Les résultats au baccalauréat session 2008 : 87 % de réussite

De
Publié par

À la session 2008, la région Rhône Alpes compte 51 519 nouveaux bacheliers avec un taux de réussite de 87 %. Les filles réussissent mieux que les garçons, au baccalauréat général comme au baccalauréat technologique, alors que le taux est identique au baccalauréat professionnel. Tous baccalauréats confondus, près d'un candidat sur deux obtient une mention mais la proportion est plus forte pour les candidats au baccalauréat général.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 30
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Éducation
Les résultats au baccalauréat session 2008 : 87 % de réussite
À la session 2008, la région Rhône Alpes compte 51 519 nouveaux bacheliers avec un taux
de réussite de 87 %. Les filles réussissent mieux que les garçons, au baccalauréat général
comme au baccalauréat technologique, alors que le taux est identique au baccalauréat
professionnel. Tous baccalauréats confondus, près d'un candidat sur deux obtient une
mention mais la proportion est plus forte pour les candidats au baccalauréat général.
vec 51 519 nouveaux bacheliers à la session 2008, entre les trois séries a évolué au cours des 10 dernièresAla région Rhône Alpes enregistre un taux de réussite années. La proportion de diplômés au baccalauréat
au baccalauréat de 87 %. Parmi ces bacheliers, 56 % ont scientifique, parmi l’ensemble des bacheliers généraux,
obtenu un baccalauréat général, 26 % un baccalauréat est ainsi passée de 49,1 % en 1998 à 53,1 % en 2008 au
technologique et 18 % un baccalauréat professionnel. détriment du baccalauréat littéraire, qui ne concerne plus
que 15,3 % des lauréats en 2008 contre 23,8 % il y a
Le baccalauréat général, qui sanctionne une formation
10 ans.
générale à dominante scientifique, économique et sociale
ou littéraire, ouvre l’accès aux bacheliers à la poursuite Le baccalauréat technologique associe une formation
d’études dans l’enseignement supérieur. Le taux de générale à une formation technologique. Même si ce
réussite au baccalauréat général est de 91,1 %. La région diplôme offre la possibilité de poursuites d’études vers
présente ainsi un meilleur résultat que la moyenne l’ensemble de l’enseignement supérieur, les bacheliers
nationale (88,1 %). En 2008, 28 678 candidats, dont plus technologiques choisissent plutôt de s’orienter vers des
de la moitié en séries scientifiques, ont obtenu leur filières courtes (BTS, DUT). Selon plusieurs études, les
baccalauréat général. Bien que les bacheliers scientifiques bacheliers technologiques réussissent plus difficilement
soient toujours les plus nombreux, la répartition des admis à l’université. Sept séries de baccalauréat sont
Meilleurs résultats en Rhône-Alpes qu'en moyenne nationale
Rhône-Alpes France
Métropolitaine
Les résultats à la session 2008 du baccalauréat
Présents Admis Taux de Taux de
réussite en % réussite en %
Économique et social (ES) 10 045 9 077 90,4 87,0
Littéraire (L) 4 912 4 384 89,3 86,4
Scientifique (S) 16 537 15 217 92,0 89,3
Bac général 31 494 28 678 91,1 88,1
Théâtre musique et danse (TMD) 31 31 100,0 92,2
Hôtellerie 212 180 84,9 84,7
Sciences et technologies de la gestion (STG) 8 021 6 767 84,4 80,7
Sciences et technologies de l’agronomie et du vivant (STAV) 682 556 81,5 76,3
Sciences et technologies de laboratoire (STL) 802 704 87,8 85,9
Sciences et technologies industrielles (STI) 3 672 3 117 84,9 78,5
Sciences médico-sociales (SMS) 2 183 1 902 87,1 82,9
Bac technologique 15 603 13 257 85,0 80,7
Secteur de la production 5 889 4 717 80,1 78,2
Secteur des services 6 204 4 867 78,4 76,5
Bac professionnel 12 093 9 584 79,3 77,2
Ensemble 59 190 51 519 87,0 83,7
Source : Rectorats des académies de Grenoble et de Lyon
28 L’année économique et sociale 2008 - Dossier n° 154Éducation
représentées dans la région : elles ont permis à 13 257 Parmi les diplômés du baccalauréat 2008, on compte
jeunes d’obtenir leur diplôme en 2008, pour un taux de 27 325 bachelières et 24 194 bacheliers. Les candidates
réussite de 85,0 %. Ce taux est toujours très supérieur à sont plus nombreuses que les candidats (53 % de filles),
la moyenne nationale (80,7 %). La série "sciences et et le taux de réussite est sensiblement supérieur pour
technologies de la gestion" représente à elle seule plus les filles (88,6 % contre 85,4 % pour les garçons).
de la moitié des nouveaux bacheliers technologiques, Sur l’ensemble des admis au baccalauréat, 46,4 %
proportion stable sur les 10 dernières années. obtiennent une mention (53,0 % des lauréats du
La série "sciences et technologies industrielles" baccalauréat général, 43,5 % du baccalauréat
regroupe 23,5 % des diplômés : ce taux est le plus bas professionnel, 34,3 % du baccalauréat technologique). La
depuis 1998 où l’on atteignait 26,1%. La série "sciences proportion de garçons et de filles qui ont obtenu une
médico-sociales" avec 14,3 % de bacheliers enregistre mention est proche : 46,7 % contre 46,2 %.
une augmentation d’environ 2 points sur 10 ans.
Les séries "sciences et technologies de laboratoire" et
Fabienne Gamet"sciences et technologies de l’agronomie et du vivant" avec
Rectorat de l'académie de Lyonrespectivement 5,3 % et 4,2 % du nombre de bacheliers
ont vu leur part fluctuer légèrement autour de 4 à 5 % sur
la décennie. Quelques séries avec des effectifs très faibles
Session 2008, le baccalauréat a 200 anssont également représentées : ce sont les domaines du
théâtre, de la musique et de la danse (TMD) ainsi que de
l’hôtellerie. 1808 : le baccalauréat est créé par un décret organique.
L'examen ne comportait que des épreuves orales portant sur les auteursLe baccalauréat professionnel est basé sur une
grecs et latins, sur la rhétorique, l'histoire, la géographie et la philosophie.formation plus concrète dont la finalité principale est l’entrée
Les bacheliers furent au nombre de 31.dans la vie active. Sa création en 1985 a répondu à un
1821 : création du baccalauréat ès-sciences.besoin d’emplois qualifiés pour les entreprises. Il peut être
préparé par la voie scolaire, l’apprentissage ou la formation 1830 : l'épreuve écrite fait son apparition.
professionnelle continue. À la session 2008 on compte 1853 : introduction d'une épreuve de langue vivante.
9 584 candidats diplômés, avec un taux de réussite meilleur 1861 : c'est dans l'académie de Lyon que la première candidate est inscrite
dans le domaine de la production (80,1 %) que dans le et obtient son baccalauréat.
domaine des services (78,4 %). Les élèves sont inscrits
1874 : le baccalauréat ès-sciences est scindé en deux séries d'épreuves à
dans 73 spécialités différentes (55 dans le domaine de la passer à une année d'intervalle (origine des deux parties).
production et 18 dans le domaine des services). Le secteur
1924 : les jeunes filles ne sont plus obligées de se présenter en candidates
de la production voit d’ailleurs sa part augmenter libres au baccalauréat.
régulièrement : elle est passée de 46,2 % à 49,2 % sur
1968 : création des baccalauréats technologiques qui associent une formation
les dix dernières années. Parmi ces bacheliers 66,0 %
générale à une formation technologique.
sont issus de la voie scolaire, 25,1 % de l’apprentissage,
1985 : création des baccalauréats professionnels.
5,3 % de la formation continue, les autres sont des
Depuis 1993 : les baccalauréats généraux se déclinent en 3 séries :candidats individuels.
Économique et social (ES), Littéraire (L), Scientifique (S).
Une nette progression de la réussite
au bac général ces dernières années
Pour comprendre les résultats
Evolution du taux de réussite aux baccalauréatsen %
entre 1998 et 2008 en Rhône-Alpes
Source : base centrale du ministère de l'Éducation Nationale, Enquête95
Bac général N°60 sur les résultats définitifs du baccalauréat 2008.
90 Le champ : ensemble des bacheliers généraux, technologiques et
professionnels y compris les candidats des séries agricoles.Bac technologique
85 Taux de réussite : il s'agit du rapport du nombre d'admis au nombre de
candidats présentés. On considère comme présenté un candidat qui a participé
80
au moins à une épreuve.
Bac professionnel
75
Pour en savoir plus70
1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
Site Internet : www.education.gouv.fr
Source : Rectorats des académies de Grenoble et de Lyon
L’année économique et sociale 2008 - Dossier n° 154 29
z

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.