Plus d'écoliers et moins de collégiens en 2003

De
Publié par

La rentrée scolaire 2004 devrait confirmer les tendances des effectifs scolarisés observées jusqu'en 2003 : À l'exception du collège, les effectifs scolarisés étaient alors partout à la hausse. La rentrée 2003 concernait plus de 660 000 élèves.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 132. Septembre 2004
Plus d’écoliers
et moins de collegiens en 2003
Dans le second degré, la région connaît desLa rentrée scolaire N 2003, environ 369 000 écoliers avaient
évolutions similaires à celles observées en France :fait leur rentrée dans une classe du premier2004 devrait confirmer E baisse dans les collèges, hausse modérée dansdegré (maternelle et élémentaire) etles tendances des
les lycées. Dans la région, les effectifs dans le292 000 élèves dans une classe du second degréeffectifs scolarisés
second degré (collège et lycée) poursuivent ainsi(collège et lycée). Les tendances nationales d’aug-observées jusqu’en
leur décroissance, mais avec une atténuation. Lamentation des effectifs dans le premier degré et2003 : À l’exception
baisse des effectifs ne touche, en fait, que lede diminution dans le second degré sont aussi
du collège, les effectifs
premier cycle (- 1 100 collégiens). Le second cycleobservées en Pays de la Loire. Elles répondent prin-
scolarisés étaient alors général et technologique et surtout le second cyclecipalement aux évolutions démographiques.
partout à la hausse. professionnel voient leurs effectifs progresserDepuis la rentrée 2000, l’augmentation des ef-
La rentrée 2003 légèrement.fectifs scolarisés dans le premier degré se pour-Anileconcernait plus de La hausse se poursuit dans le premier degrésuit. Entre 2000 et 2002, elle concerne 2 000 à
660 000 élèves. CÉMLOT 6 0003 000 élèves supplémentaires chaque année. À la
rentrée 2003, cette augmentation s’est accélérée 4 000
avec 5 000 écoliers en plus, principalement dans
2 000le préélémentaire. Cette hausse correspond à une
évolution de 1,4 %, supérieure à la moyenne natio- 0
nale (0,35 %). La rentrée 2004 ne devrait pasJean COLLOBERT - 2 000
démentir cette tendance : Le Ministère de la
Source : Ministère de la jeunesse,
- 4 000de l’éducation et de la recherche, jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche Premier degré
direction de l’évaluation Second degréprévoit, une hausse des effectifs supérieure à 1,4 %
et de la prospective. - 6 000
(Enseignement public et privé) entre 2003 et 2004 dans les Pays de la Loire. 2000/2001 2001/2002 2002/2003 2003/2004Années
Effectifs scolaires (hors enseignement agricole et apprentis) dans les Pays de la Loire (en milliers)
INSEE Pays de la Loire Rentrée 2000 R1entrée 200 R2entrée 200 R3entrée 200
105 rue des Français Libres Ensemble du premier degré 358,7 361,0 363,7 368,9
BP 67401
Préélémentaire 144,7 146,5 148,3 152,644274 Nantes cedex 2
Tél . : 02 40 41 75 75 Elémentaire 210,6 211,4 212,4 213,3
Fax. : 02 40 41 79 39
Spécial 3,4 3,1 3,0 3,0www.insee.fr
Ensemble du deuxième degré 296,2 293,8 293,0 292,3
Directeur de la publication : Pierre MULLER
Premier cycle 176,0 175,0 173,9 172,8Rédactrice en chef : Emmanuelle WALRAET
Contact presse : Andrée RICOLLEAU Second cycle professionnel 34,2 33,4 33,3 33,7
Tél. : 02 40 41 77 83
Second cycle général et technologique 79,5 709, 79,5 79,6Mise en page : Marie-Annick BRICARD
Enseignement adapté 6,5 6,4 6,3 6,2
© INSEE-2004 Source : Direction de l’évaluation et de la prospective du ministère de la jeunesse, de l’éducation et de la recherche
é
Écarts

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.