Croissance record

De
Publié par

L'année 2000 a été marquée dans le Bade-Wurtemberg par une croissance exceptionnelle de 4,2 %, largement supérieure à celle de 1999 (+1,8 %). L'industrie, dopée par des exportations vigoureuses, et le tertiaire sont les principaux moteurs de cette expansion. Cette croissance s'est accompagnée d'une nette amélioration du marché du travail.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 21
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

BADE-WURTEMBERG
Croissance record
En revanche, l’activité a reculé té aux actifs salariés et chômeurs)L’année 2000 a été marquée
dans la construction, en raison de contre 11,5 % en décembre 1999.dans le Bade-Wurtemberg
la restriction de l’accès aux primes
par une croissance
d’accession à la propriété pour les Une année "brillante"
exceptionnelle de 4,2 %, ménages qui a pesé sur la de- pour le Bade-Wurtemberg
largement supérieure mande de logements.
Le bilan de l’année 2000 est trèsà celle de 1999 (+1,8 %).
Durant le second semestre 2000, positif pour le Bade-Wurtemberg quiL’industrie, dopée par
l’activité a légèrement ralenti, sous enregistre une croissance écono-
des exportations vigoureuses,
l’effet d’un tassement de la de- mique de 4,2 %. Largement supé-
et le tertiaire sont mande mondiale adressée à l’Alle- rieure à celle de 1999 (+1,7 %), c’est
les principaux moteurs magne, surtout en provenance de la plus importante réalisée au cours
ses partenaires européens. De des dix dernières années. Le landde cette expansion.
plus, la hausse continue des cours se place ainsi en deuxième positionCette croissance
du pétrole a pesé sur le pouvoir en Allemagne, juste derrière la Ba-
s’est accompagnée
d’achat des ménages. Dans ce vière (+4,5 %). L’écart avec la crois-
d’une nette amélioration contexte, la demande intérieure a sance nationale se creuse : il atteint
du marché du travail. fortement ralenti. Au total, sur 1,1 point en 2000 contre 0,3 en 1999.
l’année 2000, le chiffre d’affaires
de l’industrie manufacturière pro- La croissance bade-wurtembergeoise
gresse de 16 % à l’exportation et est tirée à la fois par une industrie très
e résultat de la croissance alle- de 5,8 % sur le marché intérieur. performante et par des secteurs ter-Lmande en 2000 a été bon, tiaires dynamiques, celui des "nouvel-
avec +3,1 % après +1,4 % en 1999. L’embellie sur le marché du travail leséconomies"enparticulier.
Mais le profil annuel de l’activité et le front du chômage entamée en
marque une décélération sur la se- 1999 se poursuit. Entre décembre La croissance industrielle contribue
conde partie de l’année. 1999 et 2000, l’emploi augmente lé- pour moitié à la croissance écono-
gèrement (+1,1 %). Le nombre de mique du Bade-Wurtemberg. Le
La consolidation de l’activité au demandeurs d’emploi continue de chiffre d’affaires réalisé par l’in-
premier semestre 2000 a permis à baisser, de 5,9 %, durant la même dustrie manufacturière atteint 461
la croissance allemande de se rap- période. Le taux de chômage est milliards de DM en 2000, en hausse
procher du rythme de la crois- ainsi ramené à 10,3 % en décembre de 9,6 % par rapport à l’année pré-
sance de la zone euro, qui s’est 2000 (nombre de chômeurs rappor- cédente. Les ventes à l’exportation,
montrée particulièrement dyna-
mique (+3,4 %). L’accélération de
l’activité provient surtout du dyna-
Les "630 DM-Jobs"
misme de l’industrie manufacturière.
Ce secteur est porté par des expor- Depuis 1999, les offices statistiques et les offices du Travail alle-
tations vigoureuses, soutenues par mands ont introduit dans leurs le nombre d’emplois pré-
caires qui correspondent à moins de 15 heures de travail par semaineune demande extérieure dynamique
et un salaire mensuel de 630 DM. Ces salariés sont, à présent, tenuset une compétitivité accrue. Parallè-
de déclarer ce revenu aux services fiscaux.lement, la reprise de l’emploi enre-
Près d’un salarié sur dix exerce ce type d’emploi dans le Bade-Wur-
gistrée dès fin 1999 s’est confirmée temberg, ce qui représente à environ 390 000 "630 DM Jobs" en mai
et a permis un raffermissement de la 2000. Ces emplois, qui ont augmenté de 40 000 depuis 1998, ont
consommation des ménages. doublé en dix ans.
Pour certains, ils représentent l’activité principale et unique du sala-
rié. Ils concernent en priorité les femmes : 4 sur 5 exercent un emploi
précaire. Par contre, pour les personnes de plus de 60 ans, l’emploi représente bien souvent un complément de retraite.
8
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 2 · L'année économique et sociale 2000 · juillet 2001BADE-WURTEMBERG
Croissance vigoureuse dans le Bade-Wurtemberg en 2000
5
Taux de croissance du PIB (en %)*
4
3qui représentent prèsde42% du
chiffre d’affaires global, progressent 2
de 17 % par rapport à l’annéeprécé- 1
dente : elles expliquent les deux tiers
0
de la croissance de l’industrie. Les
-1trois secteurs piliers - construction
automobile, fabrication de machines -2
et fabrication d’équipements électri- -3
ques et électroniques - ont réalisé
-4
60 % du chiffre d’affaires global.
-5Ensemble, ils réalisent les trois
1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000
quarts des exportations industriel-
* série réalisée d’après le système européen des comptes, en base 1995 (SEC95)
les. La construction automobile, tou-
jours performante, a réaliséà elle
Bade-Wurtemberg compte un peuseule le tiers du montant à l’exporta- Le recul du chômage, essentielle-
plus de 4,9 millions d’actifs occupés,tion. Cette croissance industrielle ment liéà la croissance économique
soit une augmentation de 66 700 ac-s’accompagne d’une légère hausse vigoureuse, est dû aussi à l’évolu-
tifs par rapport à 1999.de l’emploi salarié. tion démographique. Un nombre im-
portant de chômeurs âgésde55 à
Après une période de stabilité,le La croissance de l’emploi s’ex- 60 ans ont quitté le marché du travail
plique en grande partie par le déve-secteur du bâtiment enregistre éga- en 2000 : le quart de la baisse du
loppement du travail à temps par-lement une amélioration de sa pro- chômage, soit 12 000 chômeurs, est
tiel. En 2000, prèsd’un actif occu-duction et de son chiffre d’affaires. À imputable à la sortie des deman-
pé sur quatre exerce un travail àl’issue des neuf premiers mois de deurs d’emploi de cette tranche
temps partiel contre seulement unl’année, ce dernier progresse de 2 % d’âge. De plus, la déclaration des
sur sept en 1980.parrapportà1999. emplois précaires, aussi bien dans
les services fiscaux que dans les
agences pour l’emploi, contribue àNet reculEmploi en hausse
la diminution nette du nombre dedu chômage
chômeurs. En effet, une personneD’aprèsl’office du Travail, le nom-
Le chômage continue de baisser qui exerce un travail précaire n’estbre de salariés dans le Bade-Wur-
tout au long de l’année pour s’établir plus considérée comme demandeurtemberg est de 3,80 millions en fin
à 264 400 demandeurs d’emploi en d’emploi.d’année 2000, au lieu de 3,74 mil-
fin d’année. Par rapport à décembrelions en décembre 1999 (+1,8 %).
1999, le recul est de 45 000 chô-Dans le tertiaire privé - commerce, Des perspectives prometteuses
meurs, soit –14,6 %.transport et services -, les effectifs ont en 2001
progressé de près de 60 000 salariés,
Pour le Bade-Wurtemberg, lesLe taux de chômage bade-wur-soit une hausse de 2,9 %. Le secteur
perspectives pour l’année 2001tembergeois est toujours le plus basde l’informatique est le principal béné-
semblent satisfaisantes. La haussed’Allemagne. Il s'établit à 5 % de laficiaire de cette hausse, avec +40 %
du PIB est estimée à 3 % pourpopulation active contre 6,2 %au cours des deux dernières années.
2001 et le recul du chômage de-l’annéeprécédente. Le repli du chô-Par contre, dans le bâtiment, l’effectif
vrait se poursuivre.mage profite à la fois aux chômeurssalariédiminuede3,3 %.
de longue durée (-15,6 %), aux jeu-
nes de moins de 25 ans (-15,4 %) etL’emploi total, au lieu de résidence,
aux femmes (-12 %).poursuit sa progression en 2000. Le Marie-Laure KAYALI
9
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 2 · L'année économique et sociale 2000 · juillet 2001
Source : Office statistique du Bade-Wurtemberg

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.