Année économique et sociale 2006 en Martinique

De
Publié par

Solidarité Caf : mesures liées aux enfants, une pause? urant l’année 2006, au ti- normalement en tête des prestations En 2006, plus de 95 500 Dtre des prestations légales, perçues. Suivent les Allocations de allocataires ont bénéfi cié la Caf de la Martinique a versé Rentrée Scolaire, reçues par un peu des prestations de la CAF 537 millions d’euros à 95 587 plus de 33 000 familles. Les pres- allocataires. tations liées à la monoparentalité de la Martinique, une En action sociale, pour les fa- (Allocations de Parent isolé et de progression de 0,5 % par milles ou les partenaires, le mon- Soutien Familial) concernent les tant effectivement versé est de foyers : fi n 2006, plus de 25 650 rapport à 2005. Sur l’exer- 49 millions d’euros. parents perçoivent l’une ou l’autre. cice écoulé, les dépenses Si pour les prestations légales, le Malgré une diminution nette des nombre de bénéfi ciaires progressede prestations familiales bénéfi ciaires d’une aide au loge- très faiblement (0,48 % en un an), ment en 2006 (- 0,5 %), la Caf res-et d’action sociale ont 1le nombre de personnes couvertes te très présente dans ce domaine : dépassé les 586 millions est de 232 000 soit 58 % de la po- 18,2 % des sommes versées, pour pulation départementale estimée au une augmentation de 3,2 % du to-d’euros. Les bénéfi ciaires 1er janvier 2006. tal.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 26
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Solidarité
Caf : mesures liées
aux enfants, une pause?
urant l’année 2006, au ti- normalement en tête des prestations En 2006, plus de 95 500 Dtre des prestations légales, perçues. Suivent les Allocations de allocataires ont bénéfi cié la Caf de la Martinique a versé Rentrée Scolaire, reçues par un peu
des prestations de la CAF 537 millions d’euros à 95 587 plus de 33 000 familles. Les pres-
allocataires. tations liées à la monoparentalité de la Martinique, une
En action sociale, pour les fa- (Allocations de Parent isolé et de
progression de 0,5 % par milles ou les partenaires, le mon- Soutien Familial) concernent les
tant effectivement versé est de foyers : fi n 2006, plus de 25 650 rapport à 2005. Sur l’exer-
49 millions d’euros. parents perçoivent l’une ou l’autre.
cice écoulé, les dépenses Si pour les prestations légales, le Malgré une diminution nette des
nombre de bénéfi ciaires progressede prestations familiales bénéfi ciaires d’une aide au loge-
très faiblement (0,48 % en un an), ment en 2006 (- 0,5 %), la Caf res-et d’action sociale ont 1le nombre de personnes couvertes te très présente dans ce domaine :
dépassé les 586 millions est de 232 000 soit 58 % de la po- 18,2 % des sommes versées, pour
pulation départementale estimée au une augmentation de 3,2 % du to-d’euros. Les bénéfi ciaires
1er janvier 2006. tal.
d’allocations familiales Le nombre d’enfants considérés à Fin 2006, 35 000 allocataires ont
charge au sens des prestations fami- bénéfi cié d’une aide au logement sont toujours les plus
liales (103 176) baisse de 0,25 % par pour un total annuel de 98 millions nombreux, et le Revenu rapport à l’exercice antérieur, alors d’euros. Dans ce cadre, la nouvelle
qu’il avait progressé de 0,61 % enMinimum d’Insertion Allocation d’Installation Étudiante
2005. Ainsi, l’augmentation du total (ALINE) atteint d’emblée un coût garde le premier rang du
des bénéfi ciaires de prestations liées de 78 300 euros.
montant total des presta- à la naissance (2,19 % entre 2004 La Caf a aussi accentué ses inter-
et 2005) n’est plus que de 1,22 % ventions auprès des personnes en tions attribuées : plus de
entre 2005 et 2006. situation de précarité ou d’inva-
29 % de l’ensemble. Le montant global des prestations lidité : 42,8 % des versements en
versées a progressé de 5,74 % en 2006, contre 41,6 % en 2005.
2 2006 (4,82 % en 2005), surtout avec Le Revenu Minimum d’insertion
la montée en puissance de la Presta- reste au centre du dispositif de lutte
tion Accueil du Jeune Enfant (PAJE) contre la pauvreté et la précarité. En
et le rattrapage progressif du niveau Martinique, plus
Un tiersmétropolitain des Allocations de Pa- du tiers des allo-
rent Isolé (API, achevé au 1er janvier cataires (34 %) des allocataires
2007). en bénéfi cient,
RMistesEnsemble, les prestations liées à la pour un montant
naissance, au jeune enfant, à l’entre- dépassant les 156 millions d’euros
tien des enfants et à la monoparenta- en 2006, soit +2,35 % sur l’année
lité ont constitué 39 % des sommes écoulée (contre 4,97 % en 2005).
versées par la Caf de la Martinique en Tributaire du marché de l’emploi, p
le RMI concerne encore un nombre 2006 (0,7 % de moins qu’en 2005).
très élevé de résidents dans le dé-Les Allocations Familiales, versées
partement. Cependant, le nombre à 53 700 familles, se maintiennent
(1) personne couverte: allocataire, son conjoint éventuel ainsi que tous les enfants et personnes considérés à charge au sens d’au moins une
prestation.
(2) géré par le Conseil général depuis la décentralisation du 1.1.2004
31N° 69 - Martinique - Septembre 2007
AES69_martiniqueEL2.indd 31 11/09/2007 15:05:47Solidarité
Progression du nombre d’allocataires
Répartition des prestations versées par la Caf de la Martinique en 2006
En nombre, euro et %
Source : Caisse d’Allocations Familiales
* Aide personnalisée au logement : cette prestation n’est pas servie dans les Dom. Il s’agit ici des indus APL pris en charge par la Caf.
(circulaire CNAF)
Indépendamment des situations, Dans la mesure où ces familles nede ses bénéfi ciaires a fl échi d’une
au sein de la population alloca- disposent pour tout revenu que desannée sur l’autre : - 0,33 % entre
taire, les jeunes et les personnes prestations reçues, le rôle d’acteur2005 et 2006. La liaison peut être
âgées demeurent rares : les moins social majeur de la Caf s’en trouvefaite avec l’activation des disposi-
de 20 ans représentent 1 %, et renforcé.tifs d’aide à l’emploi ciblés sur les
3 les plus de 59 ans sont 7% des al-allocataires de minima sociaux .
locataires. Enfi n, parmi les 26 %Sur l’exercice 2006, plus de la
d’allocataires ayant déclaré desmoitié des allocataires est repré- Dominique LAVATER
ressources nulles, 51 % ont ausentée par des femmes vivant seu- Caisse d’Allocations Familiales
moins un enfant à charge. les (51,3 %).
(3) Dispositif d’intéressement :1 698 Contrats d’Avenir (CAV) et 106 Revenu Minimum d’Activité (CI-RMA).
32 N° 69 - Martinique - Septembre 2007
AES69_martiniqueEL2.indd 32 11/09/2007 15:05:47

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.