Commerce extérieur : un solde toujours excédentaire (Octant n° 81)

Publié par

Sur les trois premiers trimestres de l'année 1999, les exportations régionales ont atteint 30 753 millions de francs, en baisse de 2,8 % par rapport aux neuf premiers mois de 1998. En revanche, les importations ont progressé de 3,9 % sur la même période, culminant à 27 386 millions de francs. Le taux de couverture reste supérieur à 100, traduisant un excédent de la balance commerciale bretonne. Il affiche toutefois un repli : il est de 112,3 sur les trois premiers trimestres de l'année contre 120 l'année précédente.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 7
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Un solde toujours excédentaire
l’importation, la Bretagne Pour les importations,Ase situe à la 13ème place les produits agro-alimentaires
dans le classement des régions représentent 15,9 % des impor-
françaises, en 1998 comme en tations, devant les équipements
1999. Par contre, le repli des de radio, télévision et commu-
exportations a entraîné un recul nication (12,9 %) et les machi-
dans le classement : la région nes et équipements (10,9 %).
occupe cette année le 16ème Cependant, ces postes ont
rang (deux places de moins connu des évolutions diamétra-
qu’en 1998). Sa part dans l’en lement opposées en 1999. Le-
semble des exportations fran premier secteur affiche une-Sur les trois premiers
çaises est passée de 2,4 % à baisse de 16,2 % sur les neuf
trimestres de l’année 2,3 %. premiers mois de l’année, tan-
1999, les exportations dis que le second, qui com-
prend les composants électroni-régionales ont atteint
Malgré un recul important ques et les appareils de
30 753 millions de transmission du son, a progresà l’exportation -
francs, en baisse de sé de 19,4 %.et à l’importation,
2,8 % par rapport aux l’agro-alimentaire
neuf premiers mois de toujours en tête L’Europe occidentale
des échanges1998. En revanche, les reste, et de loin,
importations ont le premier partenaire
Le recul des exportations de la Bretagneprogressé de 3,9 % sur
s’explique par une diminution
la même période, des ventes de produits des in-
culminant à 27 386 dustries alimentaires (- 11,5 % Les premiers partenaires
soit une baisse de 1 342 MF). de la Bretagne sont les paysmillions de francs. Le
Ces produits ont toutefois repré- d’Europe occidentale : ils absor-taux de couverture reste senté un tiers des exportations bent 73,7 % des exportations et
supérieur à 100, bretonnes. Les fournissent 60,8 % des importa-
d’équipements de radio, télévi tions. Les quatre premiers-traduisant un excédent
sion et communication enregis- clients de la région sont le
de la balance trent une réduction de 14 % Royaume-Uni (5 201 MF),
commerciale bretonne. (- 566 MF). l’Allemagne (5 061 MF), puis
l’Espagne (2 840 MF) et l’ItalieIl affiche toutefois un
Les trois principaux pro- (2 804 MF). A eux quatre, ils to-repli : il est de 112,3 sur duits exportés par la région sont talisent 51,7 % des exportations
les trois premiers les viandes de volaille (10,6 % bretonnes. Les quatre premiers
des exportations), les véhicules fournisseurs européens sont lestrimestres de l’année
automobiles (9,0 %) et les appa- mêmes pays, mais l’Allemagne
contre 120 l’année reils d’émission et de transmis (2 990 MF), devance le-
précédente. sion du son (8,3 %). Royaume-Uni (2 629 MF),
20 Octant n°81 - Mars 2000 Bilan économique 1999Commerce extérieur
l’Espagne (2 061 MF) et l’Italie principal poste d’exportations.Fort recul
(2 025 MF). Ils représentent Ainsi, les viandes de volaille re-des exportations
35,5 % des importations présentent un quart des expor-du Finistèrebretonnes. tations du Morbihan, et 17 % de
celles du Finistère. Dans les Cô-
Le deuxième groupe de tes-d’Armor, les viandes deLes importations ont
pays partenaires à l’exportation augmenté dans les Côtes- boucherie et produits d’abat-
est l’Amérique du Nord, loin tage comptent pour 14 % desd’Armor, le Finistère et
derrière les pays européens, l’Ille-et-Vilaine, alors que le exportations, devant les maté-
puisque ces pays absorbent seu riels électriques divers (12,7 %).- Morbihan enregistrait un repli
lement 4,6 % des exportations simultané de ses importations et La prédominance des industries
régionales. La valeur des expor manufacturières en Ille-et-Vi- exportations. Ces dernières ont -
tations vers ces pays a nette également fortement reculé laine apparaît nettement,-
ment augmenté par rapport à puisque 22,7 % des exportadans le Finistère. Au total, le -
1998 (+ 34,3 %). A l’importa taux de couverture est inférieur tions de ce département sont-
tion, ces pays se classent en constituées de véhicules autoà 100 dans l’Ille-et-Vilaine, -
troisième position. Les pays alors que les trois autres dépar mobiles et 18 % d’appareils-
d’Asie du Nord (Mongolie, d’émission et de transmissiontements dégagent un excédent
Chine, Corée du Nord et du de leur balance commerciale du son.
Sud, Japon, Taiwan, Hongkong avec l’étranger.
et Macao) se situent au
deuxième rang des fournisseurs Dans trois départements
de la Bretagne et au 3ème rang sur quatre, des produits Direction Régionale
à l’exportation. agro-alimentaires constituent le des Douanes
Échanges extérieurs de la Bretagne
Unité : million de francs
Importations Exportations Taux de couverture(*)
Evolution Evolution
1999 1998/1999 1999 1998/1999 1998 1999
(en %) (en %)
Côtes-d’Armor 2 820 5,7 4 249 9,7 145,2 150,7
Finistère 7 230 1,3 8 861 -14,9 145,9 122,6
Ille-et-Vilaine 12 533 11,5 12 009 6,4 100,4 95,8
Morbihan 4 801 -9,6 5 633 -6,8 113,8 117,3
Bretagne 27 386 3,9 30 753 -2,8 120,0 112,3
Source : Direction Régionale des Douanes
(*) Rapport entre les exportations et les importations
NB : Les données de ce tableau ne concernent que les trois premiers trimestres, qu’il s’agisse de l’année 1998 ou de 1999.
Bilan économique 1999 Octant n°81 - Mars 2000 21

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.