Transport : Une année en demi teinte

De
Publié par

Le fret maritime et aérien reste morose tandis que le fluvial reprend sa tendance à la hausse. Le trafic passager est globalement vigoureux sauf à Boulogne. Eurotunnel redresse la barre après une année de convalescence. Maritime : Dunkerque toujours en baisse, le trafic transmanche se porte bien Eurotunnel : une nette augmentation du trafic après une année 2009 difficile Fluvial : retour à la hausse du trafic Aérien : ralentissement de la baisse du fret, poursuite de la hausse du trafic passager Encadré : Un bonus écologique qui semble efficace
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Tags :
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

Une année en demi-teinte
Le fret maritime et aérien reste morose tandis que le À Boulogne-sur-Mer, le trafic fret continue sa
progression avec une hausse de 126 % surtoutfluvial reprend sa tendance à la hausse. Le trafic
due au trafic transmanche. À noter une
passager est globalement vigoureux sauf à
quasi-disparition des produits métallurgiques
Boulogne-sur-Mer. Eurotunnel redresse la barre (– 98 %). Le trafic de tourisme est en baisse,
après une année de convalescence. – 17 % pour les passagers et – 26 % pour les
véhicules de tourisme.
Après avoir bien résisté en 2009, le trafic fret duMaritime : Dunkerque toujours en baisse, le trafic transmanche se
port de Calais chute de 10,4 % en 2009. Le traficporte bien
de tourisme est stable avec une hausse de 0,3 %
des passagers et une hausse de 2,3 % des véhicules.Dunkerque poursuit sa baisse du trafic de fret, en évolution de – 7 %
par rapport à 2009. Le trafic de produits pétroliers raffinés se situe en
urotunnel : une nette augmentation du traficrecul de 38 %. Les autres vracs liquides sont en repli de 14 %. E
après une année 2009 difficileLe trafic de minerais et de charbon se situe respectivement en progression
de 49 % et de 8 % malgré la réduction de la production d’Arcelor-Mittal
L’année 2009 avait été marquée par lesavec l’arrêt d’un haut-fourneau.
conséquences de l’incendie de septembre 2008Les céréales réalisent une très bonne année et apparaissent en hausse de
réduisant les capacités du tunnel. L’année 201064 %. Les petits vracs solides, bien qu’en baisse sensible depuis le mois
présente donc une nette reprise des navettes fretd’août, restent en hausse de 9 %. Les vracs solides sont globalement en
(1 million de camions, + 42 %) et passagersprogression de 29 %. Les marchandises diverses sont en baisse de 5 %.
(2,2millionsdevéhicules,+11%).LajournéeduLe trafic fret roulier se tasse (– 12 %) mais les passagers (+ 6 %) et le
14 août a vu le record de fréquentation du tunneltourisme (+ 8 %) restent bien orientés. Le trafic roulier global est en
avec près de 15 000 véhicules de tourisme.baisse de 9 %. Les conteneurs sont en baisse de 5 %.
Le trafic Eurostar est en hausse de 3 % avec
9,5 millions de passagers malgré les épisodes neigeux
de la fin d’année ayant réduit les capacités du tunnel.
Trafic du tunnel sous la Manche en 2010 Le trafic de trains de marchandises est en baisse
et évolution de 2010 à 2009
suite aux grèves à la SNCF liées à sa politique en
Unités : nombre, %
matière de fret ferroviaire.
Évolution
Types de trafics 2010
de 2010 à 2009 luvial : retour à la hausse du traficF
Navettes passagers
Après une année 2009 en légère baisse, le transport
(1)Voitures (en milliers) 2 125 +11 fluvial connaît une augmentation significative
Autocars (en milliers) 57 +4 avec 9,2 millions de tonnes transportées (+ 14 %
en tonnes et + 11,5 % en tonnes-kilomètres). Le
Navettes fret
trafic est surtout tiré par les relations internationales,
1 089 +42Camions (en milliers) en hausse de 18,7 % alors que le trafic régional est
en baisse de 14 % en tonnes transportées. CeEurostar
phénomène est à rapprocher de la baisse du trafic
(2) 9,5 +3Passagers (en millions) fret du port de Dunkerque qui se reporterait sur
Trains de marchandises lesautresportsdelamerduNord.Lespartenaires
principaux restent la Belgique et les Pays-Bas.
1,1 -4Fret (en millions de tonnes)
(1) Y compris motos, véhicules avec remorques, caravanes et camping-cars.
(2) Passagers d’Eurostar qui empruntent le tunnel sous la Manche.
Source : Eurotunnel.
50 - Insee Nord-Pas-de-Calais - Bilan socio-économique 2010Évolution du trafic aérien de l'aéroport de Lille-Lesquin
Source : Direction générale de l'aviation civile, District aéronautique de Lille-Lesquin et www.aeroports.fr.
En termes de marchandises transportées, la hausse Transport fluvial de marchandises en 2010
en Nord-Pas-de-Calais et évolution de 2010 à 2009est surtout due aux produits métallurgiques
Unités : nombre, %(+ 29,1 %) et agroalimentaires (+ 13,9 %).
ÉvolutionTrafic 2010Par contre, le transport d’engrais est en baisse de
Flux
(en tonnes) de 2010 à 200941 %. Le trafic conteneur est en baisse de 12 % avec
50 000 EVP (Équivalent vingt pieds) transportés. 2 290 413 -14,03Interne à la région
Trafic avec le reste de la France 833 084 +1,23
érien : ralentissement de la baisse du fret,A
Trafics internationaux : 6 133 060 +18,72poursuite de la hausse du trafic passager
3 233 596 +13,63- dont Belgique
L’aéroport de Lille-Lesquin a accueilli
- dont Pays-Bas 2 157 764 +27,88
1 149 200 passagers en 2010 en hausse de 2 %.
- dont Allemagne 735 038 +17,46Le trafic passager est tiré par les clients des
compagnies « low cost » qui, avec une hausse de - dont autres pays 6 662 -6,63
5 % par rapport à 2009, représentent 20 % du Total 9 256 557 +6,97
trafic. L’aéroport de Lille-Lesquin dessert Source : service navigation Nord-Pas-de-Calais.
surtout la France, les passagers des vols nationaux
représentant les trois quarts du trafic.
Le trafic fret continue de diminuer (– 4,5 %)
malgré une explosion du fret avionné (+ 285 %)
qui avait fortement diminué en 2008. Mais
celui-ci ne représente qu’une part marginale du
trafic, la majeure partie étant constituée de trafic
par camion avec l’aéroport Charles de Gaulle,
juridiquement considéré comme du fret aérien.
François PINCHEMEL
Direction régionale de l’environnement,
de l’aménagement et du logement
Service connaissance-évaluation
Division applications statistiques
Insee Nord-Pas-de-Calais - Bilan socio-économique 2010 - 51Encadré : Un bonus écologique qui semble efficace
Depuis décembre 2007, le prix de vente des voitures particulières neuves se voit appliquer une système de bonus-malus
écologique sur la base de l’émission de CO2 du véhicule.
Si les ventes de véhicules émettant moins de 100 g par km restent marginales (630 unités sur un total de
486 500 véhicules), leur nombre a été multiplié par six de 2008 à 2009. Quant aux véhicules émettant de 100 à 120 g par
km, bien plus nombreux avec 107 300 unités, leurs ventes ont doublé de 2007 à 2009. À l’inverse les ventes de véhicules
émettant plus de 160 g par km ont chuté de 20 % sur la même période, avec 153 800 véhicules immatriculés.
Immatriculations de voitures particulières neuves selon leurs émission de CO en Nord-Pas-de-Calais2
Source : fichier central des automobiles (MEEDDM, SOeS).
Pour en savoir plus
Site de l’Observatoire régional des transports :
http://www.ort-npdc.fr
Site du Ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire
(observation et statistiques) :
http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr
Site de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement Nord-Pas-de-Calais :
http://www.nord-pas-de-calais.developpement-durable.gouv.fr
52 - Insee Nord-Pas-de-Calais - Bilan socio-économique 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.