Des Technologies de l'Information et de la Communication peu implantées en Franche-Comté

De
Publié par

Le secteur des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) a connu un essor important ces dernières années. Mais la Franche-Comté n'en a pas profité directement en terme d'emplois. Avec 9 500 salariés, ce secteur compte 3,9% des effectifs francs-comtois contre près de 7% au niveau national. La Franche-Comté se distingue par une spécialisation industrielle dans la fabrication de composants. Les activités de services immatériels comme le conseil en informatique ou la conception de logiciels sont peu développées.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Tags :
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

Nº 7 - Septembre 2005
Le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) a connu un essor important
ces dernières années. Mais, la Franche-Comté n’en a pas profité directement en terme d’emplois.
Avec 9 500 salariés, ce secteur compte 3,9% des effectifs francs-comtois contre près de 7% au niveau national.
La Franche-Comté se distingue par une spécialisation industrielle dans la fabrication de composants.
Les activités de services immatériels comme le conseil en informatique
ou la conception de logiciels sont peu développées.
En 2004, la France compte matiques et autres activités
990 000 emplois salariés de réalisation de logiciels
dans les 121 000 établisse- sont les principaux em-
ments relevant ployeurs, juste
Des emplois
des TIC, soit après les éta-
dans les TIC
près de 7% de blissements de
sous-représentés
l’emploi salarié télécommuni-
en Franche-Comté
marchand. Ce cations.
ersecteur est en forte expansion Au 1 janvier 2004, la Fran-
depuis 15 ans, avec la diffu- che-Comté compte quelque
sion de l’informatique et de 1 150 établissements rele-
la téléphonie mobile. Les ac- vant des TIC. Ces établisse-
tivités tertiaires dominent le ments emploient 9 500 sa-
secteur et, en particulier, les lariés, soit près de 1% des sa-
la France, (Bourgogne, Lor-services immatériels qui re- lariés nationaux du secteur. peu profité de l’essor de cette
groupent 46% des emplois. Les TIC représentent 3,9% de raine, Champagne-Ar- activité, avec une hausse de
denne), les TIC sont faible- l’emploi de 5% en 10 ansAu sein des services imma- l’emploi salarié régional.
tériels, les établissements de Comme dans la majeure ment présentes dans l’emploi contre 15% au niveau natio-
conseils en systèmes infor- partie des régions de l’est de franc-comtois. La région a nal.info web
dans le secteur. Ainsi, en six tie, en lien avec l’évolutionLa région présente une struc- troniques et condensateurs et
ture particulière de ses acti- des ordinateurs et autres ans, leur part au sein des TIC croissante de la téléphonie
vités dans le secteur des TIC. équipements informatiques est passé de 30% à 33%. Sur mobile depuis plusieurs an-
la même période, le secteur nées.Alors qu’au niveau national sont les principaux em-
ce sont les services immaté- ployeurs du pôle des activi- des activités de fabrication, Au niveau national, les ser-
soumis à une forte concur- vices immatériels sont prin-riels qui prédominent, au ni- tés de fabrication. Ces éta-
veau régional, les activités de blissements créent des instru- rence asiatique, recule pour cipalement concentrés dans
fabrication et les services ments qui permettent de représenter 34% des effectifs les régions urbanisées. Ils
des TIC contre 40% six ans sont peu présents dans lesimmatériels manipuler et deUne spécialisation
rassemblent traiter l’infor- plus tôt. Cette évolution des régions proches de l’Île-de-régionale
emplois dans ces deux sec- France qui concentre à ellechacun un tiers mation. Cinqdans les activités
des effectifs. des dix plus teurs est conforme à celle ob- seule 48% de ces emplois.de fabrication
L’importance grands établis- servée au niveau national. Sur les 7 700 établissements
Les établissements de France de « conseils en systèmes in-des activités de fabrication sements des TIC de la région
s’explique par la tradition en font partie. télécom font partie du sec- formatiques » de la métro-
teur des TIC (services imma- pole, seuls 38 sont présentsindustrielle de la Franche- Le conseil en informatique,
Comté et le savoir-faire des la conception de logiciels, les tériels) et sont répartis de ma- en Franche-Comté. L’Île-de-
salariés en ce qui concerne télécommunications et autres nière homogène sur l’ensem- France en compte près de
ble du territoire national. Ils 4 100, ce qui laisse peu deles microtechniques. services immatériels connais-
Les établissements fabri- sent depuis quelques années représentent ainsi 20% des place aux régions de pro-
emplois du secteur dans la vince dans ce domaine, no-quant des composants élec- une hausse de leur poids
région. Quatre des tamment pour les moins ur-
établissements de banisées, en dehors des té- Les établissements du secteur milieu urbain que les autres
Répartition des emplois dans les TIC en 2003 France télécom sont lécommunications. des TIC ne sont pas répartis formes d’emploi.
TIC au sens élargi
présent parmi les dix L’imprimerie et de façon homo- Ainsi, Besançon (2400 em-Activités de Services liés Services Édition,
Total Des emplois
fabrication à des biens immatériels imprimerie plus grands em- l’édition font éga- gène sur l’ensem- plois) et Belfort (1 700 em-
essentiellementFranche-Comté ployeurs du secteur lement partie du ble du territoire plois) concentrent à elles seu-
Effectifs 3 200 1 050 3 100 2 100 9 450 urbainsen Franche-Comté. champ des TIC. franc-comtois. les 43% des emplois du sec-% 33,9 11,1 33,0 22,0 100,0
France métropolitaine Orange, filiale de Le nombre d’établissements Dans la région comme en teur, alors qu’elles rassem-
Effectifs 172 200 128 600 457 800 227 900 986 500
France télécom en reste stable mais l’emploi est France, les emplois liés aux blent 16% de l’emploi régio-% 17,5 13,0 46,4 23,1 100,0
fait également par- en recul de 11% en 10 ans. TIC sont plus concentrés en nal.Source : INSEE - Sirene - effectifs au 01/01/2003info web
Le pôle des activités de fabrication Le pôle des services immatériels
300A Fabrication de machines de bureau 642C Télécommunications (hors transmission audiovisuelle)
300C Fabrication d’ordinateurs & autres, 642D Transmission d’émissions de radio et de télévision
d’équipements informatiques 721Z Conseils en systèmes informatiques
313Z Fabrication de fils et cables isolés 722A Édition de logiciels (non personnalisés)
www.insee.fr321A Fabrication de composants passifs et de condensateurs 722C Autres activités de réalisation de logiciels Nomenclature des TIC insee-contact@insee.fr321B Fabrication de composants électroniques actifs 723Z Traitement de données
322A Fabrication d’équipements d’émission 724Z Activités de banques de données 0 825 889 452 (0,15€/mn)
et de transmission hertzienne 725Z Entretien et réparation de machines de bureau
322B Fabrication d’appareils de téléphonie 726Z Autres activités rattachées à l’informatique INSEE Franche-Comté « le Major »
323Z Fabrication d’appareils de reception, d’enregistrement,
83, rue de Dole - BP 1997de reproduction du son et de l’image Le pôle édition, imprimerie, reproduction
25020 BESANÇON Cedex332A Fabrication d’équipements d’aide à la navigation d’enregistrements sonores ou visuels
Tél : 03 81 41 61 61332B Fabrication d’instrumentation scientifique & technique 221A Édition de livres
333Z Fabrication d’équipements de contrôle 221C Édition de journaux Fax : 03 81 41 61 99
des processus industriels 221E Édition de revues et périodiques Directeur de la publication :
Didier Blaizeau221G Édition d’enregistrements sonores
Rédacteur en chef :Le pôle des services liés à des biens 221J Autres activités d’édition
François-Xavier Dussud518G Commerce de gros d’ordinateurs, d’équipements 222A Imprimerie de journaux
Rédacteur en chef adjoint :La spécificité urbaine est en-informatiques périphériques et de progiciels 222C Autre imprimerie (labeur)
Patrice Perron
518H Commerce de gros d’autres machines 223A Reproduction d’enregistrements sonores core plus forte pour les ser- Mise en page : Maurice Boguet, Yves Naulin
et équipements de bureau 223C Reproduction d’enregistrements vidéo
vices immatériels. 61% des518J Commerce de gros de composants 223E Reproduction d’enregistrements informatiques © INSEE 2005 - dépôt légal : Septembre 2005
et autres équipements électroniques 921A Production des films pour la télévision effectifs de ces services sont
518L Commerce de gros de matériel électrique 921B Production des films institutionnels et publicitaires
713E Location de machines de bureau 921C Production des films pour le cinéma concentrés dans ces deux
et de matériel informatique 921D Prestations techniques pour le cinéma communes. teur des TIC tandis que la921F Distribution de films cinématographiques
921G Édition et distribution vidéo concurrence étrangère de-Dans l’ensemble des éta-
Activités industrielles 921J Projections de films cinématographiques
blissements français, les vrait plutôt peser sur les ac-922A Activités de radio
Activités tertiaires 922B Production de programmes de télévision deux plus grands établisse- tivités industrielles. Alors
922C Diffusion de programmes de télévision
924Z Agence de presse ments de la ré- qu’au niveau
Peu de grands
gion, FCI Be- national, les
Le secteur des TIC est un secteur difficile à définir. Ainsi, un établissement ayant un code d’activité de la nomenclature TIC peut avoir des emplois qui ne relèvent pas des TIC. établissements en
À l’inverse, les TIC se diffusent dans l’ensemble du système productif, y compris dans les établissements ne relevant pas du secteur spécifique des nouvelles technologies. emplois dans lesançon et ITT
Franche-Comté
industries se conseil en sys-
classent respectivement en tèmes informatiques et
Une spécialisation dans la fabrication de matériel e e113 et 136 position. Ces autres activités de réalisa-
erles 10 plus grands établissements TIC en Franche-Comté au 1 janvier 2003
deux établissements, comp- tion de logiciels prennent le
Commune
Nom de l’établissement Secteur d’activité Effectif pas sur les autres servicestant chacun plus de 400 sa-d’implantation
F.C.I Besançon SA Besançon Fabrication de composants passifs et de condensateurs 400 et + lariés, sont les plus grands immatériels, ces emplois
ITT industries Dole F 400 et + établissements français sont encore peu présents en
France télécom (agence commerciale) Besançon Télécommunications (hors transmission audiovisuelle) 200 - 399
France télécom (direction régionale) 200 - 399 dans la fabrication de com- Franche-Comté. Leur déve-
F.C.I Pontarlier Pontarlier Fabrication de composants passifs et de condensateurs 200 - 399 posants passifs et de con- loppement apparaît donc
Nipson Sas Belfort Fabrication d’ordinateurs & autres, d’équipements informatiques 200 - 399
comme un des enjeux de cesImpression Enregistre Résultat Besançon Fabrication d’ordinateurs & autres, d’équipements informatiques 100 - 199 densateurs.
Orange France Belfort Télécommunications (hors transmission audiovisuelle) 100 - 199 Les services immatériels prochaines années.
France télécom (centre principal d’exploitation) 100 - 199
constituent l’avenir du sec- Cathy LeoniSERRCB Belfort Entretien et réparation de machines de bureau 100 - 199
Source : INSEE - Sirene - effectifs au 01/01/2003
?

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.