Transport maritime : Année record pour le trafic de marchandises

De
Publié par

Transport maritime Année record pour le trafic de marchandises qui reflète la consommation des es importations, qui repré-L’année 2007 enregis- ménages, est passé à 83 663 Lsentent 70% du trafic, restent tre le meilleur résultat 1Teus pleins contre 79 313 en déterminantes pour l’activité du de tonnage du trafic de 2006. Deux rai-port. Elles progressent Les importations sons principales à deux fois plus vite que marchandises depuis la cela :l’année précédente, progressentcréation du port auto- - profitant du trafic +8%. Ces dernières nome de la Guadeloupe, soutenu lié au marché domes-sont composées de marchandises tique et à la progression du tra-avec 3 435 967 tonnes, diverses conteneurisées (45%) et fic de transbordement, le trafic non conteneurisées (5%) mais soit une augmentation conteneurisé est en augmenta-aussi de vrac liquides (27%) et de 10% par rapport à tion de 5% ;solides (23%). 2006 . - la part des conteneurs pleins de Les marchandises diverses (conte- 40 pieds s’élève à 51% du trafic neurisées et non conteneurisées) Les importations et les total (contre 48% en 2006) et le augmentent de 7%, soit 77 000 exportations ont pro- trafic de transbordement représen-tonnes supplémentaires dont te 31% du trafic Teus pleins, soit gressé respectivement de 55000 tonnes pour les conte- un tiers du trafic conteneurisé.neurisées. Le trafic conteneurisé, 8% et 20%.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 18
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Transport maritime
Année record pour le trafic
de marchandises
qui reflète la consommation des es importations, qui repré-L’année 2007 enregis-
ménages, est passé à 83 663 Lsentent 70% du trafic, restent tre le meilleur résultat 1Teus pleins contre 79 313 en déterminantes pour l’activité du
de tonnage du trafic de 2006. Deux rai-port. Elles progressent
Les importations sons principales à deux fois plus vite que marchandises depuis la
cela :l’année précédente, progressentcréation du port auto-
- profitant du trafic +8%. Ces dernières
nome de la Guadeloupe, soutenu lié au marché domes-sont composées de marchandises
tique et à la progression du tra-avec 3 435 967 tonnes, diverses conteneurisées (45%) et
fic de transbordement, le trafic non conteneurisées (5%) mais soit une augmentation
conteneurisé est en augmenta-aussi de vrac liquides (27%) et
de 10% par rapport à tion de 5% ;solides (23%).
2006 . - la part des conteneurs pleins de Les marchandises diverses (conte-
40 pieds s’élève à 51% du trafic neurisées et non conteneurisées) Les importations et les
total (contre 48% en 2006) et le augmentent de 7%, soit 77 000
exportations ont pro- trafic de transbordement représen-tonnes supplémentaires dont
te 31% du trafic Teus pleins, soit gressé respectivement de 55000 tonnes pour les conte-
un tiers du trafic conteneurisé.neurisées. Le trafic conteneurisé, 8% et 20%.
Le trafic de passagers Près de la moitié du trafic pour les marchandises conteneurisées
a lui aussi connu une
Répartition du trafic de marchandises du port autonome
forte croissance (+8%),
de la Guadeloupe en 2007
grâce notamment au dy-
En %namisme de la desserte
« Marie-Galante ».
(1) Twenty equivalent unit : unité de mesure
internationale équivalent à 20 pieds.
Source : Port Autonome de la Guadeloupe
22 N° 70 - Guadeloupe - Septembre 2008Transport maritime
Les marchandises conteneurisées C’est la troisième année consécutive Près de 70% avec Marie-Galante
proviennent principalement de cinq où l’on constate une évolution aussi
ports qui regroupent 68% du trafic. importante. Elle est due à augmen- Répartition du transport de personnes
Il s’agit du Havre (27%), de Rouen tation du trafic de transbordement par type de passagers
(13%), de Nantes (13%), de Dunker- et notam-
Hausseque (8%) et de Paramaribo (8%). Ce ment ce-
En %dernier est le premier port étranger lui de la des exportations
(Surinam) en raison du transborde- banane,
ment du trafic de banane qui est en- du riz et du bois vers les pays de
suite réacheminé vers Dunkerque. l’Europe et la France métropolitaine
en particulier. Ce trafic est suffisam-
Le trafic des marchandises non
ment important en volume pour
conteneurisées représente une faible
compenser la diminution du trafic
part du trafic total (5%) et 11% du
de la banane domestique. À noter
trafic des divers, avec une part impor-
la stabilisation du rapatriement des
tante de voitures particulières neuves
conteneurs vides durant l’année
(19%). En 2007, environ 21 000 vé-
2007.
hicules, en provenance d’Europe et
Le nombre de Teus pleins à la sor-
d’Asie, ont été importés en Guade-
tie est de 28 151 (26 355 en 2006)
loupe. Les autres trafics sont surtout
dont 34% vers Dunkerque, 14%
constitués de traverses en bois (16%) Source : Port Autonome de la Guadeloupevers Fort-de-France, 9% vers le Ha-
et de bobines métalliques (11%). Le
vre, 6% vers Degrad-des-Cannes et
dynamisme de ces derniers permet
5% vers Gustavia. Les ports français
au trafic non conteneurisé d’enregis- Avec près de 820 000 mouvements, totalisent 57% des exportations gua-
trer une bonne progression. le trafic de passagers progresse de deloupéennes (contre 65% en 2006).
8% par rapport à 2006, surtout la Le trafic d’exportation de la banane Le trafic d’hydrocarbures, composé
croisière basée, avec +25%. Comme antillaise poursuit inexorablement essentiellement de carburant pour le
l’année précédente, la désaffection sa chute. Le tonnage de 2007 n’at-transport routier et de fioul pour la
pour la destination « Martinique », teint plus que 38 000 tonnes envi-production d’énergie électrique, to-
soumise à la concurrence du mode ron, c’est 2,6 fois moins qu’en 2000. talise une hausse de 86 000 tonnes
aérien, freine le développement du Cette diminution est imputable aux de vrac liquides. Cette augmentation
trafic inter-îles (+1%). En revanche, aléas climatiques et à la concur-est due à l’importation d’hydrocarbu-
le tr-archipel, qui concentre rence aiguë qui existe sur le marché res destinés ensuite à la Guyane fran-
l’essentiel des mouvements, s’accroît international de la banane.çaise pour des raisons de normes.
de 8% en raison de l’augmentation Les installations de Jarry absorbent la Avec +20%, les exportations de
du trafic sur la desserte « Marie-Ga-quasi-totalité du trafic de marchan-marchandises restent dynamiques.
lante » (+10%), qui reste un trafic es-dises (95%), celles de Basse-Terre et Elles représentent 16% du trafic total
sentiellement de résidents.Marie Galante ne représentant cha-du PAG. Les marchandises diverses
L’environnement concurrentiel cune que 2% et Pointe-à-Pitre, 1%.conteneurisées progressent de 12%.
auquel est confrontée l’infrastrus-
èmeture portuaire la place au 21
40% des marchandises transitent par la Caraîbe
rang des principaux ports de la
Caraïbe et de l’Amérique. Son po-Part de transit des marchandises importées en Guadeloupe en 2007
sitionnement par rapport aux ports
En % èmefrançais la situe à la 8 place en
se référant au nombre de Teus et
èmeà la 12 place en terme de ton-
nage.
Sophie SAINT CHARLES
Port Autonome de la Guadeloupe
Source : Port Autonome de la Guadeloupe
23 N° 70 - Guadeloupe - Septembre 2008

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.