20 ans demplois à Mayotte

De
Publié par

De 1978 à 1997, les populations totale et active de Mayotte ont triplé alors que le nombre d’emplois occupés n’a que doublé sur la même période. Il en a résulté une forte montée du chômage malgré un taux annuel de création d’emploi de 3% sur 20 ans. A titre de comparaison ce taux n’a été que de 1,4% en Métropole. Le rythme de création d’emplois à Mayotte s’est même nettement accéléré entre 1991 et 1997, puisque pendant ces six dernières années le taux annuel de création d’emplois s’est élevé à 7%.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 45
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

INSEE INFOS
N° 4 Mai 1999. 10F
De 1978 à 1997, les populations totale et active de Mayotte ont triplé
alors que le nombre d’emplois occupés n’a que doublé sur la même période.
Il en a résulté une forte montée du chômage malgré un taux annuel de créa
tion d’emploi de 3% sur 20 ans. A titre de comparaison ce taux n’a été que
de 1,4% en Métropole. Le rythme de création d’emplois à Mayotte s’est
même nettement accéléré entre 1991 et 1997, puisque pendant ces six der
nières années le taux annuel de création d’emplois s’est élevé à 7%.
20 ans
Un taux d’activité plus élevé pour
les hommes 46,2 %. Cette baisse des taux d’acti
Le taux d’activité, qui comprend vité s’explique surtout pour les hom d’emplois
aussi bien les personnes ayant un mes par une entrée plus tardive dans
emploi que celles qui en recherchent la vie active et un départ à la retraite
à Mayotte
un est estimé à 58,6 %.Ce taux d’ac plus précoce. Concernant les femmes
tivité moyen reflète cependant une cela s’explique essentiellement par
grande disparité entre les hommes et des cessations d’activité avancées.
les femmes, puisqu’il est de 73,3 % Par comparaison, les taux d’activité
chez les hommes et de 43,6 % chez en Métropole sont de 62,5 % pour
les femmes. Il y a vingt ans ces tauxles hommes et de 48,1 % pour les
étaient respectivement de 84,6 % et femmes (chiffres 1997).
1. Taux d’activité par âge à Mayotte et en Métropole
homme 1978
100
homme 1997Institut National de la Statistique
80
et des Etudes Economiques
femme 1978
Antenne de Mayotte 60
51 haut du jardin des collèges
B.P 1362 97600 MAMOUDZOU femme 1997
Tel : 02.69.61.36.35 40
Directeur de la publication : René JEAN
Rédacteur en chef : Christian TOULET homme Métropole
Impression : INSEE MAYOTTE 199720
ISSN : 1291 2786 femme Métropole
Dépot légal : décembre 1998
19970
© INSEE 1999
15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 65Deux emplois sur trois sont des tout augmenté entre 1991 et 1997. y occupent 45 % des postes, ce
emplois salariés Malgré l’augmentation de l’em qui représente 43 % de l’ensem
ploi salarié, le nombre de com ble de l’emploi féminin. Elles
En vingt ans, l’emploi salarié a merçants et d’indépendants est sont par contre moins présentes
été multiplié par 4,5. Les salariés encore très important à Mayotte, dans le secteur privé où elles
du secteur public et du secteur représentant près de 40 % des n’ occupent que 18 % des postes
privé représentent chacun un emplois (en Métropole ce chiffre salariés.
tiers des emplois. Il faut cepen est d’environ 11 %). Les hommes Avec un emploi sur trois le sec
dant noté que l’emploi salarié du occupent 70 % de l’ensemble des teur public pèse le même poids
secteur privé a connu un déve emplois. Les femmes se retrou qu’en Métropole.
loppement plus régulier que ce vent plus souvent parmi les com
lui du secteur public qui a sur merçants et indépendants: elles
2. Répartition des actifs ayant un emploi selon le sexe et le statut
20000
15000
aides fam iliales
artisans, indépendants
10000 salariés du public
salariés du privé
5000
0
hom m es fem m es hom m es fem m es
1978 1978 1997 1997
3. répartition des actifs ayant un emploi selon la catégorie socio Des emplois plus qualifiés dans
professionelle et le secteur d’emploi (hors agriculteurs)le secteur public
Plus des trois quarts des cadres
supérieurs exercent dans le sec
ouvriers non qualifiés
teur public. Concernant les pro
fessions intermédiaires, ce sont ouvriers qualifiés
les deux tiers qui sont employés
em ployés
dans les administrations territo
professionsriales et d’état. Parmi les 2 600
interm édiaires
agents de cette catégorie, plus de
cadres supérieurs
1 600 sont des instituteurs. Les
artisans, com m erçants,ouvriers sont majoritaires dans le
chefs d'entreprise
secteur privé, avec près de la
0 1000 2000 3000 4000
moitié d’entre eux qui travaille
secteur public
dans le secteur de la construction
secteur privé
et du bâtiment.Les femmes à la recherche d’un 4. Répartition des actifs selon le sexe et la catégorie
emploi. socio professionnelle
Plus d’une femme active sur chôm eurs n'ayant jam ais
travaillédeux est à la recherche d’un em
ploi; une large majorité n’a
ouvriers
d’ailleurs jamais travaillé.
En 1978 près de 90 % des fem em ployés
mes ayant un emploi étaient agri
cultrices; ces dernières ne repré professions interm édiaires
sentent plus que 30 % des em
plois en 1997. Elles sont désor cadres supérieurs
mais le plus souvent employées,
artisans, com m erçants,surtout dans le secteur public, ou
chefs d'entreprise
ouvrières en tant qu’employées
agriculteursde maison. Elles n’accèdent en
core que très rarement à des pos fem m es
0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 8000 9000 10000
tes de cadres supérieurs. hom m es
Un niveau d’étude des actifs CM2 alors que parmi la popula calauréat ou un diplôme d’études
tion active occupée ce chiffre estencore faible supérieures ne sont possédés que
de 66 %. Il est à noter que parmi par 12 % des actifs occupés, con
Même si le niveau scolaire des les actifs occupés le niveau sco tre 29 % en Métropole et 21 % à
laire est légèrement supérieuractifs s’est amélioré entre 1978 la Réunion. Les diplômes techni
et 1997, il reste encore relative pour les femmes que pour les ques comme le CAP ou le BEP
hommes: 19 % des femmes ontment faible. En 1978, près de sont possédés par 6 % et essen
un niveau supérieur ou égal au90 % des hommes actifs et 96 % tiellement par des actifs étant
des femmes avaient un niveau baccalauréat contre 16 % des employé ou appartenant à la ca
hommes.scolaire inférieur ou égal au tégorie des professions intermé
L’ étude des diplômes effective CM2. Ces pourcentages sont pas diaires. Les diplômes techniques
ment possédés par les actifs ayantsés à 71 % pour les hommes et à à caractère industriel restent peu
un emploi confirme les propos74 % pour les femmes en 1997. fréquent. Le fait que les femmes
Les actifs ayant un emploi ont unprécédents. 71 % n’ont aucun di ayant un emploi sont proportion
plôme scolaire, alors que ce pour niveau supérieur à ceux qui sont nellement plus diplômés que les
centage est de 19 % en Métropoleà la recherche d’un emploi. En hommes se vérifie, puisque 14 %
et de 51 % à la Réunion (chiffreseffet pour ces derniers 84 % ont d’entres elles ont un baccalauréat
du recensement de 1990). Le bac un niveau inférieur ou égal au ou un diplôme supérieur contre
10 % des hommes.
5. Répartition des actifs selon le niveau scolaire
Chômeurs Actifs ayant un emploi
néant
prim aire
secondaire 1er cycle
baccalauréat, secondaire
2em e cycle
études supérieuresQuatre actifs sur dix travaillent Tous les jours se sont près de 6 000 monde partir quotidiennement est
dans une commune différente de personnes de tous les coins de l’île Pamandzi: 65 % de sa popula
celle où ils résident qui convergent vers la commune tion active va travailler dans une
chef lieu, soit 60 % de l’ensemble autre commune. Les hommes se
En 1978, seulement un actif sur dixdes migrants domicile travail. Ce déplacent un peu plus que les
avait une commune de résidence sont également près de 2 000 ac femmes, en particulier pour les
différente de celle de son lieu de tifs qui prennent la barge dans un métiers liés au secteur du bâti
travail. Le déclin de l’agriculture sens ou dans l’autre pour se rendre ment dans lesquels ces dernières
et la concentration des emplois à à leur travail, soit 4 000 passages sont très peu représentées.
Mamoudzou ont bouleversé cette par jour. Seules deux communes
habitude d’habiter à proximité de voient plus de personnes arriver
son lieu de travail: c’est mainte que partir: ce sont Mamoudzou et
nant prés de 40 % de la populationOuangani. Toutes les autres com
active ayant un emploi qui change munes sont déficitaires en emploi.
de commune pour travailler La commune qui voit le plus de.
6. Evolution des flux migratoires journaliers d’actifs vers Mamoudzou
1978 1997
50 actifs
200 actifs

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.