AntianÉco 69 - L'Année économique et sociale 2006 en Guadeloupe

De
Publié par

Synthèse Retour à la normale 5% par rapport à l’année précéden-L’année 2006 marque le Une consommation te. Le secteur commercial en est le retour à une croissance des ménages freinée principal bénéfi ciaire (+14%) mais modérée (+2,1%), équiva- beaucoup de ces créations se font L’essouffl ement de la consommation pour créer son propre emploi.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 24
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

Synthèse
Retour à la normale
5% par rapport à l’année précéden-L’année 2006 marque le Une consommation
te. Le secteur commercial en est le
retour à une croissance des ménages freinée principal bénéfi ciaire (+14%) mais
modérée (+2,1%), équiva- beaucoup de ces créations se font L’essouffl ement de la consommation
pour créer son propre emploi. En lente à celle de la France des ménages, déjà constaté en 2005,
effet le problème du chômage per-se poursuit en 2006 encouragé par métropolitaine (+2%)
siste avec un taux de 27,3% au sens une progression des revenus (tant alors que 2005 était du BIT et des séniors de plus en plus salariaux que sociaux) ralentie. Il se
concernés. Les investissements ont une année de rattrapage ressent notamment sur le marché
été soutenus en 2006, notamment consécutive aux mouve- de l’automobile qui a vu le nombre
en immobilier, et la fi n du DOCUP d’immatriculations baisser au cours ments sociaux de la fi n 2000-2006 a permis au secteur du de l’année (-4,5%) et en particulier
2004. Si plusieurs indi- BTP d’enregistrer une progression celui des véhicules essence tiré par
de son activité de 3,3%. Ainsi les cateurs sont globalement l’évolution du prix des carburants.
crédits à l’habitat, tant des entrepri-Ainsi, pour conserver leur niveau de positifs, l’agriculture ses que desconsommation, les ménages ont fait Des investissements rencontre toujours des ménages, seappel aux crédits à la consommation
portent bien.diffi cultés. en plein dynamismequi ont crû de 6% en 2006. Le défi cit
Les dépensesdes échanges a tendu à se renforcer
de l’État consacrées à l’investisse-au cours de l’année avec une nouvel-
ment se sont elles également accrues le hausse des importations tandis que
de plus de 12%. Secteur important les exportations se sont stabilisées,
de l’économie guadeloupéenne, le malgré une bonne tenue des expor-
tourisme semble avoir profi té de la tations de bateaux de plaisance. La
« Route du Rhum » : l’aéroport a en-poursuite à la baisse des exportations
registré une hausse de sa fréquenta-des produits agro-alimentaires est la
tion tout comme le port autonome, principale cause de la détérioration
notamment concernant les croisiè-ans un contexte de croissance de la balance commerciale, la Guade-
res basées (+14%). Si l’emploi tou-Dmondiale soutenue (+5,4%), loupe ayant exporté 5 300 tonnes de
ristique continue sa progression, le l’économie guadeloupéenne tire bananes en moins par rapport à 2005.
secteur hôtelier continue à faire grise son épingle du jeu en enregistrant Avec 4 200 tonnes de sucres produi-
mine (hôtels fermés, fréquentation une croissance comparable à celle tes de moins l’industrie de la canne
moindre) mais les séjours se rallon-de la métropole. Elle reste néan- n’est pas en reste et la production de
gent et le taux d’occupation des hô-moins sensible aux chocs externes, rhum baisse de 2%. Néanmoins, les
tels en activité s’améliore (+6 pts). tel l’augmentation du prix des pro- volumes d’échanges observés se res-
La préoccupation grandissante des duits pétroliers qui atteint 13,6% sentent au niveau de l’activité du port
touristes de l’archipel envers leur au cours de l’année. L’accalmie autonome dont le trafi c continue sa
environnement doit se concrétiser à des prix des autres secteurs, voire progression (+5,5%) et qui enregistre
travers les investissements publics et même la baisse en moyenne des ainsi son deuxième meilleur résultat
privés.produits frais, a pour conséquence depuis sa création en 1999.
une hausse moindre des prix en Les entrepreneurs ont été dynamiques
2006 par rapport à 2005 (+2,1% au cours de l’année et le nombre de
en moyenne contre +3,2%). créations d’entreprises s’est accru de
Eric DURIEUX
2
N° 69 - Guadeloupe - Septembre 2007
AES69_GuadeloupeEL.indd 2 14/09/2007 09:16:11

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.