Commerce extérieur : un excédent record

De
Publié par

L'Alsace continue de développer ses échanges commerciaux, notamment avec les pays de l'Union européenne (UE). Le commerce extérieur régional a dégagé un excédent de 1,9 milliard d'euros en 2002 (+25 %), dont 1,5 milliard d'euros avec l'UE.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 10
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

ÉCONOMIE
Commerce extérieur :
un excédent record
Échanges extérieurs :
bons résultats alsaciens en 2002
L’Alsacecontinuededévelopper 200
Indice base 100 en 1990seséchangescommerciaux,
180notamment avec les pays de
l’Union européenne (UE).
160
Le commerce extérieur
régional a dégagé un excédent 140
de 1,9 milliard d’euros
120en 2002 (+25 %), dont
1,5 milliard d’euros avec l’UE.
100
80
1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002
Alsace exportations France exportations
Alsace importations France importations
n dépit d’un environnement
de réduire son déficit commercial vancée par deux grandes régions,E économique peu favorable
par rapport aux deux années pré- l’Île-de-France (19 % de l’exportchez ses principaux partenaires,
cédentes. Le taux de couverture français) et Rhône-Alpes (11 %),l’Alsace a dégagé un excédent
s’établit à 99,9. ainsi que par le Nord-Pas-de-Ca-commercial de 1,9 milliard d’euros,
lais (9 %).en hausse de 25 % par rapport au
e
L’Alsace revient au 4 rangsolde de 2001. Les exportations
L’automobile :ont progressé de 5 % par rapport à
La situation frontalière, la pré-
l’année précédente, pour atteindre un quart des exportations
sence de nombreux groupes inter-
22 milliards d’euros en 2002. Les
nationaux, mais aussi l’importance Le palmarès des produits expor-importations ont augmenté de près
de la production automobile dans tés reflète les spécialisations dede 4 % et frôlent les 20 milliards. Le
l’industrie locale font de l’Alsace l’industrie régionale et l’importancetaux de couverture des exporta-
une région fortement exportatrice. des échanges à l’intérieur de grou-tions (FAB) par les importations
En 2002, elle a légèrement amélio- pes internationaux, très présents(CAF) gagne 1,6 point et grimpe à
ré sa part dans les exportations na- en Alsace. Une fois de plus, en109,3.
tionales : ses ventes à l’étranger re- 2002, l’industrie automobile reste
présentent près de 6,8 % des ex- au premier plan. Elle représenteL’Alsace a moins souffert sur les
portations françaises, après 6,4 % près d’un quart (23,8 %) des expor-marchés extérieurs que le pays
en 2001. tations alsaciennes, avec plus de 5dans son ensemble. Les ventes
milliards, valeur en hausse de 27 %françaises à l’étranger ont diminué
L’Alsace retrouve ainsi le qua- par rapport à l’année 2001. L’excé-de 1,4 % et les achats de 3,0 %. La
trième rang des régions françaises, dent commercial de ce secteur at-baisse plus rapide des importa-
devant Midi-Pyrénées. Elle est de- teint 2,6 milliards.tions a toutefois permis à la France
Un taux de couverture toujours élevé pour l’Alsace
1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002
Alsace 99,1 106,9 110,0 110,7 105,3 103,7 101,3 104,5 105,4 108,3 106,5 107,7 109,3
France 90,1 92,5 97,1 102,8 102,2 103,3 104,4 107,2 105,1 102,2 96,1 98,3 99,9
* Rapport des exportations (FAB) aux importations (CAF)10
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 5 · L'année économique et sociale 2002 · juillet 2003
Source : Direction
Source : Direction régionale des Douanes
régionale des DouanesÉCONOMIE
Les échanges de produits phar- ceptible dans les échanges, même plus un recul des importations, le
maceutiques et de parfumerie pro- si le commerce extérieur avec déficit commercial a été sensible-
gressent cette année encore. Quel- notre voisin d’outre-Rhin s’amé- ment réduit.
ques produits sont en net recul : les liore en 2002. Les exportations ont
produits de l’industrie agroalimen- progressé de 9,4 %, mais cette L’année 2003 s’ouvre
taire, en particulier, et les compo- hausse tient essentiellement aux sur de bons résultats
sants électroniques. produits de la filière automobile. En
effet, la Peugeot 206 fabriquée en En début d’année 2003, l’évolu-
Alsace est toujours appréciée en tion des échanges extérieurs alsa-Des échanges
Allemagne, et de nombreux équi- ciens reste bien orientée : les ex-surtout avec les pays voisins
pementiers localisés dans la région portations et les importations pro-
Le commerce extérieur régional fournissent bon nombre de cons- gressent de 2 % par rapport au
reste avant tout un commerce de tructeurs de l’espace rhénan. Par dernier trimestre 2002 et le solde
proximité, toujours nettement mar- contre, les ventes d’autres produits commercial reste excédentaire.
qué par les échanges avec les qui figurent en tête des exporta- Cette situation contraste avec les
pays voisins. L’Union européenne tions alsaciennes sont en repli résultats nationaux, qui indiquent
(UE) absorbe 71 % des exporta- (produits chimiques, équipements un recul des ventes et une stabilité
tions et 63 % des importations al- mécaniques, produits agroalimen- des achats sur les marchés inter-
saciennes. Les échanges entre taires, etc.). Les importations ont nationaux.
également progressé (+5,6 %). Aul’Alsace et l’UE se sont intensifiés
total, le solde commercial avecen 2002 : les ventes ont progressé
de 4 %, les achats de 6 %. La ré- l’Allemagne s’est amélioré, tout en Karin DEMÉSY
gion est largement excédentaire restant déficitaire.
avec cette zone, vis-à-vis de la-
quelle elle dégage un solde de 1,5 Au-delà de l’Europe, les États-Unis
milliard d’euros, qui est néanmoins sont le premier client et fournisseur
en recul par rapport à 2001. de la région. En 2002, les ventes
vers cette destination ont été parti-
L’Allemagne reste le premier par- culièrement dynamiques, en parti-
culier sur les produits phares ex-tenaire, avec 31 % du total des
portés vers ce pays : produits desexportations et 38 % des importa-
tions. La dégradation de l’éco- industries de la chimie, de la phar-
nomie allemande est encore per- macie et de l’automobile. Avec de
L’automobile reste l’atout majeur de l’Alsace
Exportations 2002 Importations 2002
Solde
Valeur Évolution Valeur Évolution (millions d’euros)
(millions d’euros ) 2001-2002 (en %) (millions d’euros) 2001-2002 (en %)
Ensemble des produits échangés 22 035 5,4 20 169 3,9 1 865
dont :
Produits de l’industrie automobile 5 251 26,6 2 641 7,0 2 610
Produits chimiques, en caoutchouc ou plastique 3 255 -3,6 3 258 -1,2 -2
Équipements mécaniques 2 585 -1,4 2 291 2,0 294
Produits pharmaceutiques, de parfumerie et d’entretien 1 998 21,4 1 937 25,4 61
Équipements électriques et électroniques 1 814 1,5 1 818 13,1 -4
Produits des industries agricoles et alimentaires 1 601 -11,0 999 -1,5 601
Métaux et produits métalliques 1 199 -3,9 1 459 -7,7 -260
11
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 5 · L'année économique et sociale 2002 · juillet 2003
Source : Direction régionale des Douanes

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.