Caractéristiques des entreprises

Publié par

Caractéristiques des entreprises15.2 Au 31 décembre 2009, plus de 3,4 millions (149 milliards d’euros) représentent 59 % de d’entreprises sont actives en France. La forte la valeur ajoutée des activités marchandes. augmentation du nombre d’entreprises entre La caractéristique principale des entrepri-2008 et 2009 est essentiellement due à la mise ses en France est leur petite taille. En effet, laen place du régime de l’auto-entrepreneur :en proportion de très petites entreprises est im-effet, on compte comme entreprises tous les portante, 65 % n’emploient aucun salarié,auto-entrepreneurs immatriculés en 2009, même tandis que la part des entreprises dépassantceux qui n’ont pas débuté leur activité. L’in- 10 salariés n’atteint pas 1 %. Sur les 480 en-dustrie est le secteur qui regroupe la majorité des treprises de plus de 2 000 salariés, plus de laentreprises de plus de 100 salariés. Les entrepri- moitié se concentre dans l’industrie et leses de moins de 10 salariés sont en revanche commerce. Mais c’est également dans leplus concentrées dans le commerce ainsi que commerce que l’on dénombre le plus d’entre-dans les activités de soutien aux entreprises. prises sans salarié.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 4
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Caractéristiques des entreprises15.2
Au 31 décembre 2009, plus de 3,4 millions (149 milliards d’euros) représentent 59 % de
d’entreprises sont actives en France. La forte la valeur ajoutée des activités marchandes.
augmentation du nombre d’entreprises entre
La caractéristique principale des entrepri-2008 et 2009 est essentiellement due à la mise
ses en France est leur petite taille. En effet, laen place du régime de l’auto-entrepreneur :en
proportion de très petites entreprises est im-effet, on compte comme entreprises tous les
portante, 65 % n’emploient aucun salarié,auto-entrepreneurs immatriculés en 2009, même
tandis que la part des entreprises dépassantceux qui n’ont pas débuté leur activité. L’in-
10 salariés n’atteint pas 1 %. Sur les 480 en-dustrie est le secteur qui regroupe la majorité des
treprises de plus de 2 000 salariés, plus de laentreprises de plus de 100 salariés. Les entrepri-
moitié se concentre dans l’industrie et leses de moins de 10 salariés sont en revanche
commerce. Mais c’est également dans leplus concentrées dans le commerce ainsi que
commerce que l’on dénombre le plus d’entre-dans les activités de soutien aux entreprises.
prises sans salarié.
En 2009, les entreprises (hors agriculture et
secteur financier) qui exercent leur activité sur Les dépenses en frais de personnel par
le territoire français dégagent un chiffre d’af- salarié diffèrent fortement selon les pays :
faires hors taxes de 3 403 milliards d’euros, 28 000 euros au Royaume-Uni, 34 000 euros
dont près de 44 % sont réalisés dans le secteur en Allemagne et 44 000 euros en France. Ces
du commerce, des transports, de l’héberge- différences s’expliquent essentiellement par
ment et de la restauration. Le chiffre d’affaires un recours au travail temporaire plus important
du secteur industrie atteint, pour sa part, au Royaume-Uni et en Allemagne et par des
945 milliards, porté essentiellement par l’in- législations différentes en matière de durée du
dustrie manufacturière. Les frais de personnel travail.
diminuent légèrement par rapport à 2008
(– 1,6 %) et s’élèvent à 652 milliards d’euros. Concernant la valeur ajoutée, la France est
Ils se concentrent essentiellement dans le en deuxième position pour les secteurs de la
secteur commerce, transports, hébergement et construction et « hôtels restaurants », derrière
restauration avec 200 milliards d’euros et dans le Royaume-Uni. Les industries manufacturiè-
l’industrie (166 milliards d’euros). La valeur res de la France, de l’Italie et du Royaume-Uni
ajoutée brute au coût des facteurs de ces entre- dégagent des valeurs ajoutées qui atteignent
prises atteint 967 milliards d’euros en baisse ou dépassent 200 milliards d’euros. Ces trois
de près de 5,5 %. L’industrie (238 milliards pays sont cependant loin derrière l’Allemagne
d’euros),lesecteurducommerceetdelaré- où la valeur ajoutée industrielle, avec
paration automobile (187 milliards d’euros) 452 milliards d’euros, est deux fois plus im-
et les activités de soutien aux entreprises portante.
Définitions
Secteur d’activité : regroupe des entreprises de fabrication, commerce ou service qui ont la même activité princi-
pale (au regard de la nomenclature d’activité économique considérée). L’activité d’un secteur n’est donc pas tout à
fait homogène et comprend des productions ou services secondaires qui relèveraient d’autres items de la nomencla-
ture que celui du secteur considéré. Au contraire, une branche regroupe des unités de production homogènes.
Valeur ajoutée : un des soldes du compte de production. Elle est égale à la valeur de la production diminuée de la
consommation intermédiaire.
Auto-entrepreneur, entreprise : voir rubrique « définitions » en annexes.
Pour en savoir plus
« En 2010, la moitié des PME d’au moins dix personnes ont recherché un financement », Insee Première
o
n 1379, novembre 2011.
o « L’emploi dans les très petites entreprises en décembre 2009 », Dares Analyses n 17, Dares, mars 2011.
o
« En 2010, hausse des créations d’auto-entreprises mais aussi de sociétés », Insee Première n 1334, janvier 2011.
Retrouvez le TEF sur www.insee.fr, rubrique Publications et services\Collections nationales\Insee Références
146 TEF, édition 2012Caractéristiques des entreprises 15.2
Entreprises selon le nombre de salariés et l'activité en milliers
Secteur d'activité (NAF rév. 2) 2008 2009
Total 0 1 à 9 10 à 49 50 à 99 100 à 249 250 ou plus Total
Industrie manufacturière, industries extractives et autres 226,6 113,3 87,5 29,6 4,0 2,9 1,8 239,1
dont industrie manufacturière 212,3 98,7 83,7 27,9 3,8 2,7 1,7 218,5
Construction 430,6 267,6 170,0 27,2 1,6 0,7 0,3 467,5
Commerce, transports, hébergement et restauration 984,7 611,1 375,2 59,7 6,0 3,0 1,6 1 056,6
dont : commerce, réparation d'automobiles et motocycles 666,7 441,9 241,3 37,2 3,7 2,0 1,0 727,0
transports et entreposage 88,2 53,7 24,7 8,9 1,2 0,8 0,4 89,8
hébergement et restauration 229,8 115,6 109,2 13,7 1,0 0,2 0,1 239,8
Information et communication 91,8 84,4 21,6 5,4 0,7 0,4 0,3 112,9
Activités financières et d'assurance 119,7 81,5 37,5 3,6 0,4 0,3 0,4 123,6
Activités immobilières 170,3 137,5 30,7 2,3 0,2 0,2 0,1 171,2
Act. spéc., scient. et tech. et act. de serv. adm. et de soutien 477,6 395,1 138,2 23,7 2,4 1,4 0,8 561,7
Enseignement, santé humaine et action sociale 400,1 362,9 60,3 7,9 1,8 0,6 0,2 433,7
Autres activités de services 205,9 185,0 66,1 4,4 0,4 0,2 0,1 256,1
Total 3 107,6 2 238,5 987,1 163,9 17,5 9,6 5,6 3 422,2
Champ : activités marchandes hors agriculture ; données au 31 décembre.
Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirène).
Principaux résultats des entreprises par secteur en 2009 montants en milliards d'euros
Secteur d'activité (NAF rév. 2) Chiffre d'affaires Valeur Frais de Excédent brut Résultat courant Résultat net
hors taxes ajoutée personnel d'exploitation avant impôt comptable
Industrie 945,0 238,4 166,0 47,8 36,5 23,9
dont industrie manufacturière 804,0 202,5 146,6 33,7 19,0 5,9
Construction 250,5 86,4 66,9 15,9 14,8 12,0
Commerce, transports, hébergement et restauration 1 489,4 294,7 200,9 63,0 42,3 29,9
dont commerce, réparation d'automobiles et de motocycles 1 238,1 186,7 119,2 40,5 34,8 24,8
Information et communication 168,8 76,3 45,3 27,8 11,9 7,0
Activités financières et d'assurance 45,1 12,8 7,0 4,9 8,8 8,1
Activités immobilières 69,5 38,3 10,7 22,9 9,0 11,8
Act. spéc., scient. et tech. et act. de services adm. et de soutien 306,7 148,5 114,7 30,2 54,2 48,2
Enseignement, santé humaine et action sociale 80,3 54,0 26,9 23,6 22,2 21,5
Autres activités de services 47,8 16,9 13,6 3,0 2,1 2,0
Total 3 403,0 966,5 651,9 239,1 201,7 164,4
Champ : entreprises marchandes à l'exception des entreprises du secteur financier et des exploitations agricoles.
Source : Insee, Esane.
Chiffre d'affaires des entreprises du secteur marchand non financier en indice moyen annuel (base 100 en 2005)
2005 2008 2009 2010 2005 2008 2009 2010
Industrie 99,8 114,8 102,2 108,4 Transports et entreposage 100,0 115,9 108,7 114,4
dont industrie manufacturière 99,8 112,9 98,9 104,9 Hébergement et restauration 100,0 100,7 96,6 98,2
Construction 99,5 122,8 116,7 113,2 Information et communication 100,0 115,9 114,9 118,4
Comm., réparation d'auto. et de motos 100,0 102,5 96,5 98,5 Activités immobilières 100,0 107,1 107,1 109,6
Commerce de gros 100,0 116,1 103,4 108,7 Soutien aux entreprises 100,0 117,6 115,3 117,2
Commerce de détail 100,0 108,3 108,1 112,2 Services aux ménages 100,0 97,5 96,6 96,9
Source : Insee.
Entreprises actives par grand secteur dans l'Union européenne en 2008 en %
1 1Industrie Construction Services Total Industrie Construction Services Total
en milliers en milliers
Allemagne 10,4 12,9 76,7 2 972,2 Lettonie 10,7 9,8 79,5 77,3
Autriche 9,8 10,0 80,2 331,7 Lituanie 11,4 15,9 72,7 140,6
Belgique 7,8 15,6 76,6 521,6 Luxembourg 3,8 11,3 84,9 25,9
Bulgarie 11,6 7,8 80,6 271,3 Malte …………
Chypre 12,0 18,3 69,7 59,1 Pays-Bas 7,1 16,2 76,7 758,6
Danemark …………Pologne 13,0 14,9 72,11 835,0
Espagne 8,1 20,5 71,3 3 286,9 Portugal 10,3 14,6 75,0 800,0
Estonie 10,8 14,1 75,0 74,6 Rép. tchèque 17,6 16,2 66,3 840,5
Finlande 11,7 16,9 71,5 281,5 Roumanie 11,9 11,6 76,5 512,8
France 9,1 17,7 73,2 2 670,2 Royaume-Uni 7,3 15,9 76,8 2 157,8
GrèceSlovaquie 18,1 20,0 61,9 346,0
Hongrie 10,1 12,3 77,6 575,4 Slovénie 16,3 18,6 65,1 113,3
Irlande 7,0 26,5 66,4 203,1 Suède 9,3 13,0 77,7 636,2
Italie 11,8 15,9 72,3 4 054,3
1. Services de l'industrie et des services marchands, sauf l'administration d'entreprises.
Champ : entreprises dans l'industrie et les services marchands, sauf les activités des sociétés holding.
Source : Eurostat.
Entreprises 147

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.