitées, 4 80 % des nuitées de la saison. A l’in-
vont dans un camping, 4 à l’hôtel et 2 verse dans le Rhône, 88 % de la fré-
dans un hébergement collectif. quentation est concentrée dans les
Seules les nuitées des campings sont hôtels. La répartition des nuitées en-
en augmentation (+1 %), ce qui con- tre les types d’hébergements est beau-
firme la progression régulière obser- coup plus équilibrée dans les trois
vée depuis l’été 1996 dans ce type départements alpins. Néanmoins ce
d’hébergement. La fréquentation dans sont eux qui accueillent près des trois
l’hôtellerie est stable : son évolution quarts des nuitées des hébergements
est freinée par une fréquentation collectifs.
étrangère toujours en recul (-2,5 %) L’hébergement de moyenne gamme
depuis les évènements du 11 septem- (2 étoiles en hôtel et 3 étoiles en cam-
bre, en partie compensée par une pro- ping) concentre près de la moitié de la
gression des nuitées de la clientèle fréquentation totale. Le haut de
française. Après une mauvaise saison gamme est plus fréquenté en camping
2001, la fréquentation dans les héber- (une nuitée sur cinq en 4 étoiles) qu’en
gements collectifs se stabilise : seules hôtel (une nuitée sur vingt en 4 étoi-
l’Ardèche et la Drôme enregistrent des les). Les centres de vacances ac-
variations significatives, respective- cueillent près de la moitié des nuitées
ment +11 % et -7 % de nuitées par enregistrées dans les hébergements
rapport à 2001. collectifs, les villages de vacances le
tiers.
Comme l’été dernier, la Haute-Savoie Globalement le nombre de nuitées est
reste la plus attractive, avec près du plus important au mois d’août qu’au
quart de la fréquentation totale de la mois de juillet sauf dans les campings
saison : elle reçoit 35 % des nuitées où, comme en 2000, la fréquentation
des hébergements collectifs et 25 % est plus importante en juillet. Plus des
des hôtels. deux tiers des nuitées de la saison sont
concentrés sur les mois de juillet-août.
2Nuitées par département
en milliers
Campings Hôtellerie Hébergements Ensemble Rappel 2001
collectifs 2002 %
Haute-Savoie 1 340 2 007 1 458 4 805 24 4 844
Ardèche 2 989 403 409 3 800 19 3 639
Savoie 704 1 160 1 032 2 896 15 3 031
Isère 671 1 125 543 2 339 12 2 308
Drôme 1 157 743 342 2 242 11 2 183
Rhône 141 1 741 90 1 972 10 1 976
Ain 383 562 176 1 121 6 1 109
Loire 109 354 113 576 3 572
Rhône-Alpes 7 494 8 095 4 163 19 752 100
Rappel 2001 7 406 8 093 4 164 19 662
Source : Insee, Direction du Tourisme et ORT
en %Nuitées par type d'hébergement
en milliers
Hébergements collectifs
Campings par catégorie Hôtellerie par catégorie par type d'hébergement
Centres internationaux1 étoile 4 étoiles de séjour (77)(266) (476) 0 étoile Auberges de jeunesse Autres (111)
(1 119) (90)
Maisons familiales4 étoiles
2 étoiles 1 étoile (513)(1 516) 3 étoiles(2 418) (399)en milliers (1 965)
2 étoiles Villages de Centres de3 étoiles (4 138) vacances vacances(3 292) (1 386) (1 987)
Source : Insee, Direction du Tourisme et ORT
1 Les données présentées ici sur l’hôtellerie ne sont pas comparables à celles des années précédentes : dans le présent numéro, elles portent sur la même période (mai-septembre)
pour chacun des trois hébergements ; auparavant, les données de l’hôtellerie portaient sur la période juin-septembre.
2 Dans l'ensemble du document, les départements sont classés par ordre décroissant du nombre total de nuitées.
Insee Rhône-Alpes - La Lettre Résultats N°7 - Juillet 20032Les mois de juillet et août restent sans sion de 7 points du taux d’occupationTaux d’occupation :
conteste les mois où les hébergements dans la région est due aux effets con- fortes disparités selon
touristiques atteignent le meilleur jugués d’une plus grande fréquenta-
le type d’hébergement taux d’occupation : en juillet pour les tion, et d’une baisse de l’offre, les hé-
campings et les hébergements collec- bergements collectifs adaptant de plus
tifs, en août pour les hôtels. Dans l’hô- en plus leurs dates d’ouverture à la
tellerie, le taux fluctue peu tout au demande de la clientèle.
long de la saison, la clientèle d’affai- Le taux d’occupation des campings va
res remplaçant les touristes . En re- crescendo avec le nombre d’étoiles, et
vanche, le taux d’occupation des cam- ce dans tous les départements. Dans
pings est lié au calendrier ; il est très l’hôtellerie, pendant l’été 2001, les éta-
bas en mai et septembre même dans blissements 0 étoile et 4 étoiles avaient
les départements les plus fréquentés un taux d’occupation identique
comme l’Ardèche et la Drôme. La ten- (66,3 %). En 2002, ce sont les hôtels
dance est moins marquée dans les hé- homologués 0 étoile qui ont le meilleur
bergements collectifs, même si les taux d’occupation (67,4 %), notam-
taux d’occupation sont nettement plus ment grâce au taux d’occupation élevé
élevés en juillet-août, dépassant les des hôtels économiques de chaîne,
60 %. Sur l’ensemble de la saison alors que les hôtels 4 étoiles voient
seuls l’Ardèche et la Drôme ont des leur taux diminuer de 4 points.
taux supérieurs à 50 %. La progres-
Taux d'occupation par département
en %
Campings Hôtellerie Hébergements collectifs
2002 Evolution* Evolution*2002 2002 Evolution*
Haute-Savoie 30 e 58 2 45 6
Ardèche 35 e 56 -3 56 7
Savoie 30 -1 55 1 43 9
Isère 27 -2 60 1 41 8
Drôme 37 3 62 -3 51 5
Rhône 33 e 64 0 41 1
Ain 22 -2 60 1 44 9
Loire 17 1 55 -2 42 8
Rhône-Alpes 31 e 59 e 45 7
Source : Insee, Direction du Tourisme et ORT*Evolution 2001-2002 ; e : valeur négligeable
Taux d'occupation par mois
en %
80
Hébergements collectifsCampings Hôtellerie
60
40
20
0
Mai Juillet Août Septembre Eté 2002Juin
Source : Insee, Direction du Tourisme et ORT
Durant l’été 2002 les touristes étran- de fréquentation étrangère, et avecFréquentation étrangère :
gers ont passé 5,7 millions de nuitées plus de 43 %, la part de cette clientèleles Hollandais au camping,
dans les établissements de la région.
les Britanniques à l’hôtel Part de clientèle étrangère parLe camping est le type d’hébergement
en %départementpréféré de la clientèle étrangère : sur
HébergementsCampings Hôtellerie100 nuitées, 56 sont passées en cam-
collectifs
ping, 40 à l’hôtel et seulement 4 en
hébergement collectif. Haute-Savoie 41 34 4
Ardèche 39 23 8La fréquentation étrangère dans l’hô-
Savoie 28 16 3tellerie a encore reculé : -2,5 % par
Isère 48 26 3
rapport à l’été 2001, -6 % par rapport Drôme 58 33 12
Rhône 62 29 15à 2000. La part des nuitées étrangè-
Ain 59 37 5res perd un point par rapport à la sai-
Loire 32 19 7
son dernière.
Contrairement à l’hôtellerie, les cam- Rhône-Alpes 43 28 5
Rappel 2001 43 29 13pings n’ont pas souffert d’une baisse
Source : Insee, Direction du Tourisme et ORT
Insee Rhône-Alpes - La Lettre Résultats N°7 - Juillet 2003 3reste nettement plus importante que traversés par de grands axes
dans l’hôtellerie (28 %). Les touristes routiers : le Rhône, l’Ain et la Drôme.
étrangers sont majoritaires dans les Les Hollandais sont toujours les plus
hôtels et les campings haut nombreux dans les campings
de gamme : ils représentent 56 et rhônalpins : ils représentent plus de
60 % de la clientèle des 4 étoiles. Leur 60 % de la fréquentation étrangère. Ils
part est également plus élevée dans ont passé 10 fois plus de nuits dans
les campings de trois départements les campings que dans les hôtels. Les
Britanniques sont la clientèle étran-
gère majoritaire des hôtels rhônalpins
Nuitées étrangères par pays d'origine
en milliers où ils représentent près de 20 % de la
Camping fréquentation étrangère. Les hôtels deHôtellerie
Royaume-
la région ont perdu près de 10 % deUni
Pays-Bas
leur clientèle américaine et plus deBelgique
30 % de clientèle japonaise par rap-
Belgique Allemagne port à l’été 2001.
Luxembourg
Après un été 2001 marqué par uneItalie
part de clientèle étrangère importante
Allemagne Pays-Bas
dans les hébergements collectifs, on
Grande- Suisse retrouve en 2002 une fréquentation
Bretagne étrangère similaire aux années précé-Irlande USA
dentes. Hormis les auberges de jeu-
Japon nesse et les centre internationaux de
Autres Pays
séjour, les hébergements collectifs,Autres Pays
dont les trois quarts sont administrés0 500 1000 1500 2000 2500 0 100 200 300 400
par des associations ou des comités
Eté 2002 Eté 2001
d’entreprise, reçoivent très peu de
Source : Insee et Direction du Tourisme clientèle étrangère.
MéthodologieDéfinitions
Nombre de nuitées = nombre total L’Insee réalise chaque année, à la de-
de nuits passées dans l’hôtel (ou l’éta- mande de la Direction du Tourisme,
blissement d’hébergement collectif, ou deux enquêtes de fréquentation, l’une
sur le terrain de camping) par l’en- dans l’hôtellerie homologuée (0 à 4
semble des clients. étoiles), l’autre dans l’hôtellerie de
Taux d’occupation = nombre de
plein-air homologuée (1 à 4 étoiles).
chambres (ou d’équipements d’héber-
La première est effectuée par son-
gement, ou d’emplacements de cam-
dage : les résultats sont donc enta-ping) occupés X 100 / nombre de
chés d’une incertitude liée à l’échan-chambres (ou d’équipements ou d’em-
tillonnage. La seconde est exhaustive.placements) offerts.
Par ailleurs, l’Insee Rhône-Alpes, enClientèle étrangère : c’est le pays de
partenariat avec l’Observatoire Régio-résidence habituelle qui est retenu,
non pas la nationalité. nal du Tourisme (ORT) réalise depuis
Type d’hébergement : 1994 une enquête semblable auprès
- catégorie de classement officiel pour des hébergements collectifs (villages
l’hôtellerie homologuée (de 0 à 4 étoi- de vacances, maisons familiales,
les luxe) et l’hôtellerie de plein air ho- auberges de jeunesse et, depuis dé-
mologuée (campings de 1 à 4 étoiles), cembre 1999, centres de vacances).
- type d’hébergements pour les hé-
L’objectif de ces enquêtes est de dis-
bergements collectifs : Villages de Va-
poser d’une information statistique
cances, Maisons Familiales de Vacan-
sur la fréquentation de ce type d’hé-ces, Centres de vacances, autres hé-
bergement touristique : capacité d’ac-bergements (auberges de jeunesse,
cueil, taux d’occupation, nombre decentres internationaux de séjours).
INSEE Rhône-Alpes nuitées, durée de séjour, et présence
165 rue Garibaldi 69401 Lyon cedex 03 de clientèle d’origine étrangère.
Tél 04 78 63 28 15
Les enquêtes couvrent une période
Fax 04 78 63 25 25
différente selon le type d’hébergementPour en savoir plus
Directeur de publication : E. Traynard étudié : toute l’année pour l’hôtelle-
Rédacteur en chef : P. Reydet Dernières parutions sur le tourisme rie, la saison d’été (mai-septembre)
d’été dans INSEE Rhône-Alpes Résul-
pour les campings et les deux saisonsTarifs :
tats :
- 2,2 ? le numéro pour les hébergements collectifs : l’hi- . Hôtellerie : 6,9 millions de nuitées
- Abonnement 15 numéros par an ver (décembre-avril) et l’étépendant l’été 2001 - n° 99, juillet 2002minimum (mai-septembre). . Hébergements collectifs : 4,2 mil-(plus le bilan de l'année économique) :
La collecte et le traitement deslions de nuitées pendant l’été 2001 -France : 30 ?
données sont réalisés par lan° 98, juillet 2002Etranger : 38 ?
. Campings : 7,4 millions de nuitées direction régionale de l’Insee Rhône-Dépôt légal n°1004, mai 1993
pendant l’été 2001 - n° 97, juin 2002 Alpes.© INSEE 2003 - ISSN 1165-5534
Insee Rhône-Alpes - La Lettre Résultats N°7 - Juillet 20034

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.