Année économique et sociale 2006 en Guyane

De
Publié par

Créations d’entreprise Essouffl ement de l’industrie u 1er janvier 2006, la Guyane La construction est aussi en repliLa Guyane détient encore Aabritait 7616 entreprises exer- (7 %). Le taux de création y est enen 2006, le taux de créa- çant leur activité dans l’industrie, baisse. Néanmoins, La Guyane tion le plus élevé des trois la construction, le commerce et les détient encore cette année le taux services non fi nanciers. En 10 ans,Départements Français de création le plus élevé des trois l’appareil productif a progressé Départements Français d’Améri-d’Amérique. de 23 %. Par ailleurs, depuis plu- que, soit 13 %. Dans ce secteur Avec 1 010 nouvelles sieurs années, la répartition des les créateurs manifestent un net entreprises selon leur activité reste engouement pour les travaux deentreprises, les créations sensiblement la même. Les unités maçonnerie générale et les travaux restent au niveau de 2005, productives se concentrent prin- d’installation électrique. Leur part qui affi chait toutefois un cipalement dans les services et le était respectivement de 36 % et commerce. Ces deux secteurs re-recul de 10 % par rapport 18 %. groupaient en 2006 près de 68 %à 2004. Les services com- du total des entreprises, devant la Les deux principaux secteurs du pensent la forte chute des construction (1 400 unités) et l’in- tertiaire, commerce et services, dustrie (982 unités).créateurs dans l’industrie progressent, mais pas dans les mê- mes proportions.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 15
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Créations d’entreprise
Essouffl ement de l’industrie
u 1er janvier 2006, la Guyane La construction est aussi en repliLa Guyane détient encore Aabritait 7616 entreprises exer- (7 %). Le taux de création y est enen 2006, le taux de créa-
çant leur activité dans l’industrie, baisse. Néanmoins, La Guyane
tion le plus élevé des trois la construction, le commerce et les détient encore cette année le taux
services non fi nanciers. En 10 ans,Départements Français de création le plus élevé des trois
l’appareil productif a progressé Départements Français d’Améri-d’Amérique.
de 23 %. Par ailleurs, depuis plu- que, soit 13 %. Dans ce secteur
Avec 1 010 nouvelles sieurs années, la répartition des les créateurs manifestent un net
entreprises selon leur activité reste engouement pour les travaux deentreprises, les créations
sensiblement la même. Les unités maçonnerie générale et les travaux restent au niveau de 2005, productives se concentrent prin- d’installation électrique. Leur part
qui affi chait toutefois un cipalement dans les services et le était respectivement de 36 % et
commerce. Ces deux secteurs re-recul de 10 % par rapport 18 %.
groupaient en 2006 près de 68 %à 2004. Les services com-
du total des entreprises, devant la Les deux principaux secteurs du
pensent la forte chute des construction (1 400 unités) et l’in- tertiaire, commerce et services,
dustrie (982 unités).créateurs dans l’industrie progressent, mais pas dans les mê-
mes proportions. Après une annéeet les faibles performan-
La Guyane s’est enrichie de 1 010 2005 assez morose, les servicesces de la construction. entreprises nouvelles sur son ter- affi chent une
ritoire au cours de l’année 2006. Création soutenue 92 % des créations ont hausse de plus
38 % d’entre elles se sont créées de 12 %. dans le tertiairedémarré sans salarié.
dans les services, 28 % dans le 435 nouvelles
commerce, 19 % dans la construc- unités étaient dénombrées dans
tion et 15 % dans l’industrie. Après cette branche. 26 % d’entre elles
deux années d’embellie, le secteur concernaient les services opé-
de l’industrie a perdu nettement rationnels et 18 % l’activité de
de son attractivité. Avec seulement «conseils et d’assistances». Ce-
104 unités nouvelles, le taux de pendant, si les services opération-
création n’atteint pas 11 % dans nels continuent d’avoir la faveur
cette branche. Il perd près de des créateurs, le secteur «conseils
6 points. La majorité des activités et assistance» perd du terrain et
de ce secteur est en recul. Les in- recule de 5 %. L’activité immobi-
dustries agricoles et alimentaires, lière est en pleine expansion ainsi
les plus représentées, chutent de que le secteur de l’éducation. Par
44 %. Seul le secteur de l’édition, contre, les transports n’attirent pas,
de l’imprimerie et de la reproduc- ce secteur connaît des diffi cultés et
tion tire son épingle du jeu en affi - la baisse frôle les 23 %. Dans l’hô-
chant une hausse de 71 %. tellerie-restauration, la restauration
15
N° 69 - Guyane - Septembre 2007
AES69_guyaneEL.indd 15 11/09/2007 15:51:57Créations d’entreprise
année que la création d’entreprise ne. Les services prédominent
37 créations sur 62 pour l’ensem- reste avant tout le moyen pour le avec 31 %, le poids des servi-
ble hôtellerie-restauration. créateur de créer son propre em- ces aux entreprises étant pré-
L’évolution du commerce est beau- ploi dans un contexte d’un marché dominant dans cette zone. Le
coup plus modeste, seulement du travail parfois diffi cile dans les commerce occupe la seconde
3 % de hausse sur un an. Après Départements Français position avec 29 %.
Des disparités les résultats médiocres de l’année d’Amérique. Comme Dans la région de
précédente, cette progression re- l’an passé, les com- Kourou, le commer-selon les zones
dynamise cette branche. L’activité merçants sont les plus ce et la construction
du commerce de gros et des in- nombreux parmi les créateurs. Ils sont majoritaires. Sur 139 nou-
termédiaires enregistre une baisse représentaient 27 %, les artisans velles installations, 65 ont vu le
de 25 %. Celle-ci est compensée 18 %, les artisans-commerçants jour dans ces deux branches. Les
par les bons scores du commerce 10 %. Les professions libérales services aux entreprises ne sont
de détail et les réparations, mais quant à elles restent relativement pas en reste car 21 % des créa-
principalement par ceux du com- stables avec 11 %. Depuis plu- tions les concernaient dans cette
merce et de la réparation auto- sieurs années la répartition des zone. La zone de Saint-Laurent
mobile (38 %). catégories juridiques évolue peu. du Maroni est toujours aussi peu
Près de la moitié des commerçants attractive, car à peine 10 % des
Un peu plus de 99 % des entrepri- se concentrent dans le commerce créateurs font le choix de s’y
ses créées ont moins de 10 sala- de détail et les réparations. Les installer. La majorité d’entre
riés. Mais artisans exercent principalement eux ont opté pour le commerce,Des petites structures la grande leur activité dans la construction 36 % et les services aux parti-
en grande majorité majorité tandis que les professions libérales culiers (14 %) et la construction
d ’ e n t r e se retrouvent pour plus de la moi- (13 %).
elles n’a aucun salarié (92 %). tié d’entre elles dans le secteur de
La part des structures sans salarié la santé et de l’action sociale.
représentait 88 % en 2005. Cette 772 nouvelles entreprises se sont Marcelle JEANNE-ROSE
tendance confi rme encore cette installées dans la zone de Cayen-
L’industrie en retrait
Créations d’entreprise par secteur d’activité
En nombre
Source : INSEE - Sirene
N° 69 - Guyane - Septembre 200716
AES69_guyaneEL.indd 16 11/09/2007 15:51:58

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.