Zone d'emploi du Havre : une certaine reprise

De
Publié par

Plus de 192 000 personnes, soit 20 % de la population régionale âgée de 20 à 59 ans ,vivent dans la zone d'emploi du Havre. En 1999, 53,4 % des habitants de la zone se situent dans cette tranche d'âge, soit une représentativité supérieure d'un point à celle de 1990.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 43
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

recul en une année. Les demandeursZONE D’EMPLOI DU HAVRE
d’emploi sont 10,6% de moins que fin
1999 mais près de 3 400 personnes sontUne certaine reprise
au chômage depuis plus de trois ans.
Dans cette zone d’emploi, les femmes à
Jacques QUÉDEVILLE
la recherche d’un emploi sont moins
nombreuses que les hommes (-1 104)
lus de 192 000 personnes,soit année, ils ont créé 3 400 postes, com-P20% de la population régionale pensant largement les pertes d’autres
PYRAMIDE DES ÂGES EN 1999
âgée de 20 à 59 ans, vivent dans la zone secteurs. Parmi les trois premiers établis-
Âge
d’emploi du Havre. En 1999, 53,4% des sements de la zone d’emploi, deux ap-
habitants de la zone se situent dans cette partiennent à ce secteur : l’hôpital avec Hommes Femmes
90-94
tranche d’âge, soit une représentativité su plus de 4 500 salariés et la ville du Havre-
80-84
périeure d’un point à celle de 1990. 55% avec 4 200 employés.
70-74
des hommes, soit 96 000, figurent dans L’industrie, avec 29 500 emplois, soit 60-64
ces tranches d’âge, contre 52% des 19% de l’offre industrielle régionale, vient 50-54
40-44
LE CHÔMAGE DANS LA ZONE D’EMPLOI DU HAVRE 30-34
Évolution 1999/2000 Évolution 1997/2000 20-24
Décembre 2000 Zone Haute-Normandie Zone Haute-Normandie
10-14
Catégorie 1 18 855 -10,6 -14,7 -22,4 -30,5
0-4Catégorie 6 4 367 -14,3 -15,9 -3,0 -10,6
Ensemble 23 222 -11,3 -15,0 -19,4 -27,2
15 10 5 0 0 5 10 15
Taux de chômage 14 -1,1 -1,5 -2,6 -3,8
Source : DRTEFP Unités : demandeur d’emploi (données brutes), % Source : INSEE - RP 1999 Unité : millier d’habitants
ÉVOLUTION DE L’EMPLOI TOTAL ET DE L’EMPLOI SALARIÉ PAR GRAND SECTEUR D’ACTIVITÉ
DANS LA ZONE D’EMPLOI DU HAVRE Événements 2000
Effectifs 1999 Évolution 1998/1999 Évolution 1997/1999
HISPANO-SUIZA POURSUITTotal Dont salarié Zone Haute-Normandie Zone Haute-Normandie
SON ENVOLAgriculture 2 731 737 -3,0 -3,3 -4,2 -5,0
Avec 19% de parts de marché mondial, HispaIndustrie 29 482 28 800 -3,4 -0,7 -2,2 -0,5 -
Construction 8 589 7 504 +4,8 +2,1 +4,3 +2,5 no-Suiza Aérostructures, du groupe SECMA, joue les
Commerce 16 005 13 889 +1,3 +2,4 +3,4 +3,5 premiers rôles mondiaux (après Boeing) sur le cré-
Services 78 669 74 442 +4,5 +4,6 +7,7 +7,1 neau des inverseurs de poussée : l’entreprise ha-
Ensemble 135 475 125 374 +2,2 +2,7 +4,4 +4,1
vraise compte à son actif plus de 3 000 inverseurs
Source : INSEE - Estimations d’emploi provisoires Unités : emploi, % équipant les avions du monde entier. Pour le nouvel
Airbus du type A340, le contrat décroché représente
un potentiel de 18 milliards de francs sur 20 ans.
DEMANDEURS D’EMPLOI DE CATÉGORIES 1 ET 6 INSCRITS À L’ANPE HSA emploie 1 000 personnes au Havre dont 200 enen seconde position. CeAU 31 DÉCEMBRE 2000 DANS LA ZONE D’EMPLOI DU HAVRE «recherche et développement». Cette société est
secteur voit ses effectifsHommes Femmes Ensemble l’une des seules grandes entreprises industrielles de
Ensemble 12 163 11 059 23 222 la région à avoir lancé un recrutement auprès desse compresser, avec
dont : ex-ACH.une accélération de laCatégorie 6 2 461 1 906 4 367
Moins de 25 ans 2 851 2 885 5 736 SOUS LE PONT, LE PARCchute en 1999 (-1 000
De 25 à 49 ans 7 768 6 967 14 735 Le parc logistique du Pont de Normandie situé en
50 ans et plus 1 544 1 207 2 751 emplois). Plus de 6 200
zone portuaire sur le domaine public maritimeInscrits depuis plus d’un an 4 885 4 641 9 526 emplois se situent dans connaît actuellement une dynamique d’implantation.dont :
La plate-forme logistique de 60 hectares est idéaleInscrits depuis plus de 3 ans 1 921 1 441 3 362 -l’automobile, avec Re-
ment positionnée au carrefour des autoroutes A 29 et
Source : DRTEFP Unité : demandeur d’emploi, % nault, premier em- A 13.
ployeur local. Depuis 1998, le logisticien marseillais Daher & Cie,
puis les transports Buffard, l’opérateur suisse Danzasfemmes mais elles sont un peu plus nom Parmi les autres secteurs d’activité,-
et le transitaire parisien Galax ont installé leurs entre-
breuses que les hommes (+600). Parmi en un an, seule l’agriculture poursuit son pôts et bureaux. En 2000, c’est au tour de SDV-DAT,
toutes ces personnes, un peu plus de déclin. 2 700 personnes travaillent doré division logistique du groupe Bolloré de s’implanter-
sur le site. SDV aura aussi des installations de manu-156 000 se déclarent actives. navant dans ce secteur, dont 73% de
tention pour le café dont un silo de 600 tonnes.
Au 1er janvier 2000, le nombre total propriétaires exploitants ou aides fami-
CRÈMES ET MOUSSES ISO 9002d’emplois s’élève à 135 500 postes, dont liaux non salariés. Avec 200 emplois sup-
Senoble est le troisième fabricant français de pro-
10 000 correspondent à des emplois oc plémentaires, le commerce progresse- duits laitiers. Ses activités sont réparties sur cinq
cupés par des non salariés. En un an, encore un peu. Enfin, la construction, qui sites dont Gruchet-le-Valasse depuis 1987.
La laiterie cauchoise emploie 150 personnes, tourneprès de 2 900 postes ont été créés, soit totalise 6,3% des emplois, permet à
en continu 24 heures sur 24, six jours sur sept et
un nouvel emploi régional sur six. Cette 8 600 personnes de travailler et a retrou- traite chaque année près de 60 millions de litres de
lait.zone totalise 20% de l’emploi régional. vé un certain dynamisme avec des effec-
La qualité des produits est une préoccupation cons-Les services, avec 74 400 salariés et tifs en hausse de 400 personnes, alors
tante et l’entreprise est certifiée Iso 9002 depuis dé-
4 200 indépendants, constituent le pôle qu’ils diminuaient depuis quelques temps. cembre 1999.
principal d’emploi. Ils offrent 58% des Le chômage continue une décrue
Extraits de la presse régionale parue en 2000
emplois locaux, et 21% des possibilités plus modérée qu’ailleurs avec, fin dé-
Nelly LANNEFRANQUE, Florence PIMENTA
régionales en cette matière. En une cembre, un taux de 14%, soit 1,1 point de
30 CAHIER D’AVAL n° 59 - Juillet 2001

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.