La formation initiale en Haute-Normandie en 2008 : Une progression historique de la réussite au baccalauréat général

De
Publié par

La rentrée scolaire 2008 affiche à nouveau une baisse des effectifs scolarisés en Haute-Normandie. Dans le même temps, les résultats scolaires de l'année 2007-2008 de l'académie de Rouen poursuivent une progression remarquable.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 24
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

LA FORMATION INITIALE EN HAUTE-NORMANDIE EN 2008
Une progression historique au baccalauréat général
Boris SIMON (Rectorat de l’académie de Rouen)
Les effectifs scolarisés en Haute-Normandie public et privé sous contratLa rentrée scolaire 2008 affiche
(hors EREA, hors MGI, y compris SEGPA)
à nouveau une baisse des
Évolution par rapport à
Année scolaire l'année scolaireeffectifs scolarisés en
2008-2009 2007-2008
Haute-Normandie. Dans le Ecoles maternelles et primaires 192 555 - 0,2
Collèges et lycées dont : 159 618 -1,4même temps, les résultats
Formation de collèges (y compris 3e de LP et SEGPA) 95 323 -0,2
scolaires de l’année 2007-2008 Formations professionnelles 21 247 -3,9
Formations générales et technologiques 43 048 -2,8
de l’académie de Rouen
STS et CPGE (formation du supérieur en lycée) 6 702 3,1
poursuivent une progression Université* (effectifs hors IUFM) 27 700 - 2,8
Source : éducation nationale, rectorat de Rouen - Base académique élèves Unités : élève, étudiant, %remarquable. * estimation
sionnels sont moins nombreux (- 860 technologique, le taux de réussite à
es effectifs scolaires inscrits en élèves), soit une baisse de 3,9 % alors l’examen s’améliore de 1,8 point pourLHaute-Normandie en 2008 suivent qu’elle est en moyenne de - 1,2 % pour atteindre 77,8 %, notamment grâce
logiquement les tendances démogra- la France. La rénovation de la voie pro- aux séries « sciences médico-socia-
phiques. Ainsi, dans les écoles mater- fessionnelle vise à transformer des les » et « et techniques de
nelles et primaires, la diminution du parcours de quatre ans pour atteindre gestion ». L’académie de Rouen de-
nombre d’élèves se confirme pour le baccalauréat professionnel (deux meure néanmoins à plus de 2,3 points
2008 en Haute-Normandie (- 291 en- années de BEP + deux années de bac- de la moyenne de la France métropoli-
fants soit - 0,15 %) face à une stabilité calauréat professionnel) en un cursus taine. Concernant le baccalauréat pro-
nationale. Cette évolution résulte des de trois ans (seconde, première, et ter- fessionnel, le taux de réussite atteint
pertes d’effectifs en Seine-Maritime, minale) comme les lycéens classiques. 75,6 %, et est en baisse par rapport à
non compensées par le dynamisme L’objectif est de permettre une meil- l’an dernier.
démographique de l’Eure. leure poursuite d’études et de lutter Malgré des taux de réussite posi-
Pour les enfants inscrits aux collè- contre l’abandon. Pour ce faire, l’aca- tifs, globalement, le nombre de bache-
ges en 2008 (nés généralement entre démie a augmenté ses capacités d’ac- liers diminue et le d’étudiants
1993 et 1997), les effectifs sont stables cueil à la fois en CAP, pour les jeunes aussi, en conséquence directe de la
sur un an. En revanche, les classes s’engageant dans un cursus profes- baisse démographique. Les effectifs en
d’âge des lycéens sont moins impor- sionnel court (+ 50 élèves en première université (y compris IUT) sont en
tantes. Ainsi, les lycéens qui préparent année), et en filière baccalauréat pro- baisse de 800 étudiants (- 2,7 %), du
des baccalauréats généraux et techno- fessionnel sur trois ans qui offre 1 500 fait de la diminution des inscriptions en
logiques connaissent une perte d’ef- places à la rentrée 2008 et en offrira première année. Cette baisse est parti-
fectif de 1 250 élèves, soit une baisse 4 800 à la rentrée 2009. culièrement sensible à l’université de
de 2,8 %, contre une stabilité natio- En 2008, le taux de réussite au bac- Rouen. En revanche, les étudiants en
nale. Ceux accueillis en lycées profes- calauréat général atteint 87,6 %, soit l’é- post-bac en lycées progressent jus-
quivalent du niveau national, qu'à 6 700 étudiants. En brevet de
Les résultats aux principaux examens dans l’académie de Rouen ce qui est une première pour technicien supérieur (BTS), les effec-
l’académie de Rouen. Ainsi, tifs augmentent de 140 étudiants. EnTaux de réussite
elle se positionne désormais classes préparatoires aux grandesSession Session
2008 2007 à la 15e place (sur les 25 écoles (CPGE), les effectifs progres-
Diplôme national du brevet (DNB) 80,2 81,8
académies métropolitaines), sent de 60 élèves en première année
Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) 80,6 80,0
contre la 21e place en 2007. (+ 7,6 %) soit beaucoup plus nette-
Brevet d’enseignement professionnel (BEP) 72,8 72,3
Pour le baccalauréat ment qu’au niveau national❏Baccalauréat
général 87,6 86,0
technologique 77,8 76,3
professionnel 75,6 77,2 POUR EN SAVOIR PLUS
Brevet de technicien supérieur (BTS) 71,0 71,0 www.ac-rouen.fr/rectorat/profession_publications/chiffres 2008.pdf
Source : éducation nationale, académie de Rouen - Unités : élève, % www.education.gouv.fr/pid271/l-etat-ecole.html
Base centrale de pilotage
CAHIER D’AVAL n° 81 - Mai 2009 5
POPULATION
SOCIÉTÉ

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.