COMPTES NATIONAUX Rapport sur les comptes de la Nation 2001

Publié par

Avec « L'économie française - Édition 2002-2003 » (Hachette, Le Livre de Poche, collection « Références ») ce volume constitue le Rapport sur les comptes de la Nation de 2001. Cet Insee-Résultats sur les comptes de la Nation rassemble : - un ouvrage papier comportant les principaux tableaux des comptes nationaux annuels, - un cédérom contenant les tableaux annuels détaillés de comptabilité nationale en séries longues (depuis 1978 pour certaines), ainsi que la base de données des comptes nationaux trimestriels, dans leur version du 26 avril 2002 (résultats détaillés du 4ème trimestre 2001).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 29
Nombre de pages : 46
Voir plus Voir moins


Insee Résultats Rapport sur
Économie
n° 002 les comptes de la Nation 2001
Juillet 2002
Département des comptes nationaux
Sources et méthodes
Introduction...............................................................3
Lexique .....................................................................5
Bibliographie ........................................................... 10

Les données essentielles
Liste des tableaux de ce fascicule .......................... 11
Les tableaux ........................................................... 12

Directeur
de la publication
Paul Champsaur Le cédérom

Présentation du cédérom........................................ 39 Institut national
de la statistique Liste des tableaux du cédérom ............................... 39
et des études Contenu de la rubrique "Méthodologie"................... 45 économiques
Organisation des fichiers des comptes trimestriels . 45
Direction générale
18 boulevard
Adolphe Pinard
75675 Paris cedex 14
Téléphone : 01 41 17 50 50
Fax : 01 41 17 66 66 Où et comment commander ?
www.insee.fr
Les produits de l’Insee............................................ 46
Diffusion/abonnements
et ventes
voir en fin de volume

Impression
Jouve

© Insee 2002



Sources et méthodes
INTRODUCTION
Cet Insee-Résultats rassemble les résultats des dernière campagne, est en vigueur depuis deux
comptes nationaux, établis dans le cadre de la ans. Elle vise à harmoniser les résultats des
campagne 2001-2002. Deux supports sont comptes annuels et trimestriels et ne s’effectue
intégrés à ce volume : un « volume papier » de 48 pas de ce fait à un niveau de détail aussi fin que
pages ne comportant que les principaux tableaux celui de l’ancien « compte provisoire ». C’est ce
et un cédérom rassemblant des tableaux détaillés qui explique l’absence de certaines données dans
sur séries longues ainsi que la base de données les tableaux ; elles sont signalées par « * ».
des comptes trimestriels, dans leur version du 26 Le site Internet de l’INSEE -www.insee.fr- permet
ème
avril 2002 (résultats détaillés du 4 trimestre de consulter et de télécharger gratuitement une
2001). Cette édition est la deuxième à paraître partie des tableaux des comptes nationaux ainsi
sous cette forme. Elle remplace l’ancien « volume que les dernières séries en date des comptes
papier ». trimestriels. Les comptes trimestriels d’un
Le nombre des tableaux sur papier offerts à trimestre T sont publiés à environ T + 60 jours pour
l’utilisateur est désormais plus réduit mais, grâce les premiers résultats, et à T + 100 jours pour les
au cédérom, celui-ci disposera de séries longues résultats détaillés. Le calendrier précis de leur
et d’une information globalement plus riche, tant publication est diffusé quatre mois à l’avance sur
par le nombre des tableaux que par leur contenu le site www.insee.fr.
descendant dans certains cas à un degré de
détails très fin. Par exemple, le tableau des
emplois intermédiaires complet au niveau F (40
produits) de la dernière année définitive (1999),
ainsi que des éléments des comptes de biens et
services au niveau G (118 produits) depuis 1992,
sont gravés sur le cédérom. On trouvera en plus
dans cette édition :
• 24 tableaux sur le capital fixe brut des
Sociétés non financières qui complètent
l’information fournie précédemment,
laquelle portait sur le capital fixe net ;
• les équilibres des biens et services des
principaux pays de l’Union Européenne,
des Etats-Unis et du Japon.
• Les comptes de patrimoine depuis 1977.
Les textes méthodologiques ne figurent que sur le
cédérom et sont répartis dans les chapitres et
dans la partie « Méthodologie ». Ils n’ont pas été
reproduits dans le « volume-papier » afin d’y faire
figurer un maximum de tableaux.
Les comptes nationaux sont désormais établis en
euros. Les utilisateurs qui souhaiteraient retrouver
les ordres de grandeurs en francs qui leur sont
familiers pourront les obtenir par une simple
division par 6,55957, valeur du taux de change
euro/francs au 31 décembre 1998. Ce coefficient
s’applique quelle que soit l’année.
Une nouvelle procédure de calcul du compte, dit
« provisoire », celui de l’année 2001 pour la
Les comptes de la Nation en 2001 3 4 Les comptes de la Nation en 2001

LEXIQUE
Administrations publiques Compte de patrimoine
Ensemble des unités institutionnelles dont la État de la valeur des actifs détenus et des
fonction principale est de produire des services engagements contractés par une unité ou un
non marchands ou d’effectuer des opérations de secteur institutionnel, dressé à un moment précis
redistribution du revenu et des richesses dans le temps. Son solde est la valeur nette.
nationales. Elles tirent la majeure partie de leurs Les actifs et passifs enregistrés dans le compte
ressources de contributions obligatoires. Le de patrimoine sont évalués aux prix du marché en
secteur des administrations publiques comprend vigueur à la date d'établissement de ce compte.
les administrations publiques centrales, les
Consommation de capital fixe
administrations publiques locales et les
Dépréciation subie par le capital fixe au cours de administrations de sécurité sociale.
la période considérée par suite d'usure normale et
Agrégat
d'obsolescence prévisible.
Grandeur synthétique mesurant le résultat de
Le terme " brut " dans les expressions comme
l’activité économique. Le principal agrégat est le
Produit intérieur brut ou Formation brute de capital
PIB.
fixe signifie que la consommation de capital fixe
Branche n’a pas été soustraite. Quand on la soustrait de
Regroupement d'unités de production homogène. ces grandeurs, leur valeur est dite " nette ".
Les branches sont définies par référence à une Consommation effective des ménages
nomenclature de produits : une branche produit
Ensemble de la consommation des ménages.
tous les biens ou services décrits dans un poste
C’est la somme de la dépense de consommation
de la nomenclature, et rien que ceux-ci.
des ménages et des consommations
Capacité ou besoin de financement individualisables incluses dans la dépense de
Solde du compte de capital. Il est égal à l’épargne consommation finale des Administrations. La
brute augmentée des transferts nets en capital et dépense de consommation des ménages se limite
diminuée des dépenses faites à des fins aux dépenses que les ménages supportent
d’accumulation : FBCF, variations de stocks, directement. Elle comprend la part des dépenses
acquisitions nettes d’objets de valeur et d’actifs de santé, d’éducation, de logement, restant à leur
non financiers non produits (terrains, actifs charge, après remboursements éventuels. On y
incorporels...). On parle de capacité de inclut aussi les loyers imputés, que les ménages
financement si le solde est positif, de besoin de propriétaires de leur résidence principale se
financement s’il est négatif. versent implicitement à eux-mêmes. Les
consommations individualisables incluses dans la Chômage
dépense de consommation finale des
Conformément aux directives du Bureau
Administrations sont celles dont les bénéficiaires
international du travail, les chômeurs sont les
peuvent être précisément définis. C’est le cas en
personnes ayant dépassé un âgé spécifié qui
particulier des dépenses pour l’éducation et pour
étaient :
la santé.
- "sans travail", c'est-à-dire n'étaient pourvues ni
Consommation intermédiaire d'un emploi salarié ni d'un emploi non salarié ;
- "disponibles pour travailler", dans un emploi Valeur des biens et services transformés ou
salarié ou non salarié ; entièrement consommés au cours du processus
- "à la recherche d'un travail", c'est-à-dire qui de production. L’usure des actifs fixes mis en
avaient pris des dispositions spécifiques au cours oeuvre n’est pas prise en compte ; elle est
d'une période récente spécifiée pour chercher un enregistrée dans la consommation de capital fixe.
emploi salarié ou non salarié. Cotisations sociales effectives
Le taux de chômage est calculé par l’Insee selon
Ensemble des versements que les individus et
ces principes. L’ANPE (Agence nationale pour
leurs employeurs effectuent aux administrations
l’emploi) comptabilise par ailleurs les demandeurs
de sécurité sociale et aux régimes privés. Elles se
d’emplois inscrits en fin de mois (DEFM).
décomposent en cotisations à la charge des
Les comptes de la Nation en 2001 5 employeurs, à la charge des salariés, et à la Excédent brut d’exploitation
charge des travailleurs indépendants et des Solde du compte d’exploitation, pour les sociétés.
personnes n’occupant pas d’emploi. Il est égal à la valeur ajoutée, diminuée de la
Cotisations sociales imputées à la charge des rémunération des salariés, des impôts sur les
employeurs produits, et augmentée des subventions sur les
produits. Pour les entreprises individuelles, le Contrepartie des prestations sociales fournies
solde du compte d’exploitation est le revenu mixte. directement par les employeurs à leurs salariés,
L’excédent d’exploitation peut être calculé net, si leurs anciens salariés et autres ayants droit,
l’on retranche la consommation de capital fixe. diminuée le cas échéant des cotisations sociales
à la charge des salariés. Exportations de biens et de services
Dépense de consommation des ménages Ensemble des biens et des services fournis par
des résidents à des non-résidents, à titre onéreux Voir Consommation effective des ménages
ou gratuit.
Dividendes
Formation brute de capital fixe (FBCF)
Revenus de la propriété versés aux actionnaires
Acquisitions moins cessions d'actifs fixes qui ont mis des capitaux à la disposition d'une
réalisées par les producteurs résidents. Les actifs société. L'émission d'actions constitue pour une
fixes sont les actifs corporels ou incorporels issus société une façon de se procurer des capitaux
de processus de production et utilisés de façon autrement que par l'emprunt. Contrairement au
répétée ou continue dans d'autres processus de capital emprunté, le capital-actions n'est pas à
production pendant au moins un an. l'origine d'une créance fixe en termes monétaires,
et ne permet pas aux porteurs des actions de Importations de biens et de services
percevoir un revenu fixe ou prédéfini. Ensemble des biens et des services fournis par
Économie nationale des non-résidents à des résidents, à titre onéreux
ou gratuit. Ensemble des unités résidentes sur le territoire
économique. Le territoire économique français Impôts sur la production et les importations
comprend la métropole et les départements Versements obligatoires sans contrepartie, en
d’Outre-mer. Les DOM faisaient partie du reste du espèces ou en nature, prélevés par les
monde dans les précédentes bases. administrations publiques ou par les institutions de
Emploi l'Union européenne et qui frappent la production et
l'importation de biens et de services, l'emploi de Ensemble des personnes, salariés et travailleurs
main-d’œuvre et la propriété ou l'utilisation de indépendants, exerçant une activité rentrant dans
terrains, bâtiments et autres actifs utilisés à des le domaine de la production.
fins de production. Ces impôts sont dus
Emploi équivalent temps plein
indépendamment de la réalisation de bénéfices
Nombre total d'heures travaillées divisé par la d'exploitation. Ils comprennent les Impôts sur les
moyenne annuelle des heures travaillées dans des produits et les Autres impôts sur la production.
emplois à plein temps sur le territoire économique.
Impôts sur les produits
Entreprise individuelle
Impôts dus par unité de bien ou de service
Entreprise qui n’a pas la forme juridique de produite ou échangée. Ils font partie des Impôts
sociétés. En comptabilité nationale, les sur la production et les importations. Ils
entreprises individuelles ne sont pas dissociées comprennent notamment la TVA.
des ménages qui les possèdent.
Impôts sur le revenu
Épargne
Impôts frappant les revenus, les bénéfices et les
Solde du compte d’utilisation du revenu disponible gains en capital. Ils sont établis sur les revenus
et du compte d’utilisation du revenu disponible effectifs ou présumés des personnes physiques,
ajusté. Pour les ménages, elle est égale au revenu ménages, sociétés et institutions sans but lucratif
disponible diminué de la dépense de au service des ménages.
consommation, ou au revenu disponible ajusté
Institutions sans but lucratif au service des
diminué de la consommation effective. L’épargne
ménages (ISBLSM)
peut être calculée nette, si l’on retranche la
Ensemble des unités privées dotées de la consommation de capital fixe.
personnalité juridique qui produisent des biens et
services non marchands au profit des ménages.
Leurs ressources principales proviennent de
contributions volontaires en espèces ou en nature
6 Les comptes de la Nation en 2001 effectuées par les ménages en leur qualité de publiques, et opérations de redistribution du revenu
consommateurs, de versements provenant des et de la richesse.
administrations publiques, ainsi que de revenus de Organismes de placement collectif (OPC)
la propriété.
Sociétés financières dont la fonction consiste à
Intermédiation financière placer, sur les marchés monétaires, des capitaux
Activité par laquelle une unité institutionnelle ou en biens immobiliers, les capitaux qu'elles
acquiert des actifs financiers et, simultanément, collectent auprès du public.
contracte des passifs pour son propre compte par Population totale
le biais d'opérations financières sur le marché. Les
Ensemble des personnes, nationaux ou étrangers,
actifs des intermédiaires financiers et leurs passifs
établies de façon durable sur le territoire
présentent des caractéristiques différentes, ce qui
économique du pays, même si ces personnes en
suppose que, dans le processus d'intermédiation
sont temporairement absentes. La population
financière, les fonds collectés soient transformés
totale est calculée à une date déterminée.
ou regroupés en fonction de leur échéance, leur
Toutefois, la moyenne annuelle du nombre
volume, leur degré de risque.
d'habitants fournit une base appropriée pour
Investissement l'estimation des variables de la comptabilité
Voir FBCF nationale ou comme dénominateur en cas de
comparaisons. Investissements directs étrangers
Population active Investissements qu'une unité institutionnelle
résidente d'une économie effectue dans le but Ensemble des personnes des deux sexes qui sont
d'acquérir un intérêt durable dans une unité pourvues d'un emploi ou sont au chômage (au
institutionnelle résidente d'une autre économie et sens du Bureau international du travail).
d'exercer, dans le cadre d'une relation à long Prélèvements obligatoires
terme, une influence significative sur sa gestion.
Ensemble des impôts et des cotisations sociales
Les investissements directs comprennent non
effectives perçues par les administrations
seulement l'opération initiale qui établit la relation
publiques et l’Union européenne. Le taux de
entre les deux unités, mais également toutes les
prélèvements obligatoires est le rapport des
opérations en capital ultérieures entre elles et
prélèvements au PIB.
entre les unités institutionnelles apparentées,
Prestations sociales qu'elles soient ou non constituées en sociétés.
Transferts, en espèces ou en nature, aux ISBLSM
ménages qui sont destinés à alléger la charge
Voir Institutions sans but lucratif au service des
financière que représente pour ceux-ci la
ménages.
protection contre un certain nombre de risques ou
Ménages de besoins ; ils sont effectués par l'intermédiaire
Individus ou groupes d'individus considérés tant de régimes organisés de façon collective ou, en
dans leur fonction de consommateurs que dans dehors de ces régimes, par des unités des
celle, éventuelle, d'entrepreneurs produisant des administrations publiques ou des ISBLSM.
biens marchands ou des services financiers et non Prix d'acquisition
financiers marchands.
Montant effectif payé par l'acheteur par unité de
Opérations financières bien ou de service achetée. Il comprend les
Ensemble des opérations entre deux unités impôts, la TVA ne comptant que pour sa partie
institutionnelles portant sur des actifs ou des non déductible, et les subventions sur les produits
passifs financiers. Certaines opérations sont sont déduites. Il comprend aussi les frais de
purement financières : prêts, émission ou transport acquittés séparément par l'acheteur pour
cessions de titres. D’autres sont la contrepartie prendre possession des produits au moment et au
d’une opération sur biens et services ou d’une lieu voulus. Il exclut les intérêts qui viennent
opération de répartition, qui se traduit par un s'ajouter en cas d'octroi d'un crédit.
transfert de moyens de paiement ou la naissance Prix de base
d’un crédit.
Montant que le producteur reçoit de l'acheteur par
Opérations de répartition unité de bien ou de service produite, diminué des
Opérations par lesquelles la valeur ajoutée impôts sur les produits et augmenté des
générée par la production est distribuée entre la subventions sur les produits. Le prix de base
main-d’œuvre, le capital et les administrations exclut les frais de transport facturés séparément.
Les comptes de la Nation en 2001 7 Prix caf (coût, assurance, fret) Produit intérieur brut aux prix du marché
Prix d'un bien à la frontière du pays importateur ou Agrégat représentant le résultat final de l'activité
prix d'un service fourni à un résident avant de production des unités productrices résidentes.
acquittement de tous les impôts et droits sur les Il peut se définir de trois manières :
importations et paiement de toutes les marges
- le PIB est égal à la somme des valeurs ajoutées
commerciales et de transport dans le pays.
brutes des différents secteurs institutionnels ou
Prix fab (franco à bord) des différentes branches d'activité, augmentée des
Prix d'un bien à la frontière du pays exportateur ou impôts moins les subventions sur les produits
prix d'un service fourni à un non-résident. Il (lesquels ne sont pas affectés aux secteurs et aux
comprend la valeur des biens ou des services au branches d'activité) ;
prix de base, des services de transport et de - le PIB est égal à la somme des emplois finals
distribution jusqu’à la frontière, les impôts moins intérieurs de biens et de services (consommation
les subventions. finale effective, formation brute de capital fixe,
Production variations de stocks), plus les exportations, moins
les importations ; Activité exercée sous le contrôle et la
responsabilité d'une unité institutionnelle qui - le PIB est égal à la somme des emplois des
combine des ressources en main-d’œuvre, capital comptes d'exploitation des secteurs
et biens et services pour fabriquer des biens ou institutionnels : rémunération des salariés, impôts
fournir des services, et résultat de cette activité. sur la production et les importations moins les
Les processus purement naturels sans subventions, excédent brut d'exploitation et revenu
intervention ou contrôle humain ne font pas partie mixte.
de la production. Rémunération des salariés
Production marchande Ensemble des rémunérations en espèces et en
Production écoulée ou destinée à être écoulée sur nature que les employeurs versent à leurs salariés
le marché. Elle comprend : en paiement du travail accompli par ces derniers :
salaires et traitements bruts en espèces et en - les produits vendus à un prix économiquement
nature, cotisations sociales effectives et imputées significatif (c’est-à-dire un prix couvrant plus de
à la charge des employeurs. 50 % des coûts de production) ;- les produits
troqués ; Reste du monde
- les produits utilisés pour effectuer des paiements Les comptes du reste du monde retracent les
en nature, y compris les rémunérations des relations économiques entre les unités qui font
salariés en nature ; partie du territoire économique et celles qui n’en
font pas partie. - les produits livrés par une unité d’activité
économique locale à une autre unité d’activité Revenu disponible
économique locale appartenant à la même unité Revenu résultant de la répartition de la valeur
institutionnelle et destinés à être utilisés par cette ajoutée, de la distribution des revenus de la
dernière pour sa consommation intermédiaire ;- les propriété et des opérations de redistribution.
produits ajoutés aux stocks de biens finis et de
Revenu disponible ajusté
travaux en cours, destinés à une ou plusieurs des
Pour les ménages, revenu disponible augmenté utilisations précédentes.
des transferts sociaux en nature contrepartie des
Production pour usage final propre
consommations individualisables incluses dans
Biens ou services qu'une unité institutionnelle les dépenses des Administrations publiques et
produit et conserve pour sa consommation finale des Institutions sans but lucratif au service des
ou sa formation brute de capital fixe. ménages.
Produits financiers dérivés Voir Consommation effective des ménages.
Actifs financiers basés sur ou dérivés d'un autre Revenu mixte
instrument dit "sous-jacent", généralement un
Solde du compte d’exploitation pour les
autre actif financier, mais parfois une matière
entreprises individuelles. Il contient deux éléments
première ou un indice.
indissociables : la rémunération du travail effectué
par le propriétaire et éventuellement les membres
de sa famille, et son profit en tant qu’entrepreneur.
8 Les comptes de la Nation en 2001 Revenus primaires Subventions
Revenus dont disposent les unités résidentes du Transferts courants sans contrepartie que les
fait de leur participation directe à des processus administrations publiques ou les institutions de
de production et revenus de la propriété. l'Union européenne versent à des producteurs
résidents dans le but d'influencer leurs niveaux de Revenus de la propriété
production, leurs prix ou la rémunération des
Revenus que reçoit le propriétaire d'un actif
facteurs de production. On distingue les
financier ou d'un actif corporel non produit en
Subventions sur les produits, versées par unité de
échange de sa mise à la disposition d'une autre
bien ou de service produite ou importée, et les
unité institutionnelle. Ils comprennent
Autres subventions sur la production.
principalement les dividendes versés par les
Taux d’autofinancement sociétés, les intérêts et les loyers des terrains (les
loyers des logements, actifs corporels produits, Rapport de l’épargne brute à la FBCF.
sont considérés comme le paiement d’un service). Taux d’épargne
Salaires et traitements en nature Rapport de l’épargne au revenu disponible.
Biens, services ou autres avantages fournis Taux d’investissement
gratuitement ou à prix réduit par les employeurs à
Rapport de l’investissement à la valeur ajoutée.
leurs salariés et que ceux-ci peuvent utiliser à leur
Taux de marge convenance pour satisfaire leurs besoins ou ceux
des autres membres de leur ménage. Rapport de l’excédent brut d’exploitation à la
valeur ajoutée. Sociétés d'assurance
Unité institutionnelle Ensemble des sociétés et quasi-sociétés
financières dont la fonction principale consiste à Centre élémentaire de décision économique
fournir des services d'intermédiation financière caractérisé par une unicité de comportement et
résultant de la mutualisation de risques. une autonomie de décision dans l'exercice de sa
fonction principale. Une unité résidente est dite Sociétés financières
institutionnelle dès lors qu'elle dispose d’une -sociétés dont la
autonomie de décision dans l'exercice de sa
fonction principale consiste à fournir des services
fonction principale et qu'elle dispose d'une
d'intermédiation financière (intermédiaires
comptabilité complète, ou au moins qu'elle serait
financiers) et/ou à exercer des activités financières
en mesure d'en établir une pertinente du point de
auxiliaires (auxiliaires financiers).
vue économique ou juridique.
Sociétés non financières
Valeur ajoutée
Ensemble des unités institutionnelles qui sont des
Solde du compte de production. Elle est égale à la
producteurs marchands dont la fonction principale
valeur de la production diminuée de la
consiste à produire des biens et des services non
consommation intermédiaire.
financiers, et dont les opérations de répartition et
Variation des stocks les opérations financières sont séparées de celles
de leurs propriétaires. Valeur des entrées en stocks diminuée de la
valeur des sorties de stocks et des pertes
courantes sur stocks.
Les comptes de la Nation en 2001 9 BIBLIOGRAPHIE

Les références en gras sont disponibles sur le cédérom ou sur le site www.insee.fr

Le nouveau système européen de comptabilité “ Les comptes financiers de la Nation en
nationale est présenté dans l’ouvrage : Système 2001 ”, Insee Première, n° 851, juin 2002
européen de comptes économiques intégrés,
SEC 1995, publié par l’Office des publications
“ Les comptes des administrations
officielles des communautés eurpéennes et
publiques en 2001 ”, Insee Première, n° 849,
Eurostat.
mai 2002
Ce système est une adaptation pour l’Union

Européenne du Système de comptabilité
“ La consommation des ménages depuis nationale SCN 1993, qui est édité dans un
quarante ans ”, Insee Première, n° 832, juin manuel (ISBN 92-1-261143-5) contresigné par
2002 l’Organisation des Nations Unies, la Banque
Mondiale, le Fonds monétaire international,
l’Organisation de coopération et de “ Les échanges extérieurs en 2 001 ”, Insee
développement économique et la Commission Première, n° 855, juin 2002
des communautés européennes.


Sur les séries longues de la base 1980 :
Pour la France, les principales différences
“ Comptes et indicateurs économiques : rapport
conceptuelles entre le nouveau système et
sur les comptes de la Nation 1997 ”, Insee
l’ancien sont présentées dans :
Résultats, n° 607 à 609, juin 1998.
Économie et Statistique, n° 318, août

1998, : “ La comptabilité nationale vingt ans
“ 20 ans de comptes nationaux 1970-1989 ”, après ”
Insee Résultat n° 27-28, novembre 1990.
Courrier des statistiques, n° 87-88, décembre
1999 : “ La nouvelle base 1995 ”
“ Un demi-siècle de croissance ”, Insee Économie et Statistique, n° 321/322, janvier-
Première, n° 486, septembre 1996. février 1999, : “ Comptabilité nationale, le
passage à la nouvelle base ”
“ Les comptes nationaux trimestriels ”, séries
longues 1970-1997 en base 1980 ”, Insee Sur les résultats des comptes :
Résultats, n° 620, décembre 1998.


“ L’Économie française, édition 2002-2003 ”,
“ Les produits intérieurs bruts régionaux entre Editions Hachette ; Le livre de poche,
1982 et 1996 : croissance et fluctuations ”, collections Références Insee, juin 2002.
Insee Première, n° 616, novembre 1998.


“ Les comptes de la Nation en 2001 ”, Insee
“ 25 ans de comptes économiques des Première, n° 843, avril 2002
départements d’Outre-Mer, 1970-1994”, Insee

Résultats, n° 557 à 561, octobre 1997
10 Les comptes de la Nation en 2001

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.