Bénéficiaires des minima sociaux moins nombreux en 2007

De
Publié par

L'année 2007 est marquée par une baisse du nombre de bénéficiaires du revenu minimum d'insertion qui fait suite à une hausse ininterrompue depuis 2001. Le nombre de bénéficiaires de l'allocation de solidarité spécifique est également en recul, alors que celui de l'allocation aux adultes handicapés continue sa progression.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

SOCIÉTÉ
Bénéficiaires des minima sociaux
moins nombreux en 2007
de cette hausse. Au niveau métropo-L’année 2007
litain, du fait d’un contexte plus favo- Pour comprendreest marquée par une baisse
rable sur le marché du travail, le et interpréter ces résultatsdu nombre de bénéficiaires
nombre de bénéficiaires a diminué
du revenu minimum d’insertion Si 72 600 minima sociaux ont été versésde 0,3 % sur la même période. Aus-
en 2006, cela ne signifie pas quequi fait suite si, cette amélioration observée en
72 600 personnes ont bénéficié de
2006 au plan national semble égale-à une hausse ininterrompue minima. Certains sont attribués à l’en-
ment perceptible en 2007 dans la semble des membres d’un ménagedepuis 2001.
région. alors que d’autres s’adressent à uneLe nombre de bénéficiaires
seule personne. De plus, certains sont
de l’allocation de solidarité cumulables. L’allocation veuvage n’estLe nombre d’allocataires
pas prise en compte, cette allocationspécifique du RMI diminue tend à disparaître : elle est progressi-
est également en recul, vement absorbée par les pensions de
Le principal minimum social, le reversion.alors que celui de l’allocation
RMI, qui représente plus du tiersaux adultes handicapés Pour l’année 2007, seules les donnéesdes minima, est essentiellement
continue sa progression. issues des fichiers bruts mensuels de
versé par les caisses d’allocations l’Assedic Alsace sont disponibles. Les
familiales (CAF). Au 31 décembre données annuelles, issues du Fichier
n Alsace, 72 600 minima so- 2007, les CAF d’Alsace ont versé le national des allocataires, ne le sont
que pour 2006.E ciaux avaient été versés en RMI à plus de 24 800 foyers. Contrai-
2006, soit une hausse de 3 % par rement à l’année précédente, la ré-
rapport à 2005. L’augmentation du gion a suivi la tendance nationale et moyenne métropolitaine : -5,9 % en
nombre de bénéficiaires du revenu enregistré une baisse du nombre un an contre -8,6 %. Amorcée en
minimum d'insertion (RMI) et de l’allo- d’allocataires dès le premier tri- 2006, la baisse du nombre d'alloca-
cation de solidarité spécifique (ASS) mestre de l’année 2007. Cette taires observée au niveau national
ainsi que la montée en charge de baisse, intervenant après plusieurs s’explique en partie par une amélio-
l’allocation équivalent retraite (AER) années de hausses consécutives, ration continue du marché du travail
étaient les principaux facteurs explicatifs est moins prononcée qu’en depuis mi-2005. Si elle concerne
l’ensemble des départements, cer-
tains d’entre eux affichent une
Baisse des bénéficiaires du RMI en 2007
baisse supérieure à 10 %. C’est
160
Indice (base 100 en 1998) notamment le cas dans le sud-est
Haut-Rhin
150 de la France. Le Bas-Rhin et le
Haut-Rhin appartiennent au groupe140
de départements dont le nombre deBas-Rhin
Alsace130 bénéficiaires augmentait encore en
2006 et a baissé modérement en120
2007. L’évolution est plus importante
110
dans le Bas-Rhin que dans le
100 Haut-Rhin : -7,4 % contre -3,4 %.
France métropolitaine
90
1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
44
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 14 · L'année économique et sociale 2007 · juin 2008
Source : CnafSOCIÉTÉ
Répartition des minima sociaux en Alsace, en 2006
13 %
Revenu minimum d'insertion (RMI)4% 36 %
1% Allocation de parent isolé (API)Allocation de solidarité
2% aux adultes handicapés (AAH)spécifique :
Allocation supplémentaire vieillesse (tous régimes)
moins de bénéficiaires 12 % d'insertion (AI)
Allocation équivalent retraite (AER)Selon les données brutes de de solidarité spécifique (ASS)
l’Assedic Alsace, le nombre de bé-
Allocation supplémentaire d'invalidité (ASI)25 % 7%néficiaires de l’ASS, destinée aux
chômeurs de très longue durée,
s’élève à 7 400 en décembre 2007.
Il a diminué de près de 9 % par rap- aux adultes handicapés (AAH) et structures d’accueil des adultes
port au même mois de l’année l’allocation de parent isolé (API).Fin handicapés. Si en moyenne, le
précédente. Dans le même temps, 2007, plus de 18 400 personnes ont nombre d’allocataires de l’AAH pour
la montée en charge de l’AER se bénéficié de l’AAH et 4 600 person- 1 000 personnes âgées de 20 ans
poursuit et le nombre de bénéficiai- nes de l’API. ou plus est de 17, la proportion ap-
res de cette allocation enregistre proche 25 en Limousin et est infé-
une hausse de 36 %. Le nombre de Le nombre de personnes perce- rieure à 12 en Île-de-France.
bénéficiaires de l’allocation d’inser- vant l’AAH représente le quart de L’Alsace affiche une valeur faible,
tion (AI) et de tempo- l’ensemble des bénéficiaires de avec 14 allocataires.
raire d’attente (ATA) augmente de minima sociaux. C’est le deuxième
près de 22 % en un an, l’AI étant minimum le plus fréquemment Tout comme le RMI, l’API a enre-
remplacée par l’ATA depuis versé, après le RMI. En 2007, la gistré une baisse de l’ordre de 5 %
novembre 2006. progression a été de 2,2 %, soit en Alsace qui fait suite à une
Globalement, le nombre cumulé plus que l’année précédente hausse ininterrompue depuis plu-
des bénéficiaires du régime de soli- sieurs années. En moyenne métro-(+1,7 %) et près d’un point de plus
darité de l’assurance chômage politaine, la baisse est de 7,3 %.qu’en moyenne métropolitaine
diminue de 0,6 % en un an. Cependant, de nouvelles disposi-(+1,3 %). Entre les deux départe-
ments alsaciens, l’écart est assez tions législatives sont intervenues
significatif : +3,4 % pour le Bas-Rhin au cours de l’année 2007, qui ren-Allocation aux adultes
et +0,8 % pour le Haut-Rhin. dent difficile l’interprétation de ceshandicapés :
La répartition des bénéficiaires de évolutions.plus de bénéficiaires
l’AAH n’est pas homogène sur le ter-
ritoire métropolitain, du fait notam-Outre le RMI, les CAF versent deux
autres minima sociaux : l’allocation ment de disparités en termes de Stéphanie BONESCHI
Les bénéficiaires des minima sociaux versés par les CAF et les Assedic en 2007
Alsace Bas-Rhin Haut-Rhin France métropolitaine
Évolution Évolution Évolution Évolution
31/12/20007 2006-2007 31/12/2007 2006-2007 31/12/2007 2006-2007 31/12/2007 2006-2007
(en %) (en %) (en %) (en %)
Revenu minimum d’insertion 24 844 -5,9 15 347 -7,4 9 497 -3,4 1 007 117 -8,6
(RMI)
Allocation aux adultes handicapés 18 444 2,2 10 181 3,4 8 263 0,8 754 605 1,3
(AAH)
Allocation de parent isolé (API) 4 637 -5,0 2 851 -6,5 1 786 -2,5 176 032 -7,3
Allocation de solidarité spécifique 7 386 -8,9 3 863 -10,1 3 523 -7,5 323 500 -12,1
(ASS)
Allocation d’insertion (AI)+ 631 21,8 363 30,1 268 12,1 21 200 -7,0
Allocation temporaire d'attente
(ATA)
Allocation équivalent retraite 2 062 36,0 1 247 34,5 815 38,4 68 300 14,3
(AER) 45
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 14 · L'année économique et sociale 2007 · juin 2008
Sources : CNAF, CAF, Fichier national des Assedic,
Caisse nationale d'assurance vieillesse,
Caisse régionale dance maladie
Sources : CNAF, fichier national des Assedic,
fichiers bruts mensuels de l'Assedic Alsace

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.