L'offre de formation continue en Picardie : une croissance orientée vers les entreprises et les niveaux supérieurs

De
Publié par

Depuis 1990, le nombre de prestataires exerçant en Picardie leur activité sur le marché concurrentiel de la formation continue ne cesse de croître : il s'élève à 951 en 1997, soit 411 organismes de plus en 7 ans.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 40
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

La moitié des stagiaires picards ont été formésmême, les formations aux discipli-
nes fondamentales (formations gé- dans les spécialités des services
nérales, mathématiques, sciences Répartition des stagiaires selon la spécialité de la formation en 1997
humaines, droit, lettres...) n’ont con- Stagiaires
cerné que 11% des participants Picardie FranceSpécialités de formation
dont un tiers a suivi des formations nombre % %
concernant les lettres et arts. Cette
Domaines disciplinaires 20 691 10,0 15,0
répartition des spécialités se re- Formations générales 5 292 2,6 5,9
trouve au niveau national. Mathématiques et sciences 622 0,3 1,0
Sciences humaines et droit 6 818 3,3 4,0Les formations liées au do-
Lettres et arts 7 959 3,8 4,1maine technico-professionnel de la
N°80 - 2000production sont en moyenne plus
Domaines technico-professionnels de la production 25 261 12,2 11,6
longues que les autres spécialités Spécialités pluritechnologiques de la production 7 623 3,7 1,7
de formation. Agriculture, pêche, forêts, espaces verts 3 734 1,8 1,7 L'offre de formation continue en Picardie
Transformation de la matière et de l'énergie 2 976 1,4 2,8
Christiane MILLET Génie civil, construction, bois 2 655 1,3 1,4
Matériaux souples (textiles, cuirs…)4 7 0,0 0,4 Une croissance orientée vers les entreprises et les niveaux supérieurs
Mécanique, électricité, électronique 8 226 4,0 3,6Le bilan pédagogique
et financier
Domaines technico-professionnels des services 99 682 48,1 58,9 A l’heure où plus que jamais on parle de formation tout au long de la vie, le secteurLes dispensateurs de formation con- Spécialités plurivalentes des services 1 693 0,8 1,6
tinue sont soumis à certaines obliga- Echanges et gestion 38 235 18,4 19,0 de la formation continue déploie une offre de prestations de plus en plus abondante et
tions administratives. Dès qu’un établis- Communication et information 30 573 14,7 18,0 diversifiée.sement déclare être organisme de for- Services aux personnes 21 077 10,2 14,6
mation continue, il doit remplir chaque Services à la collectivité 8 104 3,9 5,7 Ainsi, depuis 1990, le nombre de prestataires ex erçant en Picardie leur activité sur le
année un bilan pédagogique et finan-
marché concurrentiel de la formation continue, ne cesse de croître : il s’élève à 951 encier qu’il remet à la Direction Régionale Domaines du développement personnel 47 124 22,7 13,7
du Travail, de l’Emploi et de la Forma- Domaine des capacités individuelles 45 899 22,1 12,9 1997, soit 411 organismes de plus en 7 ans.
tion Professionnelle (DRTEFP). De ce Activités quotidiennes des loisirs 1 225 0,6 0,8 Cette croissance est principalement due au développement du secteur privé lucratiffait, les formations internes ne sont pas
intégrées dans ces déclarations fisca- Ensemble des spécialités 192 758 93,0 99,2 et à celui des intervenants individuels. Ce sont essentiellement des établissements dont
les.
Non renseigné 14 544 7,0 0,8 l’activité principale n’est pas dédiée à la formation et dont le chiffre d’affaires est inférieur Ce bilan doit être établi, que le pres-
tataire exerce l’activité de formation con- Ensemble 207 302 100,0 100,0 à 500 000 F.
tinue à titre principal, à titre accessoire, Source : Dares - Bilan pédagogique et financier 1997
Cette croissance n’a guère créé d’emplois de formateurs salariés. En effet, le nombreou en situation de sous-traitance. Les
bilans sont remplis par les établisse- de formateurs n’a augmenté que de 4,5%, et ce, plutôt par contrat à durée déterminée.
ments ayant une autonomie financière, Implantation dominante dans l’Oise
Dans le même temps, le nombre de stagiaires s’est accru. Ces stagiaires qui sont plusc’est-à-dire la capacité de souscrire des
Les organismes de formation continue sont très majoritairement des entreprisesconventions financières. souvent salariés, se sont vus dispenser des formations plus fréquemment techniques etrégionales. En effet, 96,3% des prestataires ont leur siège en Picardie. Cependant,Les bilans pédagogiques et finan-
l’implantation dans la région n’est pas homogène. Près d’un dispensateur sur deux professionnelles relatives aux activit és des services et de plus courte durée.ciers comportent trois parties :
est installé dans le département de l’Oise, ce qui était déjà vrai en 1990. Cette- l’identification de l’organisme;
concentration dans l’Oise est certes liée au poids économique du département dans- l’activité annuelle sous l’aspect fi-
nancier, plus précisément les ressour- la région, mais cela ne suffit pas à expliquer sa prééminence en matière d’offre de n 1997, 951 organismes dis- cifiquement du secteur privé non lu- Ce renforcement du secteur
ces qui résultent de conventions de for- formation. Pour mémoire, 37% des établissements picards, toutes activités confondues, pensateurs de formation con- cratif et des intervenants individuels. privé, et en particulier du milieu as-
mation avec les différents commandi- sont localisés dans l’Oise ainsi que 40% de l’emploi total picard. Cette E tinue ont facturé au moins une Ainsi le nombre d’intervenants indi- sociatif, traduit l'expansion de deuxtaires possibles et les charges de l’or- surreprésentation est certainement liée à la proximité de l’Ile-de-France. Le
ganisme; action de formation en Picardie. Ils viduels a plus que doublé entre 1990 activités très liées sur le marché dudépartement de l’Aisne rassemble 22,4% des prestataires de formation et la
- le profil des stagiaires accueillis progression de 76% en sept ans du nombre de prestataires n’a pas empêché le sont environ 40 000 en France. La et 1997, faisant passer leur part de travail : l'insertion et la formation pro-
et les heures de formation. poids de ce département de diminuer légèrement. Picardie représente donc 2,4% des 23% en 1990 à 26% en 1997. fessionnelle continue.
Le bilan a été modifié en 1996. Il Si la croissance la plus importante des organismes de formation et du nombre de organismes de formation implantésest rapproché de l’année comptable de stagiaires se situe dans l’Oise, celle du chiffre d’affaire réalisé par les organismes de
en France.référence de l’organisme, et non plus formation se situe dans la Somme. En effet, le chiffre d’affaires y a progressé de 93%
de l’année civile, et apprécie l’origine
et représente 32,5% du chiffre d’affaires régional de 1997, contre 28,2% en 1990. Le







des ressources, selon les financeurs L’expansion du secteurpoids du chiffre d’affaires des organismes oisiens a baissé au cours de cette mêmeréels. La comparaison avec les résul-

période, passant de 45,9% en 1990 à 43,8% en 1997, et ce malgré la forte croissancetats des années précédentes doit donc privé et la multiplication des
du nombre de prestataires dans ce département.se faire avec prudence.
Cette forte croissance du chiffre d’affaires de la Somme est due, plus intervenants individuels...Les bilans sont collectés par les ser-
!particulièrement, au chiffre d’affaires réalisé par les organismes du secteur publicvices régionaux de contrôle des

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.