Bourse - Marchés financiers

De
Publié par

ØØ Composite Trame par dØfaut 12.3 Bourse - Marchés financiers En 2008, le marché des actions de la Bourse 66,6 milliards en 2007, y compris les émissions de Paris a fortement baissé dans un contexte de de la Société de financement de l’économie tensions financières exacerbées au mois de française (SFEF) et de la Société de prise de septembre par la faillite de la banque d’inves- participation de l’État (SPPE). L’État a princi- tissement Lehman Brothers. D’une fin d’année palement emprunté à dix ans, mais aussi sur à l’autre, l’indice CAC 40 a reculé de 42,7 %, des échéances plus longues. À fin 2008, retombant ainsi à son niveau du printemps l’encours nominal de la dette obligataire de 2003. Les autres indices d’Euronext Paris ont l’État s’élevait à 665 milliards, soit 76,4 % de enregistré des baisses d’amplitude voisine. Aux l’encours total émis à Paris, contre 73,4 % à États-Unis, le repli des indices boursiers des fin 2007. Les émissions brutes des autres marchés d’actions a été de 33,8 % pour le administrations publiques ont représenté Dow Jones, de 38,5 % pour le S&P500 et de 38,5 milliards (après 6,0 milliards en 2007) et 40,5 % pour le Nasdaq ; au Japon, l’indice leurs émissions nettes 21,6 milliards (après Nikkei a baissé de 42,1 %. 1,7 milliard). En 2008, les OPCVM monétaires ont enre-En 2008, les émissions brutes de titres de gistré une forte reprise de leur collecte et leurcapital et d’obligations des résidents français actif net s’est accru de 14,5 %.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 72
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

ØØ
Composite Trame par dØfaut
12.3 Bourse - Marchés financiers
En 2008, le marché des actions de la Bourse 66,6 milliards en 2007, y compris les émissions
de Paris a fortement baissé dans un contexte de de la Société de financement de l’économie
tensions financières exacerbées au mois de française (SFEF) et de la Société de prise de
septembre par la faillite de la banque d’inves- participation de l’État (SPPE). L’État a princi-
tissement Lehman Brothers. D’une fin d’année palement emprunté à dix ans, mais aussi sur
à l’autre, l’indice CAC 40 a reculé de 42,7 %, des échéances plus longues. À fin 2008,
retombant ainsi à son niveau du printemps l’encours nominal de la dette obligataire de
2003. Les autres indices d’Euronext Paris ont l’État s’élevait à 665 milliards, soit 76,4 % de
enregistré des baisses d’amplitude voisine. Aux l’encours total émis à Paris, contre 73,4 % à
États-Unis, le repli des indices boursiers des fin 2007. Les émissions brutes des autres
marchés d’actions a été de 33,8 % pour le administrations publiques ont représenté
Dow Jones, de 38,5 % pour le S&P500 et de 38,5 milliards (après 6,0 milliards en 2007) et
40,5 % pour le Nasdaq ; au Japon, l’indice leurs émissions nettes 21,6 milliards (après
Nikkei a baissé de 42,1 %. 1,7 milliard).
En 2008, les OPCVM monétaires ont enre-En 2008, les émissions brutes de titres de
gistré une forte reprise de leur collecte et leurcapital et d’obligations des résidents français
actif net s’est accru de 14,5 %. Les souscrip-ont augmenté de 24,1 %. Cette augmentation
tions nettes des sociétés non financières ontrésulte de la forte progression des émissions
représenté plus du double de celles desbrutes d’obligations. En revanche, les
ménages. À l’inverse, l’actif net des OPCVM d’actions ont diminué. Ce repli est prin-
non monétaires, y compris les fonds communcipalement imputable aux actions cotées,
de placement en entreprise (FCPE), a subi unedont les émissions brutes sont retombées à
nette contraction sous l’effet conjugué d’une30,5 milliards d’euros après 42,0 milliards
importante décollecte et du recul des valeursd’euros en 2007.
liquidatives dû à la baisse des marchés
Les émissions nettes d’obligations et d’euro d’actions.
medium term notes (EMTN) ont fortement
Fin août 2009, Total est la société ayant laaugmenté (+ 59 %). Elles ont été réalisées à
plus forte capitalisation boursière en actionsprès de 59 % par les institutions financières.
françaises d’Euronext Paris (93,8 milliardsCelles-ci ont notamment privilégié les EMTN
d’euros). Elle devance EDF avec 66,6 milliardsau détriment des obligations.
d’euros. Cinq sociétés ont une capitalisation
Le montant annuel des émissions brutes de boursière comprise entre 45 et 65 milliards
titres longs par les administrations publiques d’euros : GDF Suez, Sanofi-Aventis, BNP
s’est élevé à 113,5 milliards en 2008, après Paribas, Schlumberger et France Télécom.
Définitions
Organisme de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) : intermédiaires financiers qui donnent à leurs
souscripteurs la possibilité d’investir sur des marchés financiers auxquels ils n’auraient que difficilement accès autre-
ment (marchés financiers et monétaires étrangers, actions non cotées,…). L’activité principale des OPCVM consiste à
collecter des fonds en émettant des titres financiers auprès de divers agents (particuliers, entreprises, etc.) en vue
d’acquérir certains actifs financiers. On distingue traditionnellement deux grandes catégories d’OPCVM selon leur
mode d’organisation : d’une part, les Sociétés d’investissement à capital variable (SICAV) qui sont des sociétés avec
conseil d’administration et, d’autre part, les Fonds communs de placement (FCP) ainsi que leurs déclinaisons (Fonds
commun de placement en entreprises, etc.) qui n’ont pas de personnalité juridique et qui sont créés à l’instigation
d’une société de gestion et d’une banque dépositaire.
Capitalisation boursière, euro medium term note (EMTN), indices boursiers, valeur mobilière : voir rubrique « défi-
nitions » en annexes.
Pour en savoir plus
• « L’Économie française », Insee Références, édition 2009.
o
• « Les comptes des administrations publiques en 2008 », Insee Première n 1237, mai 2009.
• « Rapport annuel et statistiques 2008 », Wolrd federation of exchanges, mai 2009.
Retrouvez le TEF sur www.insee.fr, rubrique Publications et services\Collections nationales\Insee Références
122 TEF, édition 2010
F:\En cours\TEF-2010\Vert 11 14.vp
jeudi 4 fØvrier 2010 06:53:54ØØ
Composite Trame par dØfaut
Bourse - Marchés financiers 12.3
Éléments sur les marchés financiers Les 25 plus fortes capitalisations boursières en
en milliards d'euros actions françaises d'Euronext Paris
2006 (r) 2007 (r) 2008 Rang Nom des valeurs Capitalisation au Évolution
131 août 2009 sur 8 mois
Principaux indices boursiers français (évolution en %) en milliards d'euros en %
CAC 40 17,5 1,3 – 42,7
1 Total 93,8 1,7SBF 250 19,4 0,4 – 43,1
2 EDF 66,6 - 11,9CAC MID 29,8 – 1,9 – 42,2
3 GDF Suez 66,4 - 14,3Capitalisation en fin d'année
4 Sanofi-Aventis 62,3 4,3(sociétés françaises) 2 532,0 2 562,0 1 845,6
5 BNP Paribas 60,4 119,1Actions (liste unique) 1 702 1 746 1 002
6 Schlumberger 47,9 32,5Obligations (marché officiel) 830 816 844
7 France Télécom 47,0 - 10,0Nombre de sociétés françaises
8 L'Oréal 41,1 9,5cotées au 31 décembre 642 628 598
9 ArcelorMittal 39,0 57,2Principaux indices boursiers internationaux (évolution en %)
10 Société Générale 34,0 62,7Djones 16,3 6,4 – 33,8
11 Axa 33,2 0,2S&P500 13,6 3,5 – 38,5
12 LVMH 32,7 39,6Nasdaq 9,5 9,8 – 40,5
13 Crédit Agricole 30,0 68,3Nikkei 6,9 – 11,1 – 42,1
14 Danone 24,5 10,6Émissions brutes de valeurs
15 Vivendi 24,4 - 10,3mobilières par les résidents 374,6 361,6 448,7
16 Carrefour 23,2 19,3Actions - émissions contre apport en
17 Air Liquide 19,6 15,0espèces 102,6 100,6 85,9
18 Vinci 19,3 29,8Obligations (y c. emprunts d'État, titres
19 Lafarge 16,9 100,1participatifs et EMTN) 272,0 261,0 362,8
20 Schneider Electric 16,8 28,4Place de Paris 80,1 75,8 112,9
21 Saint-Gobain 16,1 25,3Hors place de Paris 191,9 185,1 249,9
22 Alstom 14,1 18,2Émissions nettes d'obligations et d'EMTN 107,6 105,0 167,4
23 Pernod-Ricard 14,1 20,8Place de Paris – 7,2 13,6 27,8
24 Unibail-Rodamco 12,2 39,5Hors place de Paris 114,8 91,5 139,6
25 Bouygues 11,9 15,1Placements collectifs
erOPCVM monétaires 1. Évolution du 1 janvier au 31 août 2009.
Actif net au 31 décembre 426,8 425,6 487,4 Source : Euronext Paris.
Souscriptions nettes 38,7 5,7 42,7
Autres OPCVM (y c. FCPE)
Actif net au 31 décembre 1 017,9 1 030,5 740,2
Souscriptions nettes 102,6 4,2 – 62,5
Nombre de SICAV au 31 décembre 758 759 735
Capitalisation boursière des principales places de fonds communs de
financières dans le mondeplacement (FCP) au 31 décembre 8 105 8 436 8 763
en fin d'année en milliards de dollarsNombre de FCP en entreprise au 31 décembre 2 906 2 868 2 757
Sources : Autorité des Marchés Financiers ; Banque de France ; Euronext Paris ; 2007 (r) 2008 2008/2007
en %Insee.
Europe
Nyse Euronext (Europe) 4 222,7 2 101,7 - 50,2
London SE 3 851,7 1 868,2 - 51,5
Indices boursiers Deutsche Börse 2 105,2 1 110,6 - 47,2
BME Spanish Exchanges 1 781,1 948,4 - 46,8en moyenne mensuelle (base 100 en janvier 1999)
SIX Swiss Exchange 1 271,0 857,3 - 32,6160
Nasdaq OMX Nordic Exchange 1 242,6 563,1 - 54,7
CAC 40 Borsa Italiana 1 072,5 522,1 - 51,3
Amérique140
Nyse Euronext (US) 15 650,8 9 208,9 - 41,2
Nasdaq OMX 4 013,7 2 396,3 - 40,3
TSX Group 2 186,6 1 033,4 - 52,7120
DOW-JONES BM&FBOVESPA 1 369,7 592,0 - 56,8
Afrique
100 Johannesburg SE 828,2 482,7 - 41,7
DJ EURO AsieSTOXX 50
Tokyo SE Group 4 330,9 3 115,8 - 28,1
80 Shangai SE 3 694,3 1 425,4 - 61,4
Hong-Kong Exchanges 2 654,4 1 328,8 - 49,9
NIKKEI Bombay SE 1 819,1 647,2 - 64,4
60 National Stock Exchange India 1 660,1 600,3 - 63,8
Korea Exchange 1 122,6 470,8 - 58,1
Taïwan SE Corp. 663,7 356,7 - 46,3
40 Pacifique
1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 Australian SE 1 298,3 683,9 - 47,3
Source : World Federation of Exchanges.Source : Euronext Paris.
Monnaie - Marchés financiers 123
F:\En cours\TEF-2010\Vert 11 14.vp
jeudi 4 fØvrier 2010 06:53:56

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.