Conjoncture en Aquitaine : fin 2011, recul de l’emploi salarié et un chômage au plus haut depuis 10 ans

De
Publié par

L’embellie économique espérée début 2011 n’est pas au rendez-vous en fin d’année. Fin novembre 2011, 144 200 Aquitains sont inscrits à Pôle emploi en catégorie A, 11 000 de plus que l’année précédente. Cette progression annuelle (8,2 %) est plus forte qu’au niveau national (5,2 %). Le chômage concerne 9,2 % de la population active au troisième trimestre. L’emploi salarié marchand régional, hors intérim, est en léger recul. Le secteur des services, qui soutenait l’emploi, perd des effectifs. Les autorisations de permis de construire et de mises en chantier progressent fortement sur les douze derniers mois depuis novembre 2010, mais les nouvelles mesures adoptées dans le secteur de l’immobilier pourraient atténuer cette tendance. L’été indien profite à l’activité hôtelière, le tourisme reste porteur en 2011. Les perspectives pour 2012 sont sombres : les mesures de rigueur budgétaire vont rogner le pouvoir d’achat, le chômage devrait augmenter au premier semestre. La reprise stoppée Coup de frein sur l’emploi salarié au 3e trimestre 600 emplois perdus en un trimestre Meilleure tenue de l’intérim au niveau régional Un chômage au plus haut depuis l’an 2000 De plus en plus de demandeurs d’emploi Moins d’adeptes pour les auto-entreprises Logements : tendances orientées à la hausse Inquiétude dans les travaux publics L’été indien profite à l’activité hôtelière Exportations aquitaines vers la zone euro en baisse Aéronautique et spatial Encadrés Conjoncture nationale : prévisions Conjoncture internationale : prévisions
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 32
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

n° 1 - janvier 2012
Conjoncture en Aquitaine : fin 2011, recul de
l’emploi salarié et un chômage au plus haut
depuis 10 ans
Corine Kapel, Élisabeth Nadeau
Rédaction achevée le 6 janvier 2012
L’embellie économique espérée début 2011 n’est pas au rendez-vous en fin d’année.
Fin novembre 2011, 144 200 Aquitains sont inscrits à Pôle emploi en catégorie A, 11 000
de plus que l’année précédente. Cette progression annuelle (8,2 %) est plus forte qu’au ni-
veau national (5,2 %).
Le chômage concerne 9,2 % de la population active au troisième trimestre.
L’emploi salarié marchand régional, hors intérim, est en léger recul. Le secteur des servi-
ces, qui soutenait l’emploi, perd des effectifs.
Les autorisations de permis de construire et de mises en chantier progressent fortement
sur les douze derniers mois depuis novembre 2010, mais les nouvelles mesures adoptées
dans le secteur de l’immobilier pourraient atténuer cette tendance.
L’été indien profite à l’activité hôtelière, le tourisme reste porteur en 2011.
Les perspectives pour 2012 sont sombres : les mesures de rigueur budgétaire vont rogner
le pouvoir d’achat, le chômage devrait augmenter au premier semestre.
La reprise, amorcée fin 2009 et faisant suite à une Conjoncture nationale : prévisions
année de crise, ne se confirme pas. Au troisième
trimestre 2011, la région perd à nouveau des em-
L’économie française sur le chemin de la réces-plois salariés.
sion fin 2011 et début 2012
Depuis l’été 2011, les entreprises aquitaines sont En France, après un léger rebond au troisième tri-
gagnées par l’attentisme, même si la conjoncture mestre 2011 avec une croissance à 0,3 % (chiffre
économique a plutôt bien résisté en novembre revu le 23 décembre), l’activité se contracterait au
(source Banque de France). quatrième trimestre (- 0,2 %) et au premier tri-
mestre 2012 (- 0,1 %), puis progresserait faiblement
au deuxième trimestre 2012 (+ 0,1 %). Coup de frein sur l'emploi salarié
e
La demande des entreprises, moteur de la repriseau 3 trimestre
depuis deux ans, finirait par fléchir. Face à des pers-
Au troisième trimestre 2011, l’emploi salarié pectives d’activité atones et au resserrement de leurs
aquitain dans les secteurs marchands (hors agri- conditions de financement, les entreprises réduiraient
culture, administration, éducation, santé, action leurs dépenses d’investissement.
sociale et intérim) recule légèrement (- 0,1 %)
Parallèlement, l’emploi reculerait dans les secteurs
par rapport au trimestre précédent.
marchands jusqu’à mi-2012 et le chômage s’inscrirait
en hausse à cet horizon (9,6 % au second trimestreAu niveau national, l’emploi salarié marchand non
2012 en France métropolitaine).agricole stagne, l total diminue. La situa-
tion sur le marché de l’emploi devrait continuer Les ménages, confrontés à la dégradation du mar-
de se détériorer avec la faiblesse de l’activité. Au ché du travail et à la stagnation (voire à la baisse) de
quatrième trimestre 2011, l’emploi va baisser leur pouvoir d’achat, maintiendraient un niveau d’é-
dans les secteurs marchands. pargne élevé. La consommation ne soutiendrait donc
que faiblement la croissance française jusqu’à
e
Indice base 100 au 4 trimestre 2001 mi-2012.
110
La croissance en 2011 devrait à peine dépasser celle
de 2010 (1,4 %).
Aquitaine
Cette prévision, affectée d’un degré d’incertitude, est
105
soumise à de nombreux aléas. En particulier, dans un
contexte de grande nervosité sur les marchés, les
tensions financières dans la zone euro pourraient
100
s’amplifier et venir gripper le système financier mon-
France métro.
dial. À l’inverse, la mise en œuvre de mesures per-
mettant de restaurer la confiance des agents
95 économiques pourrait entraîner un retournement des
2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 anticipations et provoquer un rebond plus marqué de
Emploi salarié marchand * - données CVS l’activité dans la zone euro, et donc en France.
Source : Insee, Estimations d'emploi - dernier chiffre
T3-2011 provisoire
* hors agriculture, administration publique, éducation, Source : Note de conjoncture Insee - décembre 2011
santé, action sociale, particuliers employeurs et intérim
Conjoncture en Aquitaine : fin 2011, recul de l'emploi salarié et un chômage au plus haut depuis 10 ans 1/4 © Insee 2012rapport au trimestre précédent, mais reste quasi 600 emplois perdus en un
stable depuis fin 2009, entre 9,1 et 9,2.
trimestre
Sur une décennie, il culmine toutefois à son ni-
La perte d’emplois régionale est due principale- veau le plus haut qu’il n’avait plus atteint depuis
ment à la baisse des effectifs dans les services le premier trimestre 2000. Les dernières prévi-
marchands. Les services marchands, principal
sions laissent penser que ce taux de chômage va
moteur de l’emploi, ne créent plus d’emploi et en
augmenter jusqu’à mi-2012.
perdent 400 au troisième trimestre. Dans les au-
tres secteurs, industrie, construction et com-
merce, la tendance est à la baisse. Au total,
Un chômage en augmentation
600 emplois salariés sont détruits dans la région %
10,0entre juillet et septembre 2011.
9,5
e France métro. - taux au sens du BITPertes d’emploi dans les services au 3 trimestre 2011
e 9,0
Indice base 100 au 4 trimestre 2001
130
8,5
125 Industrie
Construction120 8,0
Commerce
115 Services
7,5
Tous secteurs
110
7,0105
Aquitaine - taux localisé
100
6,5
95 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
90
Taux de chômage - données CVS
85
Source : Insee - Ministère du Travail2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Emploi salarié marchand par secteurs en Aquitaine *
- données CVS
Source : Insee, Estimations d’emploi salarié marchand - dernier chiffre De plus en plus de demandeurs
T3-2011 provisoire
* hors agriculture, administration publique, éducation, d’emploi
santé, action sociale, particuliers employeurs et intérim
Le nombre d’inscrits à Pôle emploi de catégorie A
progresse considérablement en fin d’année, il at- Meilleure tenue de l’intérim au
teint 144 224 fin novembre 2011. Sur un an, de
niveau régional décembre 2010 à 2011, la progression
annuelle (8,2 %) est plus forte qu’au niveau na-Au troisième trimestre, l’emploi intérimaire aug-
tional (5,2 %). Elle est plus prononcée pour lesmente de 1,9 % dans la région, par rapport au
femmes que pour les hommes.deuxième trimestre. Il repart à la hausse, après
un léger tassement en début d’année. Cette dégradation concerne plus particulièrement
les demandeurs d’emploi de 50 ans ou plus, leurEn revanche, au niveau national, les effectifs di-
nombre s’accroît en un an de 19 %. Ils sontminuent de 2,7 % au troisième trimestre, après
30 000 dans cette tranche d’âge, soit plus d’undeux années de croissance consécutives.
demandeur d’emploi aquitain sur cinq. Les fem-
mes sont encore les plus touchées avec une aug-
e
Indice base 100 au 4 trimestre 2001 mentation de 22 %.
140
Aquitaine
Indice base 100 en janvier 2003130
115
110120
105
110
100
France métro.100
95
AquitaineFrance métro.
9090
85
80
80
70
75
2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
70Évolution de l’emploi intérimaire - données CVS
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012Source : Insee, Estimations d'emploi
Demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi
en catégorie A - données CVS
Source : STMT - Pôle emploi, Dares Un chômage au plus haut depuis
l’an 2000
Le nombre d’Aquitains inscrits fin novembre 2011
Le taux de chômage localisé régional s’établit au à Pôle emploi de catégorie A, B, C progresse éga-
troisième trimestre à 9,2 % de la population ac- lement (221 281 personnes effectuant des actes
tive contre 9,3 % pour la France métropolitaine positifs de recherche d’emploi). De dé-
au sens du BIT. Il est en hausse de 0,1 point par cembre 2010 à novembre 2011, la hausse s’éta-
Conjoncture en Aquitaine : fin 2011, recul de l'emploi salarié et un chômage au plus haut depuis 10 ans 2/4 © Insee 2012blit à 6,3 %, contre 5,6 % au niveau France
Conjoncture internationale : prévisions
métropolitaine.
L’oncle Sam résiste et le Japon reconstruit Moins d’adeptes pour les
Au troisième trimestre 2011, l’activité a nettementauto-entreprises
accéléré dans les économies avancées, grâce en par-
ticulier à la remise en marche rapide de l’appareil pro-Au cours du troisième trimestre 2011, en Aqui-
ductif japonais. Au quatrième trimestre 2011, puistaine, 6 700 entreprises ont vu le jour, 1 000 de
début 2012, la demande intérieure resterait dyna-moins qu’au trimestre précédent, soit une dimi-
mique aux États-Unis et au Japon l’activité serait sou-nution de près de 13 %. C’est le chiffre trimestriel
tenue par la nécessité de la reconstruction.le plus faible depuis début 2009. Ce repli est en
partie la conséquence de l’essoufflement des Le commerce mondial stagne fin 2011
créations d’auto-entreprises. Le régime d’au-
Dans les pays émergents, l’activité ralentirait au qua-
to-entrepreneur est moins convoité que dans les
trième trimestre, comme elle l’a fait au troisième,
premiers temps de sa mise en œuvre.
suite aux tensions inflationnistes. Début 2012, les
économies d’Asie émergente devraient renouer avec
une croissance plus soutenue.
Nombre
9 800 Ainsi le commerce mondial devrait stagner en fin
d’année, mais accélérerait sensiblement au premier8 800
Créations semestre 2012.
7 800
Zone euro, en récession fin 2011
6 800
Dans la zone euro, la dégradation de la situation éco-
5 800
nomique, perceptible à l’été 2011, se confirme à l’au-
4 800 tomne. Elle s’accompagne de tensions croissantes sur
le financement des dettes publiques, notamment en3 800
Italie. Ces tensions se sont ensuite étendues au sys-
2 800
Hors auto-entrepreneurs tème financier, malgré les interventions récentes des
1 800
banques centrales pour alimenter le système ban-2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
caire en liquidités.
Créations d’entreprises en Aquitaine toutes activités
marchandes hors agriculture - données CVS-CJO Ces turbulences devraient affecter à son tour l’éco-
nomie réelle. Les conditions de financement des en-Source : Insee - REE (Sirene)
treprises et des ménages commencent à se durcir
dans la zone euro. Les anticipations des chefs d’en-
Cependant, ce régime concerne encore plus
treprise sont mal orientées.
d’une entreprise sur deux créée en Aquitaine
La zone euro traverserait ainsi fin 2011 un court épi-(55 %).
sode récessif. Cet épisode serait d’intensité variable
Au niveau national, la tendance amorcée au dé- selon les pays, plus marqué et plus durable en
but de l’année se prolonge avec un déficit de Espagne et en Italie, où la demande intérieure est
4,3 % de créations d’entreprises. très affaiblie, qu’en Allemagne ou en France.
Logements : tendances orientées Source : Note de conjoncture Insee - décembre 2011
à la hausse
Au cours des douze derniers mois, de novembre
En France métropolitaine, après une hausse au
2010 à octobre 2011, 35 300 permis de cons-
cours des trois premiers trimestres, les autorisa-truire ont été délivrés en Aquitaine.
tions de construire stagnent en octobre et no-
vembre 2011.Les autorisations de construire reprennent de la
vitalité. Elles dépassent de 26 % le niveau obser-
Parallèlement à la reprise des permis de cons-vé à la même période de l’année précédente.
truire, les mises en chantier accélèrent en Aqui-
Nombre Nombre
12 000 10 000
Aquitaine
11 000
9 000
Aquitaine10 000
8 000
9 000
8 000 7 000
Tendance
7 000
6 000
6 000
5 000Tendance
5 000
4 000 4 000
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Autorisations de construction de logements ordinaires Total de logements ordinaires commencés
- données brutes - données brutes
Source : Dreal Source : Dreal
Conjoncture en Aquitaine : fin 2011, recul de l'emploi salarié et un chômage au plus haut depuis 10 ans 3/4 © Insee 2012taine. Leur progression s’établit à 31 % entre les Indice CVS - base 100 moyenne 1994
mêmes périodes. 240
230
AquitaineLes professionnels du bâtiment s’inquiètent pour
220
les mois à venir de la fin annoncée des program-
210mes “Scellier”, de la réforme du prêt à taux zéro
200et du coût grandissant du crédit immobilier.
190
France Inquiétude dans les travaux 180
170publics
160
L’activité dans les travaux publics est soutenue en
150
partie par des projets aquitains de grande enver-
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
gure dont certains sont en cours, comme la ligne
Évolution des exportations en valeur
à grande vitesse Tours-Bordeaux, le projet Bor- - FAB, hors matériel militaire
deaux-Euratlantique et la modernisation du Port Source : Direction régionale des Douanes de Bordeaux
de Bayonne.
À l’heure de la rigueur budgétaire, les collectivités Les exportations de produits pharmaceutiques
locales risquent d’avoir plus de difficultés pour fi-
ont dégringolé tout au long de l’année 2011.
nancer des grands travaux d’infrastructure dans
les mois à venir. Cela pourrait constituer un han-
Aéronautique et spatialdicap pour l’activité du secteur des travaux
publics. Dans la poursuite de la reprise engagée mi-2010,
les entreprises régionales très liées au secteur
L’été indien profite à l’activité aéronautique et spatial, fournisseurs, sous-trai-
hôtelière tants et prestataires de services, prévoyaient une
forte progression de leur activité pour le
Le tourisme hôtelier se porte bien dans la région deuxième semestre 2011. Leur inquiétude se
en 2011. Pour chaque mois de 2011, la fréquen- situe aujourd’hui à deux niveaux : volume et ni-
tation dépasse celle de 2010. veau de qualification de la main-d’œuvre dispo-
nible, capacité des organismes bancaires à
Nombre financer les investissements nécessaires.
1 400 000
1 300 000
2009 2010 2011
1 200 000 % du nombre d’établissements
501 100 000
401 000 000
30
900 000 Services
20
800 000
10
700 000
0
600 000
- 10
500 000
- 20
400 000 Industrie
- 30
300 000
jan fév mars avr mai juin juil août sept oct nov déc - 40
Nuitées dans l’hôtellerie en Aquitaine - 50
Source : Insee-Direction de la compétitivité, de l'industrie et des services 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Opinion* sur l’état des carnets de commandes à 6 mois
en AquitaineLes mois de septembre et octobre, dopés par une
Sources : Insee - Enquêtes Aéronautique-Espace - Aquitaine
belle arrière-saison, affichent entre 5 % et 6 % * Écart entre % réponses “satisfaisant” et % réponses “insuffisant”
de nuitées supplémentaires dans les hôtels aqui-
tains, grâce à la clientèle française.
Dans les transports, l’aéroport de Bordeaux an-
nonce de bons résultats : le trafic passagers aug- Pour en savoir plus
mente de 12 % sur les 11 premiers mois de 2011
Les sites internetcomparés à ceux de 2010. Par contre, celui de
Direccte Aquitainel’aéroport de Pau s’inscrit dans une tendance à la
baisse. www.aquitaine.direccte.gouv.fr
Draaf Aquitaine
Exportations aquitaines vers la http://draf.aquitaine.agriculture.gouv.fr
Dreal Aquitainezone euro en baisse
www.aquitaine.developpement-durable.gouv.fr
Les exportations aquitaines chutent au troisième Les chiffres du commerce extérieur
trimestre, en particulier celles en direction de la
http://lekiosque.finances.gouv.fr
zone euro. Les produits de la construction aéro-
Banque de France
nautique et les boissons restent des pro-
www.banque-france.frduits-phares à l’exportation.
Conjoncture en Aquitaine : fin 2011, recul de l'emploi salarié et un chômage au plus haut depuis 10 ans 4/4© Insee 2012

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.