Amélioration de la situation économique et sociale de Provence-Alpes-Côte d'Azur en 2006

De
Publié par

L'année économique et sociale 2006 est globalement favorable en Provence-Alpes-Côte d'Azur, après une conjoncture morose en 2005. L'emploi salarié connaît une progression comparable à la tendance nationale, et le chômage continue de reculer. C'est aussi le cas du nombre d'allocataires du Revenu Minimum d'Insertion, même si une personne sur vingt vit toujours de cette allocation. Le nombre d'entreprises augmente, en lien avec la vigueur des créations. Dans la majorité des secteurs, l'activité est bien orientée. L'agriculture, l'industrie et les transports connaissent ainsi une embellie, tandis que la bonne santé de la construction se renforce. Le nombre de nuits passées dans les hôtels diminue.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 17
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

SUD INSEE
conjonctureN° 15 - mai 2007
Amélioration de la situation
économique et sociale de
Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2006
L’année économique et sociale 2006 est globalement favorable en Provence-
Alpes-Côted’Azur,aprèsuneconjoncturemoroseen2005.L’emploisalariéconnaît
uneprogressioncomparableàlatendancenationale,etlechômagecontinuedere-
culer. C’est aussi le cas du nombre d’allocataires du Revenu Minimum d’Insertion,
mêmesiunepersonnesurvingtvittoujoursdecetteallocation.Lenombred’entre-
prises augmente, en lien avec la vigueur des créations. Dans la majorité des sec-
teurs, l’activité est bien orientée. L’agriculture, l’industrie et les transports
connaissentainsiuneembellie,tandisquelabonnesantédelaconstructionseren-
force. Le nombre de nuits passées dans les hôtels diminue.
Plusdenaissances,moinsd’élèves
LarégionProvence-Alpes-Côted’Azurcomp-
ertait 4 781 000 habitants au 1 janvier 2006.
Au cours de l’année, le nombre des naissan-
ces connaît une progression plus soutenue
quelesannéesprécédentes(+ 2,9 %),tandis
que les décès reculent nettement (- 4,5 %).
Au final, comme au niveau national, l’excé-
dent naturel atteint un pic dans la région :
prèsde14 500personnesselonlespremières
estimations, soit le niveau le plus élevé sur la
période 1999-2006.
A la rentrée scolaire 2006, 908 000 élèves
entre les deux sessions de 2005 et 2006. Ils restent ce-
sont scolarisés en Provence-Alpes-Côte
pendant inférieurs à la moyenne nationale, quelle que
d’Azur dans les établissements des premier
soit la série considérée. Le taux de réussite moyen s’é-
et second degré sous tutelle de l’Éducation
tablit à 81,3 % dans la région, contre 82,3 % sur
nationale, soit 6 800 de moins qu’un an au-
l’ensemble de la France, mais l’écart se réduit.
paravant (- 0,7 %). Ce recul concerne les
deux académies de la région, et touche le
préélémentaire, les collèges et les lycées. Il Hausse de l’emploi salarié, baisse du
estàmettreenlienaveclereculdesnaissan- chômage
cesen2002et2003pourlepréélémentaire,
et avec le creux démographique survenu
entre 1993 et la fin des années 90 pour les Le nombre de salariés du secteur privé dans la région
collèges et lycées. Les résultats du baccalau- est en hausse de 1,6 % en 2006 (source Unedic), soit
réat, toutes séries confondues, progressent une progression légèrement supérieure à la tendance
© Insee 2007SUD INSEE N° 15 - mai 2007
conjoncture
nationale (+ 1,3 %). Cela représente 18 600 emplois créés, 10,4 %delapopulationactive.Aprèsunreculde0,1point,l’é-
haussedumêmeordrequ’en2005.Letertiairerestelemoteur cart avec le taux national s’établit à 1,8 point en fin d’année.
de ces créations : les trois quarts des emplois supplémentaires
ont été générés dans ce secteur. Le dynamisme est persistant Moins d’inscrits au RMI, mais une personne sur
dans la construction (+ 4,3 %), tandis que dans l’industrie, vingt vit toujours de cette allocation
l’emploi salarié résiste (- 0,1 %), dans un contexte national de
repli (- 1,5 %).
Parallèlementaureculduchômage,lenombredespersonnes
allocataires du Revenu Minimum d’Insertion (RMI) diminue.
Emploi salarié dans le secteur privé Fin 2006, 119 150 personnes sont inscrites au RMI (hors ré-
31 décembre 2006, données cvs gime agricole), soit une baisse de 5,4 % sur un an. Sur l’en-
Provence-Alpes- France semble de la France, le recul est plus modéré (- 0,9 %). Dans
Côte d'Azur métropolitaine la région, la population couverte par le RMI, à savoir les allo-
Industrie 153 670 3 440 870 catairesetleurséventuelsconjointsetenfants,représente5 %
décembre 2006 / décembre 2005 - 190 - 51 720
delapopulationtotale(unepersonnesur vingt), soit unepro- 2006 / 2005 (%) - 0,1 - 1,5
portion qui reste nettement supérieure à la moyenne natio-Construction 107 690 1 393 990
nale (3,5 %, à savoir plus d’une personne sur trente). Ledécembre 2006 / décembre 2005 4 420 57 030
décembre 2006 / décembre 2005 (%) 4,3 4,3 nombredesallocatairesdel’Allocationpour AdulteHandica-
Tertiaire 908 250 11 396 690 pé (AAH) et de l’Allocation pour Parent Isolé (API) connaît,
décembre 2006 / décembre 2005 14 470 199 270 comme au niveau national, une augmentation au cours de 2006 / 2005 (%) 1,6 1,8 l’année (respectivement 0,9 % et 6,7 %).
Ensemble 1 170 270 16 241 840
décembre 2006 / décembre 2005 18 590 204 430 2006 / 2005 (%) 1,6 1,3
Minima sociaux
Source : Unedic
31 décembre 2006, hors régime agricole
Provence-Alpes- France
La progression du nombre des nouveaux bénéficiaires des dis- Côte d'Azur métropolitaine
positifsd’aideàl’emploiparticipesansdouteàl’évolutionposi- Revenu Minimum d'Insertion (RMI) 119 146 1 101 372
tive de l’emploi salarié. En 2006, 97 300 entrées sont décembre 2006 / décembre 2005 (%) - 5,4 - 0,9
enregistréesdanscesdispositifs,soit2 200deplusqu’en2005 populationcouverteau01/01/2006(%) 5,0 3,5
AllocationpourAdulteHandicapé(AAH) 61 945 745 136(+ 2,3 %).Cettehausseestimputableauseulsecteurnonmar-
décembre 2006 / décembre 2005 (%) 0,9 0,5chand (4 330 nouveaux bénéficiaires de plus). Sur l’ensemble
Allocation pour Parent Isolé (API) 19 940 189 876
de la France, elle est plus marquée que dans la région
décembre 2006 / décembre 2005 (%) 6,7 4,9
(+ 7,7 %).
Population couverte = allocataires + conjoints + enfants
Source : CAF
La croissance de l’emploi salarié en Provence-Alpes-Côte
d’Azur s’accompagne d’un nouveau recul du nombre des de-
L’amélioration observée sur le marché du travail se produitmandeursd’emploi(inscritsencatégorie1)aucoursdel’année
dans un contexte de bonne orientation globale de l’activité2006.Findécembre,aprèsunreplide7,8 %,celui-cis’établità
économique en Provence-Alpes-Côte d’Azur.193 800 personnes, soit 16 400 inscrits de moins qu’à fin
2005. Labaisseenregistréepar larégionestinférieureàlaten-
Dynamique positive des créations d’entreprisesdance nationale (- 10,0 %). Elle concerne tous les publics : les
hommes,lesfemmes,touteslestranchesd’âgeetcatégoriesso-
cioprofessionnelles. En lien avec le repli de la demande d’em- Comme au niveau national, davantage sont
ploi, le taux de chômage régional enregistre une baisse de 1,0 crééesdanslarégionpar rapportà2005 (+ 4,6 %soitenviron
point en 2006 pour atteindre, selon les données provisoires, 1 400 créations de plus). Tous les secteurs d’activité contri-
buent à cette évolution positive, dont la moitié est imputable
Demande d'emploi et taux de chômage Créations d'entreprises par secteur d'activité
31 décembre 2006 en Provence-Alpes-Côte d'Azur
Provence-Alpes- France 2006 Part Evolution Evolution
Côted'Azur métropolitaine en % 2006/2005 2006/2005
en %Demanded'emploi(DEFMdecatégorie1) 193 796 2 143 528
décembre 2006 / décembre 2005 (%) - 7,8 - 10,0 Industrie 1 701 5,3 29 1,7
Hommes 102 590 1 109 578 dont IAA 462 1,4 3 0,7
hors IAA 1 239 3,8 26 2,1décembre 2006 / décembre 2005 (%) - 7,3 - 10,3
Construction 6 144 19,0 311 5,3Femmes 91 206 1 033 950
Commerce et réparation 7 712 23,8 75 1,0décembre 2006 / décembre 2005 (%) - 8,4 - 9,7
Transports 649 2,0 42 6,9Moinsde25ans 33 273 431 049
Activités financières 406 1,3 51 14,4décembre 2006 / décembre 2005 (%) - 6,9 - 10,0
Immobilier 2 489 7,7 124 5,225 - 49 ans 132 829 1 414 036
Services aux entreprises 6 095 18,8 444 7,9décembre 2006 / décembre 2005 (%) - 8,1 - 10,2
Services aux particuliers 4 293 13,3 195 4,850 ans et plus 27 694 298 443
décembre 2006 / décembre 2005 (%) - 7,2 - 8,9 dont hôtels et restaurants 1 875 5,8 152 8,8
Taux de chômage provisoire (%) 10,4 8,6 Education, santé, action sociale 2 897 8,9 154 5,6
décembre2006/ décembre2005(point) -1,0 -0,9 Ensemble 32 386 100,0 1 425 4,6
Sources : ANPE - DRTEFP, Insee Source : Insee - Répertoire des entreprises et des établissements (Sirene)
© Insee 2007SUD INSEEN° 15 - mai 2007
conjoncture
auxservicesauxentreprisesetàlaconstruction.Parallèlement,
les défaillances reculent, et le nombre d’entreprises augmente
pour atteindre plus de 280 000 en fin d’année. Le taux de
création régional, qui rapporte le nombre d’entreprises créées
austockd’entreprisesactives,restesupérieuràlamoyennena-
tionale : 11,6 % contre 10,5 %. L’écart tend toutefois à se
réduire sur les dix dernières années.
Amélioration dans l’agriculture et l’industrie
Aprèsuneannée2005plutôtmorose,l’activitéagricoleestglo-
balement satisfaisante malgré des conditions météorologiques
parfoisdéfavorablesaucoursdel’année.Dansledomainedes
fruitsetlégumes,àl’exceptiondequelquesvariétés,lescampa-
gnessontdebonnequalité :laproductionetlescourssemain-
tiennent à un bon niveau. Comme en 2005, les grandes
cultures (céréales, oléagineux, protéagineux et pomme de
terre) souffrent de la sécheresse, qui génère une chute de la Nouvelle croissance soutenue dans la
production. Le marché reste toutefois porteur pour les céréa- construction
les, du fait de la baisse des disponibilités au niveau mondial.
Dans le secteur viticole, qui peine à sortir de la crise, la ten-
Laviveprogressiondel’activitédu bâtimentetdestravaux pu-
danceàlabaissedescourssepoursuitpour lesvinsdetableet
blics observée en 2005 dans la région se poursuit en 2006. La
de pays, mais l’année est favorable pour les vins de qualité.
production du bâtiment reste soutenue grâce au dynamisme
du marché des logements collectifs. Les logements individuels,
Production de fruits et légumes en recul en 2005, enregistrent une reprise. Au total, les mises
en Provence-Alpes-Côte d'Azur en 2006 en chantier de logements affichent une hausse de près de
Production Evolution Rendement Part 17 %,largementsupérieureàlatendancenationale(+ 2,6 %).
en tonnes 2006/2005 entonnes dans la Les locaux non résidentiels sont également en progression et
en % parhectare production
nationale dans les travaux publics, la croissance de l’activité s’accentue.
en %
Fruits
Fraise 4 613 8,7 24,9 9,0
Melon 62 759 - 0,5 23,2 21,2
Abricot 36 987 3,4 15,5 20,6
Cerise de bouche 23 408 - 1,1 6,1 34,2
Prune 13 213 - 2,9 16,9 4,4
Pêcheetnectarine 131 562 10,8 33,2 31,9
Poire 100 812 -8,1 28,8 43,8
Pomme 418 487 - 16,0 37,2 23,8
Raisin de table 37 612 1,0 8,4 60,1
Olivedetable 717 - 26,9 0,5 24,0
Olive à huile 10 620 - 17,9 0,9 65,8
Légumes
Tomatehorsconservation 271 492 - 1,9 204,6 36,2
Salade 142 102 - 1,7 37,9 26,0
Concombre 17 435 - 7,1 226,4 13,4
dont sous serre 16 861 - 6,3 237,5 13,6
Courgette 62 251 0,5 69,6 50,2 La bonne tenue du secteur se répercute sur l’emploi salarié et
Carotte 22 890 - 1,6 34,3 3,7 l’emploi intérimaire, qui affichent à nouveau de fortes hausses
Chou-fleur 8 956 - 0,4 24,3 2,7
(respectivement + 4,3 % et + 10,0 %), de même que sur la
Source : Direction Régionale de l'Agriculture et de la Forêt - AGRESTE, données
création d’entreprises : plus de 300 entreprises supplémentai-provisoires
ressontcrééesparrapportà2005(+ 5,3 %).Autrerefletdela
santé du secteur, 2006 est une année exceptionnelle pour laLaproductionindustrielle,quiavaitconnuuneannée2005en
promotionimmobilière :14 900logementsneufssontvendus,
dents de scie, est très bien orientée au premier trimestre de
soit une progression de 20 % par rapport à 2005, année déjà
2006 selon les professionnels du secteur. Elle recule ensuite
favorable. Le dynamisme de l’offre nouvelle d’appartements
pour s’installer à un niveau moyen jusqu’à la fin de l’année,
placelenombredelogementsmisenventeàunniveauinégalé
toujours soutenue par l’activité des industries agricoles et ali-
depuis 1990. Le prix des appartements neufs continue d’aug-
mentaires. Les industriels indiquent que la demande suit peu menter (+ 4 %), tandis que celui des maisons neuves se stabi-
ou proue la même évolution que la production, tandis que lise. Dans le logement ancien, l’augmentation des prix, bien
leurscarnetsdecommandeseregarnissentquelquepeu.Après que moins élevée qu’en 2005, reste sensible : + 10,4 % pour
une année 2005 de baisse, l’emploi salarié se stabilise les appartements et + 8,5 % pour les maisons. Elle est du
quasiment dans ce secteur. même ordre qu’au niveau national.
© Insee 2007SUD INSEE N° 15 - mai 2007
conjoncture
Trafic de marchandises et de passagersCommerce de détail : progression des ventes
en Provence-Alpes-Côte d'Azur
jusqu'en août
Volume Evolution
2006/2005
en %Selon les détaillants, après une année 2005 morose, les ventes
Trafic de marchandises des portsdans le commerce de détail non alimentaire ont connu une
(million de tonnes)
embellie jusqu’au mois d’août 2006. Cette période n’a pas
Port autonome de Marseille 100,1 3,6
duré : selon eux, les ventes se tassent ensuite jusqu’à la fin de Nice 0,3 - 8,4
l’année. Toulon 1,1 9,0
Trafic de passagers des principaux ports
(passager)Dans l’ensemble du commerce, les données sur les trois pre-
Marseille 2 015 102 11,1
mierstrimestresdel’annéeindiquentunestabilisationdel’em-
Nice 1 310 719 20,6
ploi salarié. Le secteur, qui représente un quart des entreprises Toulon 1 020 032 3,8
créées,enregistre75créationsdeplusqu’en2005,soitunelé- Trafic de passagers des principaux aéroports
(passager)gère hausse (+ 1,0 %).
Nice-Côte d'Azur 9 948 035 2,0
Marseille-Provence 6 115 943 4,4
Toulon-Hyères 638 810 19,0
Avignon-Caumont 81 827 8,7
Ensemble des aéroports 16 812 406 3,4
Sources:PAM,DAC-SE,CCIMarseille-Provence,CCINice-Côted'Azur,CCIduVar
Fréquentation en baisse dans les hôtels
Après une reprise en 2005, la fréquentation des hôtels régio-
nauxconnaîtunebaisseen2006(- 1,6 %),tandisquecelledes
campingsrestebienorientée(+ 0,8 %). L’essentiel du recul de
la fréquentation hôtelière est imputable à la clientèle fran-
çaise:lenombredenuitéesdestouristesfrançaisserepliede
2,0 %. La clientèle étrangère, qui représente un peu plus de
quatre nuitées sur dix dans la région, affiche un recul plus mo-
déré(- 0,9 %).L’offred’hébergementenhôtelsetcampingsdi-
minue globalement, avec un meilleur remplissage des
établissements ouverts. La durée moyenne des séjours reste
stable.
Bonne tenue des transports, à l'exception du
transport routier de marchandises
Fréquentation des hôtels et campings
de Provence-Alpes-Côte d'Azur en 2006
En2006,laquasi-totalitédesmodesdetransportbénéficientde
Hôtels Campingsl’amélioration des conditions économiques. Le fret maritime et
Nuitées (millier) 21 083 13 318fluvial montre un réel dynamisme, à l’image de l’essor du trafic
Evolution 2006/2005 (%) - 1,6 0,8fluvio-maritime, de plus en plus performant depuis le port de
Part de la clientèle étrangère (%) 40,4 43,8
Marseille. Le transport aérien de voyageurs jouit de l’effet do-
Taux d'occupation moyen (%) 58,4 39,0
pant du tourisme : la demande de vols internationaux connaît Evolution 2006/2005 (point) 0,4 1,1
une hausse. C’est également le cas du transport maritime de Durée moyenne de séjour (nuitée) 2,1 6,7
voyageurs :lesportsdeProvence-Alpes-Côted’Azuraccueillent Evolution 2006/2005 (nuitée) 0,0 0,1
davantage de croisiéristes qu’en 2005. Seul le transport routier Source : Insee, Ministère délégué au Tourisme, CRT et CDT - Enquête mensuelle
de fréquentation dans l'hôtellerie et les campingsdemarchandisesnecontribuepasàlacroissancedel’activitédu
secteur. Pour la seconde année consécutive, il connaît en effet
un recul, et semble se recentrer vers un transport de proximité.
Enlienaveclabonneorientationglobaledestransports,l’emploi Sylvain Adaoust
salarié s’infléchit à la hausse selon les premiers chiffres disponi-
bles, après une année 2005 de dégradation.
Pour en savoir plus, retrouvez l'ensemble des fiches thématiques sur :
www.insee.fr/paca dans la rubrique Publications/Bilan de l'année
économique et sociale, année 2006.
InstitutNationaldelaStatistiqueetdesEtudesEconomiques© Insee 2007
Provence-Alpes-Côted'AzurDépôt légal : mai 2007
17,rueMenpentiN° CPPAP : 0411B05459 Directeur de la publication : François Clanché
13387MarseilleCedex10
N° ISSN : 1287-2946 Directeur adjoint : Pascal Oger Téléphone:0491175757
Code Sage : COJ071532 Rédacteur en chef : Annie Mulard Fax:0491175960
SUD INSEE conjoncture figure dès sa parution sur le site Internet de l'Insee : www.insee/fr/paca (rubrique "Publications")
Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information électronique : www.insee/fr/paca (rubrique "Lettre d'information électronique")

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.