Bilan économique 2004 - Politique de l'emploi : une politique favorable à l'embauche

De
Publié par

En 2004, en Champagne-Ardenne, les aides en faveur de l'emploi dans les secteurs marchand et non-marchand ont été plus nombreuses de même que le volume des entrées en stage d'insertion et de formation. L'incitation aux recrutements par le biais d'exonérations des charges sociales s'est avérée plus génératrice d'embauches notamment pour les entreprises situées en Zone de Revitalisation Rurale (ZRR) et en Zone Franche Urbaine (ZFU). Les employeurs ont davantage eu recours au Contrat Initiative Emploi (+46%) que l'an dernier. En revanche le Contrat Jeune en Entreprise (CJE) a connu un recul de 21,4%. Sur les quatre mesures en alternance, les contrats d'apprentissage ont été les seuls à progresser.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 31
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

26
n 2004, en Champagne-Ardenne, les aides En revanche, le Contrat Jeune en Entreprise (CJE), après
en faveur de l'emploi dans le secteur mar- avoir rencontré un certain succès à son lancement (en juil-
chand et le secteur non-marchand ont été let 2002), a connu un recul de 21,4% entre 2003 et 2004.Eplus nombreuses qu'en 2003 ; de même que Depuis sa mise en place, le CJE a permis l'embauche de
le volume des entrées en stage d'insertion et de formation 4 460 jeunes en région dont 71% étaient des hommes.
(SIFE et SAE). 55% des jeunes ont été employés dans le secteur ter-
A l'échelon national, les évolutions semblent plus contras- tiaire (services et commerce), 40% ont travaillé dans le
tées : les aides pour l'emploi marchand ont progressé par BTP et l'industrie et 5% dans le secteur agricole, 73% de
rapport à 2003, tandis que les entrées en stage d'insertion ces contrats ont été conclus par de petites entreprises
et de formation et les aides dans le secteur non-marchand employant moins de 50 salariés. Fin 2004, 2 800 jeunes
se sont avérées moins nombreuses. restent présents dans le dispositif CJE.
Le recul du nombre des plus de 55 ans bénéficiaires de
l'Allocation Spéciale FNE ou d'une convention de prére-
Plus de contrats d'apprentissagetraite progressive est le résultat en partie de la politique
gouvernementale menée ces dernières années pour sauve-
garder et encourager l'emploi des seniors. Sur les quatre mesures en alternance, les contrats
d’apprentissage ont été les seuls à progresser (4,2% en un
an soit 216 contrats en plus). En revanche, les trois autres
(contrats de qualification, d'adaptation et d'orientation)Une politique d'embauches soutenue
ont été moins sollicitées qu'en 2003 mais cette diminution
dans le secteur marchand résulte, en partie, du remplacement de ces types de con-
er
trats par celui de professionnalisation à partir du 1 oc-
tobre 2004. En novembre et décembre 2004, 22 contrats
L'incitation aux recrutements par le biais d'exonérations
des charges sociales s'est avérée plus génératrice d'em-
Répartition des embauches en CJE en région depuis
bauches cette année : le nombre de déclarations d'embau-
juillet 2002 selon l’activité de l’entreprise
ches acceptées pour les entreprises situées en Zone de
Revitalisation Rurale (ZRR) et en Zone Franche Urbaine
(ZFU) a sensiblement progressé en un an. De même, les
Agricultureemployeurs ont davantage eu recours que l'an dernier
5%
(+46%) au Contrat Initiative Emploi, ce dispositif s'accom-
pagnant d'allègements fiscaux et éventuellement d'aides Services
37%forfaitaires.
Industrie
18%
Commerce
BTP18%
22%
Source : Dares
INSEE DOSSIER Champagne-Ardenne n°19Principaux dispositifs en faveur de l'emploi en Champagne-Ardenne
27
Unités : nombre et % Evol.
2003 2004 Evol.
France
Emplois aidés dans le secteur marchand 12 937 13 334 +3,1 +6,0
Exonérations à l'embauche (ZRR,ZRU,
3 466 3 827 +10,4 +7,7CIE, CJE)
Formation en alternance 8 443 8 472 +0,3 +2,5
Aide à la création d'emplois et d'activités 1 028 1 035 +0,7 +25,9
Insertion par l'activité économique 1 605 1 635 +1,9 +8,0
Emplois familiaux - moyenne mensuelle 7 586 7 672 +1,1 +3,5
Accompagnement des restructurations
501 355 -29,1 -45,9
(PRP, ASFNE)
Emplois aidés dans le secteur non marchand 7 705 7 978 +3,5 -12,9
Contrats Emploi-Solidarité 6 237 6 755 +8,3 -6,5 Emploi-Consolidé 964 829 -14,0 -21,9
Contrats Nouveaux Services - Emplois jeunes 504 394 -21,8 -32,8
Actions d'insertion et de formation (SIFE et SAE) 4 446 4 532 +1,9 -28,0
Sources : DRTEFP Champagne-Ardenne, ANPE
ont été conclus en région, la montée en charge se faisant Les autres contrats aidés du secteur non-marchand, les
progressivement. Contrats Emploi Consolidé et les Emplois Jeunes (rempla-
Les aides à la création d'entreprise ont concerné 1 035 cements de postes uniquement), sont moins nombreux
personnes en 2004 (88% avec l'ACCRE et 12% avec qu'en 2003, respectivement -14% et -22%.
EDEN), légèrement plus qu'en 2003. Seules les créations Les stages d'insertion et de formation (SIFE et SAE) progres-
aidées d'entreprises dans le département de la Marne ont sent dans la région (+1,9%) à l'inverse du niveau métropo-
été moins nombreuses en un an. litain qui connaît une baisse significative de ces actions
Les structures d'insertion par l'activité économique ont par rapport à 2003 (-28%).
connu un regain d'activité par rapport à 2003. De même, Plus précisément, en 2004, 4 283 Champardennais sont
le nombre d'emplois familiaux a légèrement progressé. entrés en Stage d'Insertion et de Formation à l'Emploi, soit
La volonté des Pouvoirs Publics de maintenir les salariés 1,6% de plus en un an, et le nombre d'entrées en Stage
âgés dans leur emploi se confirme; le nombre de partants d'Accès à l'Entreprise a augmenté de 8,3%.
en préretraite dans les entreprises en difficulté (conven-
tions de préretraite progressive et allocations spéciales du
Signification des sigles utilisés
FNE) a fléchi de près de 30% (-46% à l'échelon national).
Cette évolution a été favorisée également par une baisse ACCRE Aide aux Chômeurs CRéateurs d'Entreprises
ASFNE Allocation Spéciale du Fonds National de l'Emploiimportante du nombre de licenciements annoncés dans
EDEN Encouragement au Développement d'Entreprises Nouvellesles établissements de la région employant au moins 10 sa-
CES Contrat Emploi Solidarité
lariés (-38%). CEC Contrat Emploi Consolidé
CEJ Emploi-Jeune
CIE Contrat Initiative Emploi
Accroissement important du nombre CJE Jeune en Entreprise
PRP Préretraite Progressive
de Contrats Emploi Solidarité SAE Stage d'Accès à l'Entreprise
SIFE Stage d'Insertion et de Formation à l'Emploi
ZFU Zone Franche Urbaine
La région Champagne-Ardenne connaît une relance des ZRR Zone de Revitalisation Rurale
Contrats Emploi Solidarité par rapport à 2003, le nombre ZRU Zone de Urbaine
de nouveaux contrats et d'avenants progressant de 8,3%
(+518 contrats) tandis qu'il recule de 6,5% à l'échelon na-
tional.
Cette hausse se retrouve dans les départements de l'Aube
Virginie Guérin(+235 CES) et dans la Marne (+671 CES) tandis que l'évo-
Direction Régionale du Travail, de l’Emploi etlution est à la baisse dans les Ardennes et en Haute-Marne
de la Formation Professionnelle(respectivement -328 et -60 contrats).
INSEE DOSSIER Champagne-Ardenne nº19

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.