Cristallisation des emplois salariés stables

De
Publié par

La conjoncture s'améliore mais le taux d'emploi des 15-64 ans ne franchit pas la barre des 50 %. Les emplois salariés stables sont moins accessibles que les emplois précaires. Le chômage et le « halo » autour du chômage restent à de hauts niveaux. La situation des jeunes, particulièrement préoccupante, se dégrade à nouveau. Moins d'un jeune sur dix est en emploi et le nombre de jeunes sans emploi augmente. A contrario, les seniors en emploi n'ont jamais été aussi nombreux.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 25
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Emploi - Chômage
Cristallisation des emplois
salariés stables
L’île reste dans une situation de déficit struc- ce type d’emploi : en 2010, 31 % des 15-La conjoncture s’améliore
turel d’emplois. Les opportunités pour tra- 64 sont en emploi salarié stable depuismais le taux d’emploi des
vailler sont nettement inférieures à celles de deux ans, après 30,1 % en 2009.
15-64 ans ne franchit pas la la France métropolitaine : en 2010, pour 100 Conséquence directe du déficit structurel
barre des 50 %. Les emplois personnes de 15 à 64 ans, il manque 15 d'emplois, le nombre de personnes sans
emplois en Martinique pour être au niveau du emploi qui souhaitent travailler demeuresalariés stables sont moins
taux d’emploi de la France métropolitaine. très élevé en Martinique. En 2010, 34 700accessibles que les emplois
L’état du marché du travail de la Martinique personnes sont chômeurs au sens du
précaires. Le chômage et le s'est légèrement amélioré par rapport à l'an Bureau international du travail et les inac-
« halo » autour du passé : les personnes qui exercent une acti- tifs souhaitant travailler sont 18 800. Ils sont
vité professionnelle sont 2 800 de plus ; le proportionnellement plus nombreux qu'enchômage restent à de hauts
taux d'emploi des 15-64 ans reste stable France métropolitaine : le taux de chô-niveaux.
(+ 0,8 point). Cette situation profite aux mage des 15-64 ans s'élève à 21 %, soit le
La situation des jeunes, femmes. Toutefois l’augmentation des double de celui de la France métropoli-
particulièrement emplois ne concerne que les non salariés, taine ; le taux du « halo autour du chô-
le secteur informel et les formes particuliè- mage » atteint 7 %, soit le triple de celui depréoccupante, se dégrade à
res d’emploi. Le nombre d’emplois salariés la France métropolitaine. nouveau. Moins d’un jeune
stables reste constant. Par ailleurs, les Le supplément d'emplois de 2010 ne se
sur dix est en emploi et le emplois salariés stables sont moins acces- traduit pas par une baisse équivalente du
nombre de jeunes sans sibles : en 2010, 2 % des 15-64 ans sont en nombre de personnes sans emploi : les
emploi salarié stable alors qu’ils étaient chômeurs sont 700 de moins, notammentemploi augmente.
sans emploi l’an passé ; en 2009, ce taux des hommes ; les inactifs qui souhaitentA contrario, les seniors en
était de 3 %. En 2010, il est plus aisé de travailler sont 100 de plus. Le nombre de
emploi n’ont jamais été trouver un emploi précaire qu’un emploi chômeurs baisse grâce notamment à la
aussi nombreux. salarié stable. C’était l’inverse en 2008 et diminution des licenciements et des
2009. Cette dégradation des conditions départs volontaires. En 2010, 0,9 % des
u second trimestre 2010, les Martini- d’insertion s’explique par le manque de 15-64 ans au chômage étaient en emploiAquais de 15 à 64 ans en emploi sont création d’emplois stables et par la moin- salarié stable un an auparavant, soit 0,6
128 900. Leur taux d'emploi s'élève à 49 %. dre mobilité des personnes qui occupent point de moins que l’an passé.
Peu de retour vers un emploi stable
Situation en 2009
Non salariés Emplois salariés Formes particulières Emplois du secteur Chômeurs Halo Etudiants Autres Total
stables d’emploi informel ou retraités
Non salariés 4,6 0,3 0,1 0,5 0,3 0,1 0,1 0,1 6
(0,3) (-0,1) (0,1) (0,1) (0,1) (0) (0) (0,1) (0,5)
Emplois salariés stables 0,1 31,2 0,7 0,3 0,9 0,2 0,4 0,7 34,5
(0) (1,1) (-0,1) (-0,3) (0) (-0,3) (-0,4) (-0,1) (-0,2)
Formes particulières d'emplois 0,4 2,6 0,1 1,4 0,5 0,2 0,3 5,6
(-0,4) (-0,3) (0) (0,3) (0,4) (0) (0,2) (0,2)
Emplois du secteur informel 0,4 0,7 0,2 0,8 0,2 0,4 0,1 0,4 3,3
0) (0,2) (0,1) (0) (-0,4) (0,2) (0) (0,2) (0,3)
Chômeurs 0,1 0,9 0,8 0,7 6,5 2,3 1,2 0,8 13,3
(0) (-0,6) (-0,1) (0,2) (-0,1) (0,3) (0,1) (-0,1) (-0,3)
Halo 0,1 0,5 0,3 0,3 2,4 1,9 0,7 1,0 7,2
(0,1) (-0,1) (0) (0,2) (0,5) (-0,1) (0) (-0,6) (0)
Inactifs étudiants ou retraités 0,0 0,5 0,3 0,0 0,7 0,6 17,3 1,1 20,5
(-0,2) (0) (-0,1) (-0,1) (-0,1) (0,3) (-0,1) (0) (-0,2)
Autres inactifs 0,1 0,4 0,3 0,3 1,2 1,2 0,7 5,4 9,6
(0) (-0,2) (0,2) (0) (0,3) (0) (0) (-0,6) (-0,2)
Total 5,5 34,7 5,4 3 13,6 7,2 20,7 9,8 100
(0,4) (-0,1) (-0,1) (0) (0,6) (0,7) (-0,6) (-1,1) (0)
Source : Insee, enquête Emploi DOM 2009-2010
Champ : Martinique , population des ménages, personnes de 15 à 64 ans (âge au 31 décembre)
Lecture : 4,6 % de la population des 15-64 ans est non salarié en 2010 et était non salarié en 2009, soit une hausse annuelle de 0,3 point.
28 N° 74 - Martinique - Juillet 2011
Situation en 2010Emploi - Chômage
Mais cette baisse des flux d’entrée au Loin des objectifs de Lisbonne
chômage est pour partie atténuée par
Taux d'emploi et objectifs européensun nombre croissant de personnes au
chômage ou dans le « halo » depuis Objectif
au moins deux ans. 2009 2010 européen
Pour 2010En 2010, 13 % des 15-64 ans sont
dans cette situation, soit 0,6 point de Taux d'emploi des 15-64 ans 48,6 49,4 70%
Taux d'emploi des femmes de 15-64 ans 45,7 47,0 60%plus que l’an passé.
Taux d'emploi des 55-64 ans 43,2 44,3 50%
Le nombre de jeunes en Personnes ayant un emploi 126 177 128 928La situation
emploi stagne à 4 800. Hommes 61 570 61 894des jeunes
Ils représentent 8 % de Femmes 64 607 67 034
se dégrade la population des 15-24 Source : Insee, enquête Emploi DOM 2010
Champ : Martinique , population des ménages, personnes de 15 ans à 64 ans (âge au 31 décembre)ans. En revanche, les
jeunes sans emploi et qui souhaitent
Chômeurs au sens du BIT de 15 à 64 anstravailler sont toujours plus nombreux.
Les chômeurs de 15-24 ans sont 2009 2010
7 900, soit 500 de plus en un an. Le Ensemble des chômeurs 35 414 34 724
taux de chômage des 15-24 ans atteint Hommes 16 186 15 449
62 % en 2010, après 61 % en 2009. Femmes 19 228 19 275
Les jeunes dans le « halo » sont 4 000, Taux de chômage selon le sexe et l'âge (%)
soit 500 de plus que l’an passé.
Ensemble 21,9 21,2
15-24 ans 61,0 62,2
Le nombre de seniors 25-49 ans 21,7 20,9
50 ans - 64 ans 11,5 10,9en emploi s’accroît
Hommes 20,8 20,0
15-24 ans 62,7 62,7Cet éloignement massif et progressif
25-49 ans 18,6 18,8
des jeunes se double d'un vieillisse- 50 ans - 64 ans 12,5 8,7
ment de la population en emploi. Les Femmes 22,9 22,3
55-64 ans en emploi sont 20 500 en 15-24 ans 58,7 61,4
25-49 ans 24,4 22,62010. Ils représentent 16 % de la
50 ans - 64 ans 10,5 13,1population des 15-64 ans en emploi.
Taux de chômage de longue durée (%)En 2002, ils en représentaient 11 %.
Le taux d’emploi des seniors est de Ensemble 16,2 15,4
Hommes 14,8 13,544 %, loin de l’objectif de Lisbonne
Femmes 17,6 17,2de 50 %.
Halo autour du chômage (nombre)
Ensemble 18714 18780
Xavier PARAIRE Hommes 7020 6905
Femmes 11694 11875
Source : Insee, enquête Emploi DOM 2010
Champ : Martinique, population des ménages, personnes de 15 à 64 ans (âge au 31 décembre)
Définitions
Chômeur au sens du BIT : personne en âge de travailler (15 à 64 ans) qui répond simultanément à trois conditions :
- être sans emploi, c'est à dire ne pas avoir travaillé, ne serait-ce qu'une heure, durant une semaine de référence ;
- être disponible pour prendre un emploi dans les 15 jours ;
- avoir cherché activement un emploi dans le mois précédent ou en avoir trouvé un qui commence dans moins de
trois mois.
Les emplois salariés stables : il s’agit des emplois sous contrat à durée indéterminée et des emplois des titulaires de
l’Etat ou des collectivités locales.
Formes particulières d’emploi : il s’agit d’emplois salariés à durée déterminée ou occupés, essentiellement, par les inté-
rimaires, les apprentis, les stagiaires ou les contrats aidés.
Le « halo autour du chômage » : certaines personnes souhaitent travailler mais sont classées comme inactives, soit
parce qu'elles ne sont pas disponibles rapidement pour travailler (deux semaines), soit parce qu'elles ne recherchent
pas activement un emploi. Ces personnes forment ce qu'on appelle un « halo » autour du chômage.
Le taux d’emploi des 15-64 ans est calculé en rapportant le nombre d'individus de 15 à 64 ans ayant un emploi au
nombre total d'individus de la même classe d’âge.
29
N° 74 - Martinique - Juillet 2011

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.