Bilan économique regional 2007 - Chômage, de retour à son niveau de 2001

De
Publié par

Fin 2007, le taux de chômage de la Champagne-Ardenne atteint 7,9% de la population active, en baisse d’un point par rapport à l’année précédente, comme en France (-0,9 point). La situation du chômage s’améliore régulièrement depuis le premier trimestre 2006, le taux champardennais a reculé de deux points depuis cette date. Cette évolution favorable permet à la région de rester au 16e rang des 22 régions métropolitaines. Le taux champardennais se situe à 0,4 point au-dessus de la moyenne nationale (7,5%). Le chômage diminue dans les quatre départements et dans chacune des zones d’emploi. Au 31 décembre 2007, la Champagne-Ardenne compte 45 160 demandeurs d’emploi inscrits à l’ANPE, soit 4 200 de moins qu’en 2006, ce qui se traduit par une baisse de 8,5% en un an. Sommaire Net recul des demandeurs d’emploi de longue durée L’amélioration profite moins aux employés Hausse des inscriptions à l’ANPE pour reprise d’activité Net recul des demandeurs d’emploi de longue durée L’amélioration profite moins aux employés Hausse des inscriptions à l’ANPE pour reprise d’activité
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 33
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

CHÔMAGE
De retour à son niveau de 2001
Taux de chômagein 2007, le taux de chômage de laF Champagne-Ardenne atteint 7,9% de la population
Unités : % et point e e4 trimestre 4 trimestre Variation
active, en baisse d’un point par rapport à l’année
2007 2006 2007/2006
précédente, comme en France (-0,9 point). La situation du
Taux de chômage au sens du BITchômage s’améliore régulièrement depuis le premier
France métropolitaine 7,5 8,4 -0,9trimestre 2006, le taux champardennais a reculé de deux
points depuis cette date. Cette évolution favorable permet Taux de chômage localisés
e
à la région de rester au 16 rang des 22 régions Champagne-Ardenne 7,9 8,9 -1,0
métropolitaines. Le taux champardennais se situe à 0,4
Ardennes 10,2 11,6 -1,4
point au-dessus de la moyenne nationale (7,5%), 1,9 point
Aube 8,0 9,0 -1,0au-dessus du Limousin (6,0%), région la plus épargnée par
Marne 6,9 7,8 -0,9le chômage et 2,8 points en dessous du Languedoc-
Roussillon (10,7%), région la plus touchée. Haute-Marne 7,3 8,3 -1,0
Données corrigées des variations saisonnières
Variation par rapport au même trimestre de l'année précédente (en point)Taux de chômage trimestriel
Source : Insee
%
12
France métropolitaine
11
Champagne-Ardenne Net recul des demandeurs d’emploi de
10
longue durée
9
8
Au 31 décembre 2007, la Champagne-Ardenne compte 45 160
7 demandeurs d’emploi inscrits à l’ANPE, disponibles, à la
recherche d’un emploi à durée indéterminée et à temps plein6
T1 T1 T1 T1 T1 T1 T1 T1 T1 T1 T1 (catégorie 1). C’est 4 180 de moins que fin 2006, soit une baisse
1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 de 8,5% en un an. Au niveau national, la diminution est plus forte
Source :Insee, données corrigées des variations saisonnières (-9,4% sur la période). La baisse du nombre de demandeurs
d’emploi concerne tous les publics. En Champagne- Ardenne
Le chômage diminue dans les quatre départements de comme au niveau national, un quart des demandeurs d’emploi
Champagne-Ardenne et dans chacune des zones d’emploi. Si les est inscrit depuis plus d’un an. Le nombre de ces demandeurs de
Ardennes enregistrent la plus forte amélioration (-1,4 point), elles longue durée décroit fortement et de façon plus prononcée dans
se placent, avec un taux de 10,2%, parmi les départements la région (-25,2%) qu’au niveau national(-20,7%). La baisse
e
connaissant le chômage le plus élevé de métropole (89 sur 96). profite plus aux femmes qu'aux hommes, contrairement à la
L’Aube affiche un taux de chômage proche du taux régional métropole. Le repli du nombre de demandeurs d’emploi de moins
et la Haute-Marne un taux inférieur à celui de la France. de 25 ans s’effectue sur un rythme inférieur à celui enregistré en
Dans ces deux départements, le chômage baisse d’un France. Fin 2007, ces jeunes représentent 23,3% des
point par rapport à l’année précédente. Avec un taux de demandeurs d’emploi de la région, soit une part supérieure de
6,9%, la Marne connaît la situation la plus favorable même 3,7 points au niveau national. Pour les demandeurs d’emploi de
si le recul du chômage dans ce département est plus 25 à 49 ans, leur nombre baisse également moins rapidement.
modéré (-0,9 point). Elle se situe, fin 2007, au milieu du Inversement, le de demandeurs de 50 ans ou plus
classement des départements de France métropolitaine. diminue plus vite dans la région.
INSEE DOSSIER Champagne-Ardenne nº22 - Bilan économique 2007Demandeurs d'emploi en fin de mois L’amélioration profite moins aux
de catégorie 1 employés
Unités : nombre et % En 2007, toutes les catégories socioprofessionnelles bénéfi-France
Champagne-Ardenne
métropolitaine cient de la baisse du chômage. Cependant, la conjoncture du
chômage est moins favorable pour les personnes inscrites en
Décembre Variation Variation
2007 2007/2006 2007/2006 qualité d’employé. La diminution de cette catégorie, qui re-
présente 56,4% des personnes inscrites en Champagne-Hommes 23 563 -7,6 -9,7
Ardenne et 60,3% de celles inscrites en France, est de même
Moins de 25 ans 5 332 -10,3 -12,1
ampleur au niveau régional (-7,7%) que national (-7,6%). Le
De 25 à 49 ans 15 006 -6,3 -9,0
repli du nombre d’ouvriers inscrits s’établit à 8,1% pour la ré-
50 ans et plus 3 225 -9,2 -9,9
gion et est inférieur à la baisse nationale (-9,8%). L’accès ou
Demandeurs de longue durée
5 886 -24,3 -20,3 le retour à l’emploi est plus facile pour les techniciens, les in-
(1 an et plus)
génieurs et cadres et les agents de maitrise dont le nombre
Femmes 21 597 -9,4 -9,1
d’inscrits diminuent respectivement de 12,5%, 10,5% et
Moins de 25 ans 5 212 -9,1 -11,1
8,7% en Champagne-Ardenne contre -11,8%, -14,9% et
De 25 à 49 ans 13 609 -9,0 -8,5
-13,0% au niveau national.
50 ans et plus 2 776 -11,5 -8,6
Demandeurs de longue durée
5 768 -26,1 -21,1 Hausse des inscriptions à l’ANPE
(1 an et plus)
pour reprise d’activitéEnsemble 45 160 -8,5 -9,4
Moins de 25 ans 10 544 -9,7 -11,6
En Champagne-Ardenne, les demandeurs d’emploi, inscrits à
De 25 à 49 ans 28 615 -7,6 -8,7
l’ANPE, de catégorie 1 pour reprise d’activité - souhaitant se
50 ans et plus 6 001 -10,3 -9,3
repositionner sur le marché du travail après l’avoir quitté
Demandeurs de longue durée
11 654 -25,2 -20,7 pour des raisons diverses - progressent de 31,8% dans la(1 an et plus)
région contre 16,2% en métropole. En revanche, comme au
Données brutes
plan national, les inscriptions pour des premières entrées surSource : ANPE-DARES
le marché du travail reculent de 22,8% dans la région. Les
reprises d’activité et les premières entrées représentent, fin
Le chômage et les demandeurs d'emploi (catégorie 1) 2007, respectivement 5,8% et 4,4% des inscriptions à
dans les zones d'emploi fin 2007 l’ANPE. Parmi les demandeurs d’emploi, 35,9% sont des fins
de contrats précaires (contrats à durée déterminée ou
Taux de chômage (en %)
mission d’intérim), en baisse de 3,0% par rapport à 2006. Le
9,5ouplus nombre de personnes inscrites suite à un licenciement
de 7,2 à moins de 9,5 La Vallée-de-la-Meuse
diminue de 13,5% (-12,0% en France) et représente 17,7%DEFM :10 469moins de 7,2
Femmes :45,9% des inscriptions (23,9% en France).
Jeunes :24,3%
Reims
Longue durée :31,4%
DEFM :10 444
Femmes :45,1% Monique Saliou
Jeunes :22,5%
Longue durée :24,9%Châlons-en-Champagne
DEFM :3 086Épernay
Femmes :49,4%DEFM :2 474
Jeunes :26,2%Femmes :50,5%
Longue durée :20,7%Jeunes :25,0%
Longue durée :20,8% La Marne-Moyenne Taux de chômage localisés par zone d'emploi
DEFM :4 266
Le Sud-Ouest-Champenois
Femmes :48,7%
DEFM :2 560
Jeunes :23,4% Unités : % et point e e4 trimestre 4 trimestre VariationFemmes :52,7%
Longue durée :30,1% 2007 2006 2007/2006TroyesJeunes :20,9%
Longue durée :25,0% DEFM :8 882
Vallée de la Meuse 10,5 11,9 -1,4
Femmes :48,9%
La Haute-Vallée- Reims 7,2 8,4 -1,2Jeunes :22,0%
de-la-MarneLongue durée :22,1% Châlons-en-Champagne 6,4 6,9 -0,5
DEFM :2 979
Epernay 5,6 5,9 -0,3Femmes :51,9%
Jeunes :24,9% Marne Moyenne 8,9 10,1 -1,2
Longue durée :24,0%
Sud-ouest Champenois 8,5 9,6 -1,1
Troyes 7,8 8,8 -1,0
Sources :Insee - ANPE - Dares
Haute vallée de la Marne 6,2 7,1 -0,9
Note de lecture :laVallée de la Meuse compte 10 469 demandeurs d’emploi parmi
lesquels 45,9% sont des femmes, 24,3% des jeunes de moins de 25 ans ;31,4% d’entre Variation par rapport au même trimestre de l'année précédente (en point)
eux sont des chômeurs de longue durée. Source : Insee
INSEE DOSSIER Champagne-Ardenne nº22 - Bilan économique 2007
©IGN-Insee 2008> MÉTHODOLOGIE
La Champagne-Ardenne compte 80 921 demandeurs d’emploi Les demandeurs d'emploi en fin de mois
inscrits à l’ANPE, à la fin du mois de décembre 2007. selon la catégorie
Parmi eux :
Unités : 71,4% sont sans emploi et immédiatement disponibles, à la Champagne-Ardenne France
nombre et %recherche d’un emploi à durée indéterminée, à temps plein
(catégorie 1), à temps partiel (catégorie 2), à durée déterminée, Demandes
d'emploi fin Répartition en Évolution Évolutiontemporaire ou saisonnier 3). Au niveau national,
décembre 2007 2007/2006 2007/2006
71,4% sont dans ce cas.
2007
17,3% sont sans emploi mais non immédiatement
Catégorie 1 45 160 55,8 -8,5 -9,4disponibles, ayant exercé, au cours du mois précédent, une 2 7 427 9,2 -13,9 -12,2activité occasionnelle ou réduite excédant 78 heures, à la
recherche d’un emploi à durée indéterminée, à temps plein Catégorie 3 3 455 4,3 -19,3 -14,9
(catégorie 6), à temps partiel (catégorie 7), à durée déterminée, 4 5 045 6,2 0,9 -3,8
temporaire ou saisonnier (catégorie 8), contre 17,3% au niveau
Catégorie 5 6 247 7,7 21,4 +17,9
national. 6 11 110 13,7 0,5 +1,2 5,0% sont sans emploi mais non immédiatement disponibles,
Catégorie 7 1 379 1,7 -14,6 -7,5en congé de maladie ou en incapacité temporaire de travail pour
une durée de plus de 15 jours (catégorie 4) contre 5,0% au 8 1 098 1,4 -8,3 -7,1
niveau national. TOTAL 80 921 100,0 -6,2 -7,1
6,3% sont pourvus d’un emploi et à la recherche d’un autre
Source : ANPE - DARES
emploi (catégorie 5) en Champagne-Ardenne et 6,3% au niveau
national.
> DÉFINITIONS
Le terme « taux de chômage au sens du B.I.T. » est abandonné pour les
séries par région, département et zone d’emploi. On utilise désormais le
terme « taux de chômage localisé ». Ce changement de dénomination est
justifié par le fait que les taux de chômage localisés sont estimés à partir
d’une méthodologie combinant les données de l’enquête emploi et les
demandes d’emploi en fin de mois (DEFM). Pour en savoir plus, sur les
changements méthodologiques dans l’estimation du taux de chômage, se
reporter à la rubrique « Méthodologie »
(http://www.insee.fr/fr/insee_regions/champagne-ardenne/rfc/tx_choma
ge.htm).
INSEE DOSSIER Champagne-Ardenne nº22 - Bilan économique 2007

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.