Créations d'entreprises - 3e trimestre 2007

De
Publié par

N°164 - Décembre 2007 CREATIONS D’ENTREPRISES e 3 trimestre 2007 C. DRIGNY- MERIEL Service Statistique Les chiffres clés Données CVS-CJOeAu 3 trimestre 2007, la création d’entreprises en e Créations 3 trim. Evolution en % Ile-de-France atteint un nouveau record historique d'entreprises 2007 sur 3 mois (1) sur 1 an (2)en dépassant la barre des 20 000 entreprises créées. Après un bon début d’année, suivi d’un Ile-de-France 20 293 13,4 19,6efléchissement au 2 trimestre, le mouvement des créations s’accélère à nouveau avec une France (yc Dom) 85 443 10,4 20,3 progression de 13,4 % par rapport au trimestre (1) comparée au trimestre précédent précédent. Sur la même période, la croissance (2) comparée au même trimestre de l'année précédentenationale est moins importante (+10,4 %). Nouvelles séries à compter de janvier 2007 Champ : activités marchandes hors agricultureLes créations d’entreprises reprennent Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements vigoureusement dans les principaux secteurs ed’activité économique franciliens. Par rapport au 2 trimestre 2007, elles augmentent particulièrement dans les services aux entreprises (+17,5 %), dans Créations d'entreprises depuis 2000les services aux particuliers (+16,6 %) et dans la construction (+13,6 %).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 2
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
CREATIONS D’ENTREPRISES e 3 trimestre2007
e A u 3trimestre 2007, la création d’entreprisesen IledeFrance atteint un nouveau record historique en dépassant la barre des 20 000 entreprises créées. Après un bon début d’année, suivi d’un e fléchissement au 2trimestre, le mouvement des créations s’accélère à nouveau avec une progression de 13,4% par rapport au trimestre précédent. Sur la même période, la croissance nationale est moins importante (+10,4 %). Les créations d’entreprises reprennen vigoureusement dans les principaux secteurs e d’activité économique franciliens. Par rapport au 2 trimestre 2007, elles augmentent particulièremen dans les services aux entreprises (+17,5%), dans les services aux particuliers (+16,6 %) et dans la construction (+13,6 %). La hausse est plus modérée dans les secteurs du commerce réparation et des activités immobilières. Le secteu des transports, moins représentatif en terme de créations dans la région, continue de progresse fortement (+19,8 %). En un an, le nombre de créations d’entreprises augmente dans tous les départements . Rédaction achevée le 22 novembre 2007
N°164  Décembre 2007
 C.DRIGNY MERIEL  ServiceStatistique
Les chiffres clés Données CVSCJO e CréationsEvolution en %3 trim. d'entreprises 2007sur 3 mois (1)sur 1 an (2) IledeFrance 20293 13,419,6 France(yc Dom)85 44310,4 20,3 (1) comparée au trimestre précédent (2) comparéeau même trimestre de l'année précédente Nouvelles séries à compter de janvier 2007 Champ : activités marchandes hors agriculture Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements
Créations d'entreprises depuis 2000 Données CVSCJO 170 160 150 140 130 120 110 100 France entière 90 Ile de France 80 70 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 er Base 100 = 1trimestre 1998Nouvelles séries à compter de janvier 2007 Champ : activités marchandes hors agriculture Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements
Créations d'entreprises selon le secteur d'activité Données CVSCJO 2006 2007Evolution en % e e e e e 3 trim.4 trim.1 trim.2 trim.3 trim.sur 3 mois (1)sur 1 an(2) IledeFrance 16968 17883 18354 17890 20293 13,419,6 Industrie (y compris I.A.A)0,3 17,5731 762 823 856 859 Construction13,6 18,32 5912 9432 4892 7022 673 Commerceréparation4 0794 0253 7013 9134 3097,0 16,4 Transports499 461 580 589 70519,8 41,3 Services aux entreprises5 9565 55117,5 15,56 4105 4565 812 Services aux particuliers1 5941 7361 7961 7722 06516,6 29,5 dont :Hôtels,cafés,restaur.13,5 28,2616 690 696 695 789 Activités immobilières1 0971 1601 0121 2901 2166,1 17,6 Activités financières294 295 304 328 3250,9 10,4 Education,santé,action soc.31,2 37,11 0581 3881 0751 0991 013 France 71024 75766 78102 77378 85443 10,420,3 (Ycompris DOM) (1) comparéeau trimestre précédent(2) comparéeau même trimestre de l'année précédente Nouvelles séries à compter de janvier 2007 Champ : activités marchandes hors agriculture Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements
Créations d'entreprises selon les départements
Données brutes(1) 2006 2007 Cumul annuel (2) e e e e e 3 trim.4 trim.1 trim.2 trim.3 trim. Paris 5458 6964 7971 6742 6304 27981 HautsdeSeine 1774 2331 2628 2272 2250 9481 SeinestDenis 1637 1951 2449 2054 1965 8419 ValdeMarne 1234 1471 1864 1573 1454 6362 SeineetMarne 1044 1126 1576 1374 1321 5397 Yvelines 1146 1440 1801 1492 1356 6089 Essonne 1005 1139 1446 1213 1133 4931 Vald'Oise 9241 1881 4671 3561 2285 239 IledeFrance 14222 17610 21202 18076 1701173 899 (1) Les données départementales ne sont disponibles qu'en brutes(2) Somme des 4 derniers trimestres Nouvelles séries à compter de janvier 2007 Champ : activités marchandes hors agriculture Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements METHODOLOGIE: er Les informations sur les créations d’entreprises sont issues du répertoire des entreprises et des établissements (SIRENE). Depuis le 1janvier 2007, la notion de création d’entrerise a été modifiée. Elle s’auie dorénavant sur un nouveau concet harmonisé au niveau euroéen dans le uelune création d’entrerise corresond à l’aarition d’une unité léale exloitante n’a antas derédécesseur etui met en œuvre de nouveaux moyens de production. La notion de création d’entrerise est désormaislus lare uecelle de créationure de l’ancien concet uisu’elle inclut les réactivations d’entreprise dont la dernière cessation remonte à plus d’un an et les reprises d’entreprise s’il n’y a pas continuité de l’entreprise. Cette continuité est évaluée en fonction des critères suivants : l’unité léale contrôlant l’entreprise, l’activité économique et la localisation. Quand au moins deux de ces critères sont modifiés lors de la re rise, il n’a asde continuité et ila donc création d’entre rise. En fonction de cette nouvelle définition, il n’y a plus de réactivation et la reprise d’entreprise ne sera plus étudiée qu’en suivi annuel. Ces chan ements de conce t s’accom a nent d’un élar issement du cham . Dorénavant, la statisti ue de créations d’entre rises couvre l’ensemble des activités marchandes hors agriculture. Afin deermettre la comaraison du nombre de créations entre les différents mois ou trimestres consécutifs, la série des créations est corriée des variations saisonnières et des nombres deours ouvrablesCVSCJO . Chaue série sectorielle est désaisonnalisée indéendamment des autres et donc la somme des séries CVSCJO ne correspond pas exactement à la série d’ensemble.La série des créations a été recalculée depuis 1993 avec le nouveau concept et le champ élargi.
Directrice de publication Sylvie MARCHAND Rédaction et conception de la maquette : Service statistique de la direction régionale ISSN 16359984  Code SAGE AFCH00752  Dépôt légal : Secondsemestre 2007 © INSEE 2007 Pour tout renseignement complémentaire, contacter le 01 30 96 90 51
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.