Conjoncture en Auvergne : dans l'attente d'une reprise

De
Publié par

En Auvergne, les derniers indicateurs conjoncturels connus montrent un ralentissement de l'ensemble de l'activité. L'année 2001 se traduit par des créations d'emploi moins nombreuses et une interruption dans la baisse du taux de chômage. Le ralentissement de la croissance touche de manière plus nette l'industrie des biens intermédiaires, tandis que les biens de consommation sont tirés par une demande intérieure qui ne faiblit pas.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 23
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

Conjoncture en Auvergne :
dans l’attente d’une reprise
En Auvergne, les derniers indicateurs conjoncturels connus
montrent un ralentissement de l’ensemble de l’activité.
L’année 2001 se traduit par des créations d’emploi moins
nombreuses et une interruption dans la baisse du taux de
chômage.
Le ralentissement de la croissance touche de manière plus
nette l’industrie des biens intermédiaires, tandis que les
biens de consommation sont tirés par une demande
intérieure qui ne faiblit pas.
Gérard JOUBERT et Jean-Éric PLACE
nale, car les autres composantes de la deLa consommation Après une phase d’expansion -
mande ont été orientées à la baisse dès ledurant cinq ans, l’économiereste dynamique début de l’année. On a notamment assistéfrançaise aura été nettement en
à une contraction importante des échanges
retrait en 2001.
commerciaux internationaux. Face à un en-
Avec 2,1 %, la croissance de l’économie vironnement général moins favorable, les
française se situe plus d’un point en des entreprises françaises ont réagi avec vi- -
sous de celle des années précédentes. La gueur en modérant leurs investissements
consommation des ménages est restée dy et en ajustant leurs stocks. La progression-
namique en raison d’une forte croissance de l’emploi a fortement ralenti. La baisse du
des revenus et d’allègements d’impôts. Elle chômage, qui durait depuis quatre ans
est le seul soutien de la croissance hexago s’est interrompue à l’été.-En Auvergne comme en France, on ob le 1er trimestre 2002 restent incertaines. Emploi salarié des secteurs privés
-
L’emploi salarié marque
serve un ralentissement de la croissance in L’industrie des biens intermédiaires, forte et marchands non agricoles
- -
dustrielle sur les trois premiers trimestres ment dépendante de la demande étrangère
une pause
Vient de
de l’année 2001. Le 4ème trimestre a connu est le secteur où la contraction des carnets
paraître :
une stabilisation de la production. Au cours de commande au cours de l’année a été la
Au cours du 3ème trimestre 2001, l’emploi
des trois derniers mois, le rythme de la pro plus nette. L’activité de ce secteur s’est tou
- - salarié dans le secteur privé n’augmente
duction a peu varié et les perspectives pour tefois stabilisée à partir d’octobre.
plus ; il en est de même au niveau national,
+ 0,1 %. On avait déjà observé un net ra
-
lentissement, + 0,3 % au 2ème trimestre et
+ 0,7 % au 1er trimestre mais les évolutions
Le taux de chômage en Auvergne Le Cantal et l’Allier enregistrent une qua étaient encore positives. Au total 296 056
Stabilité du taux -
si-stabilité du nombre de leurs demandeurs emplois ont été comptabilisés à la fin du
s’établit fin septembre à 8,4 % de la
de chômage
d’emploi. À l’inverse, il augmente de 3,0 % 3ème trimestre 2001.
population active.
dans le Puy-de-Dôme et de 2,2 % en Tous les secteurs connaissent le même
depuis
Il est inférieur de 0,5 point au taux national Haute-Loire. sort. Le tertiaire (170 503 salariés) avec
« Les tableaux
début 2001 (8,9 %). Depuis le début de l’année 2001, il Depuis le début de l’année, la baisse du - 0,2 %, et la construction (26 675 salariés),
économiques de
demeure stable (- 0,1 point). La même évo nombre de demandeurs d’emploi est de enregistrent un arrêt de la croissance de
-
l’Auvergne » : l’essentiel
lution est constatée au niveau national. 3,3 % en Auvergne. Le nombre de chô leurs effectifs, alors qu’ils étaient les sec
- -
de l’information
La situation des départements auvergnats meurs de moins de 25 ans augmente de teurs les plus porteurs en 2000 (respective- quasi-stabilité dans le Puy-de-Dôme avec
économique et sociale
est nuancée. Le Cantal, avec 6,7 %, de 3,1 %, alors que chez les personnes de 50 ment 5,7 % et 4,5 %). Ce ralentissement + 0,1 % et progression dans le Cantal de
-
déclinée en vingt
meure le département où le taux est le plus ans ou plus, le nombre de demandeurs d’em était déjà perceptible dès le début de + 0,8 %.
-
chapitres.
bas. L’Allier dépasse encore la moyenne ploi est stable. Il est à noter une forte baisse du l’année 2001. Au printemps, le niveau des mouvements
nationale, avec un taux de 9,5 %. Le chômage de plus d’un an (- 6,3 %). Le nombre Les effectifs salariés de l’industrie (98 878 d’entrée et celui des mouvements de sortie
« L’intercommunalité
Puy-de-Dôme enregistre une quasi-stabili de demandeurs d’emploi masculins reste salariés) subissent eux aussi ce mouve d’effectifs dans les grands établissements
- -
en chiffres » : recueil
té de son taux de chômage depuis le début stable tandis que le nombre de femmes qui ment mais restent légèrement positifs, de la région ont tous deux remonté très
d’indicateurs
de l’année, avec 8,7 %. Enfin, le départe cherchent du travail diminue de près de 6 %. + 0,2 %, contre + 0,6 % au 2ème trimestre nettement par rapport à l’hiver. Mais le
-
statistiques pour
ment de la Haute-Loire connaît une légère et + 1,2 % au 1er trimestre. solde entrées-sorties, qui détermine l’évo-
chaque communauté
Demandeurs d’emploi de catégorie 1
hausse de son taux, qui s’établit à 7,3 %, en La situation des quatre départements est lution de l’emploi dans ces établissements,
de communes, classé de 0,3 point par rapport à son ni contrastée : baisse de l’emploi de 0,6 % était équilibré, alors que fin 2000, les en-
-
par département.
veau du début d’année. dans l’Allier et de 0,3 % dans la Haute-Loire, trées dépassaient les sorties.
L’Auvergne comptait 42 370 demandeurs
d’emplois en septembre 2001, en données
brutes. L’évolution, en données corrigées
des variations saisonnières, fait apparaître
Les immatriculations de véhicules neufs ont Sur une année, les immatriculations
une augmentation de 1,1 % par rapport au Véhicules neufs :
mois de juin. Cependant cette remontée est connu un net ralentissement en Auvergne connaissent une hausse, plus forte en Au-
un marché
au 3ème trimestre 2001, en recul de 24 % vergne (+ 7,5 %) qu’en France (+ 4,9 %). Le
très nettement inférieure à celle observée
au niveau national (+ 3,1 %). par rapport au trimestre précédent passant marché d’occasion pour les voitures parti-
au ralenti ?
de 11 429 à 8 713 immatriculations (- 23 % culières et commerciales augmente lui aus
-
pour la France entière). Malgré la suppres- si de 6 % sur les neuf premiers mois de
Indicateurs chiffrés (données CVS)
sion du millésime, elles sont toujours aussi l’année 2001 par rapport à la même période
en fin de trimestre
importantes en juillet. de l’année 2000.
e
Variation 3 trim. 2001/
2000 2001
e
3 trim. 2000
e e e e e
1er trim. 2 trim. 3 trim. 4 trim. 1er trim. 2 trim. 3 trim. Auvergne France
rence asiatique. Certaines entreprises du
Auvergne
L’activité pneumatique
bassin thiernois ont connu de sérieuses dif
-
Taux de chômage 8,6 % 8,5 % 8,7 % 8,5 % 8,3 % 8,4 % 8,4 % - 0,3 - 0,5
ficultés.
souffre de la faiblesse
Demandeurs d'emploi (cat.1) 45 733 42 922 42 737 42 182 41 910 41 062 41 524 - 2,8 % - 5,2 %
Dans le secteur des biens de consomma
-
Créations d'entreprises 1 102 1 154 1 244 1 175 1 173 1 077 1 069 - 6,7 % - 1,3 %
de la demande étrangère
tion, l’activité a été soutenue par le rebond
Défaillances d'entreprises 123 139 121 119 114 126 /// /// ///
de la consommation des ménages. La
Logements autorisés 1 747 1 915 1 761 1 627 1 880 1 810 1 682 - 4,5 % - 2,1 %
Le secteur du pneumatique, très présent en croissance est restée bonne dans la phar
-
Véhicules neufs 9 969 10 461 8 105 8 904 10 016 11 429 8713 + 7,5 % + 4,9 %
Auvergne avec Michelin, a souffert de ma macie.
-
France
nière importante en 2001 du recul des dé Le secteur de la viande, qui avait été touché
-
bouchés sur le marché nord-américain, par les crises sanitaires en début d’année,
Taux de chômage 9,8 % 9,5 % 9,4 % 9,0 % 8,7 % 8,8 % 8,9 %
malgré l’effet favorable de l’appréciation du a vu sa situation s’améliorer au second se
-
PIB (taux d'évolution) 0,7 % 0,7 % 0,8 % 0,9 % 0,4 % 0,2 % 0,5 %
(1) dollar par rapport à l’euro. En 2001, l’activi mestre. Mais la restauration récente de
-
Production industrielle 115,5 115,6 116,5 117,4 117,8 117,8 117,5
té dans la coutellerie a été défavorable, l’activité commerciale sur le marché bovin
Consommation des ménages 0,7 % 0,4 % 0,8 % 0,2 % 1,3 % 0,3 % 1,2 %
dans le contexte d’une activité de main- n’a pas complètement résorbé les baisses
(1)
Indice base 100 en 1995 Source : INSEE
d’œuvre confrontée à une forte concur de cours.
-Avec 2,18 millions de nuitées et 1,06 mil Midi-Pyrénées, l’une des régions qui enre- -
lions de séjours, la saison touristique d’été gistre la plus forte baisse, notamment à
en Auvergne a enregistré un recul de la fré cause de la clientèle d’affaires, et essentiel- -
quentation hôtelière : lement sur l’hôtellerie
4 % de nuitées en bas de gamme. Si les« Un été touristique morose »
moins par rapport à résultats sont défavo-
l’été 2000 et 7 % d’arrivées en moins. Dans rables en cœur d’été, peu aidés par une
un contexte national en progression sur météo médiocre en juillet, en revanche, les
l’ensemble de la période de mai à sep mois extrêmes de la saison sont en progrès-
tembre, l’Auvergne est, avec la région dans toute la région.
Construction, En ce qui concerne la construction, le nombre de logements autorisés en
Auvergne affiche une baisse prononcée au 3ème trimestre 2001.le bâtiment
Toutefois, au regard de la même période 2000, la perte est atténuée et se limite à 4,5 % :marque une pause
1 761 logements construits au 3ème trimestre 2000, 1 682 au 3ème trimestre 2001.
Du côté des logements individuels, le mouvement est
aussi à la baisse : - 1,5 % par rapport au trimestre pré-
cédent, et - 0,8 % par rapport au troisième trimestre
2000. Après un premier trimestre exceptionnel, le parc
des logements collectifs poursuit son retrait amorcé au
deuxième trimestre : - 3,8 %. Sur une année cepen www.insee.fr/auvergne-
dant, la tendance est à une quasi-stabilité. Ce début 3, place Charles de Gaulle - BP 120
de renversement de tendance peut trouver des expli Tél. : 04 73 31 82 00-
Fax : 04 73 31 82 92cations dans la montée en puissance du dispositif Bes-
son pour le secteur privé, et la mise en place des prêts Directeur de la publication
locatifs à usage social. René JEAN
Directeur régional de l’INSEE
Rédacteur en chef
Nicole THOMAS
Composition et mise en page
INSEE
Vente et abonnement
Tél. : 04 73 31 82 08Démographie Avec 1 069 créations d’entreprises,
Prix du numéro : 2,2€
l’Auvergne enregistre à nouveau un léger Abonnement annuel :d’entreprise,
fléchissement (- 0,7 %) au cours du 3ème - France : 11€
- Étranger : 13€baisse des trimestre.
En complément, abonnez-vous à :créations, mais
Au niveau national, ce mouvement est plus atténué : INSEE Auvergne « Les Dossiers »
- 0,5 %. Les reprises diminuent de 13,8 % (260 à 224) Prix au numéro : variableégalement baisse
Abonnement annuel :tandis que le nombre de créations pures progresse de
des défaillances - France : 35€4,2 % (599 à 624). Entre le 3ème trimestre 2000 et le
- Étranger : 43€3ème trimestre 2001, la baisse des créations en Au-
INSEE Auvergne « Les Séries »vergne est de 14,1 %. Certains secteurs d’activité
Prix au numéro : 1,5€n’échappent pas au reflux des créations : la construc-
Abonnement annuel :
tion, les hôtels-cafés-restaurants, les commerces ou
- France : 13€
encore les industries agroalimentaires. À l’inverse, les
- Étranger : 16€
services (services aux entreprises, services aux parti-
À l’ordre du régisseur
culiers, transports) et les industries non agroalimentai- des recettes de l’INSEE
res voient leurs créations augmenter.
Création maquetteLe nombre de défaillances d’entreprises jugées pour-
CRÉATONE
suit une baisse observée depuis quelques années. En
ImpressionAuvergne, au cours des six premiers mois de l’année
Imprimerie IMC2001, la baisse est de 8,9 % par rapport à la même pé-
riode de l’année 2000. Le recul est un peu plus marqué Crédits photos
qu’au niveau national (7,6 %). Pour mémoire, 500 dé- INSEE Auvergne
faillances d’entreprises ont été comptabilisées en Au- ISSN : immatriculation en cours
vergne au cours de l’année 2000 Dépôt légal :
1er trimestre 2002
© INSEE 2002
Code SAGE : LET020112
✔✔

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.