Enseigner et habiter à proximité

De
Publié par

Une forte proportion des professeurs du second degré public résident dans leur commune d'affectation ou dans une commune avoisinante. Les enseignants qui occupent un poste définitif et ceux qui ont une grande ancienneté habitent plus près de leur lieu de travail que les autres.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 43
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

ENSEIGNEMENT
Enseigner
En Alsace, 43 % des enseignants
du second degré public habitent
dans une commune située au pluset habiter à proximité à 5 km de leur commune de travail.
30 % des enseignants exerçant ail-
leurs qu’à Strasbourg, Mulhouse et
Près de 93 % des enseignants as-Une forte proportion Colmar résident à plus de 20 km
surent réellement des cours devant de leur lieu de travail.des professeurs
les élèves. Les autres exercent
du second degré public
pour la plupart d’autres fonctions
résident dans leur d’éducation (hors enseignement),
commune d’affectation de documentation, de chef de tra-
vaux ou de direction. Près de 60 % tent plus souvent à proximité deou dans une
leur lieu de travail : plus de 48 %travaillent dans le Bas-Rhin et pluscommune avoisinante.
de 56 % sont des femmes. Les en- d’entre eux habitent la commune
Les enseignants elle-même, contre seulementseignants affectés en Alsace sont
qui occupent un poste définitif majoritairement originaires de la 16 % des personnes affectées
dans des communes de taille infé-et ceux qui ont région : 56 % y sont nés, soit 4
points de plus que pour l’ensemble rieure. Cette caractéristique desune grande ancienneté
grandes villes est particulièrementdes cadres et professions intellec-habitent plus près
tuelles supérieures. importante pour Strasbourg : plus
de leur lieu de travail de 59 % des personnes qui y sont
que les autres. employées y vivent également.Vivre et travailler
Cependant, en raison de l’étendueen ville
de la ville, la distance séparant lieu
En 2002, plus de 12 000 en- En Alsace, 43 % des enseignants de travail et lieu de vie peut être
seignants titulaires sont affectés du second degré public habitent équivalente à celle observée pour
dans les 215 établissements sco- dans une commune située au plus des personnes habitant dans des
laires du second degré public en à 5 km de leur commune de travail. communes situées dans un rayon
Alsace. Ces établissements, prin- De plus, près des deux-tiers de 1 à 5 km.
cipalement des collèges et des ly- d’entre eux résident dans celle-ci. En revanche, les communes d’ha-
cées, accueillent plus de 138 000 Les enseignants affectés à Stras- bitation sont à plus de 20 km pour
élèves. bourg, Mulhouse et Colmar habi- 30 % des enseignants affectés
En Alsace, 43 % des enseignants habitent à moins de 5 km de leur commune de travail
Distance entre la commune d’affectation et la commune d’habitation
Corps
même commune 1 à 5 km 6 à 10 km 11 à 30 km + de 30 km
Agrégés (en %) 37 14 16 24 9
Certifiés (en %) 26 17 19 29 9
PEGC (en %) 24 27 27 20 2
PLP (en %) 23 14 18 34 11
27 16 19 29 9Ensemble (en %)
PEGC : Professeur d’enseignement général de collège PLP : Professeur de lycée professionnel
7Chiffres pour l'Alsace · revue n° 22 · septembre 2004
Source : Fichier EPP janvier 2003
Rectorat de StrasbourgENSEIGNEMENT
Les enseignants affectés dans les 3 grandes villes Bas-Rhin lui-même (33 %),
habitent plus souvent à proximité de leur lieu de travail Haut-Rhin (24 %), Moselle (12 %) et
Meurthe-et-Moselle (5 %) principa-
lement.
Alsace
Les jeunes
se déplacent
Autre commune
davantage…du Haut-Rhin
Les distances entre la communeMulhouse,
Colmar d’affectation et la commune du do-
micile diminuent avec l’avance-
ment dans la carrière : ainsi, lesAutre commune
du Bas-Rhin jeunes enseignants de moins de
30 ans habitent à la fois moins
souvent dans leur commune de
Strasbourg
travail (-9 points), et plus souvent à
plus de 20 km (+28 points) que
leurs collègues de plus de 50 ans.0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%
De fait, la situation familiale condi-
même commune 1à10km 11 à30km 31à50km +de50km tionne l’éloignement : les person-
nes qui vivent en couple habitentLecture : Près de 60 % des enseignants affectés dans un établissement de Strasbourg résident dans cette
commune. moins souvent leur commune d’af-
fectation que les autres (-6 points).
en dehors des trois grandes com- personnels travaillant dans le Bien qu’il existe des procédures
munes. Haut-Rhin (près de 6 %) ; parmi de rapprochement de conjoint, il
Près de 4 % des enseignants rési- ces derniers, trois sur quatre habi- apparaît toujours plus simple d’ha-
dent dans des communes distan- tent le Bas-Rhin. Par contre, les dé- biter à proximité de son travail,
tesdeplusde50kmdeleur em- partements de résidence de ceux lorsqu’il n’existe pas d’autre con-
ploi. Ils sont un peu plus nom- qui viennent de loin pour travailler trainte liée au travail du conjoint.
breux dans ce cas parmi les dans le Bas-Rhin sont plus variés : Mais, si le fait de vivre en couple
éloigne de son lieu de travail, avoir
beaucoup d’enfants en rap-
Des postes à vol d’oiseau proche : près de 41 % des parents
de 5 enfants ou plus (1 % des en-
Cet article reprend quelques éléments d’une étude réalisée à la demande du
seignants) habitent leur communeRectorat. Il ne concerne ni les enseignants occupant des fonctions de
d’affectation.conseiller principal d’éducation ou de documentation, ni ceux qui ont un sta-
tut de maître auxiliaire ou de contractuel enseignant, ni les instituteurs ou
professeurs des écoles enseignants dans le second degré. …en attendant
Les distances sont calculées "à vol d’oiseau" entre la commune d’affectation un poste stableet la commune d’habitation déclarée. Elles ne permettent pas de déduire le
kilométrage effectué pour se rendre à son travail (qui dépend du trajet choisi,
Avoir de l’ancienneté favorise ledes distances intra-communales…), ni le temps de trajet (variable suivant le
mode de transport utilisé). fait d’avoir sa résidence plus près
8 Chiffres pour l'Alsace · revue n° 22 · septembre 2004
Source : Fichier EPP janvier 2003 - Rectorat de StrasbourgENSEIGNEMENT
Un quart des enseignants de moins de 30 ans ont plus de 30 ans d’ancienneté
habitent très souvent (60 %)habitentàplusde30km
dans leur commune de travail ou
dans une commune située à
moins de 5 km, et moins de 4 %
+de50ans
d’entre elles à plus de 20 km.
Dans la même logique, les ensei-
gnants qui occupent un poste à
titre définitif habitent plus près de
de 40 à 49 ans
leur lieu de travail que les autres
(affectés à l’année, sur postes
provisoires…) : 45 % d’entre eux
habitent dans un rayon maximal
de 30 à 39 ans de 5 km (contre 33 %) et 15 %
seulement habitent à plus de 20 km
(contre 35 %).Les enseignants qui
n’occupent pas de poste définitif,
-de30ans considérant leur situation comme
temporaire, semblent garder leur
ancienne adresse en attendant
0% 20% 40% 60% 80% 100% un poste plus stable. Ainsi 20 %
des personnes affectées à titre
même commune 1à10km 11à30km 31à50km +de50km
"temporaire" dans le Haut-Rhin
habitent à plus de 50 km, et plusLecture : Environ la moitié des enseignants âgés de 30 à 39 ans habitent à 10 km, au plus, de leur
commune d'affectation. des trois quarts d’entre elles gar-
dent leur adresse dans le
de son lieu de travail : les ensei- de 20 km (39 %) que dans un Bas-Rhin.
gnants titulaires ayant moins de rayon de 5 km autour de leur
3 ans d’ancienneté sont presque commune d’affectation (34 %).
Dominique KELHETTERaussi nombreux à habiter à plus Au contraire, les personnes qui
Éloignement géographique des professeurs de lycée professionnel
L’appartenance à tel ou tel corps d’enseignant peut également influer sur la localisation et expliquer la proximité ou l’éloi-
gnement domicile-travail.
Les professeurs agrégés habitent plus souvent leur commune d’affectation que les autres (37 %). Mais il existe un cli-
vage net entre ceux qui enseignent dans les trois grandes villes et les autres. Ainsi, seulement 18 % de ceux qui n’y sont
pas affectés habitent la commune même. Au contraire, 53 % des agrégés affectés dans les trois grandes villes y habi-
tent.
Les professeurs certifiés, qui représentent 63 % des enseignants du second degré public, ne se démarquent pas sensi-
blement de l’ensemble des enseignants : 43 % d’entre eux habitent à moins de 5 km de leur commune de travail.
Les professeurs d’enseignement général de collège habitent majoritairement dans des communes situées entre 1 et
10 km de leur commune d’affectation (54 %, contre 35 % pour l’ensemble des enseignants).
Les professeurs de lycées professionnels habitent moins souvent dans un rayon de 5 km (37 %, contre 43 % pour l’en-
semble des enseignants). Ils résident plus fréquemment dans des communes situées entre 11 et 30 km de leur com-
mune d’affectation (+5 points). En effet, les PLP sont souvent spécialisés dans une matière qui n'est pas forcément
enseignée à proximité de leur commune de résidence.
9Chiffres pour l'Alsace · revue n° 22 · septembre 2004
Source : Fichier EPP janvier 2003 - Rectorat de Strasbourg

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.