Croissance atone et chômage en hausse

De
Publié par

Le ralentissement conjoncturel, amorcé en Midi-Pyrénées en 2002, s'est accentué en 2003. L'emploi salarié marque le pas au premier semestre et le chômage repart à la hausse au troisième trimestre. Cependant, les chefs d'entreprise interrogés en octobre anticipent une reprise.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 35
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

Numéro 69 : décembre 2003
Croissance atone, chômage en
hausse, mais espoir de reprise
Le chômage augmente en Midi-Pyrénées Reprise de l'activité dans le bâtiment
Evolution du taux de chômage trimestriel Opinions sur l'activité : solde des réponses
corrigé des variations saisonnières "amélioration" moins "détérioration" (en %)
% %
6013
50
Bâtiment12 40
30Haute-Garonne
11
10,7 20
10
10
9,7
Midi-Pyrénées 0
Industrie9,7 - 10
9
France - 20
8 - 30
1T99 1T00 1T01 1T02 1T03 3T03 1T99 1T00 1T01 1T02 1T03 3T03
Source : Insee, estimations trimestrielles des taux de chômage Source : Insee Midi-Pyrénées, enquêtes de conjoncture dans l'industrie et le bâtiment
INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE
ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES
DIRECTION REGIONALE
DE MIDI-PYRENEES
Téléphone : 05 61 36 61 36
Télécopie : 05 61 36 62 00
Adresse : 36, rue des Trente-Six-PontsLe ralentissement conjoncturel, 31054 TOULOUSE CEDEX 4
Directeur de la publication : Benjamin Camusamorcé en Midi-Pyrénées en 2002, Rédactrice en chef : Marie-Pierre Plaux
Maquettiste : Evelyne De Mas
Ce document est téléchargeable à partir du site internets’est accentué en 2003. L’emploi salarié marque
www.insee.fr/mp
à la rubrique « publications »le pas au premier semestre et le chômage repart
Imprimeur : ESCOURBIAC, 81304 Graulhet Cedex
Dépôt légal : décembre 2003à la hausse au troisième trimestre. ISSN : 1262-442X
CPPAP : 183AD
SAGE : SIPAG6976Cependant, les chefs d’entreprise interrogés
Prix : 2,2 €
Abonnement à l'ensemble des publicationsen octobre anticipent une reprise.
pour l'année 2003 : France 70 €, Etranger 87 €
1Croissance atone, chômage en hausse, mais espoir de reprise
près cinq années d’une croissance trimestre et + 0,2 % au deuxième), sous Le niveau de l’emploi intérimaire se
comprise entre 3 et 4 %, l’emploi l’effet d’un ralentissement de l’activité maintient en Midi-Pyrénées : ramené enAen Midi-Pyrénées a augmenté à dans les services, où les effectifs n’ont équivalents-emplois à temps plein, on
un rythme ralenti en 2002. Les effectifs progressé que de + 0,2 % au premier compte plus de 19 000 intérimaires au
ersalariés du secteur privé et semi-public semestre. Le commerce, en revanche, reste 1 semestre 2003, soit 2 % de plus qu’au
er ern’ont progressé que de 1,7 % dans la dynamique (+ 1,1 % au 1 semestre). 1e 2002 (contre une baisse de
région, cette hausse étant cependant Globalement, en six mois, le secteur ter- 3,5 % en France). Dans la région, le volume
supérieure à l’évolution en France (0,2 %). tiaire n’a créé que 1 400 emplois, contre de travail intérimaire se stabilise dans les sec-
4 800 en moyenne par semestre en 2002 teurs du tertiaire et de l’industrie. Il conti-
Au cours du premier semestre 2003, et 8 600 en 2001. nue à augmenter à un rythme soutenu dans
ce ralentissement s’accentue : alors que la construction (+ 6 %), dopé par les grands
l’emploi est en diminution en France Fait nouveau dans la région, la croissance chantiers du viaduc de Millau, du métro
(- 0,2 %), il n’augmente que très légère- de l’emploi salarié se ralentit dans la cons- toulousain et d’Aéroconstellation.
ment dans la région (+ 0,2 %). truction (- 0,1 % au deuxième trimestre,
après + 0,4 % au premier trimestre). Au Le chômage augmente
Au premier semestre premier semestre 2003, près de 200
2003, les créations emplois ont été créés, contre environ 800 Après deux ans de quasi-stabilité, le
d’emploi dans le tertiaire par semestre en 2001 et 2002. taux de chômage augmente en Midi-
compensent à peine les
pertes dans l’industrie Début 2003, l'emploi reste dynamique dans le commerce
Variation de l'emploi salarié régional au premier semestre 2003
(hors agriculture, administration, éducation, santé et action sociale)
Alors que les suppressions d’emplois
Commerce
sont plus nombreuses que les créations
Services aux particuliers
en France au premier semestre, les créations Agroalimentaire
l’emportent encore, mais très faiblement, Activités immobilières
Constructionen Midi-Pyrénées, avec une augmen-
Biens d'équipementtation de 0,1 % du nombre d’emplois
Energie
dans le secteur privé et semi-public, au Industrie automobile
premier comme au second trimestre. Au Activités financières
total, près de 800 emplois ont été créés Services aux entreprises
Transportsen six mois, contre 4 800 par semestre
Biens de consommationen moyenne en 2002, et 11 000 en 2001.
Biens intermédiaires
- 1 000 - 500 0 500 1 000 1 500
La baisse de l’emploi dans l’industrie, Source : Insee, estimations trimestrielles d'emploi salarié
amorcée début 2002, s’accentue début
2003 : de - 0,2 % au premier trimestre L'emploi salarié ne progresse plus début 2003
(hors agriculture, administration, éducation, santé et action sociale)elle passe à - 0,4 % au deuxième. Ainsi,
erIndice base 100 au 1 trimestre 1999 - Séries corrigées des variations saisonnièresce secteur a perdu plus de 800 emplois 118
Construction Midi-Pyrénées
en six mois. L’emploi reste dynamique 116
dans les industries agroalimentaires
114
(+ 0,8 % au premier semestre) et se stabilise Tertiaire Midi-Pyrénées
112
dans les industries de biens d’équipement
110 Total Midi-Pyrénées(+ 0,1 %). En revanche, la diminution
de l’emploi salarié s’accélère dans les 108
Total Francesecteurs des biens de consommation 106
(- 2,5 % au premier semestre) et des biens
104
intermédiaires (- 1,4 %).
Industrie Midi-Pyrénées102
100L’emploi dans le secteur tertiaire
1T99 1T00 1T01 1T02 1T03 2T03
marque le pas (+ 0,1 % au premier Source : Insee, estimations trimestrielles d'emploi salarié
2Pyrénées au troisième trimestre 2003 : il Un taux de chômage supérieur à 10 %
dans cinq départements de la région en septembre 2003est de 9,7 % en septembre, soit une aug-
%mentation de 0,3 point en un an. Cette 13
hausse est cependant moins forte qu’en
12
France (+ 0,6 point). Ainsi, le taux de Haute-Garonne
11chômage régional égale désormais le taux Hautes-Pyrénées
national, après lui avoir été longtemps 10
Tarn-et-Garonne
Tarnsupérieur. Parmi les régions voisines, Ariège
9
l’Aquitaine connaît aussi une hausse du Lot
8taux de chômage qui devient identique
en septembre à celui de Midi-Pyrénées 7 Gers
(9,7 %). En Languedoc-Roussillon, le
6 Aveyrontaux de chômage s’est stabilisé à un
5niveau élevé (13,8 %).
1T99 1T00 1T01 1T02 1T03 3T03
Source : Insee, estimations trimestrielles des taux de chômage
Dans la région, en un an, seul le taux
de chômage dans le Gers est resté stable.
Dans les autres départements, il aug- En un an, 6 400 chômeurs* en plus
Indicateurs de chômage fin septembre 2003mente de façon plus ou moins marquée :
Midi- Pyrénées France+ 0,1 point en Aveyron, + 0,2 en Ariège,
9,7 Taux de chômage (%) 9,7+ 0,3 en Haute-Garonne, + 0,4 dans le
0,3 Evolution sur un an 0,6Lot et les Hautes-Pyrénées, + 0,5 dans le
Demandeurs d'emploi de catégorie 1*
Tarn et + 0,6 en Tarn-et-Garonne. Ainsi,
104 186 Total 2 485 380en septembre 2003, le taux de chômage
6,5 Evolution sur un an (%) : 7,0
est au dessus de 10 % de la population 7,9 Hommes 8,4
5,3 Femmes 5,5active dans cinq départements : la Haute-
20 125 Jeunes de moins de 25 ans : 493 042Garonne (10,7 %), le Tarn (10,4 %), le
4,8 Evolution sur un an (% ) 8,3
Tarn-et-Garonne (10,4 %), les Hautes- 19,3 Part dans l'ensemble des demandeurs d'emploi (%) 19,8
30 654 Nombre des chômeurs inscrits depuis plus d'un an : 725 426Pyrénées (10,3 %) et l’Ariège (10,1 %).
4,28,1Dans les départements les plus ruraux, le29,4 29,2
taux de chômage demeure plus bas : 8,6 %
Demandeurs d'emploi de catégorie 1 + 6 **
dans le Lot, 6,3 % dans le Gers et 5,9 % Total123 833 2 901 324
en Aveyron. Evolution sur un an (%) :6,7 6,6
Hommes8,3 8,2
Femmes5,3 5,1Au cours du mois de septembre, le
* Catégorie 1 : demandeurs d'emploi immédiatement disponibles à la recherche d'un emploi à durée indéterminée, nombre de demandeurs d’emploi pro-
à temps plein (séries brutes)
gresse en Midi-Pyrénées (+ 1,7 % en don- ** Catégorie 6 : demandeurs d'emploi non immédiatement disponibles (ayant déclaré avoir travaillé plus de 78 heures dans le mois),
à la recherche d'un emploi à durée indéterminée à temps plein (séries brutes) nées corrigées des variations saisonnières),
Sources : DRTEFP, ANPE, Inseeplus fortement qu’en France (+ 1,0 %).
La hausse est particulièrement marquée
chez les jeunes de moins de 25 ans (+ 4,5 %).
Au cours des derniers mois, le nombre de demandeurs d'emploi
augmente plus vite dans la région qu'en France
Fin septembre 2003, en Midi- Evolution du nombre de demandeurs d'emploi de catégorie 1 (CVS)
Pyrénées, plus de 104 000 personnes sont Base 100 en janvier 1999
110
inscrites à l’ANPE et recherchent un
emploi à durée indéterminée, soit 6 400 100
personnes de plus qu’un an auparavant.
90
Entre septembre 2001 et septembre
France Midi-Pyrénées
2002, la région réussissait à contenir la 80
hausse du nombre de demandeurs d’em-
70ploi. Désormais, la hausse y est aussi forte
Janv. 99 Juill. 99 Janv. 00 Juill. 00 Janv. 01 Juill. 01 Janv. 02 Juill. 02 Janv. 03 Juill. 03
qu’en France : en un an, entre septembre Sources : DRTEFP, Insee
32002 et septembre 2003, le nombre de
Le chômage régional est en hausse dans toute les classes d'âge
demandeurs d’emploi augmente de 6,5 % Evolution du nombre de demandeurs d'emploi de catégorie 1 en Midi-Pyrénées (CVS)
Base 100 en janvier 1999dans la région, contre 7 % en France. 110
C’est pour les 25-50 ans que la 100
situation s’est le plus dégradée : le nombre
Plus de 50 ansde demandeurs d’emplois dans cette tran- 90
che d’âge augmente de 7,2 % en un an.
moins de 25 ans
80
25 à 50 ansLa dégradation de l’emploi touche
70moins les femmes que les hommes ; le
Janv. 99 Juill. 99 Janv. 00 Juill. 00 Janv. 01 Juill. 01 Janv. 02 Juill. 02 Janv. 03 Juill. 03
nombre de femmes au chômage aug- Sources : DRTEFP, Insee
mente de 5,3 % entre septembre 2002 et
septembre 2003 contre une hausse de 7,9 %
Dégradation de l'emploi plus marquée pour les hommespour les hommes. Les femmes restent
Evolution du nombre de demandeurs d'emploi de catégorie 1 en Midi-Pyrénées (CVS)cependant majoritaires (52 %) parmi les
Base 100 en janvier 1999demandeurs d’emploi de catégorie 1. 110
100Pour la première fois depuis début
1999, le chômage de longue durée a aug-
90menté dans la région en août et septem-
bre. Fin septembre 2003, près de 31 000 Hommes Femmes
80personnes sont au chômage depuis plus
d’un an en Midi-Pyrénées, soit une hausse
70
de 4,2 % en un an, hausse plus modérée Janv. 99 Juill. 99 Janv. 00 Juill. 00 Janv. 01 Juill. 01 Janv. 02 Juill. 02 Janv. 03 Juill. 03
Source : DRTEFP, Inseequ’en France (+ 8,1 %).
Dans un secteur tertiaire Dans les services, après un premier Le trafic aérien connaît toujours des
atone, le commerce de trimestre en baisse, l’activité s’est redressée difficultés : sur les dix premiers mois de
détail et les services aux deux trimestres suivants. La situation l’année, l’aéroport de Toulouse-Blagnac
aux particuliers tirent est contrastée selon les secteurs : progres- enregistre une légère baisse du trafic
sion dans les activités immobilières et lesleur épingle du jeu passagers par rapport à la même période
services aux particuliers mais baisse dans de 2002 (- 0,8 %) due au trafic intérieur,
La consommation des ménages est en les services aux entreprises, hors secteur de le nombre de passagers internationaux
retrait. Pour autant, sur le premier semes- l’intérim. En terme de chiffre d’affaires, le progressant de près de 5 %. Au premier
tre, le chiffre d’affaires du commerce de secteur du conseil et assistance enregistre semestre, le chiffre d’affaires du transport
une baisse au premier semestre, alors quedétail continue de progresser au même routier de marchandises est globalement
rythme que l’année précédente, avec le secteur des activités informatiques stable par rapport au premier semestre
même une légère accélération au constate une progression après un dernier 2002, malgré une baisse au deuxième
deuxième trimestre. L’activité dans la trimestre 2002 en régression. trimestre.
grande distribution progresse par rapport
au premier semestre 2002. Le secteur du
Le commerce de détail continue de progresser
commerce et réparation automobile en- Evolution du chiffre d'affaires (CVS) sauf automobiles
erBase 100 au 1 trimestre 1999registre une forte baisse de son chiffre 140
d’affaires sur le premier semestre 2003,
aussi bien par rapport à la fin de l’année 130
dernière que par rapport à la même
période de 2002 : les ventes automobiles 120
sont en fort retrait essentiellement au
Commerce de détailpremier trimestre. Enfin, après un 110
Commerce de gros
pre stable, le secteur du
Commerce de réparation automobile
100commerce de gros voit son chiffre
1T99 1T00 1T01 1T02 1T03 2T03
d’affaires baisser au deuxième trimestre. Sources : Direction générale des impôts, Insee - Déclarations de chiffre d'affaires
4Baisse de la fréquentation étrangère durant la saison estivale
Une conjoncture économique Baisse de fréquentation sur la saison
difficile et peut-être la canicule de cet Hôtels CampingsMilliers de nuitées
6 000été ont eu pour effet une baisse de la
Nuitées étrangères
fréquentation sur la saison (de mai à Nuitées française
5 000
septembre), aussi bien dans les hôtels
que dans les campings de la région. 4 000
3 000Dans les hôtels, la légère progres-
sion (+ 2,3 % par rapport à la saison
2 000
2002) des nuitées françaises ne com-
pense pas la baisse de fréquentation
1 000
étrangère (- 7 %). Dans les campings,
les nuitées françaises et étrangères sont 0
2001 2002 2003 2001 2002 2003
en légère baisse, respectivement de 0,2 Sources : Insee, Comité régional du tourisme, Comités départementaux du tourisme
et 3,5 %.
Deux trimestres de baisse du chiffre d'affaires
des hôtels et restaurants
Dans le secteur de l’hôtellerie et Evolution du chiffre d'affaires (CVS)
erBase 100 au 1 trimestre 1999restauration, on constate une baisse du 125
chiffre d’affaires global au premier
120
semestre, essentiellement imputable au
115léger recul d’activité des hôtels avec
restaurant. 110
105
100
1T99 1T00 1T01 1T02 1T03 2T03
Sources : Direction générale des impôts, Insee - Déclarations de chiffre d'affaires
Forte progression dans la construction depuis le début de l'annéeL’activité de la construction
Evolution du chiffre d'affaires (CVS) se redresse erBase 100 au 1 trimestre 1999140
Après une fin d’année 2002 difficile,
130
l’activité dans le secteur de la construc-
tion a redémarré, soutenue notamment
120
par des chantiers importants:
Aéroconstellation, métro de Toulouse, 110
viaduc de Millau… Dans le bâtiment,
l’activité s’est légèrement contractée au 100
1T99 1T00 1T01 1T02 1T03 2T03premier trimestre (les travaux de réhabi-
Source : Direction générale des impôts, Insee - Déclarations de chiffre d'affaires
litation suite à l’explosion de l’usine AZF
sont terminés), puis s’est largement Au final, au premier semestre, la baisse. Tous les grands secteurs sont
redressée, aussi bien dans le gros œuvre l’ensemble du chiffre d’affaires du secteur concernés. La contraction de la consom-
que dans le second œuvre : le nouveau de la construction a progressé. mation des ménages a eu un effet négatif
dispositif Robien et la reconduction des sur l’activité des industries de biens de
mesures fiscales incitatives pour l’entre- Une conjoncture difficile consommation et les industries agro-
tien des logements expliquent ce dyna- dans l’industrie alimentaires. De même, les échanges
misme. Ainsi, début octobre, les carnets interindustriels sont toujours aussi
de commandes offrent une durée Dans l’ensemble de l’industrie, malgré atones : l’activité des industries des biens
moyenne de travail à temps plein des un léger mieux au deuxième trimestre, la intermédiaires (textile, chimie, métallur-
effectifs de près de 6 mois. conjoncture est globalement orientée à gie, transformation des métaux...) et des
5biens d’équipement (aéronautique,
De nombreuses créations d’entreprisesindustrie des équipements électriques
et électroniques...) est globalement peu Dans la région comme dans l’ensemble de la France, les créations d’entreprises
dynamique. n’ont jamais été aussi nombreuses depuis le début de l’année, facilitées par l’anticipa-
tion des mesures gouvernementales incitatives (loi sur l’initiative personnelle de
Sur les neuf premiers mois de début août), lesquelles auraient conduit des chômeurs, en créant leur entreprise, à
l’année, l’activité des industries créer ainsi leur emploi. Ainsi, sur les années passées, un créateur d’entreprise sur trois
agroalimentaires s’est contractée pour la était au chômage quand il a créé son entreprise. Au total, en 2003, en moyenne
première fois depuis plusieurs années sous 3 500 entreprises sont créées par trimestre en Midi-Pyrénées, contre moins de 3 100
l’effet d’une diminution de la demande par trimestre en 2002 ou 2001. Les trois quarts des créations concernent les secteurs
intérieure. Ainsi, au premier semestre, le de la construction, du commerce, des services aux entreprises et des services aux
chiffre d’affaires global baisse légèrement particuliers.
par rapport à la même période de 2002.
Parmi les industries de biens de sous-traitants de l’aéronautique et plutôt
Pour en savoir plus
consommation, seul le secteur des équi- en régression pour ceux qui travaillent
• « La conjoncture dans le bâtiment -pements du foyer résiste à la baisse de avec le secteur spatial.
octobre 2003 ». Insee Midi-Pyrénées,l’activité, malgré un premier trimestre en
Infos Rapides, décembre 2003.baisse. La situation s’est dégradée dans La situation des industries des biens
l’habillement et le cuir ainsi que dans intermédiaires s’est légèrement redressée, • « La conjoncture dans l’industrie -
l’édition, imprimerie et reproduction. mais reste tout de même difficile. L’acti- octobre 2003 ». Insee Midi-Pyrénées,
Infos Rapides, décembre 2003.vité croit seulement pour le secteur des
Les industries des biens d’équipe- composants électriques et électroniques, • « La conjoncture dans l’hôtellerie -
ement ont vu leur niveau de production malgré un premier trimestre de baisse. 3 trimestre 2003 ». Insee Midi-
baisser. Ainsi, la situation dans les Inversement, le volume de la production Pyrénées, Infos Rapides, décembre
équipements mécaniques est difficile s’est fortement dégradé dans le secteur des 2003.
depuis deux ans. De même, dans le produits minéraux. • « Emploi et marché du travail -
esecteur des équipements électriques et 2 trimestre 2003». Insee
électroniques, la fin de l’année 2002 qui Midi-Pyrénées, Infos Rapides,
laissait présager un avenir relativement Un espoir de reprise décembre 2003.
optimiste ne s’est pas confirmée en 2003 : en fin d’année • « Les créations d’entreprises -
el’activité s’est contractée. 3 trimestre 2003». Insee
On sait désormais que le deuxième Midi-Pyrénées, Infos Rapides,
Un rythme de production d’Airbus semestre de 2003 est marqué par une décembre 2003.
maintenu à un bon niveau (230 avions reprise de l’activité des Etats-Unis qui a • « L’année économique 2002 en
livrés sur les dix premiers mois de l’année, un effet d’entraînement sur l’économie Midi-Pyrénées ». Insee Midi-
contre 238 pour la même période mondiale. Selon les chefs d’entreprise de Pyrénées, Dossier n° 116,
de 2002) et les montées en charge des la région interrogés en octobre, la situa- juin 2003.
programmes A380 et A400M font que tion dans l’industrie devrait nettement se • « Point de conjoncture : L’Europe
l’industrie aéronautique et les secteurs liés redresser au dernier trimestre, sous l’effet en retard ». Insee, Octobre 2003.
développent une activité soutenue et d’une reprise de la demande aussi bien
• « Note de conjoncture internatio-
créent des centaines d’emplois au premier intérieure qu’étrangère. Seul le secteur des nale ». Direction de la prévision,
semestre. L’activité dans le secteur spatial biens de consommation reste relative- Octobre 2003.
est en crise, conséquence d’une conjonc- ment pessimiste, la reprise de la consom-
ture difficile : crise des télécommunications, mation des ménages n’étant pas prévue
stagnation du marché des satellites de rapidement. De même, l’activité est
télédiffusion, arrivée à terme de plusieurs prévue en progression dans le bâtiment
programmes nationaux ou européens, comme dans les services aux entreprises.
forte concurrence américaine au niveau
des lanceurs … Au final, l’activité sur le Françoise BOUESSE
début de l’année est jugée stable par les Jean-Denis BIROT
6

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.