Année économique et sociale 2006 en Martinique

De
Publié par

Emploi-Chômage Malgré l’embellie du marché du travail, des inégalités subsistent Plus de bâcheliers parmi Encore un chômage struc- F35 010 demandeurs d’emploiturellement élevé en Mar- les demandeurs d’emploide catégorie 1 soit une baisse réelle tinique malgré une réelle de -5,5 % du nombre des inscrits à l’ANPE en un an. On constate tou- Si le niveau de formation des diminution de la demande tefois que cette baisse n’a nullement demandeurs d’emploi reste sen-d’emploi sur les cinq der- profi té aux femmes, aux jeunes de siblement le même en 2005 et nières années. En juin 2006, moins de 25 ans et aux demandeurs 2006, on observe cependant une 42 155 personnes se décla- d’emploi de longue durée. En effet, progression de 1 point pour les La part des femmes dans la DEFM est niveaux IV et I (bac et bac + 3 ).rent au chômage au sens encore de 60 % (soit 3 points de plus Le niveau de qualification des du Bureau International qu’en Guadeloupe), elles sont donc demandeurs d’emploi reste lui du Travail (BIT). Le taux de largement surreprésentées dans la de- aussi identique en 2005 et 2006 mande d’emploi. Près de 49 % des avec toujours une forte repré-chômage de la région Mar- demandeurs d’emploi ont une durée sentation des employés : 76,3 % tinique reste élevé en 2006 d’inscription à l’ANPE supérieure à des demandeurs d’emploi sont (25,2%), malgré une baisse un an.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 64
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Emploi-Chômage
Malgré l’embellie
du marché du travail,
des inégalités subsistent
Plus de bâcheliers parmi Encore un chômage struc- F35 010 demandeurs d’emploiturellement élevé en Mar- les demandeurs d’emploide catégorie 1 soit une baisse réelle
tinique malgré une réelle de -5,5 % du nombre des inscrits à
l’ANPE en un an. On constate tou- Si le niveau de formation des diminution de la demande
tefois que cette baisse n’a nullement demandeurs d’emploi reste sen-d’emploi sur les cinq der-
profi té aux femmes, aux jeunes de siblement le même en 2005 et
nières années. En juin 2006, moins de 25 ans et aux demandeurs 2006, on observe cependant une
42 155 personnes se décla- d’emploi de longue durée. En effet, progression de 1 point pour les
La part des femmes dans la DEFM est niveaux IV et I (bac et bac + 3 ).rent au chômage au sens
encore de 60 % (soit 3 points de plus Le niveau de qualification des
du Bureau International qu’en Guadeloupe), elles sont donc demandeurs d’emploi reste lui
du Travail (BIT). Le taux de largement surreprésentées dans la de- aussi identique en 2005 et 2006
mande d’emploi. Près de 49 % des avec toujours une forte repré-chômage de la région Mar-
demandeurs d’emploi ont une durée sentation des employés : 76,3 % tinique reste élevé en 2006
d’inscription à l’ANPE supérieure à des demandeurs d’emploi sont
(25,2%), malgré une baisse un an. Les jeunes actifs de moins de inscrits dans une qualification
25 ans (17 % de la demande d’em- de type Employés (qualifiés et d’environ 5 points depuis
ploi) ont toujours beaucoup de diffi - non qualifiés. Il s’agit de fem-2000. Ce taux masque une
culté à trouver un emploi et ont vu mes, pour une écrasante majori-
réalité disparate : les jeu- leur nombre augmenter de 2,3% en té puisqu’elles représentent à el-
nes de moins de 30 ans et un an. les seules 70% de la catégorie.
les femmes restent les plus
touchés par le chômage Le plus souvent sans le bac
(48% et 27,3% Niveau de formation des demandeurs d’emploi
respectivement). En %
Source : ANPE
27N° 69 - Martinique - Septembre 2007
AES69_martiniqueEL2.indd 27 11/09/2007 15:05:41Emploi-Chômage
Les hommes sont plus qualifi és dans En 2006, l’évolution de l’offre d’em- Depuis son lancement en juillet
des emplois de Techniciens, Agents ploi a été nettement positive puisque 2005, 2 934 jeunes sont entrés dans
de maîtrise ou Ingénieurs et Cadres les offres recueillies par l’ANPE se sont le dispositif Contrat d’Insertion dans
avec 7,8% des hommes inscrits dans élevées à 15 200, soit 10 % de plus la Vie Sociale (CIVIS) et bénéfi cient
ces qualifi cations (contre respecti- qu’en d’un accompagnement vers l’emploiUne offre d’emploi
vement 3,5% des femmes). 2005. par le réseau des missions locales. Le
en forte progression1,1% des femmes inscrites se décla- Les of- taux de sorties positives reste cepen-
rent « manœuvres » (contre 6,9% des fres d’emploi durable notamment ont dant très faible (17 %).
hommes) et 4,1% d’entre elles sont ins- cru de 24%. Un contrat d’objectifs et de moyens
crites dans la qualifi cation « ouvriers » La part des emplois aidés du secteur pour le développement de l’appren-
(contre 29 % des hommes). marchand reste stable avec 11% des tissage a été signé entre l’Etat et la
Région fi n 2006 visant à une amé-
lioration qualitative
Des demandes d’employés Diversité de l’apprentissage et
Qualifi cation des demandeurs d’emploi une augmentation du territoriale
nombre d’apprentis
En % de 40%. A cet effet, une enveloppe
fi nancière de 1,26 million d’euro a
été dégagée par l’Etat, la Région et le
Fonds Social Européen (FSE).
Pour décliner les orientations de la
politique de l’emploi en actions ter-
ritorialisées et adaptées aux spécifi ci-
tés locales, 6 zones d’emploi ont été
identifi ées en Martinique :
- Nord Atlantique : 6 communes
- Nord Caraïbe : 8 communes
- Centre Atlantique : 4 communes
- Centre Agglomération : 4 communesSource : ANPE
- Sud : 5 communes Baisse
- Sud Caraïbe : 7 communesoffres enregistrées. Les offres des em- des chômeurs indemnisés La demande d’emploi se répartitplois non aidés gagnent 10 points :
d’une manière très inégalitaire d’unParmi les 18 033 bénéfi ciaires alors qu’en 2005 , 53 % des offres
territoire à l’autre : la zone du Centred’allocations (assurance chômage, étaient des emplois non aidés, en
Agglomération concentre à elle seu-solidarité, demandeurs d’emploi 2006, ils représentent 63 % des offres
le près de la moitié de la demandeindemnisés, formation et préretrai- enregistrées par l’ANPE.
d’emploi régionale (41%) avec 8 575te) , 17 140 chômeurs sont indem- Pour faire face à cette situation et
femmes et 2 621 jeunes de moinsnisés par l’ASSEDIC en décembre dans une volonté d’agir conjoin-
de 25 ans refl étant bien sûr la plus2006 soit une baisse de près de tement pour la cohésion sociale,
forte densité de population sur cette11% par rapport à décembre 2005 l’Etat, le Conseil général et l’Agence
zone et la concentration du tissu éco-(- 2 161 chômeurs indemnisés en d’Insertion, ont signé une convention
nomique dans les secteurs d’activitéun an). d’objectifs visant la mise en œuvre
les plus demandées (services et com-A cette situation de chômage, de 5 000 contrats d’avenir et 300
merce).s’ajoute la persistance d’une popu- Contrats d’Insertion- Revenu Mini-
lation en situation de forte préca- mum d’Activité (CI-RMA) sur 2 ans.
rité : la population bénéfi ciant du
Nora TOUATIRMI avoisine les 15 %, soit 5 fois Fin décembre 2006, 3 293 contrats
Direction du Travail, de l’emploi plus qu’en France Métropolitaine. d’avenir ont été signés au bénéfi cie
et de la Formation professionnelleOn compte, en effet, 32 500 bé- d’une population principalement
néfi ciaires du RMI à fi n décembre RMIste. Dans le secteur marchand,
2006, 5 700 bénéfi ciaires de l’ASS 373 CI- RMA ont été conclus, éga-
auxquels s’ajoutent 4 000 bénéfi - lement en priorité pour les alloca-
ciaires de l’API et 7 000 de l’AAH. taires du RMI.
28 N° 69 - Martinique - Septembre 2007
AES69_martiniqueEL2.indd 28 11/09/2007 15:05:43

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.