Année économique et sociale 2006 en Martinique

De
Publié par

Éducation Bac 2006 : bonne progression de la fi lière technologique le plus élevé. Pourtant en 2006, en vec 5 727 candidats et 3 991En 2006, 11 260 diplômes Martinique il recule de 4,7 pointsAreçus, le baccalauréat ende l’Éducation Nationale, par rapport à 2005.Martinique a, en 2006, de meilleurs hors université, ont été Le bac littéraire se distingue par les résultats qu’en 2005. Le taux de bons résultats enregistrés en 2006, réussite, de 69,7 %, progresse dedélivrés en Martinique, après la baisse observée les années 1,6 point alors qu’en 2005, il perdaitsoit 1,7 % de moins précédentes, du nombre de candi-1,5 point. Le nombre d’admis aug- qu’en 2005. dats et d’admis. Son taux de réussite, mente plus (+7,3 %) que le nombre en-dessous de la moyennede candidats (+ 4,8 %). Les bacca-Dans toutes les fi lières du Meilleurs du bac général, a la meilleurelauréats général, technologique et baccalauréat, notamment progression : il passe de 67 àprofessionnel, ont de meilleurs taux résultats 73 %, gagnant 6 points parde réussite par rapport à 2005.technologique, le taux de au bac Lrapport à 2005. Ce résultatLe baccalauréat général progresseréussite augmente. s’explique par la forte croissance du moins que les autres : son taux de nombre d’admis (+28 %), en baisse Le nombre de candidats au réussite gagne 0,1 point à 78,3 %. pour les bacs S et ES.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 14
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Éducation
Bac 2006 :
bonne progression
de la fi lière technologique
le plus élevé. Pourtant en 2006, en vec 5 727 candidats et 3 991En 2006, 11 260 diplômes
Martinique il recule de 4,7 pointsAreçus, le baccalauréat ende l’Éducation Nationale, par rapport à 2005.Martinique a, en 2006, de meilleurs
hors université, ont été Le bac littéraire se distingue par les résultats qu’en 2005. Le taux de
bons résultats enregistrés en 2006, réussite, de 69,7 %, progresse dedélivrés en Martinique,
après la baisse observée les années 1,6 point alors qu’en 2005, il perdaitsoit 1,7 % de moins
précédentes, du nombre de candi-1,5 point. Le nombre d’admis aug-
qu’en 2005. dats et d’admis. Son taux de réussite, mente plus (+7,3 %) que le nombre
en-dessous de la moyennede candidats (+ 4,8 %). Les bacca-Dans toutes les fi lières du Meilleurs du bac général, a la meilleurelauréats général, technologique et
baccalauréat, notamment progression : il passe de 67 àprofessionnel, ont de meilleurs taux résultats
73 %, gagnant 6 points parde réussite par rapport à 2005.technologique, le taux de au bac Lrapport à 2005. Ce résultatLe baccalauréat général progresseréussite augmente.
s’explique par la forte croissance du moins que les autres : son taux de
nombre d’admis (+28 %), en baisse Le nombre de candidats au réussite gagne 0,1 point à 78,3 %.
pour les bacs S et ES. Le nombre de Les candidats et les admis progres-baccalauréat a progressé,
candidats progresse (+17 %), bien sent en nombre, respectivement de
de 4,8 % par rapport à moins que celui des admis.3,1 et 3,2 %.
2005. Au bac général, Au bac technologique, le taux de Le baccalauréat technologique,
réussite progresse de 4 points. Dans a un succès bien plus marqué :l’évolution de 3,1 % du
la fi lière industrielle (STI), le nombre le nombre d’admis progresse denombre des candidats d’admis grimpe de 18,3 % en un an. 8,5 %, bien plus que celui des
succède à deux années de Dans la fi lière tertiaire (STT), avec candidats (+1,9 %). Le taux de
trois fois plus de candidats, le nom-réussite gagne 4 points par rapportbaisses successives.
bre d’admis progresse de 13,8 %. à 2005.
La fi lière SMS, à l’inverse, recule : Au bac professionnel, avec un taux
- 27,7 % pour le nombre d’admis.de réussite de 61,6 %, en progres-
Ce sont les garçons qui font la dif-sion de 1,3 point, l’évolution du
férence. Alors que le taux de réus-nombre de candidats (12,1 %)
site des fi lles au bac technologiqueprogresse moins que celui des ad-
baisse de 0,8 point, celui des garçons mis (+14,5 %).
fait un bond de 9,1 points. Il rattrape, Comme en France métropolitaine, le
en 2006, le niveau de réussite des bac scientifi que a le taux de réussite
BEP et DNB
Parmi les diplômes techniques et professionnels, le BEP reste le plus attractif : 50 % des candidats. Le CAP
occupe la deuxième place avec 23 % des candidats. Le taux de réussite au CAP baisse de 5 points en 2006.
Le Diplôme National du Brevet (DNB) compte plus de candidats que l’ensemble des baccalauréats (6 017
en 2006). Le taux de réussite en 2006 a baissé moins fortement qu’en 2005 (0,3 point de moins, contre -3,7
points en 2005).
29N° 69 - Martinique - Septembre 2007
AES69_martiniqueEL2.indd 29 11/09/2007 15:05:44Éducation
fi lles qui, traditionnellement, lui est présentant au bac général et 75 % de pectivement, 55 % et 58 % en 1998.
supérieur. Les fi lles sont toujours plus plus parmi les reçus. Quelle que soit la fi lière, les taux
nombreuses à se présenter au bac- Concernant les fi lières technologiques, de réussite observés sur la décennie
calauréat, sauf au le rapport est en baisse : en 1998, les écoulée sont supérieurs pour les fi lles,
Taux de réussite bac professionnel fi lles étaient 20 % plus nombreuses avec un léger rattrapage des garçons
et elles sont plus parmi les présentés et 38 % parmi les dans la fi lière générale et une nettesupérieurs
nombreuses à être reçus. En 2006, elles sont 8 % de plus remontée de ceux-ci pour la fi lière pour les fi lles reçues quelle que que les garçons à se présenter et 11 % technologique.
soit la fi lière. de plus parmi les admis.
Il y a dix ans, les fi lles se présentant Dans les fi lières professionnelles qui
au bac général étaient moitié plus attirent davantage de garçons, l’écart Hermann HENRY
nombreuses que les garçons, tant au se resserre et même s’inverse : les fi lles
niveau des présents que des reçus ; en représentent, en 2006, 47 % des pré-
2006, il y a 70 % de fi lles de plus se sents et 54 % des admis, contre res- Rectorat de la Martinique
Moins de réussite dans le technique et le professionnel
Taux de réussite aux examens
En nombre et %
Source : Rectorat 2005/2006
Nomenclature nationale des niveaux de formation fixée par la Commission statistique nationale de la formation professionnelle et de la promotion sociale.
Niveau VI : sorties du premier cycle du second degré (6e, 5e, 4e) et des formations pré professionnelles en un an (CEP, CPPN, et CPA).
Niveau Vbis s : sorties de 3e générale, de 4e et 3e technologiques et des classes du second cycle court avant l’année terminale.
Niveau V V : sorties de l’année terminale des cycles courts professionnels et abandons de la scolarité du second cycle long avant la classe terminale.
Niveau IV V : sorties des classes terminales du second cycle long et abandons des scolarisations post-baccalauréat avant d’atteindre
le niveau III.
Niveau III : sorties avec un diplôme de niveau bac + 2 ans (DUT, BTS, DEUG, écoles des formations sanitaires ou sociales, etc.)
Niveaux II et I : sorties avec un diplôme de second ou troisième cycle universitaire, ou un diplôme de grande école.
30 N° 69 - Martinique - Septembre 2007
AES69_martiniqueEL2.indd 30 11/09/2007 15:05:45

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.