Val de Durance : éléments de cadrage démographique et économique

De
Publié par

Cette étude contribue à apporter des éléments de réponse à des questions rémanentes : Quelles sont les dynamiques démographiques en cours ? Quels sont les revenus des ménages et comment ont-ils évolué ces dernières années ? Quelle est la nature des activités économiques ? Comment se caractérisent les migrations « domicile-travail » des salariés ?
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 10
Nombre de pages : 24
Voir plus Voir moins
Val de Durance : éléments de cadrage démographique et économique
PROVENCE-ALPES-CÔTED'AZUR
S e p t e m b r e
2 0 0 8
RAPPORT
N° 21
D'ÉTUDE
Cette étude a été réalisée dans le cadre d'un partenariat avec la Préfecture de région, la mission Iter et la Direction Régionale de l'Équipement
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION François Clanché
AUTEURS Véronique Charpiot-Papanian Daniel Martinelli
RÉDACTEUR EN CHEF David Levy
Val de Durance : éléments de cadrage démographique et économique - Insee - Septembre 2008 © Insee - Mission Iter
    Avant-propos   Les données de cette étude - démographie, revenus, emplois, migrations « domicile-travail » -permettent d’affiner nos connaissances sur les habitants du Val de Durance et leurs modes de vie. Ces informations ont vocation à éclairer les acteurs de l’aménagement du territoire dans leur action, qu’il s’agisse des collectivités territoriales ou des services de l’État.  L’objectif de ce rapport est d’abord de fournir des données pour alimenter les diagnostics des différents acteurs publics qui, dans les années à venir, vont prendre des décisions structurantes pour l’aménagement et le développement durables de cet espace stratégique de la région.  Il s’inscrit aussi dans le cadre plus vaste d’une réflexion menée par l’État, visant à recueillir et harmoniser les analyses de ses services, pour aboutir à un « D IRE » qu’il mettra à la disposition de l’ensemble des partenaires concernés.   Pourquoi avoir choisi ce périmètre ?  Début 2007, l’État (mission Iter et Sgar) et le Conseil régional ont décidé d’engager une démarche stratégique en matière d’aménagement et de développement, en partenariat avec les acteurs des territoires concernés par l’implantation d’Iter. Il s’agit d’accompagner l’installation de ce projet international dans les meilleures conditions, et d’optimiser ses retombées sur les territoires. Cette réflexion, menée dans le cadre des ateliers « Iter et les territoires », a porté sur un périmètre concernant les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes, des Bouches-du-Rhône, du Var et du Vaucluse.  La présente étude porte sur le même périmètre, ce qui permet d’observer le territoire le long de la vallée de la Durance, sans prendre en compte l'ensemble de la problématique de métropolisation régionale, liée notamment à l’expansion de l’agglomération de Marseille-Aix-en-Provence. L’identification en son sein, de quatre « sous-périmètres » ou « zones » distinctes a pour objet de mettre en évidence les différences démographiques, sociales et économiques qui peuvent exister entre le sud et le nord du Val de Durance.  Ainsi, sur la base d’enquêtes et d’estimations statistiques récentes (population estimée des ménages au 1 er janvier 2005), ce rapport rassemble les données qui mettent en relief les spécificités du Val de Durance, globalement et par zone, en comparaison avec la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.  Il contribue ainsi à apporter des éléments de réponse à des questions rémanentes : Quelles sont les dynamiques démographiques en cours ? Quels sont les revenus des ménages et comment ont-ils évolué ces dernières années ? Quelle est la nature des activités économiques ? Comment se caractérisent les migrations « domicile-travail » des salariés ? Qu’en est-il de l’étalement de l’aire marseillaise et des phénomènes de périurbanisation ? Peut-on encore considérer ce territoire comme « rural » ?     
Colin Miège Directeur de la mission Iter
Val de Durance : éléments de cadrage démographique et économique - Insee - septembre 2008   
1  
 
Val de Durance : éléments de cadrage démographique et économique - Insee - septembre 2008   
2  
 
SOMMAIRE
            Un périmètre d’étude centré sur le Val de Durance .................................................... 4  Principaux résultats .................................................................................................... 6  Croissance démographique soutenue..................................................................................................... 6  Un développement alimenté par les migrations ...................................................................................... 6  Une économie plutôt résidentielle ........................................................................................................... 6  La population de la zone de Pertuis travaille fréquemment à Aix-en-Provence ou Marseille................. 7  Beaucoup de nouveaux arrivants autour de Manosque, Sisteron et Digne............................................ 7  Un modèle de développement un peu différent pour la zone de Gap .................................................... 7  Tableaux et cartes ...................................................................................................... 8  Démographie ........................................................................................................................................... 8  Revenus.................................................................................................................................................12  Emploi....................................................................................................................................................14  Navettes domicile-travail ....................................................................................................................... 15  Annexes.....................................................................................................................17  Population des communes composant le Val de Durance.................................................................... 17  Sources et méthodes............................................................................................................................. 21  Estimations démographiques supra-communales (tableaux 1 à 10)................................................................ 21  Revenus fiscaux............................................................................................................................................... 21  Clap, un outil pour la connaissance des emplois et des rémunérations au niveau local.................................. 22  Navettes domicile-travail .................................................................................................................................. 22     Les données concernant la démographie sont des estimations supra-communales provisoires (voir annexes).
Val de Durance : éléments de cadrage démographique et économique - Insee - septembre 2008   
3  
       Un périmètre d étude centré sur le Val de Durance  Le périmètre d’étude a été fixé en concertation avec la mission Iter, le Secrétariat général à l’action régionale (Sgar) de la Préfecture de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Direction régionale de l’équipement. Il a été retenu sur la base du périmètre d’observation des ateliers « Iter et les territoires » organisés par l’État et la Région. Il est désigné dans l’étude sous le nom de « Val de Durance ».  Quatre sous zones ont été distinguées au sein de ce périmètre. Elles ont été découpées grâce à l’analyse des déplacements des salariés entre lieu de résidence et lieu de travail et afin que leur taille permette de réaliser des estimations fiables de population. Dans les zones de Gap, Sisteron-Digne et Manosque, plus des deux tiers de la population réside et travaille dans la même zone. Dans celle de Pertuis, 52 % des habitants travaillent hors du périmètre d’étude, dans l’aire urbaine de Marseille-Aix-en-Provence. La carte ci-après met en évidence les phénomènes de polarisation. Chaque point représente une commune de résidence. Ce point est l’origine d’un trait dont l’autre extrémité correspond au lieu moyen de travail des habitants de la commune. Cette représentation permet une appréciation globale et visuelle de la polarisation par les centres urbains.  La zone située au nord du périmètre d’étude est constituée de communes fortement polarisées par la ville de Gap. Celle de Sisteron-Digne est essentiellement constituée des communes polarisées par l’une ou l’autre de ces villes. Elle comporte des communes très peu peuplées situées au nord de l’axe Sisteron - Château-Arnoux - Digne. La zone de Manosque est en majorité polarisée par cette ville. Sa partie sud-est est constituée de communes faiblement polarisées et souvent peu peuplées. Enfin, la zone de Pertuis, située au sud du périmètre, est fortement polarisée par l’unité urbaine de Marseille-Aix-en-Provence. Une grande partie de ses habitants se déplacent quotidiennement vers cette agglomération.    
Val de Durance : éléments de cadrage démographique et économique - Insee - septembre 2008   
4  
Résultantes des navettes domicile-travail pour chaque commune  
200 ou plus De 50 à moins de 200 Moins de 50
© IGN-Insee 2008 Source : DADS 2004 et fichier général État
  —  Contour des 4 sous-zones qui composent la zone d’étude « Val de Durance » en partant du haut vers le bas : Gap, Sisteron-Digne, Manosque et Pertuis.  Chaque point représente une commune de résidence. Ce point est l’origine d’un trait dont l’autre extrémité correspond au lieu moyen de travail des habitants de la commune.
Val de Durance : éléments de cadrage démographique et économique - Insee - septembre 2008   
5  
Principaux résultats   Croissance démographique soutenue Le Val de Durance compte 277 500 habitants en 2005. Sa population a nettement augmenté depuis 1999 (+ 8,1 %), plus que celle de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (+ 5,2 %). Ce territoire reste pourtant essentiellement rural. Parmi les 186 communes qui le composent, plus des deux tiers avaient moins de 1 000 habitants en 1999. Le Val de Durance ne compte que quatre villes de plus de 10 000 habitants en 2005 : Gap (37 200 habitants), Digne (17 600), Manosque (21 300), et Pertuis (18 600). Le Val de Durance compte une proportion d’habitants de moins de 20 ans (25 %) légèrement supérieure à la moyenne régionale. La proportion de 40-59 ans (29 %) est aussi relativement élevée alors que les jeunes adultes âgés de 20 à 39 ans sont moins représentés que dans l’ensemble de la région (chapitre « Tableaux et cartes », tableau 1). Les formations supérieures longues sont peu nombreuses dans ce territoire, ce qui conduit une partie des étudiants à le quitter pour rejoindre les grands pôles universitaires. Les tranches d’âge surreprésentées sont aussi celles qui croissent le plus. Entre 1999 et 2005, le nombre personnes âgées de moins de 20 ans s’est accru de 9 % et le nombre de 40 à 59 ans de 15 %. Le nombre de jeunes adultes n’a que peu progressé (tableau 2). La population du Val de Durance possède plus souvent un CAP ou un BEP que celle de la région Paca (23 % des plus de quinze ans ont un tel diplôme contre 21 % en Paca). Les diplômés de l’enseignement supérieur long y sont un peu plus rares (10 % contre 11 %) (tableau 3). Ces écarts sont en train de se combler, grâce à une forte hausse, depuis 1999, du nombre de diplômés de l’enseignement supérieur court (+ 35 %) et long (+ 38 %) (tableau 4). Comme en Paca, 45 % des personnes sont actives. Par ailleurs, les inactifs retraités sont un peu plus présents qu’au niveau régional (23 %) (tableau 5).  Un développement alimenté par les migrations Une bonne partie des habitants du Val de Durance (38 %) n’habitait pas dans le même logement en 2000 (tableau 6). Le quart des habitants a changé de commune de résidence entre 2000 et 2005 (16 % habitaient déjà dans la région en 2000 et 9 % résidaient hors de Paca). La mobilité résidentielle est plus élevée que dans l’ensemble de la région où seulement un habitant sur cinq a changé de commune de résidence depuis 2000. Les migrations concernent majoritairement des actifs et des familles. C’est probablement une des raisons pour lesquelles la proportion de personnes seules est faible dans le Val de Durance (tableau 7). Confirmant la vocation résidentielle du territoire, les logements sont surtout constitués de résidences principales (80 %) (tableau 9). Le nombre de ces résidences s’est d’ailleurs accru (+ 13 %) bien plus vite depuis 1999 que le nombre de résidences secondaires (tableau 10).  Les ménages venus s’installer récemment font partie de milieux sociaux plus favorisés que les anciens. Si le revenu moyen par foyer fiscal reste inférieur à celui de la région, il s’en rapproche depuis dix ans. En 2005, il atteint 16 400 € dans le Val de Durance contre 16 600 € en Paca. Les disparités de revenu sont plus réduites dans le Val de Durance que dans la région. Le revenu moyen des ménages non imposés est supérieur à la moyenne régionale (7 200 € contre 6 700 € en Paca). Celui des ménages imposés est plus faible qu’en Paca (24 700 € contre 25 300 €) (tableau 11).  Une économie plutôt résidentielle L’économie du Val de Durance est en partie tournée vers la consommation de ses habitants. La construction et le commerce y sont bien représentés. Ces deux secteurs rassemblent plus de 24 % des salariés qui travaillent dans le territoire contre 22 % en Paca (tableau 12). Les emplois sont un peu moins qualifiés que dans le reste de la région, les cadres étant plus rares et les ouvriers plus présents (tableau 13).  Les salariés qui habitent le Val de Durance travaillent souvent hors de leur commune de résidence (60 %) alors que dans la région les salariés travaillent en majorité dans la commune où ils habitent. Beaucoup d’actifs sortent du Val de Durance pour aller travailler (26 % des actifs) alors que 16 %
Val de Durance : éléments de cadrage démographique et économique - Insee - septembre 2008 6    
seulement des emplois du territoire sont occupés par des non-résidents (tableau 14). Parmi les 91 200 habitants du Val de Durance qui occupent un emploi, 23 800 travaillent à l’extérieur du territoire dont 7 700 à Aix-en-Provence, 3 100 à Marseille et 3 400 hors de la région Paca (tableau 15).   La population de la zone de Pertuis travaille fréquemment à Aix-en-Provence ou Marseille La zone de Pertuis, située au sud du Val de Durance, est la plus peuplée parmi les quatre sous périmètres étudiés. Elle compte 94 200 habitants en 2005, la hausse de sa population étant un peu plus faible (+ 7 %) que celle des zones situées plus au nord. La majorité de ses habitants travaillent hors du Val de Durance, souvent dans les Bouches-du-Rhône. La population de la zone de Pertuis est relativement diplômée et ses revenus sont supérieurs à la moyenne régionale. Les emplois de la zone sont plutôt qualifiés (19 % de cadres). La commune de Saint-Paul-les-Durance, lieu d’implantation de Cadarache, fait partie de cette zone.  Beaucoup de nouveaux arrivants autour de Manosque, Sisteron et Digne La zone de Manosque est moins peuplée (70 100 habitants en 2005) mais elle connaît une croissance démographique importante (+ 9,4 % depuis 1999). 27 % de ses habitants ne résidaient pas dans la même commune en 2000, 17 % ayant changé de département de résidence depuis cette date. Cette zone compte une forte proportion de résidences secondaires. Sa population est relativement âgée, moins diplômée que celle de la région et possède des revenus plus faibles. Les emplois sont moins qualifiés que dans le reste du Val de Durance. La population travaille rarement dans sa commune de résidence mais fréquemment dans une autre commune du Val de Durance.  La zone de Sisteron-Digne compte 53 500 habitants en 2005 soit 8 % de plus qu’en 1999. Elle ressemble sur bien des points à celle de Manosque. 26 % de ses habitants ont changé de commune de résidence depuis 2000. La population est plutôt âgée, relativement peu diplômée et possède des revenus nettement inférieurs à la moyenne régionale. Cette zone compte beaucoup de personnes seules et leur nombre est en forte hausse depuis 1999 (+ 27 %). Le commerce y est assez peu représenté tandis que les services sont plus présents que dans le sud du Val de Durance. La moitié de la population travaille dans la commune où elle réside, les autres salariés occupant pour la plupart un emploi situé dans le Val de Durance.  Un modèle de développement un peu différent pour la zone de Gap La zone de Gap avec 59 700 habitants a également connu une nette hausse de sa population depuis 1999 (+ 8.1 %). Elle se différencie toutefois des autres zones du Val de Durance sur de nombreux points. Sa population a moins souvent changé de commune de résidence : 77 % de ses habitants résidaient dans la même commune en 2000. Les salariés de la zone se déplacent peu pour se rendre à leur travail : les deux tiers travaillent dans leur commune de résidence et 21 % travaillent dans une autre commune de la zone. La population a des revenus qui se situent dans la moyenne régionale.      
Val de Durance : éléments de cadrage démographique et économique - Insee - septembre 2008   
7  
Tableaux et cartes  Démographie  Ces données sont des estimations supra-communales provisoires (voir annexes).   Tableau 1 Population des ménages selon l'âge en 2005 Zone de GapSistZeornoen -dDei gneMZaonnoes qdeu eZPoenret udise Val de DurancePaca Nb % Nb % Nb % Nb % Nb % Nb % 0-19 ans 15 061 25,2 12 722 23,8 16 597 23,7 24 257 25,7 68 636 24,7 1 107 947 23,9 20-39 ans 13 654 22,9 12 051 22,5 15 394 22,0 21 938 23,3 63 037 22,7 1 143 839 24,7 40-59 ans 17 112 28,7 15 466 28,9 20 038 28,6 27 650 29,4 80 266 28,9 1 274 545 27,5 60 ans ou plus 13 849 23,2 13 273 24,8 18 061 25,8 20 360 21,6 65 543 23,6 1 102 234 23,8 Total 59 676 100,0 53 512 100,0 70 090 100,0 94 205 100,0 277 482 100,0 4 628 565 100,0 Source : Insee, estimations démographiques supra-communales 2005.     Tableau 2 Évolution 1999-2005 de la population des ménages selon l'âge Zone de Zone de Gap Sisteron- Zone de Zone de Val de Digne Manosque Pertuis Durance Paca 0-19 ans +11,9% +9,5% +11,5% +6,4% +9,4% +7,0% 20-39 ans -2,5% -0,4% +2,8% +0,1% +0,1% -1,0% 40-59 ans +13,5% +14,4% +18,3% +12,9% +14,6% +9,2% 60 ans ou plus +9,5% +7,8% +4,7% +9,3% +7,7% +5,6% Total +8,1% +8,0% +9,4% +7,3% +8,1% +5,2% Source : Insee, Recensement de 1999 et estimations démographiques supra-communales 2005.   Val de Durance : éléments de cadrage démographique et économique - Insee - septembre 2008 8    
Tableau 3 Population des ménages selon le diplôme en 2005 Zone de GZone dDei gSniesteronMZone de Zone de PertuisVal de DurancePaca apanosque Nb % Nb % Nb % Nb % Nb % Nb % BSaEnPsC diplôme, CEP, 18 936 38,7 18 295 40,9 24 529 42,0 29 925 38,8 91 686 40,0 1 592 594 41,2 CAP, BEP 11 708 23,9 10 141 22,7 14 054 24,1 16 620 21,6 52 524 22,9 794 642 20,5 Baccalauréat 8 285 16,9 7 417 16,6 9 061 15,5 12 352 16,0 37 115 16,2 650 350 16,8 Diplô+me de l'ens. sup., 5 426 11,1 4 950 11,1 5 648 9,7 8 606 11,2 24 629 10,7 393 457 10,2 Bac 2 Diplôme de l'ens. sup., 4 598 9,4 3 916 8,8 5 129 8,8 9 570 12,4 23 213 10,1 436 225 11,3 sup. à Bac + 2 Total 48 953 100,0 44 719 100,0 58 421 100,0 77 074 100,0 229 167 100,0 3 867 268 100,0  Champ : population des ménages de 15 ans ou plus. Source : Insee, estimations démographiques supra-communales 2005.  Tableau 4 Évolution 1999-2005 de la population des ménages selon le diplôme Zone de GapSZiostneer oden- MZonnoes dqeu eZPoene de Val de P Di a rtuis Durance aca gne Sans diplôme, CEP, BEPC -6,2% -4,8% -2,8% -7,3% -5,4% -6,9% CAP, BEP +5,8% -0,3% +7,6% +3,5% +4,3% +0,1% Baccalauréat +26,6% +37,8% +36,5% +31,1% +32,6% +28,9% Diplôme de l'ens. sup., Bac + 2 +30,9% +45,2% +33,5% +34,0% +35,3% +28,6%
 
Diplôme de l'ens. sup., > Bac + 2 +35,5% +39,5% +32,1% +41,4% +37,8% +33,4% Total +8,0% +9,1% +10,2% +8,6% +9,0% +6,2% Champ : population des ménages de 15 ans et plus. Source : Insee, Recensement de 1999 et estimations démographiques supra-communales 2005.   Tableau 5 Population des ménages selon le type d'activité en 2005 Zone de GapZone dDei gSniesteron-Zone de Zone de PertuisVal de DurancePaca Manosque Nb % Nb % Nb % Nb % Nb % Nb % Actifs 27 238 45,6 23 777 44,4 30 615 43,7 42 763 45,4 124 393 44,8 2 061 023 44,5 Inactifs retraités 13 608 22,8 12 820 24,0 17 272 24,6 19 459 20,7 63 159 22,8 1 015 890 21,9 Inactifs en études 4 197 7,0 4 035 7,5 4 409 6,3 7 085 7,5 19 725 7,1 370 514 8,0 14 633 24,5 12 880 24,1 17 794 25,4 24 898 26,4 70 205 25,3 1 181 138 25,5 Autres inactifs Total 59 676 100,0 53 512 100,0 70 090 100,0 94 205 100,0 277 482 100,0 4 628 565 100,0 Source : Insee, estimations démographiques supra-communales 2005.   Attention : depuis 2004, le questionnaire du recensement permet de mieux cerner les actifs ayant un emploi étant par ailleurs étudiants ou retraités. De ce fait, une partie (dont l'importance est difficile à évaluer) de l'évolution de la population des actifs est liée à ce changement de questionnaire. Il est donc fortement recommandé de ne pas calculer d'évolution sur cette variable, entre 1999 et 2005.
Val de Durance : éléments de cadrage démographique et économique - Insee - septembre 2008 9    
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.