Zone d'emploi de Rouen : Le chômage en net recul

De
Publié par

Près de 400 000 personnes, soit 42 % de la population régionale âgée de 20 à 59 ans, vivent dans la zone d'emploi de Rouen. En 1999, 55 % des habitants de la zone se situent dans cette tranche d'âge, soit une représentativité supérieure d'un demi-point à celle de 1990.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 26
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

personnes sont au chômage depuis plusZONE D’EMPLOI DE ROUEN
de trois ans. Dans cette zone d’emploi,
les femmes au chômage sont un peuLe chômage en net recul
moins nombreuses que les hommes
(-400)
Jacques QUÉDEVILLE
PYRAMIDE DES ÂGES EN 1999
Âge
rès de 400 000 personnes, soit année, ils ont créé 7 000 postes, com-
Hommes FemmesP42% de la population régionale pensant ainsi très largement les pertes
90-94
âgée de 20 à 59 ans, vivent dans la zone d’autres secteurs. La présence des admi- 80-84
d’emploi de Rouen. En 1999, 55% des nistrations et de nombreuses sociétés
70-74
habitants de la zone se situent dans cette d’intérim explique cette prépondérance
60-64
tranche d’âge, soit une représentativité des services.
50-54
supérieure d’un demi-point à celle de L’industrie, avec près de 55 000 em-
40-44
1990. Aucune autre zone d’emploi ne plois, soit 36% de l’offre régionale, vient
30-34
possède une densité d’actifs potentiels en seconde position. Ce secteur voit ses
20-24
de ces âges aussi forte. 56,4% des effectifs diminuer depuis deux ans (-600)
10-14
0-4
LE CHÔMAGE DANS LA ZONE D’EMPLOI DE ROUEN
Évolution 1999/2000 Évolution 1997/2000 30 20 10 0 0 10 20 30
Décembre 2000 Zone Haute-Normandie Zone Haute-Normandie
Source : INSEE - RP 1999 Unité : millier d’habitants
Catégorie 1 29 941 -17,9 -14,7 -33,7 -30,5
Catégorie 6 7 771 -13,8 -15,9 -8,5 -10,6
Ensemble 37 712 -17,1 -15,0 -29,7 -27,2
Taux de chômage 10,6 -1,7 -1,5 -3,8 -3,8 Événements 2000
Source : DRTEFP Unités : demandeur d’emploi (données brutes), %
RENAULT : LOCOMOTIVE POUR L’EMPLOI
Après Renault Sandouville (300 emplois en 2000) et
ÉVOLUTION DE L’EMPLOI TOTAL ET DE L’EMPLOI SALARIÉ PAR GRAND SECTEUR D’ACTIVITÉ
son parc de fournisseurs (400 postes), c’est au tour
DANS LA ZONE D’EMPLOI DE ROUEN
de Renault Cléon de créer des emplois. 250 jeunes
Effectifs 1999 Évolution 1998/1999 Évolution 1997/1999
collaborateurs ont été recrutés en 2000 et 350 autres
Total Dont salarié Zone Haute-Normandie Zone Haute-Normandie le seront en 2001. Grâce à d’importants investisse-
Agriculture 5 592 1 664 -3,4 -3,3 -4,3 -5,0 ments (1,3 milliard de francs), l’usine cléonnaise est
Industrie 54 834 52 751 -0,3 -0,7 -1,1 -0,5 en train de devenir l’une des meilleures usines de mé-
Construction 17 531 14 974 +2,3 +2,1 +2,5 +2,5
canique du monde. L’arrivée prochaine d’un départe-Commerce 37 508 32 743 +0,7 +2,4 +2,4 +3,5
ment «prototype» sur le site (200 millions de francsServices 170 843 161 219 +4,2 +4,6 +6,8 +7,1
Ensemble 286 308 263 352 +2,6 +2,7 +4,1 +4,1 d’actifs industriels et le transfert de 120 emplois) de-
vrait permettre l’embauche de 50 personnes
Source : INSEE - Estimations d’emploi provisoires Unités : emploi, %
supplémentaires.
PHARMACIE : UN SECTEUR CRÉATEURmais avec un tassementDEMANDEURS D’EMPLOI DE CATÉGORIES 1 ET 6 INSCRITS À L’ANPE D’EMPLOIS
en 1999 qui ne compteAU 31 DÉCEMBRE 2000 DANS LA ZONE D’EMPLOI DE ROUEN
Le secteur pharmaceutique est un secteur dynamique
qu’une centaine deHommes Femmes Ensemble et fortement implanté dans notre région. Installé au
pertes. Plus de 6 000Ensemble 19 060 18 652 37 712 Vaudreuil-Val-de-Reuil, le Pharma Parc est le seul
dont : parc d’activités en France dédié uniquement aux fouremplois salariés se si --
Catégorie 6 3 946 3 825 7 771 nisseurs des industries pharmaceutiques. Cinq entre-tuent dans la chimie,Moins de 25 ans 4 302 4 326 8 628
prises s’y sont installées : Plastef Normandie,De 25 à 49 ans 12 225 12 388 24 613 premier employeur in- Plastibell Pharma, Pharmalog, Masurel-Packart et50 ans et plus 2 533 1 938 4 471
dustriel. Le deuxième, SMC Électronique. Elles représentent 150 emplois.Inscrits depuis plus d’un an 5 358 7 296 12 654
dont : avec 5 800 postes est Toujours à Val-de-Reuil, l’entreprise Pharmacia Corp.
Inscrits depuis plus de 3 ans 1 839 1 480 3 319 vient de souffler ses 25 bougies et a embauché 35 sa-l’industrie des équipe-
Source : DRTEFP Unité : demandeur d’emploi, % lariés en 2000.ments mécaniques.
Autre géant de l’industrie, Sanofi-Synthélabo, situé à
Parmi les autres Notre-Dame-de-Bondeville (595 salariés) a renouvelé
hommes, soit 198 000, figurent dans ces secteurs d’activité, en un an, seule l’agri- 30% de ses effectifs, soit 174 embauches de 1997 à
1999.tranches d’âge, contre 54% des femmes, culture poursuit son déclin. 5 600 person-
mais ils sont trois mille de moins qu’elles. nes travaillent dorénavant dans ce QUAND LES TÉLÉCOMMUNICATIONS RIMENT
AVEC EMPLOISParmi toutes ces personnes, un peu plus secteur, dont 70% de propriétaires ex-
Quali-phone, société spécialisée dans la mise ende 272 000 se déclarent actives. ploitants ou aides familiaux non salariés.
place et la gestion de centres de relation clientèle
Au 1er janvier 2000, le nombre total Le commerce progresse encore quelque
multimédia, filiale du groupe Call Center vient de s’im-
d’emplois s’élève à 286 300 postes, dont peu, de trois cents emplois. Enfin, la planter sur le parc de la Vatine à Mont-Saint-Aignan.
23 000 correspondent à des emplois oc construction, qui totalise 6% des em- - L’entreprise rejoint ainsi cinq autres centres d’appel et
crée 400 emplois. De même, la société Normandnet,cupés par des non salariés. En un an, plois, permet à 17 500 personnes de tra-
qui emploie 130 personnes, a embauché 30 nou-7 200 postes ont été créés, soit deux vailler ; elle a retrouvé un certain
veaux collaborateurs et prévoit un effectif de 500 per-
nouveaux emplois régionaux sur cinq. dynamisme avec environ 400 emplois de sonnes sur les trois ans à venir. C’est l’obtention de
Cette zone totalise 41% de l’emploi plus en une année, après avoir subi de 100% des licences BLR (Boucle locale radio) sur la
régional. fortes pertes avant 1997. Haute et la Basse-Normandie pour une durée de 15
ans qui lui a permis de recruter. Début 2001, Norman-Les services, avec 161 200 salariés Le chômage continue sa décrue
det est devenue Altitude Télécom.
et 9 625 indépendants, constituent le avec, fin décembre, un taux de 10,6%,
pôle principal d’emploi. Ils offrent 60% soit 1,7 point de recul en une année. Les Extraits de la presse régionale parue en 2000
Nelly LANNEFRANQUE, Florence PIMENTAdes emplois locaux, et 45% des possibili demandeurs d’emploi sont 17,9% de-
tés régionales en cette matière. En une moins que fin 1999, mais près de 3 300
36 CAHIER D’AVAL n° 59 - Juillet 2001

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.