Comparaisons régionales : Éducation et formation

De
Publié par

Les femmes européennes sont plus présentes dans l'enseignement supérieur (55 % des étudiants sont des femmes)

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 12
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Comparaisons régionales
2. Éducation et formation
En 2005, 112 millions de personnes de l’Union européenne à
27 sont inscrites dans les établissements d’enseignement, de la
Définitions : maternelle aux universités. Si globalement, la moitié d’entre elles
sont des femmes, la proportion dépend du niveau d’études.-Région : Eurostat a défini la Nomencla-
ture des Unités Territoriales Statistiques
Jusqu’à la fin du premier cycle du secondaire (niveau collège(NUTS) pour disposer d’un schéma unique
et cohérent de découpage territorial de en France), les garçons sont légèrement plus nombreux, alors
l’Union européenne. Chaque État membre que pour le deuxième cycle du secondaire (niveau lycée), ce
est divisé en régions de niveau NUTS 1,
sont les filles qui deviennent majoritaires. En effet, les garçonschacune étant à son tour subdivisée en
région de niveau NUTS 2. Ce dernier cor- sortent plus fréquemment du système scolaire sans avoir dé-
respond au niveau régional français. Les
passé le niveau du premier cycle. C’est le cas de 18 % des jeu-länder allemands appartiennent au ni-
nes hommes de 18 à 24 ans contre 14 % des jeunes femmes deveau NUTS 1.
l’Union européenne. En France, moins de jeunes sortent du sys-
- L’Union européenne à 27 pays com-
tème scolaire à ce niveau : seuls 15 % des jeunes hommes etprend la Belgique, la Bulgarie, la Répu-
blique tchèque, le Danemark, l’Allemagne, 11 % des jeunes femmes sont dans ce cas. Les chiffres et les
l’Estonie, l’Irlande, la Grèce, l’Espagne, la écarts sont encore plus faibles en Suisse, avec respectivement
France, l’Italie, Chypre, la Lettonie, la Li-
9 et 7 %. En Allemagne, il n’y a pas de différence entre hommestuanie, le Luxembourg, la Hongrie, Malte, les
Pays-Bas, l’Autriche, la Pologne, le Portu- et femmes mais la proportion s’élève à 14 %.
gal, la Roumanie, la Slovénie, la Slovaquie,
la Finlande, la Suède et le Royaume-Uni. Dans l’enseignement supérieur, les différences sont plus mar-
L’Union européenne à 25 pays ne comprend quées. Les femmes constituent 55 % des 19 millions d’étudiants.
pas la Bulgarie et la Roumanie.
En revanche, dans les niveaux les plus élevés de l’enseigne-
- Niveaux d’enseignement : ils sont défi- ment supérieur (niveau doctoral), les étudiantes sont minoritai-
nis en référence à la Classification Inter-
res (47 %).nationale Type de l’Éducation, définie par
l’Unesco (CITE 1997).
Comme pour l’ensemble de l’Union européenne, les établis-
sements de l’enseignement supérieur du land de Rhénanie-Pa-
latinat et des régions françaises d’Alsace, de Lorraine et de
Franche-Comté accueillent plus d’étudiantes que d’étudiants. En
revanche, dans le land du Bade-Wurtemberg, ce sont les hom-
mes qui sont majoritaires. L’Allemagne est d’ailleurs le seul
pays de l’Union européenne dans ce cas, caractéristique par-
tagée avec la Suisse.
Voir aussi :
Le taux d’obtention des diplômes est plus élevé pour les étu-
diantes que pour les étudiants. En 2003, elles ont obtenu 58 %- "L’Union européenne compte 17 millions
d’étudiants dans le supérieur", Eurostat, des diplômes délivrés au sein de l’Union européenne à 25, alors
Statistiques en bref, 19/2005.
qu’elles ne représentaient que 55 % des inscrits. En France et en
Allemagne, les femmes sont également sur-représentées. En re-
vanche, la Suisse fait partie des rares pays où la part des fem-
mes parmi les diplômés est plus faible que parmi les étudiants.
Pourtant, la part des femmes diplômées est particulièrement
faible dans certains domaines. Elles ne représentent que 42 %
des diplômés en sciences, mathématiques et informatique de
l’Union européenne à 25 et seulement 23 % de ceux en ingénierie,
fabrication et construction. La France se situe à la moyenne euro-
péenne pour ces deux domaines (respectivement 41 % et 22 %).
En revanche, en Allemagne (avec respectivement 35 % et 17 %)
et surtout en Suisse (20 % et 11 %), les proportions sont beau-
coup plus faibles.
Les Femmes en Alsace 106Part des femmes inscrites dans les établissements d’enseignement selon leur niveau en 2005 (en %)
Dont conduisant
Enseignement Enseignement Enseignement à un titre deÉducation Enseignement Enseignement
Total secondaire secondaire postsecondaire chercheur
préprimaire primaire er e supérieur
(1 cycle) (2 cycle) (non supérieur ) hautement
qualifié
Union européenne 50 49 49 49 51 52 55 47
(27 pays)
Allemagne 48 48 49 49 47 48 50 ///
48 49 49 49 48 48 48 ///Bade-Würtemberg
49 50 48 49 46 44 52 ///Rhénanie-Palatinat
France métropolitaine 50 49 48 48 50 65 55 48
Alsace 50 48 49 49 50 64 56 45
49 49 49 48 49 67 51 38Franche-Comté
49 49 48 48 49 64 54 42Lorraine
Suisse 48 49 49 49 45 70 45 39
Partdesjeunesde18à24ans
er
n'ayant pas dépassé le 1 cycle du secondaire en 2005
Suisse
France
Allemagne
Union Européenne
(27 pays)
%
05 10 15 20
Femmes Hommes
Part des femmes diplômées de l'enseignement supérieur en 2003
Ingéniérie,
fabrication et
construction
Sciences,
mathématiques
et informatique
%
010 20 30 40 50
Suisse France Allemagne Union européenne
(25 pays)
Les Femmes en Alsace107
Source : Eurostat 2003
Source : Eurostat 2005
Source : Eurostat 2005

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.