Aperçu cartographique de l'Arc Jurassien

De
Publié par

Dans le cadre de l'Observatoire Statistique Transfrontalier de l'Arc Jurassien, l'Insee et les services statistiques cantonaux de Berne, Neuchâtel, Vaud et du Jura ont collaboré pour réaliser une cinquième fiche traitant le thème de l'emploi dans les secteurs particuliers de l'horlogerie, mécanique de précision dans les instruments médicaux, métallurgie et transformation des métaux. D'autres sujets sont abordés : les exploitations agricoles, le commerce de détail, les déplacements domicile-travail, la capacité hôtelière, les campings, les diplômés de l'enseignement supérieur, les lits d'hôpitaux.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 58
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins

APERÇU
CARTOGRAPHIQUE
DE L’ARC JURASSIEN
Une région
au cœur de l’Europe
L’Arc jurassien est une région franco-suisse au cœur de La mise en relief sous forme cartographique d’éléments
l’Europe qui s’étend sur 300 km entre le Rhin au nord et le relatifs à la vie de la population de l‘Arc jurassien vient
Rhône et les Alpes au sud. Le territoire de l’OSTAJ s’étend compléter l’information déjà diffusée dans les premières
2sur 22 000 km et regroupe quatre cantons suisses (Berne, fiches. Ces cartes, et les analyses qui les accompagnent,
Vaud, Neuchâtel, Jura) et quatre départements français permettent d’avoir un aperçu des domaines d’exploration
Doubs, Jura, Haute-Saône, Territoire de Belfort) autour possibles de l’OSTAJ.
d’une frontière longue de 200 km.
Ainsi présentées à l’échelle du canton (pour la France) et
Dans une première phase, en 2005-2006, les travaux de du district (pour la Suisse), ces cartes mettent en évidence
l’Observatoire statistique transfrontalier de l’Arc jurassien les différences mais aussi les interrelations entre les deux
(OSTAJ) ont consisté en un état des lieux de l’Arc juras- territoires frontaliers. Le dynamisme territorial ainsi es-
sien avant la mise en place des Accords Bilatéraux. Pour quissé dans ce document sera approfondi dans le cadre
les domaines traités durant cette phase (démographie, de la prochaine fiche de l’OSTAJ qui portera plus spécifi-
emploi et marché du travail, logement), les sources statis- quement sur l’économie et les entreprises.
tiques étaient relativement nombreuses et l’information sta-
tistique était souvent pertinente à un niveau communal.
Cartographie - OSTAJ - 2007 1L’agriculture regroupe
encore 5% des emplois
de nombreux espaces de l’Arc juras-
sien. En Franche-Comté, c’est le cas
en Haute-Saône, à dominante cé-
réalière, et dans une partie du Doubs
et du Jura où sylviculture, polycul-
ture et élevage d’herbivores coexis-
tent. Dans l’Arc jurassien suisse,
l’emploi agricole reste fortement pré-
sent dans le canton du Jura (10%
des emplois totaux) particulièrement
dans l’élevage de vaches laitières et
le polyélevage à orientation herbi-
En 2000, dans l’Arc jurassien, le sec- l’Arc jurassien a perdu 9% de ses vore.
teur agricole (y compris la sylvicul- effectifs et la baisse tend à se pour-
ture en France) regroupe 49 500 suivre en période récente. L’orientation laitière d’une partie de
emplois. Ces effectifs représentent l’Arc jurassien conduit à une produc-
5% de l’emploi total de la zone : 6% Malgré cette baisse tendancielle de tion fromagère de qualité souvent
côté suisse, 4% côté français. Du- l’emploi agricole, cette activité con- labellisée et à de nombreux emplois
rant la décennie 90, l’agriculture de serve une présence marquée dans dérivés.
2 Cartographie - OSTAJ - 2007Plus de la moitié des exploitations agricoles
de l’Arc jurassien ont au moins 20 hectares
Les grandes exploitations (20 hecta-
res ou plus) sont principalement si-
tuées le long de la chaîne jurassienne,
en zone de montagne dans les can-
tons suisses du Jura et de Neuchâtel
et en zone de grandes cultures dans
la région Jura-Nord vaudois. Dans ces
territoires, elles représentent plus de
sept exploitations sur dix.
En Franche-Comté, les exploitations
de 20 hectares ou plus sont fortement
représentées dans la zone de monta-
En 2005, l’Arc jurassien compte puissance des grandes exploitations gne où l’orientation de la production
sur son territoire 12 660 exploita- permettent l’accès à une plus grande est principalement tournée vers l’éle-
tions de 20 hectares ou plus, soit surface dont la production est prin- vage bovin laitier. Elles sont égale-
56% de l’ensemble de ses exploi- cipalement tournée vers l’élevage ment très présentes à l’ouest de la
tations (58% dans l’Arc jurassien bovin laitier. région, à proximité de la Bourgogne ;
suisse et 53% en Franche-Comté). productions de céréales et d’oléo
Ces proportions sont très supé- Entre 2000 et 2005, dans l’Arc juras- protéagineux y prédominent.
rieures au niveau national suisse sien suisse, le nombre total d’exploi-
(31%) mais légèrement en retrait tations agricoles baisse de 10%, ce- Entre 2000 et 2005, le nombre d’ex-
par rapport à la moyenne française lui de 20 hectares ou plus restant sta- ploitations agricoles a diminué de
(57%). ble. Cette stabilité résulte d’une baisse 18%. La baisse est marquée pour cel-
du nombre d’exploitations de 20 à 30 les de moins de 20 hectares (– 28%)
La baisse du nombre de petits ex- hectares (– 9%) et d’une hausse de mais touche également celles de plus
ploitants individuels et la montée en celles de 30 hectares ou plus (+8%). de 20 hectares (– 12%).
Cartographie - OSTAJ - 2007 335 000 emplois dans l’horlogerie, la mécanique
de précision et l’instrumentation médicale
Le choix des activités retenues dans cette
présentation résulte d’un rapprochement des
nomenclatures française et suisse à un niveau
permettant une comparabilité en termes
d’effectifs.
Il s’agit des principales activités suivantes :
Horlogerie
Mécanique de précision
Fabrication d’instruments de mesure et de
contrôle
Fabrication d’équipements de contrôle du
processus industriel
Fabrication de lunettes
Fabrication d’instruments d’optique
Fabrication d’appareils photographiques et
cinématographiques
Au début des années 2000, l’Arc ju- jurassien suisse (+21% dans le can-
rassien compte 35 000 emplois dans ton de Neuchâtel et +26% dans le
l’horlogerie, la mécanique de précision canton du Jura).
et l’instrumentation médicale. Dans ce Ces emplois sont très fortement pré- ment au fil du temps aussi bien en ter-
domaine, trois emplois sur quatre se sents le long de la frontière entre Mor- mes de produits que de segments de
trouvent du côté suisse de la frontière. teau et Porrentruy pour les activités prin- clientèle. En Suisse, le label « Swiss
cipalement horlogères ; le secteur hor- Made » a contribué au développement
En 2001, dans l’Arc jurassien suisse, loger est le premier employeur de la de l’horlogerie haut de gamme d’où une main d’œuvre frontalière franc- forte présence sur les marchés étran-
et l’instrumentation médicale regrou- comtoise. En Franche-Comté, les can- gers où les entreprises comtoises ont
pent 5% de l’emploi total. Cette pro- tons situés dans la région de Morez sont plus de mal à se positionner. Les sa-
portion atteint 12% dans les cantons plutôt spécialisés dans la lunetterie. voir-faire ont permis une évolution vers
de Neuchâtel et du Jura. Malgré les les métiers de la mécanique de préci-
fluctuations de la conjoncture écono- Issues d’une forte et ancienne tradition sion et de l’instrumentation médicale,
mique, l’emploi horloger a augmenté commune de part et d’autre de la fron- favorisant ainsi une diversification des
de 15% entre 1995 et 2001 dans l’Arc tière, ces activités ont évolué différem- entreprises.
4 Cartographie - OSTAJ - 2007
zzzzzzz43 500 emplois dans la métallurgie et la transformation
des métaux, répartis pour moitié entre côté français et côté suisse
Le choix des activités retenues dans cette
présentation résulte d’un rapprochement des
nomenclatures française et suisse à un niveau
permettant une comparabilité en termes
d’effectifs.
Il s’agit des principales activités suivantes :
Sidérurgie et transformation à froid des
métaux (étirage, laminage, tréfilage)
Fonte de métaux
Découpage, emboutissage
Traitement et revêtement des matériaux
Décolletage
Mécanique générale
Visserie et boulonnerie
Fabrication d’outillage ou d’articles
métalliques diversAu début des années 2000, l’Arc ju- occupe un emploi suisse sur cinq dans
Fabrication de constructions, menuiseriesrassien compte près de 43 500 em- ce secteur. Elles sont plus fortement
et fermetures métalliques
plois dans la métallurgie et la trans- concentrées dans le canton du Jura et Récupération de matériaux métalliques
formation des métaux, répartis pour la région de Berne Nord, en particulier
moitié entre les deux territoires et re- pour les activités de décolletage.
présentant une part relativement pro-
che de l’emploi total (entre 4% et 5%). Entre 1995 et 2001, le nombre d’em- Les activités de la métallurgie et de la
Côté français, la métallurgie et la plois dans la métallurgie et le travail transformation des métaux travaillent
transformation des métaux sont plus des métaux a augmenté de 5%, avec en amont de nombreuses activités
présentes dans le Nord Franche- de fortes disparités entre les cantons. locales dont l’automobile. La généra-
Comté, entre Maîche et Besançon, L’augmentation avoisine 17% dans le lisation des machines à commande
mais également dans le sud du dé- canton du Jura suisse et 13% dans la numérique et le progrès technologique
partement du Jura à proximité de région de Berne-Nord. Sur la même en font une industrie en constante
Saint-Claude et Morez. période le canton de Neuchâtel a en- évolution, même si elle est souvent
Ces activités font partie de la tradition registré une baisse d’emplois de 16% concurrencée par celle des pays à
industrielle de l’Arc jurassien suisse qui dans ce secteur. faible coût de main-d’œuvre.
Cartographie - OSTAJ - 2007 5
zzzzzzzzzzUn commerce de détail présent
autour des centres urbains
cilités de parking favorise l’accroisse-
ment des zones de chalandise.
La proximité de la clientèle suisse bé-
néficie aux zones de Pontarlier, Morteau
et à celle de Belfort-Montbéliard qui at-
tire les clients comtois, suisses et une
En 2001 (1999 en France), l’Arc ju- (deux sur trois en Franche-Comté) et partie de ceux du sud de l’Alsace.
rassien compte 75 900 emplois dans 415 supermarchés (un sur deux en
le commerce de détail (28 700 en Franche-Comté). Dans l’Arc jurassien suisse, après une
Franche-Comté et 47 200 dans l’Arc longue période de baisse, le nombre
jurassien suisse), soit 8% de son Si les communes rurales gardent une d’emplois dans le commerce de dé-
emploi total. Il est particulièrement part de l’emploi commercial, de plus tail est en légère augmentation (+1,4%
présent dans et autour des centres en plus fréquemment, les grands cen- entre 1998 et 2001).
urbains. tres commerciaux drainent leur clien-
tèle dans un très large rayon d’action. En Franche-Comté, l’emploi salarié
En 2001 (2006 en France), l’Arc ju- La possibilité de disposer sur un même dans le commerce de détail augmente
rassien dénombre 54 hypermarchés site d’une panoplie d’activités et de fa- de 5,2% sur la même période.
6 Cartographie - OSTAJ - 2007Plus d’un actif sur deux utilise exclusivement
son véhicule pour se rendre au travail
semble souvent le moyen de transport
le mieux adapté pour ce type de dé-
placement.
En Franche-Comté, l’utilisation de la
voiture est particulièrement marquée
à la périphérie des chefs-lieux comme
Besançon, Lons-Le Saunier, Vesoul et
Belfort et dans une partie des cantons
frontaliers avec la Suisse.
L’Arc jurassien suisse est moins tou-
ché par cette utilisation massive de
l’automobile sauf, dans une certaine
mesure, en ce qui concerne l’accès
Au début des années 2000, l’Arc ju- suisse où la proportion est légèrement aux villes où se concentre une pro-
rassien compte 985 000 personnes inférieure à cinq actifs ayant un em- portion importante d’emplois. Le
ayant un emploi. Parmi celles-ci, ploi sur dix. transport public, ferroviaire en parti-
578 000 (soit 59%) utilisent exclusi- culier, assure des facilités à nombre
vement leur automobile pour se ren- Lié fréquemment à la double activité de travailleurs avec des dessertes
dre sur leur lieu de travail. (lorsque les deux membres d’un cou- fréquentes.
ple occupent un emploi), à la
Ce moyen de transport est beaucoup périurbanisation croissante et à des En 2000, 17% des actifs de l’Arc ju-
plus utilisé en Franche-Comté, où il contraintes géographiques sur une rassien suisse empruntent exclusive-
concerne sept actifs ayant un emploi grande partie du territoire de l’Arc ju- ment les transports publics contre 5%
sur dix, que dans l’Arc jurassien rassien, l’utilisation de l’automobile en Franche-Comté.
Cartographie - OSTAJ - 2007 7Des capacités hôtelières plus importantes
dans l’Arc jurassien suisse qu’en Franche-Comté
capacités d’hébergement hôtelier.
Celui-ci se concentre principale-
ment dans les grandes villes et en
zone touristique sur les plateaux du
Jura.
Les établissements de l’Arc juras-
sien suisse représentent 10% de l’of-
fre touristique nationale. Les clients
sont plus attirés par les villes que par
le tourisme rural. Les capacités hô-
telières sont particulièrement impor-
tantes le long des lacs, notamment
le lac Léman et sa façade est. Avec
la présence de nombreux organis-
erEn 2006 (1 janvier en France, mi-2006 mes internationaux et une image
en Suisse), l’Arc jurassien dénombre favorable, la clientèle étrangère est
890 hôtels totalisant 20 600 chambres. particulièrement nombreuse.
Deux tiers de ces établissements se
er ersituent dans l’Arc jurassien suisse. En 2006 (1 janvier en France, 1
juillet en Suisse), l’Arc jurassien of-
En Franche-Comté, l’hôtellerie fre, à la clientèle de passage,
reste traditionnelle avec une faible 19 200 places de camping et de ca-
présence de l’hôtellerie de chaîne. ravaning, regroupées dans 200
La clientèle d’affaires y est moins établissements. Dans beaucoup de
présente que dans les régions avoi- ces éts, de nombreux
sinantes. Une part importante du emplacements sont également
territoire comtois dispose de faibles loués à l’année à une clientèle lo-
8 Cartographie - OSTAJ - 2007Les campings de l’Arc jurassien
fréquemment présents autour des lacs
cale ou des régions avoisinantes ; territorialement. Elle est très présente
ils sont au nombre de 5 000 dans dans la région des Lacs (département
l’Arc jurassien suisse et de 1 250 du Jura), sur l’axe du Doubs entre
en Franche-Comté. Dole et Montbéliard. Elle est égale-
ment présente dans les vallées de
La Franche-Comté regroupe envi- l’Ognon et de la Loue et sur les con-
ron deux tiers de la capacité en ter- treforts du ballon d’Alsace.
rains de camping et de caravaning
de l’Arc jurassien. Dans l’Arc jurassien suisse, les pla-
ces de camping et de caravaning sont
En Franche-Comté, l’offre d’emplace- surtout regroupées autour du lac de
ments de camping pour la clientèle de Neuchâtel, sur l’axe Bienne-Yverdon
passage est très concentrée et dans le nord vaudois.
Cartographie - OSTAJ - 2007 9Les titulaires d’un diplôme de l’enseignement
supérieur plutôt concentrés dans les grandes villes
sont principalement concentrés dans
l’agglomération de Besançon, dans
celle de Montbéliard et dans les chefs-
lieux de départements. Ils sont égale-
ment très présents sur les axes Dole-
Besançon et Lons-le-Saunier-Besan-
çon mais faiblement représentés dans
le nord de la Haute-Saône et le Nord-
est du Doubs.
Au début des années 2000, dans plôme est très fréquente chez les per-
l’Arc jurassien, sur 1 447 000 per- sonnels d’encadrement du public et du Dans l’Arc jurassien suisse, la part
sonnes âgées de 15 à 64 ans, privé, les enseignants, les professions des diplômés de l’enseignement su-
255 000 sont titulaires d’un diplôme médicales ou paramédicales, les diri- périeur est relativement élevée avec
de l’enseignement supérieur (17,6% geants et les membres des profes- une présence plus marquée dans les
d’entre elles). sions libérales. grands centres urbains, où l’offre de
formation et d’emploi sont favorables,
Souvent liée à un niveau de qualifica- En Franche-Comté, les titulaires d’un que dans les régions plus reculées
tion élevé, la possession d’un tel di- diplôme de l’enseignement supérieur de l’arrière-pays.
10 Cartographie - OSTAJ - 2007

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.