Créations d'entreprises - 2e trimestre 2009

De
Publié par

N° 211 - Juillet 2009 Créations d’entreprises e 2 trimestre 2009 Julie Roy Service statistique Au deuxième trimestre 2009, le nombre de créations Les chiffres clés Données CVS-CJOd’entreprises franciliennes (34 500 en données e 2 trim.corrigées des variations saisonnières) a progressé de Créations Evolution en % 31,3 % par rapport au trimestre précédent, soit une d'entreprises 2009 sur 3 mois (1) sur 1 an (2) augmentation supérieure à celle de la France y c. Dom Ile-de-France 34 556 31,3 74,7(20,6 %). Au premier trimestre, l’augmentation avait au contraire été moins forte en Ile-de-France. France (yc Dom) 148 320 20,6 76,0Globalement, le nombre de créations a progressé de 61 % dans la région au premier semestre 2009 par (1) comparée au trimestre précédent rapport au deuxième semestre 2008, et de 68 % en (2) comparée au même trimestre de l'année précédente France. Champ : activités marchandes hors agriculture Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissementsAvec plus de 10 100 entreprises nouvelles, les créations dans les activités de services demeurent les plus nombreuses en Ile-de-France. Ce secteur concentre 30 % des créations franciliennes au Créations d'entreprises depuis 2000deuxième trimestre 2009.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 11
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

N° 211 - Juillet 2009

Créations d’entreprises
e
2 trimestre 2009
Julie Roy
Service statistique



Au deuxième trimestre 2009, le nombre de créations Les chiffres clés
Données CVS-CJOd’entreprises franciliennes (34 500 en données
e
2 trim.corrigées des variations saisonnières) a progressé de Créations Evolution en %
31,3 % par rapport au trimestre précédent, soit une d'entreprises 2009 sur 3 mois (1) sur 1 an (2)
augmentation supérieure à celle de la France y c. Dom
Ile-de-France 34 556 31,3 74,7(20,6 %). Au premier trimestre, l’augmentation avait au
contraire été moins forte en Ile-de-France.
France (yc Dom) 148 320 20,6 76,0Globalement, le nombre de créations a progressé de
61 % dans la région au premier semestre 2009 par (1) comparée au trimestre précédent
rapport au deuxième semestre 2008, et de 68 % en (2) comparée au même trimestre de l'année précédente
France. Champ : activités marchandes hors agriculture
Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissementsAvec plus de 10 100 entreprises nouvelles, les
créations dans les activités de services demeurent les
plus nombreuses en Ile-de-France. Ce secteur
concentre 30 % des créations franciliennes au
Créations d'entreprises depuis 2000deuxième trimestre 2009. En augmentation de 62 %
par rapport au premier trimestre 2009, le secteur Données CVS-CJO
« enseignement, santé et action sociale » apparaît 300
comme particulièrement dynamique. Le secteur des
280
transports l’est à peine moins avec une augmentation
260de 52 % par rapport au premier trimestre 2009.
240 France entière
Ile de France220
200

180
160

140
120Rédaction achevée le 23 juillet 2009
100
80
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
er
Base 100 = 1 trimestre 2000
Champ : activités marchandes hors agriculture
Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissementsCréations d'entreprises par secteur d'activité
Données CVS-CJO
2008 Evolution en %2009
e e e e e 2 trim. 3 trim. 4 trim. 1 trim. 2 trim. sur 3 mois (1) sur 1 an (2)
31,3Ile-de-France 19 784 19 665 18 210 26 314 34 556 74,7
Industrie 590 612 566 853 1 104 29,4 87,2
- dont industrie manufacturière 469 522 445 733 931 27,1 98,6
Construction 2 906 2 852 2 671 3 218 3 539 10,0 21,8
Commerce, transports, hébergement et restauration 5 541 5 379 5 068 6 830 8 654 26,7 56,2
- Commerce-réparation 4 097 3 978 3 639 5 450 6 817 25,1 66,4
- Transports 687 713 701 547 832 52,0 21,1
- Hébergement et restauration 766 779 688 825 974 18,0 27,1
Information et communication 1 583 1 533 1 366 2 468 3 298 33,6 108,4
Activités financières 735 727 633 724 829 14,5 12,8
Activités immobilières 1 038 1 000 713 740 876 18,4 -15,6
Activités de services 5 044 5 143 4 897 7 285 10 139 39,2 101,0
Enseignement,santé, action sociale 1 360 1 458 1 356 1 760 2 855 62,2 110,0
Autres activités de services 989 962 940 2 435 3 262 34,0 230,0
France (Ycompris DOM) 84 280 83 197 77 864 123 022 148 320 20,6 76,0
(1) comparée au trimestre précédent (2) comparée au même trimestre de l'année précédente
Champ : activités marchandes hors agriculture
Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements


Créations d'entreprises par département
Données brutes (1)
2008 2009 Cumul annuel
e e e er e (2)2 trim. 3 trim. 4 trim. 1 trim. 2 trim.
Paris 7 395 6 385 6 913 10 404 11 641 35 343
Hauts-de-Seine 2 414 2 274 2 412 4 089 4 535 13 310
Seine-St-Denis 2 268 1 972 2 177 3 252 4 165 11 566
Val-de-Marne 1 770 1 411 1 544 3 117 3 095 9 167
Seine-et-Marne 1 496 1 346 1 287 2 113 2 945 7 691
Yvelines 1 704 1 444 1 481 2 990 3 173 9 088
Essonne 1 256 1 226 1 269 2 094 2 642 7 231
Val-d'Oise 1 435 1 226 1 319 2 285 2 187 7 017
100 413Ile-de-France 19 738 17 284 18 402 30 344 34 383
(1) Les données départementales ne sont disponibles que brutes (2) Somme des 4 derniers trimestres
Champ : activités marchandes hors agriculture
Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements


Méthodologie :
er
Les informations sur les créations d’entreprises sont issues du répertoire des entreprises et des établissements (SIRENE). Depuis le 1 janvier
2007, la notion de création d’entreprise a été modifiée. Elle s’appuie dorénavant sur un nouveau concept harmonisé au niveau européen dans
lequel une création d’entreprise correspond à l’apparition d’une unité légale exploitante n’ayant pas de prédécesseur et qui met en œuvre de
nouveaux moyens de production.
La notion de création d’entreprise est désormais plus large que celle de création pure de l’ancien concept puisqu’elle inclut les réactivations
d’entreprise dont la dernière cessation remonte à plus d’un an et les reprises d’entreprise s’il n’y a pas continuité de l’entreprise. Cette continuité
est évaluée en fonction des critères suivants : l’unité légale contrôlant l’entreprise, l’activité économique et la localisation. Quand au moins deux
de ces critères sont modifiés lors de la reprise, il n’y a pas de continuité et il y a donc création d’entreprise. En fonction de cette nouvelle
définition, il n’y a plus de réactivation et la reprise d’entreprise ne sera plus étudiée qu’en suivi annuel.
Ces changements de concept s’accompagnent d’un élargissement du champ. Dorénavant, la statistique de créations d’entreprises couvre
l’ensemble des activités marchandes hors agriculture.

Afin de permettre la comparaison du nombre de créations entre les différents mois ou trimestres consécutifs, la série des créations est corrigée
des variations saisonnières et des nombres de jours ouvrables (CVS-CJO). Chaque série sectorielle est désaisonnalisée mensuellement
indépendamment des autres et donc la somme des séries CVS-CJO ne correspond pas exactement à la série d’ensemble.

Les créations d’entreprises par activité sont désormais présentées en nomenclature agrégée « NA » fondée sur la NAF révision 2 entrée en
er
vigueur le 1 janvier 2008. Pour permettre des anlyses sur longue période, la série des créations a été recalculée selon cette nouvelle
nomenclature depuis l’année 2000.
Les données sont susceptibles de subir de légères modifications lors du traitement du ou des mois suivants. Elles sont d’abord provisoires, puis
révisées avant de devenir définitives.
Directrice de publication Sylvie MARCHAND
Rédaction et conception de la maquette : Service statistique de la direction régionale
ISSN 1635-9984 - Code SAGE AFCH00952 - Dépôt légal : Second semestre 2009 © INSEE 2009
Pour tout renseignement complémentaire, contacter le 01 30 96 90 51

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.