26 300 entreprises créées en l'an 2000

De
Publié par

Au cours de l'année 2000, 26 300 entreprises ont été créées en Rhône-Alpes, soit 9,7 % des créations observées en France. Ainsi, la région se place en troisième position derrière l'Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte-d'Azur. En Rhône-Alpes, le nombre de créations augmente de 0,5 % par rapport à 1999, contre 1,2 % au niveau national. Les secteurs de la construction et des services, notamment les services aux entreprises, sont ceux où le nombre de créations progresse le plus. La réalisation de logiciels et la restauration rapide sont les activités les plus dynamiques, avec un taux de création supérieur à 30 %. 2 tableaux complémentaires à cette publication sont consultables à la rubrique "LA REGION EN FAITS ET CHIFFRES" dans le thème "Entreprises". Ils détaillent les créations d'entreprises l'un par type de créations et l'autre par catégorie juridique.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 41
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins

Insee Rhône-Alpes
Résultats
Numéro 82
Mai 2001
26 300 entreprises créées en l'an 2000
Au cours de l’année 2000, 26 300 entreprises ont été créées en Rhône-
Alpes, soit 9,7 % des créations observées en France. Ainsi, la région se
place en troisième position derrière l’Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte-
d’Azur.
En Rhône-Alpes, le nombre de créations augmente de 0,5 % par rapport à
1999, contre 1,2 % au niveau national. Les secteurs de la construction et
des services, notamment les services aux entreprises, sont ceux où le nom-
bre de créations progresse le plus. La réalisation de logiciels et la restau-
ration rapide sont les activités les plus dynamiques, avec un taux de
création supérieur à 30 %.
Annie Rebatet
Taux de création d'entreprises par zone d'emploi en 2000
Maryse Rey
Franche-Comté
SuisseBourgogne
ChablaisBourg-en-
Bresse
Oyonnax
Beaujolais- Genevois Vallée de
Val-de-Saône français l'Arve
AmbérieuRoanne
Annecy
Belley Italie
LyonLoire Centre Bourgoin- Chambéry
La-Tour-du-Pin Tarentaise
Saint-Etienne
Vienne-
Roussillon
Voiron
Annonay Maurienne
Auvergne Drôme- Grenoble
Ardèche Nord Romans-
Saint-Marcellin
Drôme-Ardèche Centre
en %
Crest-Die 11,5 et plus
Aubenas
de 10,5 à 11,4
Drôme-Ardèche Sud
de 10 à 10,4
moins de 10
Languedoc-Roussillon Provence-Alpes-Côte-Azur
Source : INSEE - Sirène 2000
Ce numéro d’INSEE Rhône-Alpes Résultats est téléchargeable à partir du site Internet
www.insee.fr/rhone-alpes, à la rubrique «Publications».
A la même rubrique, se trouve une annexe au document,
constituée de quelques tableaux statistiques
© I.N.S.E.E. 2001 - I.G.N. 1999En 2000, le taux de création d'entre- Rhône-Alpes a sensiblement le mêmeUn taux régional
prises est de 10,8 % en Rhône-Alpes profil que celle de la France. Ces cour-de création proche et de 11,3 % en France. En 1999, il bes présentent une alternance de bais-
était respectivement de 11 % etde 11 % ses et de hausses : forte baisse en
11,4 %. 1991-92, hausse en 1993-94 puis
Dans les secteurs de l'industrie, de baisse en 1995-97. En 1998, le nom-
la construction, du commerce et de bre de créations s'est stabilisé en
l'hôtellerie, le taux de création régio- Rhône-Alpes alors qu'il poursuivait sa
nal est inférieur de près d'un point à diminution en France. Depuis 1999,
celui observé au plan national. En ce nombre progresse légèrement en
revanche, pour les services aux mé- Rhône-Alpes et de façon plus signifi-
nages, le taux de création est plus cative au plan national.
élevé en Rhône-Alpes qu'en France. Le pic de l'année 1994 est vraisem-
blablement lié aux mesures d'Aides
De 1990 à 2000, la courbe du nom- aux Chômeurs Créateurs d'Entrepri-
bre des créations d'entreprises en ses (ACCRE).
Créations d'entreprises - évolution 1990-2000
105
100
95
90 France
Rhône-Alpes85
80
1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000
Champ : Industrie-Commerce-Services (I.C.S.). Voir méthodologie page 4
Source : INSEE - Sirène 2000
(-4,3 points) ; l'écart est de -0,5 pointEn Rhône-Alpes en 2000, uneLes créations
dans le commerce. C'est l'inverse dansentreprise sur deux se crée dans lesd'entreprises
les services où l'écart est deservices et une sur quatre dans le
par secteur d'activité +3,4 points ; dans les activités liées àcommerce.
La structure des créations par acti- la restauration, l'écart est de
+2,2 points, et de +3,8 points dans lesvité économique est sensiblement
services aux entreprises ; il est dedifférente de celle des entreprises
-1,7 point dans les services auxexistantes.
particuliers.
Ainsi, la part de l'industrie dans les Des écarts existent également au
niveau national, le plus souvent decréations est inférieure à celle qu'elle
même ampleur et dans le même sens.a dans les entreprises existantes
Créations d'entreprises en Rhône-Alpes par activité économique
Services
Industrie Construction Commerce Transports Hôtels,cafés, Services aux Services aux Total
(y c. IAA) restaurants entreprises ménages
Nombre d'entreprises
créées en 2000 2 174 3 955 6 420 616 3 012 5 086 5 032 26 295
existant au 1/01/2000 30 504 33 122 60 510 8 013 22 381 37 733 50 700 242 963
Taux de création 7,1 11,9 10,6 7,7 13,5 13,5 9,9 10,8
Source : INSEE - Sirène 2000Champ : I.C.S.
Les taux de création diffèrent d'une Les zones d'emploi où la part des ser-
zone d'emploi à l'autre. A l'est de la vices dans les créations est la plus im-
région, la Tarentaise et la Maurienne, portante sont celles de Tarentaise et
ainsi que les bassins d'Annecy et de de Maurienne (respectivement 72 %
Belley présentent un taux particuliè- et 68 % du total des créations), en
rement élevé. Il en est de même pour particulier dans les services aux
les zones situées au sud, Aubenas et ménages. Ce secteur est également
Drôme-Ardèche-sud. A l'inverse, les dominant dans le Chablais et la Val-
zones situées au nord-ouest de lée de l'Arve. Cela s'explique par la
Rhône-Alpes, notamment Oyonnax, forte implantation d'activités
Bourg-en-Bresse, Roanne et Loire- touristiques d'hiver. Le secteur de
centre présentent un taux plus faible l'hôtellerie-restauration bénéficie
que la moyenne régionale. d'une part importante des créations
2
base 100 en 1990dans ces zones ainsi qu'à Aubenas. La Au cours de la décennie, on assiste à
part des créations dans les services un chassé-croisé entre la part des
aux entreprises domine dans les services aux entreprises et celle des
grandes agglomérations, en particu- services aux ménages : les services aux
entreprises ont dominé de 1990 àlier Lyon (28 % contre 19 % pour la
1992. En 1993, et jusqu'en 1997, ilsrégion).
ont été rejoints par les services auxPour le commerce, ce sont les zones
ménages. Ceux-ci ont pris l'avantage
d'Aubenas (33 % des créations de la
en 1998-99, avant d'être à leur tour
zone se font dans ce secteur), de
rejoints en 2000 par les services aux
Drôme-Ardèche nord (33 %) et de
entreprises.Drôme-Ardèche centre (30 %) qui sont
nettement au-dessus de la moyenne
La part du commerce a augmenté en-
régionale (24 %).
tre 1990 et 1994 pour atteindre 31 %
Dans la construction, les zones de
des créations ; elle diminue depuis
Vienne-Roussillon (30 %) et Belley
1995 et ne représente plus que 24 %(24 %) sont nettement au-delà de la
en 2000.moyenne (15 %).
Les créations dans l'industrie ont une
Le secteur de la construction qui se
importance particulière dans la zone
situait à 15 % des créations en 1990,
d'Oyonnax, où elles représentent 24 %
est tombé à 13 % en 1993 et s'estdu total des créations contre 8 % pour
maintenu à ce niveau jusqu'en 1998 ;
la région.
il augmente depuis 1999 pour
Au cours des dix dernières années, la retrouver en 2000 le niveau de 1990.
part des services dans les créations a
connu une augmentation régulière, Dans le secteur de l'industrie, la part
excepté en 1993 et 1994, passant de des créations décroit régulièrement
45 % des créations en 1990 à 52 % en depuis 1990, passant de 11 % à 8 %
2000. du total.
Créations d'entreprises par activité économique et zone d'emploi
Services
Services aux Services auxIndustrie Construction Commerce Transports Hôtels,cafés, Total
entreprises ménages(y c. IAA) restaurants
Lyon 582 963 1 835 225 574 2 014 1 104 7 297
Grenoble 200 304 609 40 299 574 625 2 651
Saint-Etienne 182 309 485 53 228 356 298 1 911
Annecy 97 216 343 22 134 293 293 1 398
Tarentaise 34 140 154 29 198 103 497 1 155
Chambéry 83 180 244 26 106 201 182 1 022
Vallée-de-l'Arve 89 138 187 23 137 140 304 1 018
Drôme - Ardèche-centre 89 170 299 18 108 166 141 991
Genevois français 70 177 253 15 93 180 197 985
Drôme - Ardèche-sud 60 143 215 9 130 101 137 795
Bourgoin - La Tour-du-Pin 61 131 159 16 66 114 110 657
Roanne 89 64 183 15 89 84 107 631
Vienne - Roussillon 54 184 138 17 62 69 96 620
Beaujolais - Val-de-Saône 54 88 137 20 62 108 95 564
Aubenas 50 72 184 7 134 45 72 564
Bourg-en-Bresse 39 96 157 11 63 74 114 554
Voiron 51 97 133 11 59 79 96 526
Romans - Saint-Marcellin 61 96 123 12 71 70 93 526
Chablais 26 64 96 7 93 73 112 471
Drôme - Ardèche-nord 23 65 105 8 42 31 49 323
Maurienne 16 37 45 1 63 30 110 302
Loire-centre 33 43 77 7 37 40 42 279
Ambérieu 21 47 72 12 42 40 42 276
Oyonnax 48 22 54 3 22 32 21 202
Annonay 29 38 48 2 33 14 38 202
Belley 14 45 36 4 33 34 22 188
Crest - Die 19 26 49 3 34 21 35 187
Rhône-Alpes 2 174 3 955 6 420 616 3 012 5 086 5 032 26 295
Source : INSEE - Sirène 2000Champ : I.C.S.
> Tout au long du document, les zones d'emploi (ou activités détaillées, ou communes) sont classées par ordre décroissant du
nombre de créations.
3Champ d’observation
L’appellation «champ I.C.S.» désigne le champ de référence des secteurs
d’activités pour la démographie des entreprises. Il comprend l’ensemble des
secteurs marchands de l’industrie, de la construction, du commerce et des
services. L’agriculture est exclue du champ d’investigation. Le secteur des
services est quant à lui amputé des activités financières. La délimitation de
ce champ s’explique par le manque de fiabilité actuelle des données pour
ces secteurs dans le répertoire SIRENE.
Secteurs d’activités agrégés du champ ICS selon la NAF :
Secteurs agrégés Code NAF (2 positions)
Industrie (hors IAA) 10 à 14, 17 à 41
Industrie agro-alimentaire 15, 16
Construction 45
Commerce et réparation 50 à 52
Services dont
- transports 60 à 63
- hôtels-cafés-restaurants 55
- services aux entreprises 64, 70 à 74, 90
- aux ménages 75 à 85, 91 à 99
Définitions Données disponibles
Les statistiques sur les créationsLe concept d'entreprise
d'entreprises ou d'établissementsUne entreprise est une personne
sont disponibles sur de nombreuxphysique ou morale qui exerce pour
supports :
son propre compte une activité non
- dans plusieurs publications pa-salariée et possède une autonomie
pier, notamment, pour la région,de décision. Son objectif, qui est de
INSEE Rhône-Alpes Conjoncture etproduire des biens ou des services,
les Tableaux de l'Economie Rhône-se réalise dans un ou plusieurs
Alpes ; pour la France, le Bulletinlieux géographiques distincts
Mensuel de Statistique et les Ta-correspondant à la notion d'établis-
bleaux de l'Economie Françaisesement.
- dans des bases de données. Pos-Le concept de création
sibilité d'exploitations informati-
Il recouvre trois réalités éco- ques à la demande
nomiques : - par le serveur minitel 3617
- la création pure se produit lors INSEE
de la mise en activité économique - sur le site Internet
d'un premier établissement ex- www.Insee.fr/rhone-alpes, à la ru-
ploitant des moyens de production brique "La région en faits et chif-
jusque là inexistants, fres ".
Publication nationale récente :- la création par reprise se pro-
- Créations et cessations d'entre-duit quand une unité reprend, tota-
prises (1989-98) : sous la stabilité,lement ou partiellement, l'activité
le renouvellement. Insee Premièreéconomique de l'établissement
n° 740, octobre 2000, 4 pages.d'une autre unité,
- la réactivation est le fait d'une
>> Pour plus d'informations,entreprise inscrite au répertoire
s'adresser à INSEE Rhône-AlpesSIRENE qui avait cessé son activité
Diffusionet qui la reprend. Ce mouvement
ne concerne que les unités person-
nes physiques (artisans, commer- Pour tout renseignement :
çants...). INSEE - Rhône-Alpes - Diffusion
Taux de création = Nombre d'entre- 165 rue Garibaldi - 69401 Lyon
Tél 04 78 63 22 02prises créées au cours de la
Fax 04 78 63 25 25période / nombre d'entreprises
existant en début de période Directeur de publication : E. Traynard
Rédacteur en chef : P. Reydet
Prix :
- au numéro, 2,3 € (15,10 F)
- sur abonnement, 21 € (137,75 F)
N°ISSN 1254-7093
4Les vingt activités économiques de Rhône-Alpes
les plus créatrices d'entreprises en 2000
L'activité de restauration tradition- Tarentaise (35 %), la Maurienne (28 %)
nelle arrive en tête de Rhône-Alpes et la Vallée de l'Arve (19 %).
avec 6 % des créations d'entreprises. En terme de taux de création, le clas-
La branche des activités sportives* sement est sensiblement différent : la
vient en deuxième position (5 %), alors réalisation de logiciels et la restaura-
qu'elle n'occupe que le dix-neuvième tion rapide, les plus dynamiques, sont
rang au niveau national (1 %). On peut à plus de 30 %.
voir là l'influence des stations de
sports d'hiver dans les Alpes. En effet,
* : Autres que celles de gestion d'installationsles zones d'emploi les plus créatrices
sportivesd'entreprises dans ce domaine sont la
Activité détaillée Nombre de Taux deSecteur agrégé
Code Naf Libellé créations création (%)
Hôtels, cafés, restaurants 553A Restauration de type traditionnel 1 573 14,5
Services aux ménages 926C Activités sportives* 1 214 17,0 851G Activités des auxiliaires médicaux 1 050 9,9
Construction 452V Travaux de maçonnerie générale 927 15,1
Services aux entreprises 741G Conseil pour les affaires et la gestion 805 21,2
Commerce 526E Commerce de détail non alimentaire sur éventaires et marchés 761 20,3
Construction 454J Peinture 713 14,4
Commerce 524Z Commerce de détail divers en magasin spécialisé 513 20,6
Hôtels, cafés, restaurants 553B Restauration de type rapide 497 32,2
Commerce 511R Intermédiaires spécialisés du commerce 484 22,6
Services aux ménages 930D Coiffure 460 8,0
Services aux entreprises 703A Agences immobilières 417 15,4 741J Administration d'entreprises 408 14,9 722Z Réalisation de logiciel 403 37,1
Services aux ménages 851C Pratique médicale 391 3,7
Construction 453A Travaux d'installation électrique 373 10,0
Hôtels, cafés, restaurants 554B Débits de boisson 354 10,9
Services aux entreprises 742C Ingénierie, études techniques 354 10,9
Commerce 524C Commerce de détail d'habillement 334 8,4ce 502Z Entretien et réparation de véhicules automobiles 333 6,8
Champ : I.C.S. Source : INSEE - Sirène 2000
Les vingt communes de Rhône-Alpes
où ont été créées le plus d'entreprises en 2000
C'est évidemment dans les grandes (13,2 %) et Vénissieux (13,1 %) ont un
villes que le nombre de créations est taux de création nettement supérieur
le plus élevé. à celui de Lyon (11,3 %).
Les communes de Vaulx-en-Velin
Commune Nombre de créations Taux de création (%)
Lyon 2 932 11,3
Grenoble 868 11,0
St-Etienne 856 11,7
Villeurbanne 581 11,4
Annecy 438 13,1
Valence 419 12,8
Chambéry 322 11,9
Roanne 226 10,4
Vaulx-en-Velin 211 13,2
Montélimar 192 11,3
Venissieux 188 13,1
Romans-sur-Isère 187 12,3
Vienne 181 11,4
Chamonix-Mont-Blanc 161 12,0
Bourg-en-Bresse 158 9,1
Villefranche/Saône 158 9,8
Annemasse 157 10,2
Thonon-les-Bains 154 10,5
Aix-les-Bains 153 10,2
St-Priest 146 10,8
Champ : I.C.S. Source : INSEE - Sirène 2000
INSEE Rhône-Alpes Résultats N°82 - mai 2001 5

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.