Année économique et sociale 2008 en Guadeloupe

De
Publié par

Commerce Le commerce en 2008 : des résultats en demi-teinte er cial traduisant la volonté des investis- Les créations d’entreprisesAu 1 janvier 2008, seurs de développer une palette marquent le pasen Guadeloupe (hors Iles d’offres commerciales comparables au du Nord), 9 500 entreprises standard européen. En 2008, le tissu commercial guade- loupéen s’est enrichi de 1 136 nou-commerciales sont réperto- erAu 1 janvier 2008, la Guadeloupe velles entreprises, un chiffre en baisse riées contre 9 230 un an plus (hors Iles du Nord), compte 9 500 de près de 3 % par rapport à 2007. entreprises commerciales soit 2,9 % detôt. Au cours de l’année Ce chiffre prolonge la tendance déjà plus qu’un an auparavant. Le commer- constatée en 2007, année où les créa-2008, 1 140 nouvelles entre- ce de détail regroupe 62 % des entre- tions d’entreprises dans ce secteur avait prises commerciales ont vu prises du commerce, soit 5 850 unités. diminué de 5 % par rapport à 2006. le jour, soit 3% de moins Trois quart des entreprises sans salarié erEntreprises commerciales en Guadeloupe par taille au 1 janvier 2008 (hors Iles du Nord)qu’en 2007. Les Iles du Sud En nombre et %ont accueilli 120 nouvelles Secteurs 0 salarié 1 à 9 >10 Total %entreprises dont 30 dans salariés salariés le secteur du commerce.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 11
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins


Commerce
Le commerce en 2008 :
des résultats en demi-teinte
er cial traduisant la volonté des investis- Les créations d’entreprisesAu 1 janvier 2008,
seurs de développer une palette marquent le pasen Guadeloupe (hors Iles
d’offres commerciales comparables au
du Nord), 9 500 entreprises standard européen. En 2008, le tissu commercial guade-
loupéen s’est enrichi de 1 136 nou-commerciales sont réperto-
erAu 1 janvier 2008, la Guadeloupe velles entreprises, un chiffre en baisse
riées contre 9 230 un an plus (hors Iles du Nord), compte 9 500 de près de 3 % par rapport à 2007.
entreprises commerciales soit 2,9 % detôt. Au cours de l’année Ce chiffre prolonge la tendance déjà
plus qu’un an auparavant. Le commer- constatée en 2007, année où les créa-2008, 1 140 nouvelles entre-
ce de détail regroupe 62 % des entre- tions d’entreprises dans ce secteur avait
prises commerciales ont vu prises du commerce, soit 5 850 unités. diminué de 5 % par rapport à 2006.
le jour, soit 3% de moins Trois quart des entreprises sans salarié
erEntreprises commerciales en Guadeloupe par taille au 1 janvier 2008 (hors Iles du Nord)qu’en 2007. Les Iles du Sud
En nombre et %ont accueilli 120 nouvelles
Secteurs 0 salarié 1 à 9 >10 Total %entreprises dont 30 dans
salariés salariés
le secteur du commerce. Commerce de gros 1684 349 104 2 137 22,5ce de détail dont 4380 1308 161 5849 61,6En 2006, avec 43% du chiffre
- Supermarchés et hypermarchés 0 1 16 17 0,2
d’affaires, 48% de la valeur - Alimentation de proximité 750 187 18 955 10,0
- Autres alimentaires spécialisés 378 91 6 475 5,0
ajoutée et un taux de marge
- Equipement de la personne 641 292 13 946 10,0
- Equipement du foyer 207 80 16 303 3,2de 26%, le commerce
- Culture/Loisirs/Santé/Sport 280 235 46 561 5,9
de détail est prépondérant - Autres commerces de détail 2124 422 46 2 592 27,3
en Guadeloupe. Boulangerie, pâtisserie 154 121 24 299 3,1
Charcuterie, boucheries 96 17 1 114 1,2
Véhicules et accessoires 687 353 63 1 103 11,6
Total Commerce (en nombre) 7 001 2 148 353 9 502 100
(en pourcentage) 73,7 22,6 3,7 100
Sources : Insee, Sirene 2008epuis les années 60, le dévelop-
Les équipements de la personne etDpement de l’appareil commercial Un coup d’arrêt après les hausses
l’alimentation de proximité (10 % de la Guadeloupe a connu deux ten- enregistrées au cours des années 2005
chacun) sont les secteurs d’activité lesdances majeures. Entre 1960 et 1980, et 2006. Toutefois, malgré cette dégra-
plus représentés.le paysage commercial s’est largement dation constatée depuis 2006, le taux
ouvert aux formes modernes de la dis- de création d’entreprises commerciales
Parmi les 9 500 entreprises commer-tribution grâce aux investissements régional demeure néanmoins supé-
ciales recensées dans le département,conséquents dans l’immobilier et rieur au taux national : 12 % contre
près des trois-quarts n’emploientl’adaptation des infrastructures. Les 11,7 % en 2008. Ce résultat dissimule
aucun salarié et 4 % comptent plus dedécennies suivantes marquent une cependant des évolutions divergentes
dix salariés.accélération de l’équipement commer- selon les secteurs.
23
N° 71 - Guadeloupe - Juin 2009
Commerce
Prépondérance 65 % des créations dans le commerce de détail
Les créations d’entreprise par branche commerciale en Guadeloupe (hors Îles du Nord) du commerce de détail
En nombre et %
En 2006, le secteur de la distribution
est marqué par la prépondérance duBranche 2007 2008 Var % Part en % Part en %
2007 2008 commerce de détail qui regroupe 63 %
des entreprises du secteur, 43 % du
Commerce de gros 335 265 -20,9 28,7 23,3
chiffre d’affaires, 48 % de la valeurce de détail dont : 721 735 1,9 61,8 64,7
- Supermarchés et hypermarchés 2 0 -100,0 0,2 0,0 ajoutée et 26 % de taux de marge .
- Alimentation de proximité 41 61 48,8 3,5 5,4 Vient ensuite le commerce de gros qui
- Autres alimentaires spécialisés 69 74 7,3 5,9 6,5 réalise un tiers du chiffre d’affaires et
- Equipements de la personne 103 122 18,5 8,8 10,7 30 % de la valeur ajoutée du secteur.
- Equipements du foyer 31 23 -25,8 2,7 2,0
Avec un taux de marge de 21%,
- Culture/Loisirs/Santé/Sport 57 44 -22,8 4,9 3,9
la boulangerie pâtisserie fait mieux que- Autres commerces de détail 418 411 -1,7 35,8 36,2
le secteur des intermédiaires du com-
Boulangerie, pâtisserie 27 28 3,7 2,3 2,5 merce et que celui du commerce et de
Charcuterie, boucherie 6 5 -16,7 0,5 0,4
la réparation automobile.
Véhicules et accessoires 78 103 32,1 6,7 9,1
Total 1 167 1 136 -2,7 100,0 100,0 Près de 3% des créations
d’entreprises dans les Iles du Sud
Sources : Insee, Sirene
En 2008, 32 nouvelles entreprisesCréer un petit commerce
commerciales ont vu le jour dans lesUne situation contrastée c’est souvent générer
Iles du Sud. Cela représente 2,7 % dessuivant les secteurs son propre emploi
117 entreprises créées à Marie-
Galante, Les Saintes ou à la Désirade,Le rythme des créations est en effet La création de petites unités commer-
un chiffre stable par rapport à 2007.soutenu dans certaines branches ciales par les porteurs de projet est
La majorité des nouvelles entreprises,commerciales : le commerce alimen- souvent guidée par le souci de créer
66 % de l’ensemble et 62,5% des uni-taire de proximité (créations en hausse son propre emploi. En 2008, 91 % des
tés commerciales, se sont implantées àde 49 %), le commerce de véhicules et entreprises créées n’emploient pas de
Marie-Galante, la plus grande et plusaccessoires (+32 %) et l’équipement de salarié au démarrage. 68 % des nou-
peuplée des trois îles.la personne (+18 %). veaux entrepreneurs ont choisi de
créer une entreprise individuelle (2%
La saturation apparente des segments de moins qu’en 2007). Les autres créa- Matthias BINI
super et hypermarché, commerce de tions se répartissent suivant les diffé- CCI Pointe-à-Pitre
gros et équipement du foyer explique rentes formes sociétales.
sans doute le coup d’arrêt aux créa-
tions dans ces branches en 2008. Les Les principaux agrégats du commerce
orientations récentes du schéma Guadeloupe (y compris les Iles du Nord)
En nombre, milliers d’euros, %d’aménagement régional qui mettent
Nombre Personnel Chiffre Taux deValeurun terme aux créations des surfaces
d'entreprises occupé d'affaires marge 2006 ajoutée Marge2commerciales supérieures à 1000 m
Commerce de gros 1 582 3 878 2 147 310 253 844 435 502 20marquent un tournant dans l’évolution
Intermédiaires du commerce 1 035 202 90 453 20 912 14 114 16à terme de l’équipement commercial.
Commerce de détail 7 278 9 575 2 779 925 431 721 713 717 26
Commerce et réparation automobile 1 308 3 463 1 301 793 149 466 186 611 14
Boulangeries, Pâtisseries artisanales 337 1 020 87 918 30 572 18 306 21
Total 11 540 18 138 6 407 400 886 514 1 368 250 21
Sources : Insee - EAE 2006 et Système Intermédiaire d'entreprises
24
N° 71 - Guadeloupe - Juin 2009

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.