Année économique et sociale 2006 en Guyane

De
Publié par

Emploi-Chômage Baisse des demandes et des offres d’emploi en 2006 armi les différentes catégories mes ont vu leur nombre baisser deSur l’année 2006, la Pde demandeurs d’emploi, ce 5,8 % en 2006, elles représentent demande d’emploi a sont les chômeurs de longue durée désormais 55,9 % des demandeurs diminuée de manière qui ont le moins profi té de cette d’emploi contre 53,9 % un an plus baisse. Leur nombre n’a diminué tôt. Seule catégorie pour laquellecontinue : par rapport que de 3 % entre fi n 2005 et fi n la situation s’est améliorée relati-à décembre 2005, le 2006 mais surtout leur part dans vement aux autres, ce sont les de- nombre de deman- la demande d’emploi totale est mandeurs d’emploi de moins de passée de 34,7 % à 37,1 %, signe 25 ans. Leur nombre en décembredeurs d’emploi a baissé d’une dégradation relative de leur 2006 est inférieur de 12,1 % à ce-de 9,3 %, passant de situation. La part des demandeurs lui de décembre 2005 et leur part 12 610 à 11 438. La d’emploi de longue durée tend à se dans la demande d’emploi s’est ré- baisse observée à par- rapprocher de celle des Antilles et duite, passant de 15,6 % à 15,1 %, à s’éloigner de celle de la métropo- signe que l’année a été relative-tir d’août 2005 s’est le. Les demandeurs d’emploi fem- ment bonne pour les jeunes. donc prolongée lors de l’ensemble de l’année Baisse de la demande d’emploi en 2006 2006.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 30
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Emploi-Chômage
Baisse des demandes et
des offres d’emploi en 2006
armi les différentes catégories mes ont vu leur nombre baisser deSur l’année 2006, la Pde demandeurs d’emploi, ce 5,8 % en 2006, elles représentent
demande d’emploi a sont les chômeurs de longue durée désormais 55,9 % des demandeurs
diminuée de manière qui ont le moins profi té de cette d’emploi contre 53,9 % un an plus
baisse. Leur nombre n’a diminué tôt. Seule catégorie pour laquellecontinue : par rapport
que de 3 % entre fi n 2005 et fi n la situation s’est améliorée relati-à décembre 2005, le
2006 mais surtout leur part dans vement aux autres, ce sont les de-
nombre de deman- la demande d’emploi totale est mandeurs d’emploi de moins de
passée de 34,7 % à 37,1 %, signe 25 ans. Leur nombre en décembredeurs d’emploi a baissé
d’une dégradation relative de leur 2006 est inférieur de 12,1 % à ce-de 9,3 %, passant de
situation. La part des demandeurs lui de décembre 2005 et leur part
12 610 à 11 438. La d’emploi de longue durée tend à se dans la demande d’emploi s’est ré-
baisse observée à par- rapprocher de celle des Antilles et duite, passant de 15,6 % à 15,1 %,
à s’éloigner de celle de la métropo- signe que l’année a été relative-tir d’août 2005 s’est
le. Les demandeurs d’emploi fem- ment bonne pour les jeunes.
donc prolongée lors de
l’ensemble de l’année
Baisse de la demande d’emploi en 2006
2006.
Évolution annuelle de la demande d’emploi
En %
Source : DTEFP-ANPE
27
N° 69 - Guyane - Septembre 2007
AES69_guyaneEL.indd 27 11/09/2007 15:52:30Emploi-Chômage
Chute du nombre d’offres d’emploi en 2006Cette baisse de la demande d’em-
ploi est essentiellement due à la di- Évolution des offres d’emploi de 2001 à 2006
minution du nombre d’inscriptions
En nombreà l’ANPE et non pas à une augmen-
tation des sorties de celle-ci. En
effet, le nombre de nouvelles ins-
criptions a diminué de 5,4 %, soit
1 353 entrées en moins entre 2005
et 2006. En revanche, le nombre de
sorties est resté quasiment stable,
il diminue de 0,8 % entre 2005 et
2006. Il est encore diffi cile de savoir
si cette baisse des entrées est due à
une amélioration sur le marché du
travail mais on sait que les fl ux d’en-
trée dans la demande d’emploi sont
fortement liés aux fl ux d’enregistre-
ment des offres. Autrement dit, plus
il y a d’offres enregistrées à l’ANPE,
plus les demandeurs sont nombreux
à venir s’inscrire. Un chômeur n’a
aucune obligation de s’inscrire à
l’ANPE pour rechercher un emploi,
Source : DTEFP-ANPEil aura d’autant plus tendance à le
faire si l’ANPE lui apporte des solu-
ser de près de 40 % par rapport à
tions. Or 2006 est une année noire
2005 alors que les autres n’ont bais- 1 470 offres d’emploi aidé ont étésur le front des offres d’emploi et de
sé que de 10 %. La mise en place enregistrées à l’ANPE contre 2 493formation. Alors que depuis 2001,
du plan de cohésion sociale (PCS), en 2006 et 2 993 en 2005. Un cer-le nombre d’offres enregistrées sur
au début de l’année 2005 et la fi n tain nombre de mesures ont tout deune année oscillait autour de 6 000,
d’un certain nombre de mesures même atteint leur rythme de croi-il n’y en a eu que 4 351 en 2006
pour l’emploi entre 2005 et 2006 sière, notamment les deux mesurescontre 5 684 en 2005, soit une bais-
explique cette forte baisse du nom- phares du PCS : les contrats d’ave-se de 23,5 % sur un an. Cette baisse
bre d’offres d’emploi aidé. nir et les contrats d’accès à l’emploin’est pas uniforme, elle concerne
Ainsi la baisse de la demande d’em- avec respectivement 517 et 1 730les offres d’emploi aidé bien plus
ploi serait due à la forte diminution conventions individuelles signéesque les offres d’emploi normal. Les
des offres d’emploi proposées à en 2006. Ces deux contrats sont enpremières ont vu leur nombre bais-
l’ANPE, cette perte d’opportunité voie de remplacer les deux ancien-
aurait provoqué une baisse de la nes principales mesures de la politi-
couverture du chômage par l’ANPE. que de l’emploi, les CES et les CEC. Les CIVIS font la différence
L’enquête emploi réalisée par Autre mesure du PCS à connaître
l’INSEE semble aller dans le sens de Les mesures pour l’emploi un certain succès, il s’agit du CIVIS
cette hypothèse, puisque celle-ci a en Guyane avec 1 756 contrats signés en 2006.
montré une forte hausse du chôma- Cet outil permet de suivre les jeunes
ge entre mi 2005 et mi 2006 soit un de moins de 25 ans dans leur par-
mouvement inverse à celui observé cours d’insertion professionnelle. Il
dans la demande d’emploi. est très utilisé par la mission locale
Le début de l’année 2005 a été le de Guyane, département le plus
moment de la mise en place du jeune de France.
plan de cohésion sociale (PCS) avec
l’abandon et la création d’un cer-
tain nombre de mesures. En 2006, Rémy CHARRIER
le nombre des offres d’emploi aidé Direction du Travail, de l’Emploi
reste quand même très en deçà des Source : DTEFP-ANPE et la Formation Professionnelle
N° 69 - Guyane - Septembre 200728
AES69_guyaneEL.indd 28 11/09/2007 15:52:31

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.