Corrigé Luxor Destination SPA HOTEL Management Financier

De
Publié par

Corrigé Luxor Destination SPA HOTEL Management Financier

Publié le : mercredi 10 septembre 2014
Lecture(s) : 452
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
ANNEXE N° 1 BILAN FONCTIONNEL CONDENSE ACTIF2004 2005PASSIF2004 Emp2 633 212lois stables 2 441 924 3 017 572 Ressources stables Emplois d'exploitation 384 d'ex420 Dettes 378 475 ploitation 211 294 Emplois hors exphors ex266 Dettes 092 16 loitation 15 ploitation 21 494 Trésorerie actif 32 014 61 170 Trésoreriepassif 7 408 Total actif 2 873 408 3 570 428 Totalp873 408assif 2 TABLEAU D'ANALYSE DES BILANS FONCTIONNELS CONDENSES Eléments 2004 2005 Ecart en % Ressources stables 2 633 212 3 108 510 Emplois stables 2 441 924 3 017 572 FRNG 191 288 90 938  52.46 Emplois d’exploi420378 475 tation 384 Dettes d’exploitation026294 257  211 BFR d'exploitation 173 084 218 394 + 26.18 Emplois hors exploitation 15 092 16 266 Dettes hors exploitation 21494 119 520 BFR hors exploitation  6 402  103 254 BFR exploitation 173 084 218 394 BFR hors exploitation  6 402  119 520 BFR global 166 682 115 140  30.92 Trésorerie actif 32 014 61 170 Trésorerie passif 7 408 85 372 Trésorerie (méthode 1) 24 606  24 202  198.36 FRNG 191 288 90 938 BFR global  166 682  115 140 Trésorerie (méthode 2) 24 606  24 202  198.36
1
2005 3 108 510 257 026 119 520 85 372 3 570 428
ANNEXE 4 : RATIOS AVEC RETRAITEMENTS 2004 2005 Rentabilité financière: (bénéfice /ressources 5.13 % 6.7 % propres)x 100 Rentabilité économique 8.67 % 13.56 % Taux de marge bénéficiaire: (résultat de l’exercice% 4.78 / 4.36 % CAHT)x100 Couverture emplois stables: (ressources stables/emplois 1.08 1.03 stables) Couverture des capitauxinvestis :(ressources stables/ emplois 1 0.99 stables + BFR) Autonomie financière: (capitaux propres + 2.43 2.66 amortissements et provisions)/ dettes financières dont CBC Crédit clients: (Créances clients x 24.97 jours 19.68 jours 360)/CATTC Crédit fournisseurs: (dettes fournisseurs x 10.20 jours 8.47 jours 360)/CATTC Rotation stocks de matièrespremières :jours 4.32  4,97 jours (stock MP x 360)/CAHT Rotation stocks demarchandises: (stock marchandises x 5.97 jours 3.88 jours 360)/CAHT Part des salariés :(charges de personnel + 66.13 % 68.48 % intérim)/valeur ajoutée
4
SECTEUR 8 %
15 % 6 %
1.15
1.10
3
15 jours
20 jours
5 jours
5 jours
70 %
ANNEXE 6 : RAPPORT DE SYNTHESE A partir des données qui vous ont été communiquées et de vos résultats, rédigez un rapport pour votre Direction sur la situation duLuxor Destination SPA. La rentabilité de l’entreprise: Au coursde l’exercice 2005, l’entreprise Luxor a pu améliorer sa rentabilité économique qui passe de 8.67 % à 13.56 %. Pourtant sa rentabilité financière, en légère amélioration, demeure inférieure à la norme sectorielle. Nous pouvons signaler une baisse importante du résultat exceptionnel (qui s’explique par la cession d’une installation technique à un prix largement inférieur à sa valeur nette comptable) et qui vient grever un résultat d’exploitation en forte progression (+90 %).Cette entreprise recourt peu au financement par emprunt, ce qui ne lui permet pas de bénéficier d’économies importantes d’impôts (elle ne fait pas jouer suffisamment l’effet de levier financier) comme en témoigne l’indicateur d’autonomie financière inférieur à la norme sectorielle. Cerecours modéré à l’emprunt doit néanmoins se traduire par une exposition moins importante au risque d’exploitation.Le compte de résultat et les SIG de l’entreprise sont satisfaisants. Il faut toutefois veiller à l’évolution du résultat exceptionnel, quifait chuter le résultat de l’exercice.Le risque d’exploitation: Le bilan fonctionnel fait apparaît un FRNG positif. Cependant, si en 2004 le FRNG couvrait le BFR et permettait de dégager une trésorerie positive, ce n’est plus le cas en 2005. En effet en 2005, le FRNG diminue de 52 % et se révèle insuffisant pour couvrir le BFR qui pourtant avait baissé de 30.9 % (essentiellement dû à la part hors exploitation du BFR). Par conséquent la trésorerie nette chute et l’entreprise doit donc avoir recours auxdécouverts bancaires pour combler ce besoin. La diminution du FRNF s’explique par d’importantes acquisitions immobilières en 2005 insuffisamment compensée par la CAF, l’augmentation de capital et le produit de cession.De plus, le BFRE connaît une progression de plus de 26 %, ce qui traduit une gestion des actifs et passifs circulants assez peu rigoureuse (les délais de règlement clients sont supérieurs à ceux accordés par les concurrents et les délais de recouvrement fournisseurs sont très inférieurs à ceux obtenus dans la profession). Globalement la situation s’est dégradée. L’entreprise doit revoir la structure de son bilan.Synthèse : L’entreprise Luxor dispose d’un portefeuille d’activités assez rentable et l’évolution 2004-2005 des indicateurs de rentabilité est encourageante (malgré un résultat exceptionnel négatif mais qui, par nature même, ne se reproduira pas tous les ans). Cette rentabilité pourrait être améliorée (pour rejoindre la norme sectorielle) en recourant plus à l’endettement bancaire. Ceci est d’autant plus souhaitable que les ressources stables de l’entreprise doivent être renflouées pour améliorer un FRNG en dégradation importante. Ce qui permettra à la trésorerie nette de redevenir positive et aux indicateurs du risque financier de repasser au « vert». L’entreprise doit également veiller au crédit-inter entreprise qui ne lui est pas favorable.
6
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.