Créations d'entreprises : hausse modérée en Auvergne

De
Publié par

ecteursS réations d'entreprisesC réations d'entreprises : hausse modérée en AuvergneC Au cours de l'année 2010, 9 340 entreprises ont été créées en d'auto-entreprises, l'évolution est moins impor- tante : + 2,2 % (+ 7,1 % au niveau national, avecAuvergne, soit 2,2 % de plus que l'année précédente. Contrairement 78,5 % d'auto-entreprises). à 2009,le bilan régional se situe nettement en deçà de la moyenne na- Dans l'Allier, le niveau global des créations tionale (+ 7,2 %). À l'issue de sa seconde année d'existence, le régime progresse de 2,8 %. La forte hausse du nombre d'auto-entreprises (+ 11,6 %) permet d'atténuer lede l'auto-entreprise constitue la base de plus de la moitié des projets ré- recul des autres formes de création (– 8,6 %).Dansgionaux ou nationaux.En Auvergne,ce type de création augmente de 5,5 % le Cantal, le niveau global chute de 6,5 %. La dimi- par rapport au résultat de 2009 et de 12,4 % à l'échelon national.Les autres nution substantielle du nombre d'auto-entrepri- formes de création sont en recul de 2,0 % sur un an.Les créations d'entre- ses (– 17,7 %) l'emporte sur la progression des autres formes de création (+ 9,3 %),la plus forte deprises sont à la hausse dans le Puy-de-Dôme et l'Allier. la région. En Haute-Loire, l'ensemble des créations En 2010, près d'un tiers des créations relève du secteur « commerce perd 5,5 % de son volume de 2009, suite à la baisse de gros et de détail, transports, hébergement et restauration ».
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 2
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

ecteursS réations d'entreprisesC
réations d'entreprises : hausse modérée en AuvergneC
Au cours de l'année 2010, 9 340 entreprises ont été créées en d'auto-entreprises, l'évolution est moins impor-
tante : + 2,2 % (+ 7,1 % au niveau national, avecAuvergne, soit 2,2 % de plus que l'année précédente. Contrairement
78,5 % d'auto-entreprises).
à 2009,le bilan régional se situe nettement en deçà de la moyenne na- Dans l'Allier, le niveau global des créations
tionale (+ 7,2 %). À l'issue de sa seconde année d'existence, le régime progresse de 2,8 %. La forte hausse du nombre
d'auto-entreprises (+ 11,6 %) permet d'atténuer lede l'auto-entreprise constitue la base de plus de la moitié des projets ré-
recul des autres formes de création (– 8,6 %).Dansgionaux ou nationaux.En Auvergne,ce type de création augmente de 5,5 %
le Cantal, le niveau global chute de 6,5 %. La dimi-
par rapport au résultat de 2009 et de 12,4 % à l'échelon national.Les autres nution substantielle du nombre d'auto-entrepri-
formes de création sont en recul de 2,0 % sur un an.Les créations d'entre- ses (– 17,7 %) l'emporte sur la progression des
autres formes de création (+ 9,3 %),la plus forte deprises sont à la hausse dans le Puy-de-Dôme et l'Allier.
la région. En Haute-Loire, l'ensemble des créations
En 2010, près d'un tiers des créations relève du secteur « commerce perd 5,5 % de son volume de 2009, suite à la baisse
de gros et de détail, transports, hébergement et restauration ». Néan- simultanée de celui des auto-entreprises (– 6,1 %)
et de celui des autres formes de création (– 4,9 %).moins celles-ci sont orientées à la baisse.Parallèlement la construction
Le Puy-de-Dôme se situe largement au-dessusoffre une contribution presque deux fois moindre, mais affiche la plus de la moyenne régionale (+ 6,6 % d'augmentation
forte progression de créations. Elle constitue un terrain favorable à totale). Le nombre d'auto-entrepreneurs s'ac-
croît (+ 11,2 %) et se conjugue à une stabilisationl'auto-entreprise.
desautresformesdecréation(+0,3 %).
n 2009, la mise en place du régime de l'au- Créations sectorielles : hausse accentuée
to-entreprise a eu un effet conséquent sur les
dans le secteur de la constructionEcréations d'entreprises en Auvergne (+ 81,9 %
de hausse annuelle, soit près de 7 points au-dessus En 2010, le secteur « commerce de gros et de dé-
de la moyenne nationale). L'année 2010 est tail, transports, hébergement et restauration »
marquée par une nouvelle augmentation des créa- concentre 30,0 % des créations d'entreprises ré-
tions régionales mais d'une ampleur nettement gionales (France :27,0 %),dont 23,5 % pour la seule
plus modeste. En effet, 9 340 entreprises ont été partie « commerce-réparation » (France : 21,0 %).
créées dans le secteur marchand non agricole, soit Pourtant, en Auvergne, elles diminuent de 6,1 %
2,2 % de plus qu'en 2009. Cette progression est in- (France : + 1,9 %). À l'érosion du nombre d'au-
férieure de 5 points à la tendance nationale. to-entrepreneurs (– 10,6 %) vient s'ajouter le recul
Les créations d'auto-entreprises (58,4 % du total) des autres formes de créations (– 1,2 %).Le repli des
augmentent de 5,5 % sur un an (+ 12,4 % en créations dans le sous-secteur du commerce-répa-
moyenne nationale). Abstraction faite de celles-ci, ration est plus accentué : – 6,5 %. Le sous-secteur
les autres formes de créations diminuent de 2,0 % de l'hébergement et de la restauration contribue à
accentuant leur recul de 2009 (– 20,9 %).Au niveau 5,5 % du total des créations régionales. Le résultat
national, le constat est inverse : hors auto-entrepri- de 2010 est inférieur à celui de l'année précédente
ses, les autres formes de créations progressent de (– 2,8 %),du fait de la baisse des créations par auto-en-
1,3 % (– 21,5 % en 2009).Les créations sous forme treprise essentiellement (– 5,2 %).
de société gagnent 4,5 % sur un an (+ 8,1 % au niveau La construction ne représente que 17,7 % des créa-
France).Pour les entreprises individuelles,issues à 74 % tions auvergnates (France : 14,8 %). Elle figure aux
rangs des secteurs où le nombre de nouvelles
entreprises dépasse celui de 2009 (+ 20,8 %,Évolution annuelle des créations d’entreprises
soit 6 points au-dessus de la moyenne nationale).Données brutes
Avec 31,0 % d'auto-entreprises de plus qu'en 2009,
Indice base 100 :année 2001 elle apparaît comme l'un des « terrains » favorables300
àcette formedecréation(France :+ 24,3%).La280
croissancedesautresformesdecréationavoisinela
260
Auvergne :créations avec auto-entreprises moyenne nationale (+ 5,0 % contre + 5,1 % au niveau
240
Auv : hors auto-entr national).
220 France :créations avec auto-entreprises L'apport des activités scientifiques et techniques et
F : hors auto-entr200 des services administratifs et de soutien équivaut à
180 14,9 % des créations auvergnates. Comparé à la
160 moyenne nationale (22 %),ce chiffre souligne le dé-
140 ficit dont souffre l'Auvergne en matière de services
120 aux entreprises. En outre le volume des créations
100 est d'un niveau inférieur à celui de 2009 (– 5,6 % ;
80 hausse de 9,3 % en moyenne nationale),résultat de
2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 la baisse conjointe de toutes les formes de création.
Les autres activités de services attirent 13,4 % des
Source : Insee, Répertoire des Entreprises et des Établissements créateurs auvergnats (12,3 % au niveau France) et
17réations d'entreprisesC
la plus forte proportion d'auto-entrepreneurs créations annuelles régionales (9,0 % au niveau na-
(83,2 % contre 81 % pour la France). Le nombre tional). Le nombre d'entreprises créées dans ce
d'entreprises créées dépasse de 9,7 % celui de domaine atteint 8,3 % de plus qu'en 2009 (France :
2009 (auto-entreprises : + 18,2 % ; autres formes 2 points de plus).Le nombre d'auto-entrepreneurs
de création : – 19,2 %). s'accroît de 17,4 % pendant que celui des autres
Le reste des créations d'entreprises régionales se formes de création demeure stable (+ 0,2 %).
répartit entre les autres secteurs et sous-secteurs, Les créations industrielles représentent 7,1 % des
avec un taux inférieur à 10 % du total régional. Le créations régionales (5,1 % pour la France). Les
secteur « administration publique, enseignement, san- auto-entreprises sont en augmentation de 12,3 %
té humaine et action sociale » fournit 8,9 % des sur un an. Minoritaires dans ce secteur (42,4 % des
créations),elles ne compensent pas le recul
des autres formes de créations (– 10,7 %).
Ainsi les créations dans l'industrie diminuentLes créations d'entreprises en 2010
de 2,2 % alors qu'elles progressent de 7,6 %
Haute- Puy-de- en moyenne nationale.Activités Allier Cantal Auvergne France
Loire Dôme
Près de 4 % des créations auvergnates
Industrie manufacturière, industries 131 96 164 276 667 31 880 relèvent du secteur de l'information et
extractives et autres
de la communication. En Auvergne,
Évolution totale 2010/2009 – 4,4 % + 15,7 % – 15,9 % + 3,4 % – 2,2 % + 7,6 % cette activité se caractérise par une den- 2010/2009 sans les – 21,7 % + 28,8 % – 19,4 % – 11,8 % – 10,7 % + 8,4 % sité élevée d'auto-entrepreneurs, plus
auto-entrepreneurs forte qu'en moyenne nationale (80,2 %
379 162 268 843 1 652 92 288Construction contre 68,7 %). Ainsi la réduction de leur
Évolution totale 2010/2009 + 7,1 % + 11,0 % + 25,2 % + 28,9 % + 20,8 % + 14,8 % nombre par rapport à celui de 2009 (– 7,9 %) 2010/2009 sans les a-t-elle induit une baisse du même ordre– 22,1 % + 28,8 % + 22,9 % + 7,3 % + 5,0 % + 5,1 %auto-entrepreneurs pour l'ensemble du secteur (– 7,2 % ;– 0,9 %
Commerce de gros et de détail, en moyenne nationale).
transports, hébergement 785 239 435 1 343 2 802 167 665 Dans l'ensemble des créations régionales,
et restauration la part respective des secteurs des activi-
Évolution totale 2010/2009 – 1,4 % – 15,8 % – 12,3 % – 4,5 % – 6,1 % + 1,9 % tés financières et d'assurance et des activi- 2010/2009 sans les tés immobilières est de 2,2 %. Comme en– 5,8 % – 2,3 % – 6,0 % + 3,2 % – 1,2 % – 1,6 %auto-entrepreneurs 2009, ces deux secteurs laissent peu de
Information et communication 68 15 33 217 333 30 114 place à l'auto-entreprise (maximum en
Évolution totale 2010/2009 + 1,5 % – 54,5 % – 38,9 % + 5,9 % – 7,2 % – 0,9 % Auvergne : 14,7 % dans les activités immo- 2010/2009 sans les bilières ; 16,0 % au niveau France). La pro-– 14,3 % – 55,6 % 0,0 + 10,8 % – 4,3 % + 0,6 %
auto-entrepreneurs gression repose donc sur celle des autres
Activités financières formes de création.Dans le secteur des ac-37 22 37 111 207 12 880et d'assurance tivités financières et d'assurance, l'année
Évolution totale 2010/2009 – 11,9 % + 22,2 % + 19,4 % + 29,1 % + 16,9 % + 7,1 % 2010 se concrétise par une hausse globale
des créations de 16,9 % (France : + 7,1 %). 2010/2009 sans les – 7,9 % + 31,3 % + 6,5 % + 23,3 % + 13,3 % + 6,9 %
auto-entrepreneurs Dans les activités immobilières, la pro-
55 11 28 110 204 17 789 gression d'ensemble se limite à + 12,1 %Activités immobilières
(France :+ 12,9 %).Dans les transports (1 %Évolution totale 2010/2009 + 17,0 % – 26,7 % – 9,7 % + 23,6 % + 12,1 % + 12,8 %
du total), l'année 2010 se solde par une 2010/2009 sans les
+ 7,3 % – 16,7 % – 16,1% + 20,5 % + 7,4 % + 14,0 % baisse importante du nombre de créationsauto-entrepreneurs
(– 12,1 %).Activités spécialisées,scientifiques et
La primauté du secteur « commerce detechniques et activités de services 311 118 191 773 1 393 136 932
administratifs et de soutien gros et de détail, transports, hébergement
Évolution totale 2010/2009 – 7,7 % – 20,3 % – 13,6 % + 0,4 % – 5,6 % + 9,3 % et restauration » est la plus importante
dans les créations annuelles de l'Allier (34 % 2010/2009 sans les – 13,1 % + 6,8 % – 18,2 % + 0,8 % – 5,0 % + 0,8 %
auto-entrepreneurs du total).Dans ce département,la plus forte
évolution sectorielle (+ 29,0 % sur un an)Administration publique, en-
seignement, santé humaine 209 73 133 418 833 55 911 se situe dans l'« administration publique,
et action sociale enseignement, santé humaine et action
Évolution totale 2010/2009 + 29,0 % + 7,4 % + 16,7 % – 1,6 % + 8,3 % + 10,3 % sociale » (9 % du total).La contribution la
plus élevée des créations industrielles se 2010/2009 sans les + 25,0 % + 22,2 % + 11,5 % – 15,5 % + 0,2 % – 2,3 %
auto-entrepreneurs situe dans le Cantal (11,3 %). Elle s'ac-
compagne d'un niveau de créations secto-Autres activités de services 336 115 19 604 1 24 76 577
rielles nettement supérieur à la moyenneÉvolution totale 2010/2009 + 9,4 % 0,0 – 9,4 % + 20,1 % + 9,7 % + 7,2 %
régionale (+ 15,7 %). En Haute-Loire et 2010/2009 sans les
– 23,5 % – 13,6 % – 9,1 % – 21,1 % – 19,2 – 6,9 % dans le Puy-de-Dôme, la construction seauto-entrepreneurs
présente comme un secteur particulière-2 311 851 1 481 4 695 9 338 622 036Ensemble
ment dynamique :hausse annuelle respec-Évolution totale 2010/2009 + 2,8 % – 6,5 % – 5,5 % + 6,6 % + 2,2 % + 7,2 %
tive de 25,2 % et 28,9 % du nombre de 2010/2009 sans les – 8,6 % + 9,3 % – 4,9 % + 0,3 % – 2,0 % + 1,3 % créations. auto-entrepreneurs
Champ : ensemble des activités marchandes hors agriculture
Source : Insee,Répertoire des Entreprises et des Établissements Alain BATIFOULIER, Insee
18

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.