Apprendre sa vie durant - La formation continue dans les entreprises

De
Publié par

Selon une enquête dirigée par Eurostat, près de 60 % des entreprises de 10 salariés et plus assuraient des actions de formation professionnelle continue en 1993 dans l'Union européenne. L'offre de formation est généralement plus répandue dans les grandes entreprises que dans les petites ; cependant, elle est quasiment identique quelle que soit la taille de l'entreprise, au Danemark et en Allemagne. Au total, 28 % des salariés des entreprises de 10 salariés et plus ont bénéficié d'une formation professionnelle continue en 1993. Toutefois, la probabilité de travailler pour une entreprise assurant des actions de formation continue dépasse 90 % en Allemagne, au Danemark et au Royaume-Uni et demeure supérieure à 50 % dans pratiquement l'ensemble des autres pays de l'Union. (L'Insee reprend ici un texte publié par Eurostat dans Statistiques en Bref fin 1996)
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 118
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N° 512 FÉVRIER 1997
PRIX : 15 F
APPRENDRE SA VIE DURANT
La formation continue dans les entreprises
R. Kerr, Direction des statistiques sociales et régionales, Eurostat
que l’ensemble des salariés et des particu elon une enquête dirigée par
liers qui contribuent à la mise en place de
Eurostat, près de 60 % des entre ces normes.Sprises de 10 salariés et plus assu La formation délivrée par les entreprises est
l’une des différentes formes de formationraient des actions de formation
permettant aux salariés d’acquérir des sa
professionnelle continue en 1993 dans voirs tout au long de leur existence. Eurostat
l’Union européenne. vient d’achever une enquête sur la formation
professionnelle continue (appelée ci aprèsL’offre de formation est généralement
CVTS Continuing Vocational Training Sur
plus répandue dans les grandes entrepri vey) offerte par les entreprises employant
ses que dans les petites ; cependant, elle 10 personnes ou plus (celles ci seront par la
suite qualifiées de “formatrices”). Cetteest quasiment identique quelle que soit la
enquête présente une image de la situation
taille de l’entreprise, au Danemark et en en 1993 pour l’Union européenne et les
Allemagne. Au total, 28 % des salariés douze États membres d’alors.
des entreprises de 10 salariés et plus ont
Près de 60 % des entreprises
bénéficié d’une formation professionnelle
ont assuré de la formation continue
continue en 1993. en 1993
Toutefois, la probabilité de travailler pour
Au sein de l’Union, près de 60 % des entre
une entreprise assurant des actions de prises de 10 salariés ou plus ont offert des
formation continue dépasse 90 % en Alle actions de formation professionnelle conti
nue sous une forme ou une autre en 1993magne, au Danemark et au Royaume Uni
(graphique 1).
et demeure supérieure à 50 % dans prati On peut classer les pays de l’Union euro
quement l’ensemble des autres pays de péenne en trois catégories en fonction de
l’importance de l’offre de formation : aul’Union.
sommet, on trouve les entreprises danoises,
L’Insee reprend ici un texte publié par allemandes, britanniques et irlandaises qui
Eurostat dans Statistiques en Bref fin assurent des actions de formation en très
fortes proportions (entre 77 % et 87 %),1996.
ensuite les entreprises françaises, luxem
bourgeoises, néerlandaises et belges (46 %
Il est un lieu commun de constater qu’on ne
peut plus travailler sa vie durant, jusqu’à la Pourcentages d’entreprises « formatrices »
retraite, avec le seul bagage acquis sur les (10 salariés et + ) par Etat membre, 1993
bancs de l’école. L’évolution des activités et
le progrès technique sont si rapides qu’il est
devenu normal d’augmenter ses connais
sances tout au long de sa carrière profes
sionnelle.
L’éducation et la formation peuvent prendre
des formes diverses que ce soit en matière
de prestataires de formation ou de contenu.
De plus, le rôle des différents acteurs de la
formation s’élargit. Ce n’est pas seulement
l’État qui exige que certaines normes mini
males soient satisfaites, mais également les
Source : Eurostat, enquête CVTS 1994.centres de formation, les employeurs ainsi
?
INSEE
PREMIERETypes de formations professionnelles continues fournies par les entreprises Salariés participant à des actions de
« formatrices », 1993 EUR 12 formation professionnelle continue
par taille d’entreprise
En % des entreprises (10 salariés et +)
Stages Stages Formation
Rotation
de formation de formation en situation de Conférences Auto formation
des postes
externes internes travail
67 40 66 59 24 22
Source : Eurostat, enquête CVTS 1994.
à 64 % d’entreprises “formatrices”) et en tâches actuelles ou futures. Enfin,
fin les entreprises espagnoles, grecques, 24 % des entreprises formatrices pra
italiennes et portugaises (13 % à 27 %). tiquaient des techniques de rotation de
Parmi les entreprises qui assuraient postes, de mobilité ou de cercle de
des actions de formation continue en qualité pour développer les connais
1993, 67 % organisaient des stages de sances et les compétences des sala
Source : Eurostat, enquête CVTS 1994.formation externes et 40 % des stages riés concernés.
de formation internes ( tableau 1). Les
stages sont des formes classiques de de formation par rapport aux salariésTaille de l’entreprise
formation continue mais il en existe des entreprises de 500 personnes ouet offre de formation
d’autres. Des conférences ou des plus. Les salariés des entreprises dont
séminaires sont organisés par 59 % Le pourcentage moyen d’entreprises l’effectif total est inférieur à 50 person
des entreprises formatrices. L’auto “formatrices” dans l’Union euro nes ont moins d’une chance sur six de
formation permet au participant une péenne – 58 % de l’ensemble des participer à des actions de formation
grande latitude dans la fixation du lieuentreprises – n’a pas en lui même continue alors que la même proportion
et du rythme des cours grâce à des énormément de sens. L’étude de la atteint plus d’un sur trois dans les
moyens comme le télé enseignement relation existant entre l’offre de forma entreprises de 500 personnes et plus.
ou l’enseignement assisté par ordina tion continue fournie aux salariés et laCette tendance croissante très géné
teur ; 22 % des entreprises formatrices taille de l’entreprise permet de com rale est observée dans presque tous
ont fourni cette opportunité à certains depléter l’analyse ( graphique 2). les États membres à quelques excep
leur salariés. D’autres formations sont En général, les chances de participer tions près ( tableau 2).
plus proches d’adaptations au poste de à des actions de formation continue Par exemple, au Danemark, 37 % des
travail. La formation en situation de tra semblent être plus élevées dans les salariés des petites entreprises parti
vail était pratiquée par 66 % des entre grandes entreprises que dans les cipent à des actions de formation
prises formatrices ; ces formations se petites. Les salariés des entreprises continue, alors que la moyenne dans
déroulent dans un environnement cor dont les effectifs ne dépassent pas l’Union est de 13 % ; dans ce pays, le
respondant à la situation habituelle et 100 personnes ont au mieux deux foisniveau de participation reste relative
sont très souvent centrées sur les moins de chances de suivre des actionsment comparable quelle que soit la
taille de l’entreprise ; la formation
continue y est une préoccupation pour
Participation des salariés à des actions de formation continue par taille toutes les entreprises, indépendam
d’entreprise, 1993 EUR 12 ment de la taille. En général, et malgré
certains écarts à la règle, il existe donc
En % de l’emploi total
bien une tendance globale à une
10 49 50 99 100 249 250 499 500 999 1000 et +
Taille de l’entreprise progression de l’offre de formation en
salariés salariés salariés salariés salariés salariés
fonction de la taille des entreprises,
Union européenne (12) 13 18 23 31 34 43 dans l’Union européenne.
Allemagne 17 16 16 22 22 34 L’importance de la formation continue
Belgique 14 15 16 30 46 42 dans les entreprises peut également
Danemark 37 32 37 34 33 28 être appréhendée en comparant pour
chaque classe de taille, la proportionEspagne 7 9 15 26 31 45
d’entreprises par rapport au nombreFrance 112431434554
total d’entreprises, la proportion deGrèce 4 12 17 19 24 18
l’emploi et la proportion des salariés
Irlande 24 32 46 59 47 59
suivant une formation ( tableau 3 ). Ainsi,
Italie 2 5 9 15 23 31
81 % des entreprises ont un effectif
Luxembourg 14 17 23 30 14 39
total compris entre 10 et 49 salariés.
Pays-Bas 131924303038 Ces entreprises représentent 26 % de
Portugal 5 6 11 12 23 32 l’emploi et 13 % de l’ensem ble des sa
Royaume-Uni 202836434852 lariés participant à des actions de for-
Source : Eurostat, enquête CVTS 1994. mation continue. À l’autre extrémité,
`˚¸les entreprises de 500 à 999 salariés différents États membres, ou suivant l’autre extrémité de l’échelle, ils sont
les moins nombreux au Portugal, enet celles de plus de 1000 salariés la taille des entreprises ainsi que selon
Italie, en Grèce, en Espagne et enreprésentent chacune moins d’1 % du les différents secteurs d’activité, on
Belgique (de 39 % à 67 %).total des entreprises. Cependant, elles constate que les salariés des entrepri
Dans les entreprises dites “formatrices”,comptent pour 40 % du total de l’em ses “formatrices” représentaient de
39 % (Portugal) à 96 % (Allemagne) le pourcentage de salariés participant àploi et 59 % des salariés participant à
du total des salariés ( des actions de formation continue variedes actions de formation continue tableau 5). C’est
travaillent dans ces grandes entrepri de 49 % (Irlande) à 24 % (Grèce). Laen Allemagne, au Danemark, au
ses. participation est supérieure à 32 % dansRoyaume Uni, en France, en Irlande, au
la plupart des États membres et supé Luxembourg et aux Pays Bas qu’ils sont
rieure ou égale à 41 % dans quatreles plus nombreux, avec au moins 80 %Secteurs offrant
d’entre eux (France : 42 % ; Belgique :de l’ensemble des salariés qui travaillentle plus de formation
41 % ; Royaume Uni : 41 %).dans ces entreprises “formatrices”. À
Les raisons pour lesquelles les salariés
bénéficient ou non d’opportunités en
matière de formation sont diverses. Ventilation du nombre total d’entreprises, de salariés et de salariés suivant
D’une part, les différents secteurs des activités de formation continue, par taille d’entreprise, 1993 EUR 12
économiques ont chacun leurs propres
En %
exigences en matière de formation.
Taille d’entreprise Salariés suivant desEnsuite, les politiques suivies par les Entreprises Salariés
(effectifs) actions de formation
gouvernements ou bien le rôle des par
10 49 salariés 81 26 13tenaires sociaux peuvent également
50 99 salariés 10 11 7influencer ces besoins de formation, de
même que la disponibilité ou non des 100 249 salariés 6 13 11
moyens financiers à mettre en jeu. 250 499 salariés 2 10 10
Enfin, les individus sont plus ou moins 500 999 salariés 0,8 8 10
désireux de suivre une formation. 1000 et + salariés 0,6 32 49
En ce qui concerne les secteurs
TOTAL 100 100 100
d’activité NACE couverts par l’en
Source : Eurostat, enquête CVTS 1994.
quête, plus de 50 % des salariés des
secteurs “Intermédiation financière”
(57 %) et des “Postes et télécommuni
Actions de formation professionnelle continue par secteur économique,
cations” (53 %) suivent des actions de
1993 EUR 12
formation continue. Dans les autres
En %secteurs, la participation varie de
49 % (Électricité, gaz et eau) à 8 % Pourcentage de
(Textile, habillement, cuir et chaus Code NACE Secteurs salariés suivant des
actions de formationsure) (tableau 4).
La participation des salariés à des J 65 66 Intermédiation financière (banques et assurances) 57
actions de formation continue est plus I 64 Postes et télécommunications 53
élevée dans le secteur financier, les
E Electricité, gaz et eau 49
services publics et les secteurs les
J 67 Auxiliaires financiers et d’assurance 43
plus modernes de l’industrie, que dans
K, O Immobilier, location et autres activités de services 38
les secteurs plus traditionnels. Ceci
D 23 26 Fabrication de produits non métalliques 35
peut s’expliquer par le fait que les sec
D 34 35 Fabrication de matériel de transport 32teurs les plus modernes de l’écono
C Exploitation minière et carrières 31mie, pour lesquels la valeur ajoutée
D 29 33achines y compris le matériel électrique 30est également la plus élevée, considè
rent la formation continue comme une G 50 Vente et réparation des véhicules 29
condition essentielle dans leur recher I 60 63 Transports 29
che de compétitivité, ou bien encore G 52 Vente au détail et réparation (à l’exclusion des véhicules) 27
par le fait que ces secteurs disposent D15 16 Alimentation, boissons, tabac 23
des ressources nécessaires pour
H Hôtels et restaurants 23
financer de la formation.
G 51 Vente en gros (à l’exclusion des véhicules) 21
D 21 22 Papier et imprimerie 20
Formation professionnelle
D 27 28 Fabrication de métaux et de produits métalliques 19
continue par pays
F Construction 15
D 20, 36 37 Autres types de fabrication 10Considérant simultanément la place
D 17 19 Textiles, vêtements et cuir 8variable occupée par la formation
professionnelle continue dans les Source : Eurostat, enquête CVTS 1994.
?˝Informations quantitativesParticipation des salariés à des actions de formation professionnelle continue,
Les données collectées portent sur l’entre 1993 EUR 12
prise et son activité, la main d’œuvre par
Salariés suivant des sexe, les professions occupées par les sa Salariés d’entreprises Salariés suivant des
actions de formation
lariés, les heures travaillées et le coût de la« formatrices » actions de formation
en % des salariés
en % du total en % du total main d’œuvre. Des informations sur les ty
des entreprises
des salariés des salariés pes de formation professionnelle continue« formatrices »
offerte, sur le temps consacré aux cours par
Union européenne (12) 82 35 28
les participants, sur le nombre de partici
Allemagne 96 25 24
pants par sexe, sur les domaines et sur le
Belgique 67 41 25
coût des cours tant pour ceux organisés en
Danemark 93 37 34 situation que pour ceux organisés à l’inté
Espagne 57 36 20 rieur ou à l’extérieur de l’entreprise ont éga
France 87 42 36 lement été collectées.
Grèce 542413 Informations qualitatives
Certaines informations qualitatives ont éga Irlande 87 49 43
lement été demandées aux entreprises quiItalie 53 27 14
ont assuré des actions de formation à leursLuxembourg 80 30 24
salariés en 1993, comme leur pré vision
Pays Bas 82 32 26
concernant la main d’œuvre, les équipe
Portugal 39 35 13
ments, leurs plans (présents et futurs) et les
Royaume Uni 93 41 39
ressources en matière de formation. Enfin,
Source : Eurostat, enquête CVTS 1994.
les entreprises qui n’ont pas offert de for
mation ont été interrogées sur les raisons
pour lesquelles elles n’ont pas assuré d’ac
partir d’un cadre méthodologique commun,Pour comprendre tions, sur leurs éventuels projets en la ma
utilisant des concepts comparables et un tière, et sur les moyens qu’elles mettraientces résultats
questionnaire type proposé par Eurostat. en jeu pour obtenir de nouvelles qualifica
L’unité d’enquête est l’entreprise em- tions.
La première enquête sur la formation pro ployant 10 personnes ou plus, et la période
fessionnelle continue (Continuing Vocatio de référence correspond à l’année civile
nal Training Survey) dans l’Union 1993. L’échantillon total des entreprises
européenne, a été réalisée en 1994, dans (50 000 dans l’ensemble de l’Union euro
les douze États membres participant au péenne des 12) a été conçu de manière à
programme FORCE (FORmation Continue obtenir des résultats représentatifs pour Pour en savoir plus
en Europe Programme d’action de quatre chaque classe de taille d’entreprise et de
ans pour le développement de la formationsecteur d’activités inclus dans l’en
Enseigner et apprendre, vers la société
professionnelle continue). C’est la première quête.
cognitive, Livre blanc de la Commission
fois qu’une telle enquête était réalisée. Les instituts nationaux de la statistique ou européenne sur l’éducation et la forma -
L’enquête couvre l’ensemble des actions les ministères concernés ont été responsa tion.
de formation professionnelle auxquelles bles de la réalisation des enquêtes nationa
Pour de plus amples renseignementspeuvent participer les salariés d’une entre les. Les États membres étaient libres
R. Kerr et W. Schwab, Eurostat, L 2920
prise, à l’exception des formations initiales d’interpréter les instructions de l’enquête
Luxembourg,
destinées à des apprentis ou à des stagiai par rapport aux pratiques nationales en ma Tél (352) 4301 34570, fax : (352) 4301
res disposant d’un contrat de formation spé tière de formation, tout en se conformant le 34415.
cifique. Cette enquête a été organisée à plus fidèlement possible au cadre commun.
Direction Générale :
18, Bd Adolphe Pinard
A RETOURNER A : INSEE CNGP, B.P. 2718, 80027 AMIENS CEDEX 01 75675 Paris cedex 14
Directeur de la publication :OUI, je souhaite m’abonner à INSEE PREMIÈRE Tarif 1997
Paul Champsaur 1 an, 60 numéros = 530 F (France) 663 F (Europe) 827 F (Reste du monde)
Rédacteur en chef :
Nom ou raison sociale : ____________________ Activité : __________________________ Baudouin Seys
Rédacteurs : F. Magnien, Adresse : _______________________________________________________________
C. Dulon, A.C. Morin, S. Tagnani___________________________________ Tél : _____________________________
Maquette : C. Rouanet
Ci joint mon règlement en Francs par chèque à l’ordre de l’INSEE : ___________________________ F.
ISSN 0997 3192
Date : _______________________________ Sgnaturei © INSEE 1997
˛qqq

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.