Bilan économique regional 2007 - Politiques de l'emploi et de la formation professionnelle : une efficacité plus marquée en 2007

De
Publié par

Les politiques de l’emploi menées depuis 2006 par l’État, ses opérateurs et les collectivités territoriales expliquent en partie la baisse constante du chômage en Champagne-Ardenne en 2007. Au cours du dernier trimestre 2007, la région a enregistré son taux de chômage le plus bas depuis 25 ans. Le développement de l’emploi dans le secteur des services à la personne a été soutenu et a permis l’émergence de nouvelles activités. La création et la reprise d’entreprise se sont intensifiées grâce aux aides en faveur des demandeurs d’emploi. En 2007, la structure des politiques de l’emploi a été profondément modifiée en privilégiant une incitation à l’emploi aidé dans le secteur marchand, et un accompagnement soutenu des jeunes dans l’emploi. Sommaire Des mesures incitatives dans le secteur marchand Un soutien grandissant des pouvoirs publics à la création d’entreprise Les services aux particuliers, un secteur porteur et créateur d’emplois Des mesures incitatives dans le secteur marchand Un soutien grandissant des pouvoirs publics à la création d’entreprise Les services aux particuliers, un secteur porteur et créateur d’emplois
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 26
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

POLITIQUES DE L'EMPLOI
et de la FORMATION PROFESSIONNELLE
Une efficacité plus marquée en 2007
es politiques de l’emploi menées depuis 2006 par l’Etat, ses tion, le SEJE (soutien à l’emploi des jeunes en entreprise) créé en
2002, vise à favoriser leur accès à un emploi durable. En 2007,Lopérateurs et les collectivités territoriales expliquent en
1 911 jeunes de Champagne-Ardenne ont bénéficié d’un SEJE,partie la baisse constante du chômage en Champagne-Ardenne
en 2007. Au cours du dernier trimestre 2007, la région a enregis- soit +14,8% en un an. Depuis sa mise en œuvre, le SEJE a profité
à 9 460 jeunes champardennais. Il ne peut plus être conclu depuistré son taux de chômage le plus bas depuis 25 ans. Le développe-
er
le 1 janvier 2008.ment de l’emploi dans le secteur des services à la personne a été
soutenu et a permis l’émergence de nouvelles activités. La créa- Profondément modifié par la loi du 18 janvier 2005 de program-
mation pour la cohésion sociale, le contrat initiative emploi (CIE)tion et la reprise d’entreprise se sont intensifiées grâce aux aides
rénové est de moins en moins utilisé par les entreprises. Entreen faveur des demandeurs d’emploi.
En 2007, la structure des politiques de l’emploi a été 2006 et 2007, le nombre d’entrées en CIE a chuté de 41,3%.
Au cours de l’année 2007, plus de 3 260 contrats de professionna-profondément modifiée en privilégiant une incitation à l’emploi
lisation ont été signés en Champagne-Ardenne entre unaidé dans le secteur marchand, et un accompagnement soutenu
des jeunes dans l’emploi. employeur et un jeune ou un demandeur d’emploi, afin de complé-
ter une formation initiale ou une expérience professionnelle.
Evolution et structure des entrées enregistrées Mise en place fin 2004, cette mesure n’a cessé de rencontrer un
dans les principales mesures des politiques de l'emploi grand succès auprès des entreprises et du public ciblé. Entre 2006
et de la formation professionnelle en Champagne-Ardenne et 2007, le nombre de contrats a progressé de plus d’un tiers.
personnes Le recours à l’apprentissage au sein des entreprises a fléchi sur
60 000 Retrait d'activité l’ensemble du territoire champardennais (-9,8% en un an) tandisAccompagnement des
licenciements économiques qu’en moyenne nationale, il progresse de 2%. Cependant, le50 000
Formation des
nombre de contrats d’apprentissage en région demeure plusdemandeurs d'emploi
40 000 élevé qu’au cours des années antérieures à 2006.Accompagnement des jeunes
30 000 Emploi non marchand aidé
Un soutien grandissant des pouvoirs
20 000 publics à la création d’entreprise
10 000 Emploi marchand aidé
Les mécanismes de soutien à la création d’entreprise se
0 concrétisent sous la forme d’une exonération de charges
1993 1995 1997 1999 2001 2003 2005 2007
sociales pendant un an pour les bénéficiaires de l’aide auxSource : Dares
chômeurs créateurs et repreneurs d’entreprise (Accre), ou
d’un prêt sans intérêt pour les dispositifs d’encouragement
Des mesures incitatives
au développement d’entreprises nouvelles (Eden).
dans le secteur marchand En 2007, 1 835 Champardennais ont bénéficié de ces aides
dans la région, soit 24,6% de plus qu’en 2006. Cette
Dans le secteur marchand, les dispositifs mis en place s’articulent embellie peut s’expliquer en partie par un cadre législatif
autour de trois axes principaux : l’exonération de charges à l’em- plus souple concernant l’Accre. Ce sont ainsi 1 744 entrepri-
bauche, le développement des contrats en alternance et les aides ses sur le territoire champardennais qui ont vu le jour grâce
à la création d’entreprise. à l’octroi d’une de ces deux mesures, soit 300 entreprises de
Les résidents des zones prioritaires de la politique de la ville ren- plus qu’en 2006. L’ensemble des entreprises créées, aidées
contrent plus de difficultés d’insertion professionnelle. Des mesu- ou non, augmente également mais plus faiblement de
res spécifiques d’exonération de charge pour les entreprises 12,2%.
implantées dans ces zones ont été mises en place. En 2007, ce Contrats spécifiques destinés à accompagner les personnes ren-
sont plus de 1 110 emplois qui ont bénéficié de ce dispositif. En un contrant des difficultés d’insertion professionnelle, le contrat
an, le nombre d’embauches a progressé de 27,5%. d’accompagnement dans l’emploi (CAE) et le contrat d’avenir
Pour les jeunes de moins de 26 ans et d’un faible niveau de forma- (CAV) ont connu un franc succès en 2006. En 2007, le CAE semble
INSEE DOSSIER Champagne-Ardenne nº22 - Bilan économique 2007moins prisé par les employeurs du secteur non marchand : 5 990 gré le CIVIS et ont pu ainsi bénéficier d’un accompagnement. Plus
CAE ont été conclus en 2007 sur le territoire champardennais, de la moitié des bénéficiaires sont des femmes (52%). Un bénéfi-
5,3% de moins qu’en 2006. A l’inverse, le contrat d’avenir ciaire du CIVIS sur cinq vit en zone urbaine sensible (ZUS). Sur la
continue d’être apprécié puisque en un an, le nombre de conven- même période, 3 008 jeunes sont sortis de ce dispositif parmi les-
tions initiales et d’avenants a progressé de 13,4%. quels 49,2% ont trouvé un emploi, principalement un emploi
durable.
Face à une situation économique fragile rencontrée cette annéeLes services aux particuliers,
par plusieurs entreprises champardennaises, le nombre de plansun secteur porteur et créateur d’emplois
de sauvegarde de l’emploi (PSE) s’est accru en un an : 28 PSE ont
été notifiés en 2007 dont 10 PSE concernant plus de 50 salariés,
En 2007, 451 associations et entreprises privées détenaient un
contre 23 PSE en 2006. Par conséquent, le nombre de bénéficiai-
agrément accordé par l’administration du travail, 20,3% de plus
res de mesures d’accompagnement des restructurations - cellulesqu’en 2006. Cette hausse répond ainsi au besoin de satisfaire la
de reclassement, allocations temporaires dégressives, congés de
demande de prestations de services aux particuliers émanant des
conversion ou de formation et d’adaptation -, a progressé de
particuliers.
51,6% en un an.Créée en 2002, la validation des acquis de l’expérience (VAE) est
Dans un contexte de politique incitative en faveur de l’emploi des
un dispositif qui offre la possibilité de convertir son expérience
seniors, l’allocation spéciale du fonds national de l’emploi
professionnelle en diplôme ou qualification professionnelle. Les
(ASFNE) ne concerne plus que 164 personnes en Champagne-actions de promotion, de communication et d’information menées
Ardenne contre 286 personnes cinq ans plus tôt. Le resserrement
en 2007, en Champagne-Ardenne, sur le thème de la validation
de ce dispositif par l’instruction ministérielle du 24 janvier 2003
des acquis de l’expérience ont porté leurs fruits. Si le nombre de
semble porter ses fruits.dossiers de VAE, jugés recevables en 2007, s’avère légèrement
en dessous du niveau observé en 2006 (184 contre 222), l’accom-
pagnement des personnes et le taux de validation à l’issue de leur
Virginie Guérinpassage devant le jury se sont en revanche nettement améliorés.
DRTEFPCréé en 2005, dans le cadre du Plan de Cohésion Sociale (PCS), le
contrat d’insertion dans la vie sociale (CIVIS) instaure un droit à
l’accompagnement des jeunes, sans qualification ou de faible
niveau de formation, vers un emploi durable. Extraits de « INFORMATIONS RAPIDES n°47 -
Au cours de l’année 2007, 4 239 jeunes champardennais ont inté- Politiques de l’emploi et de la formation
professionnelle - Année 2007 »,
Principaux dispositifs en faveur de l'emploi DRTEFP Champagne-Ardenne
en Champagne-Ardenne
France
Champagne-Ardenne
métropolitaine
Unités : nombre de bénéficiaires et % Évolution Évolution
Année 2007
2007/2006 2007/2006
Emplois aidés dans le secteur marchand
Exonérations à l'embauche (ZRR, ZRU, ZFU,
4 079 +1,3 -14,4
CIE, CJE, CI-RMA)
Formation en alternance 9 298 +2,1 +7,3
Aide à la création d'emplois et d'activités 1 835 +24,6 +33,6
Emplois aidés dans le secteur non marchand
Contrats d'Accompagnement dans l'Emploi 5 990 -5,3 -4,9
> DÉFINITIONS
Contrats d'avenir 3 613 +13,4 +18,4
Services aux particuliers
Signification des sigles utilisés
Accre Aide aux chômeurs créateurs d’entreprisesNombre de salariés (activité mandataire)* 3 027 -4,4 -6,7
AS-FNE Allocation spéciale du Fonds national de l’emploi
Nombre de salariés (activité prestataire)* 6 929 +23,1 +20,0
CAV Contrat d’avenir
Accompagnement des restructurations et préretraites CAE Contrat d’accompagnement dans l’emploi
CIE initiative emploi
ASFNE : adhésions individuelles 164 +27,1 -12,9
CI-RMA Contrat d’insertion - Revenu minimum d’activité
Cellules de reclassement : adhésions 597 +16,4 -9,3 CIVIS dans la vie sociale
CJE Contrat jeune en entreprise
Actions de formations et d'insertion
Eden Encouragement au développement d’entreprises nouvelles
VAE : dossiers déposés devant le jury 168 +17,5 NS PAIO Permanence d’accueil, d’information et d’orientation)
PSE Plan de sauvegarde de l’emploi
Civis : nombre d'entrées 4 238 +0,1 -6,5
PCS Plan de cohésion sociale
* moyenne mensuelle SEJE Soutien à l’emploi des jeunes en entreprise
Source : DRTEFP Champagne-Ardenne, ANPE, Dares VAE Validation des acquis de l’expérience
INSEE DOSSIER Champagne-Ardenne nº22 - Bilan économique 2007

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.