Artisans et commerçants en Bretagne (Octant n° 93)

De
Publié par

L'Insee Bretagne vient de publier, en partenariat avec la Délégation Régionale au Commerce et à l'Artisanat et en collaboration avec la Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie et la Chambre Régionale de Métiers, un dossier sur les artisans et les commerçants en Bretagne.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 28
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Vient de paraître
Artisans et commerçants
en Bretagne
L’Insee Bretagne vient de publier, en partenariat
avec la Délégation Régionale au Commerce et à l’Artisanat
et en collaboration avec la Chambre Régionale de Commerce
et d’Industrie et la Chambre Régionale de Métiers, un dossier
sur les artisans et les commerçants en Bretagne.
n premier volet de l’étude sur ments retenus étaient ceux qui En Bretagne, au recensement deUl’artisanat et le commerce bre- avaient une activité économique 1999, selon les définitions retenues
tons a été publié en 2000. Il portait sur commerciale au sens de la nomencla- dans ce dossier, on dénombrait
l’analyse des entreprises artisanales et ture (commerce de détail, commerce 40 900 artisans et 29 700 commer-
des établissements commerciaux de de gros, commerce et réparation çants.
la région. Aujourd’hui, cette publica- automobile).
tion présente l’analyse des personnes
physiques de ce même secteur, à par- L’étude qui vient de paraître s’appuie Les artisans et commerçants
tir des résultats du recensement de la sur les données du recensement de la
sont plus présents
population. Cette étude a la particu- population. Figurent dans le champ
en milieu ruralde l’étude les personnes qui se sontlarité de présenter des résultats pour
déclarées commerçant ou artisan à la que l’ensembleles artisans et pour les commerçants
date du recensement. Il n’y a donc paspour chacun des 21 pays bretons. des actifs bretons
parfaite équivalence entre les défini-
tions retenues, ce qui explique les ef-
fectifs légèrement différents entre lesUn champ légèrement En Bretagne, en 1999, 24 % des actifs
deux dossiers. ayant un emploi travaillent en zonedifférent de celui de l’étude
rurale. Cette proportion atteint 30,3 %
parue en 2000
Par exemple, les transporteurs routiers pour les commerçants et 34,3 % pour
sont considérés comme des artisans les artisans. Si la proximité de grandes
En 2000, les entreprises artisanales au recensement, alors que cette acti- villes ou de voies de communication
avaient été sélectionnées selon leur vité ne figure pas dans le RIM. Les hy- importantes est généralement un fac-
inscription au Répertoire Informa- permarchés sont des établissements teur important de choix d’implanta-
tique des Métiers (RIM). Les condi- commerciaux analysés dans l’étude tion pour les entreprises moyennes ou
tions d’inscription d’une entreprise au de 2000, alors que leurs directeurs, de grande taille, ces contraintes sont
RIM sont définies par la loi et reposent salariés de l’entreprise, ne peuvent moins déterminantes pour les arti-
pas être identifiés au recensement, sans. Par exemple, les artisans du bâti-sur des critères de secteur d’activité et
cette profession étant trop pointue ment (dont 38 % sont implantés end’effectif salarié. Pour les établisse-
pour être isolée. milieu rural) ont un rayon d’actionments commerciaux, les établisse-
Octant n° 93 - Avril 2003 41Vient de paraître
Densité artisanale par pays maintenu dans les petites communes
et associe une deuxième activité de
petit détaillant alimentaire.Trégor-Goëlo
Compte tenu de cette présence rurale
GuingampMorlaix
Brest des artisans et des commerçants plus
Saint-Malo
St-Brieuc marquée que la moyenne, la densité
Dinan
Fougères (nombre d’artisans ou de commer-Centre-Ouest-Bretagne
çants rapporté à la population rési-Centre-Bretagne
dente) est logiquement plus élevée
Brocéliande Rennes
Vitré-Cornouaille dans les pays ruraux et plus faible
Pontivy Porte
Ploërmel-
de Bretagne dans les pays urbains. La région
Coeur de
Lorient
Bretagne compte 140 artisans et 102 commer-VallonsNombre d’artisans
de Vilaine çants pour 10 000 habitants. Ces den-pour 10 000 habitants
Auray Redon
sités sont élevées dans les zones tou-181 et VilaineVannes
ristiques, notamment dans le pays169
d’Auray qui compte 181 artisans et
157
168 commerçants pour 10 000 habi-
146
tants.
96 Moyenne Bretagne : 140 © IGN - Insee 2003
Source : Insee - Recensement de population 1999
Les artisans et les
commerçants sont plus âgés
que l’ensemble des actifs
Densité commerciale par pays En 1999, les artisans et les commer-
çants bretons ont un âge moyen supé-
rieur à celui des actifs ayant un em-
Trégor-Goëlo
ploi. Il est de 44,4 ans pour les
artisans, 44,9 ans pour les commer-
Morlaix Guingamp çants, contre 39,8 ans pour les actifs
Brest
Saint-Malo occupés. Contrairement à l’ensemble
St-Brieuc Dinan des actifs en emploi, les artisans et
Fougères
Centre-Ouest-Bretagne commerçants de plus de 50 ans sont
Centre-Bretagne deux fois plus nombreux que les
Brocéliande Rennes
Vitré- moins de 35 ans. Au-delà de 60 ans,
Cornouaille
PortePontivy
Ploërmel- 3,5 % des artisans et 6,7 % des com-
de Bretagne
Coeur deLorient merçants exercent encore leur activi-
VallonsBretagne
Nombre de commerçants de Vilaine té, contre 1,7 % de l’ensemble des
pour 10 000 habitants
Auray Redon actifs.
et Vilaine168 Vannes
122 La structure par âge particulière de
104 ces métiers peut s’expliquer par plu-
98 sieurs raisons, notamment le fait que
© IGN - Insee 200367 Moyenne Bretagne : 102 les retraites des artisans et des com-
merçants sont faibles, ce qui les inciteSource : Insee - Recensement de population 1999
à travailler plus longtemps. De plus,
au début de la vie professionnelle, les
jeunes commencent souvent par un
emploi salarié avant de s’installer à
leur compte.important, qui leur permet de mainte- actifs. Cependant, les logiques d’im-
nir, s’ils le désirent, leur entreprise plantation varient fortement selon
dans une petite commune. Parmi les l’activité. Les détaillants en alimenta- Ces particularités n’ont guère évolué
artisans du bâtiment, 41 % des plom- tion ont une activité assez proche des sur la dernière décennie. En effet, entre
biers-couvreurs-chauffagistes sont artisans de l’alimentation. C’est pour- 1990 et 1999, l’âge moyen des artisans
quoi un tiers d’entre eux travaillent en a augmenté au même rythme que celuiétablis dans des communes rurales.
zone rurale. Par contre, les commer- de l’ensemble des actifs (respective-Pour des raisons différentes (clientèle
çants en produits non alimentaires ment + 1 an et + 1,1 an). Les artisansde proximité), les artisans de l’alimen-
sont plus proches des communes ur- de l’alimentation ont enregistré unetation peuvent être installés dans des
baines à forte concentration de popu- nette baisse de l’âge moyen (- 2,5 ans),zones plus reculées : 37 % d’entre eux
lation et ne sont que 28 % à travailler cette étant plus marquée parmise trouvent en zone rurale.
en milieu rural. Enfin, près de 35 % les boulangers-pâtissiers. Pour l’en-
Dans le commerce également, la pré- des patrons de cafés-hôtels-restau- semble des commerçants, l’âge moyen
sence en milieu rural est en moyenne rants travaillent dans une commune a progressé légèrement moins vite que
plus élevée que pour l’ensemble des rurale. Souvent, ce commerce est les artisans (+ 0,5 an).
42 Octant n° 93 - Avril 2003Vient de paraître
Répartition des artisans et des commerçants par âge en Bretagne en 1999
Comme pour l’ensemble
60de la population, le niveau
de diplôme des artisans
50
et des commerçants a
progressé entre 1990 et 1999
40
Moins de 35 ans
Comme pour l’ensemble des actifs De 35 à 49 ans 30
50 ans et plusayant un emploi, le CAP et le BEP sont %
les diplômes les plus élevés les plus 20
fréquents parmi les artisans et les
commerçants en 1999. Mais la part de 10
titulaires de ces diplômes atteint 57 %
chez les artisans, du fait notamment
0
de la nature des professions exercées EnsembleEnsemble Ensemble
des actifsdes artisans des commerçantset de la nécessité légale de détenir ce ayant un emploi
diplôme pour pouvoir s’installer.
Source : Insee - Recensement de population de 1999
La part des titulaires d’un diplôme
d’enseignement supérieur est plus
faible chez les artisans et les commer-
çants que chez les autres actifs occu-
pés (6,5 % pour les artisans, 13 %
pour les commerçants et 23 % pour Répartition des artisans et des commerçants par diplôme en Bretagne en 1999
l’ensemble des actifs).
60
Entre 1990 et 1999, les artisans et les
commerçants bretons ont enregistré 50
une hausse de leur niveau de diplôme.
Aucun diplômeLa part des non-diplômés, chez les arti- 40
CEP-BEPsans, a été divisée quasiment par deux %CAP-BEP
entre 1990 et 1999 et diminue dans 30
Baccalauréattoutes les professions artisanales. Chez
Diplôme
les commerçants, la proportion des d’enseignement 20
sans-diplôme a reculé de six points sur supérieur
la même période et concerne égale-
10
ment toutes les activités commerciales.
0Dans le même temps, un plus grand
Ensemble Ensemble Ensemble
nombre d’artisans et de commerçants dé- des artisans des commerçants des actifs
ayant un emploitiennent le baccalauréat ou un diplôme
Source : Insee - Recensement de population de 1999supérieur. C’est le cas pour 20 % des arti-
sans (contre 15 % en 1990) et pour 29 %
des commerçants (20 % en 1990).
Comme pour l’ensemble des actifs, cette
élévation du niveau général de diplôme artisan ou un commerçant travaillent occupent un emploi dans la même af-
se fait au travers de l’arrivéedegénéra- dans la même entreprise. Naturelle- faire, comme celui de l’homme
tions jeunes dans le monde du travail. ment, cette situation existe. En effet, artisan et de son épouse employéead-
Ainsi, que ce soit parmi les artisans ou en mars 1999, parmi les 31 600 cou- ministrative salariée. Mais le recense-
les commerçants, la proportion de titu- ples qui comptent au moins un artisan ment de la population ne permet pas
laires du bac ou d’un diplôme supérieur actif, 11 % sont composés de deux de cerner précisément ces situations
est deux fois plus élevée parmi les moins membres s’étant déclarés artisans. où, avec deux professions différentes,
de 35 ans que parmi les 50 ans ou plus. Dans le commerce, la Bretagne un couple exerce au sein de la même
compte 19 800 couples avec au entreprise.
moins un commerçant actif, dont
Dans un couple avec un 4 000 couples avec deux commer- En revanche, un certain nombre de
artisan ou un commerçant, çants (20 %). Les membres d’un conjoints ont une profession sans rela-
couple de deux artisans ou de deux tion avec l’artisanat ou le commerce.les conjoints n’occupent pas
commerçants travaillent neuf fois sur Ainsi, parmi les 31 600 couplesnécessairement un emploi
dix dans la même activité. comptant au moins un artisan, 2 800
dans la même entreprise
conjoints travaillent comme agents de
Il y a probablement d’autres cas où les service dans la Fonction Publique,
On pense souvent que les deux deux conjoints - dont l’un ne s’est dé- 1 100 conjoints sont assistantes mater-
conjoints d’un couple comprenant un claré ni artisan ni commerçant - nelles, 500 infirmiers et 400 ins-
Octant n° 93 - Avril 2003 43Vient de paraître
tituteurs (les artisans étant à 80 % desRépartition des artisans bretons selon l'âge et le diplôme le plus élevé
hommes, ces professions concernent(en %)
essentiellement des femmes).
Diplôme
Aucun CEP CAP Bacca- d'ensei-
Ensemble Pour les 19 800 couples comprenantdiplôme BEPC BEP lauréat gnement
au moins un commerçant, 600supérieur
conjoints exercent la profession
1999 d’agents de service dans la Fonction
Moins de 35 ans 7,5 6,3 57,5 20,1 8,6 100,0 Publique, 250 sont assistantes mater-
De 35 ans à 49 ans 6,6 13,5 59,4 13,8 6,7 100,0 nelles, 250 infirmiers et 200
instituteurs.50 ans et plus 7,0 25,6 52,3 10,1 5,0 100,0
Ensemble des artisans 6,9 16,2 56,8 13,6 6,5 100,0
1990
Moins de 35 ans 11,2 11,8 57,0 14,5 5,5 100,0
De 35 ans à 49 ans 11,8 22,4 49,6 11,9 4,3 100,0
50 ans et plus 16,8 41,1 33,1 7,3 1,7 100,0
Ensemble des artisans 13,1 25,7 46,3 11,1 3,8 100,0
Source : Insee - Recensements de la population
Répartition des commerçants bretons selon l'âge et le diplôme le plus élevé
(en %)
Diplôme
Aucun CEP CAP Bacca- d'ensei-
Ensemblediplôme BEPC BEP lauréat gnement
supérieur
1999
Moins de 35 ans 7,7 9,6 41,5 20,1 21,1 100,0
De 35 ans à 49 ans 8,0 20,8 40,5 17,7 13,0 100,0
50 ans et plus 9,5 40,5 28,2 13,1 8,7 100,0
Ensemble des commerçants 8,5 25,6 36,5 16,5 12,9 100,0
1990
Moins de 35 ans 12,0 17,7 43,2 18,7 8,4 100,0
De 35 ans à 49 ans 12,5 36,4 28,3 15,3 7,5 100,0
50 ans et plus 18,8 54,9 14,2 8,8 3,3 100,0
Ensemble des commerçants 14,4 38,7 26,7 13,9 6,3 100,0
Source : Insee - Recensements de la population
Pour en savoir plus
Artisans et commerçants en Bretagne / Yves Le Roho, François-Xavier Dussud ;
Insee Bretagne - Mars 2003 ; 100 p. - 12€, en vente à l’Insee Bretagne.
Au sommaire :
Localisation
Répartition par sexe
Structure par âge
Formation-diplôme
Les conjoints
Les nouveaux arrivants en Bretagne depuis 1990
Les artisans et les commerçants dans les pays en 1999
44 Octant n° 93 - Avril 2003

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.