AntianÉco 61 - Année économique et sociale 2003 en Guadeloupe

De
Publié par

Prix de détail L'inflation marque une pause près deux années de hausse mentaire ont augmenté de 4,6 %L'indice des prix à la Asensible, proche de3%par en 2003, soit la plus forte hausse an, l'inflation marque une pause depuis cinq ans. Cette hausse estconsommation marque une pause en 2003. Entre décembre 2002 et imputable aux produits frais dans sa progression en 2003, avec décembre 2003, la hausse a été (+11,6 %), en particulier les légu- de 1,6 %. Cette évolution est infé- mes avec +14 %. Les prix des lé-1,6 %. La baisse des prix dans rieure à celle de la France entière gumes sont caractérisés par des l'habillement-chaussure et l'énergie (2,2 %), l'écart se réduisant un fluctuations mensuelles impor- peu si on enlève le tabac (1,6 % tantes au cours de l'année 2003.y ont le plus contribué. En en France contre 1,4 % en Gua- Ainsi, ils ont connu deux périodes revanche, les prix continuent de deloupe). de baisse, la première en janvier et février avec -9,6 %, la secondeprogresser sensiblement dans en juillet avec -1,6 %. Le reste de l'alimentation et les services. L'escalade des prix l'année, les prix ont constamment des produits frais augmenté. En revanche, avec +2,1 %, l'évolution des prix de Après deux années d'évolution l'alimentation hors produit frais positive, les prix des produits ma- est restée modéré. Outre les fluc- nufacturés ont baissé de 1,4 % en tuations des légumes, la variation 2003.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 7
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Prix de détail
L'inflation marque une pause
près deux années de hausse mentaire ont augmenté de 4,6 %L'indice des prix à la Asensible, proche de3%par en 2003, soit la plus forte hausse
an, l'inflation marque une pause depuis cinq ans. Cette hausse estconsommation marque une pause
en 2003. Entre décembre 2002 et imputable aux produits frais
dans sa progression en 2003, avec
décembre 2003, la hausse a été (+11,6 %), en particulier les légu-
de 1,6 %. Cette évolution est infé- mes avec +14 %. Les prix des lé-1,6 %. La baisse des prix dans
rieure à celle de la France entière gumes sont caractérisés par des
l'habillement-chaussure et l'énergie (2,2 %), l'écart se réduisant un fluctuations mensuelles impor-
peu si on enlève le tabac (1,6 % tantes au cours de l'année 2003.y ont le plus contribué. En
en France contre 1,4 % en Gua- Ainsi, ils ont connu deux périodes
revanche, les prix continuent de deloupe). de baisse, la première en janvier
et février avec -9,6 %, la secondeprogresser sensiblement dans
en juillet avec -1,6 %. Le reste de
l'alimentation et les services. L'escalade des prix l'année, les prix ont constamment
des produits frais augmenté. En revanche, avec
+2,1 %, l'évolution des prix de
Après deux années d'évolution l'alimentation hors produit frais
positive, les prix des produits ma- est restée modéré. Outre les fluc-
nufacturés ont baissé de 1,4 % en tuations des légumes, la variation
2003. Dans le secteur de l'habil- de l'indice de l'alimentation pro-
lement et de la chaussure vient également de la hausse du
(-7,4 %), ces baisses, intervenues poisson avec +7,7 %.
surtout en octobre (-3,6 %) et no-
vembre (-4,7 %), font suite aux
Le tabac : championtraditionnelles soldes de fin
des haussesd'année. Les prix des produits de
santé sont restés stables et ceux
des autres produits manufacturés La plus forte évolution de l'indice
ont légèrement progressé des prix est celle qu'a connu le ta-
(+0,6 %). bac avec une augmentation de
Dans le prolongement des années 20,7 % soit la plus forte hausse ja-
2001 et 2002, les prix de l'ali- mais enregistrée sur les cinq der-
10
N° 61 - Guadeloupe - Septembre 2004Prix de détail
nières années. Cette évolution ré-
sulte du relèvement des taxes de
11,1 % en janvier et de 7,6 % en
novembre 2003. Néanmoins, et
pour la première fois depuis
1999, la hausse est inférieure à
celle de la France entière
(+30,2 %).
L'énergie, au contraire, a connu Produits frais et tabac
un repli de 2,6 %, sous l'effet de la
baisse des prix des produits pétro- Variation des prix par groupe de consommation
liers, et plus particulièrement entre décembre 2002 et décembre 2003
celle des carburants. Tout au long
En %
de l'année, l'énergie a été très
Guadeloupe Francesensible aux fluctuations des prix
Alimentation 4,6 2,4des produits pétroliers. Cepen-
dant, les baisses de ces derniers Produits frais 11,6 4,4
ont orienté l'évolution des prix de Hors Produits frais 2,1 2,2
l'énergie vers le bas notamment
Tabac 20,7 30,2
en janvier, juin et novembre, avec
Produits manufacturés -1,4 0,4
respectivement -3,6 %, -3,7 % et
Habillement et chaussures -7,4 -0,1-2,5 %.
-0,1 -0,3Produits de santé
Augmentation
Autres produits manufacturés 0,6 0,6
des services
Energie - 2,6 - 0,1
de transports
Services 2,3 2,4
Après une hausse de 4,1% l'an Loyers et services rattachés 0,6 2,5
passé, les prix des services ont été
Services de santé 3,3 1
plus sages en 2003, soit +2,3%.
Transports et communications 4,1 1,5
C'est dans le secteur des trans-
Autres services 2,6 2,8
ports et communication que la
Ensemble 1,6 2,2progression a été la plus forte hors énergie(+4,1%), surtout les services de 2,0 2,4
transports (+6,7%), mais aussi Ensemble hors tabac 1,4 1,6
l'achat de véhicules (+2,4%). Les
services de santé ont aussi aug-
menté sensiblement (+3,3%)
Source : Insee
avec, en particulier, le relèvement
du tarif de consultation des spé-
(1)
cialistes. Les autres services aus-
si ont crû de 2,6 %, avec notam-
ment la hausse des tarifs de l'en-
tretien et la réparation des véhicu-
les personnels (+3,9 %) ainsi que
ceux des assurances (+3,1 %).
Enfin, les loyers et services ratta-
chés ont connu une évolution
modérée (+0,6 %).
Ali Benhaddouche (1) les autres services comprennent les services de restauration, les assurances, l'entretien et la ré-
paration des véhicules personnels, les soins personnels et les services d'hébergement.
11
N° 61 - Guadeloupe - Septembre 2004

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.