Clients et fournisseurs

De
Publié par

ØØ Composite Trame par dØfaut 14.3 Clients et fournisseurs En 2008, les échanges avec l’Union euro- poussée des achats énergétiques. De fait, les péenne refluent pour les exportations alors excédents avec les pays producteurs de pétrole que les importations augmentent légèrement. se réduisent considérablement, le solde avec Le solde reste cependant excédentaire avec le l’Afrique devenant même déficitaire. Royaume-Uni et l’Espagne. En 2008, l’Italie En 2008, en Amérique, les exportationsdevient le deuxième client de la France. Le françaises en progression notamment vers ledéficit du solde des échanges avec l’Union eu- Brésil et le Mexique contrebalancent le repliropéenne s’aggrave de 10 milliards d’euros par vers les États-Unis (– 5 %). Les achats en pro-rapport à 2007. venance d’Amérique du Sud enregistrent une Les ventes à destination de l’Allemagne hausse, alors que ceux depuis les États-Unis se progressent en moyenne sur l’ensemble de replient, en raison du recul des achats aéro- l’année (+ 5 %), après avoir baissé fortement nautiques et pharmaceutiques. au deuxième trimestre, en ligne avec le repli Les exportations vers l’Asie souffrent dude l’activité allemande. Les ventes à l’Espagne repli des ventes aéronautiques vers le Japon etsont en net retrait. Les achats à l’Allemagne et d’une décélération des ventes à la Chine, aprèsà l’Italie ralentissent nettement. les grands contrats ferroviaires conclus en Les échanges avec les nouveaux États 2007.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 18
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

ØØ
Composite Trame par dØfaut
14.3 Clients et fournisseurs
En 2008, les échanges avec l’Union euro- poussée des achats énergétiques. De fait, les
péenne refluent pour les exportations alors excédents avec les pays producteurs de pétrole
que les importations augmentent légèrement. se réduisent considérablement, le solde avec
Le solde reste cependant excédentaire avec le l’Afrique devenant même déficitaire.
Royaume-Uni et l’Espagne. En 2008, l’Italie
En 2008, en Amérique, les exportationsdevient le deuxième client de la France. Le
françaises en progression notamment vers ledéficit du solde des échanges avec l’Union eu-
Brésil et le Mexique contrebalancent le repliropéenne s’aggrave de 10 milliards d’euros par
vers les États-Unis (– 5 %). Les achats en pro-rapport à 2007.
venance d’Amérique du Sud enregistrent une
Les ventes à destination de l’Allemagne hausse, alors que ceux depuis les États-Unis se
progressent en moyenne sur l’ensemble de replient, en raison du recul des achats aéro-
l’année (+ 5 %), après avoir baissé fortement nautiques et pharmaceutiques.
au deuxième trimestre, en ligne avec le repli
Les exportations vers l’Asie souffrent dude l’activité allemande. Les ventes à l’Espagne
repli des ventes aéronautiques vers le Japon etsont en net retrait. Les achats à l’Allemagne et
d’une décélération des ventes à la Chine, aprèsà l’Italie ralentissent nettement.
les grands contrats ferroviaires conclus en
Les échanges avec les nouveaux États 2007. Les achats à l’Asie se modèrent, avec
membres, très dynamiques les années précé- entre autres un ralentissement depuis la Chine.
dentes, se tassent progressivement, sous le
En 2008, l’Union européenne à 27 et lescontrecoup notamment de la crise automobile.
États-Unis représentent la plus importanteSeules les exportations de produits pharma-
relation commerciale bilatérale au monde. Leceutiques, à haute valeur ajoutée, conservent
montant élevé des échanges commerciaux etun certain dynamisme. Leurs ventes progres-
des investissements bilatéraux illustre le fortsent fortement, en particulier vers la Pologne et
degré d’interdépendance des deux zones éco-la Roumanie.
nomiques. L’excédent du commerce extérieur
Hors Union européenne, les ventes accélè- de l’Union européenne vers les États-Unis, en
rent en moyenne sur l’année, du fait d’un très progression régulière jusqu’en 2006, s’est replié
bon premier trimestre, mais ralentissent par la à 63 milliards d’euros en 2008. L’Allemagne,
suite. Les exportations sont très dynamiques avec 29 % du montant global des exportations,
vers la Russie (+ 24 %), le Proche et est le premier pays exportateur vers les
Moyen-Orient (+ 8 %), et l’Afrique (+ 14 %). États-Unis, suivie du Royaume-Uni (17 %) et de
Les exportations vers la Suisse sont particuliè- la France (10 %). Pour les importations, le
rement dynamiques (+ 15 %), en raison de Royaume-Uni et l’Allemagne sont les plus im-
fortes livraisons aéronautiques. Les importa- portants pays importateurs (respectivement
tions sont assez dynamiques, en raison de la 20 % et 18 % du montant total).
Définitions
Toutes les données du commerce extérieur (produits, pays) sont CAF-FAB.
Exportations de biens et de services : ensemble des biens et des services fournis par des résidents à des non-rési-
dents, à titre onéreux ou gratuit.
Importations de biens et de services : ensemble des biens et des services fournis par des non-résidents à des rési-
dents, à titre onéreux ou gratuit.
Solde du commerce extérieur : différence entre la valeur des exportations et celle des importations entre deux pays
(ou deux zones). Il peut être relatif à un produit ou à l’ensemble des échanges. Le rapport entre ces deux valeurs est
appelé taux de couverture.
CAF (coût, assurance, fret), FAB (franco à bord), Maghreb, pays du Moyen-Orient : voir rubrique « définitions » en
annexes.
Pour en savoir plus
• « L’Économie française », Insee Références, édition 2009.
o• « Les comptes de la Nation en 2008 – Un fort ralentissement de l’activité », Insee Première n 1236, mai 2009.
• « Excédent de 63 Mds d’euros du commerce extérieur de l’UE27 avec les États-Unis en 2008 », communiqué
de presse, Eurostat, avril 2009.
o• « Les résultats du commerce extérieur 2008 », Les Notes bleues de Bercy n 362, mars 2009.
• « Les chiffres du commerce extérieur », www.douane.gouv.fr.
Retrouvez le TEF sur www.insee.fr, rubrique Publications et services\Collections nationales\Insee Références
138 TEF, édition 2010
F:\En cours\TEF-2010\Vert 11 14.vp
jeudi 4 fØvrier 2010 06:54:10ØØ
Composite Trame par dØfaut
Clients et fournisseurs 14.3
Exportations et importations de la France dans le monde en 2008 en milliards d'euros
1 2 1 2Pays Exportations Importations Solde Pays Exportations Importations Solde
Allemagne 59,5 78,4 – 18,9 Turquie 5,7 5,3 0,4
Autriche 3,7 4,1 – 0,4 Autres pays d'Europe 3,8 5,9 – 2,1
Belgique 31,2 40,9 – 9,7 Europe 289,3 328,2 – 38,9
Bulgarie 0,7 0,6 0,1 Afrique 25,2 27,3 – 2,1
Chypre 0,3 0,0 0,3 dont : Afrique du sud 1,6 1,2 0,4
Danemark 2,9 2,8 0,1 Algérie 5,5 4,8 0,7
Espagne 34,2 31,1 3,1 Maroc 4,3 2,9 1,4
Estonie 0,3 0,2 0,1 Tunisie 3,3 3,8 – 0,5
Finlande 1,9 2,7 – 0,8 Amérique 37,8 38,9 – 1,1
Grèce 3,7 0,7 3,1 dont : Argentine 1,0 0,9 0,1
Hongrie 2,8 3,4 – 0,6 Brésil 3,5 4,0 – 0,5
Irlande 2,7 6,2 – 3,5 Canada 2,8 2,7 0,1
Italie 35,9 39,2 – 3,3 États-Unis 23,9 26,4 – 2,5
Lettonie 0,2 0,2 0,1 Proche et Moyen-Orient 13,0 12,0 1,0
Lituanie 0,5 1,1 – 0,6 dont : Arabie saoudite 2,3 3,8 – 1,5
Luxembourg 2,0 1,9 0,1 Émirats arabes unis 3,5 1,0 2,6
Malte 0,5 0,3 0,2 Iran 1,8 2,4 – 0,6
Pays-Bas 17,1 19,5 – 2,4 Israël 1,3 1,0 0,3
Pologne 6,8 6,6 0,2 Asie 38,4 64,9 – 26,6
Portugal 5,2 4,1 1,0 dont : Australie 3,4 1,5 1,9
République tchèque 3,4 4,7 – 1,4 Chine 9,0 31,6 – 22,6
Roumanie 2,7 2,3 0,5 Corée du sud 3,0 3,9 – 0,9
Royaume-Uni 32,0 23,1 8,9 Hong-Kong 2,6 0,6 2,0
Slovaquie 2,1 2,6 – 0,5 Inde 3,4 3,5 – 0,1
Slovénie 1,2 1,2 – 0,1 Indonésie 0,6 1,4 – 0,8
Suède 5,5 6,4 – 0,9 Japon 5,6 9,5 – 3,9
Union européenne 259,0 284,2 – 25,3 Taïwan 1,3 2,6 – 1,4
Norvège 1,7 8,4 – 6,7 Thaïlande 1,0 1,9 – 0,9
Russie 7,0 13,7 – 6,7 Reste du monde 2,4 6,5 – 4,1
Suisse 12,1 10,6 1,5 Total monde 406,1 477,9 – 71,8
1. Biens FAB. 2. Biens CAF.
Source : direction générale des Douanes et Droits indirects.
Principaux partenaires de la France à l'exportation et à l'importation en 2008
en milliards d'euros
59,578,4 Allemagne Allemagne
35,940,9 Belgique Italie
Italie Espagne 34,239,2
1 32,031,6 Chine Royaume-Uni
31,231,1 Espagne Belgique
26,4 États-Unis États-Unis 23,9
17,123,1 Royaume-Uni Pays-Bas
19,5 Pays-Bas Suisse 12,1
1 9,013,7 Russie Chine
Pays d'importations Pays d'exportations
Suisse Russie 7,010,6
1. Non compris Hong-Kong.
Source : direction générale des Douanes et Droits indirects.
Principaux excédents et déficits bilatéraux de la France en 2008
en milliards d'euros
1 Royaume-Uni 8.9– 22,6 Chine
3,1– 18,9 Allemagne Espagne
3,1– 9,7 Belgique Grèce
2,6– 6,7 Norvège Émirats arabes unis
Russie Hong-Kong 2,0– 6,7
2,0– 3,9 Japon Singapour
Irlande Australie 1,9– 3,5
Suisse– 3,3 Italie 1,5
Principaux déficits Principaux excédents– 3,0 Libye Mexique 1,4
– 2,5 États-Unis Maroc 1,4
1. Non compris Hong-Kong.
Source : direction générale des Douanes et Droits indirects.
Échanges extérieurs 139
F:\En cours\TEF-2010\Vert 11 14.vp
jeudi 4 fØvrier 2010 06:54:11

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.