De 1999 à 2003 l'emploi évolue plus favorablement dans la région qu'en France

De
Publié par

Au 1 er janvier 2003, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur compte 1 754 000 emplois, soit une augmentation de 12 % en quatre ans (7 % pour la France). 90 % des nouveaux postes salariés appartiennent au secteur tertiaire, notamment aux services aux entreprises. Toutes les zones d'emploi de la région connaissent des progressions plus rapides que la moyenne nationale. Le retournement conjoncturel a entraîné, comme ailleurs, un ralentissement de la croissance de l'emploi en 2002. Ce ralentissement a néanmoins été moins fort dans la région : parmi les emplois supplémentaires créés en France en 2002, un sur quatre l'a été dans notre région.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 13
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
SUD INSEE N° 70  mai 2004 l'essentiel De 1999à2003 lemploiévolue plus favorablement dans la région quen France
er Au 1janvier 2003, la région Pro venceAlpesCôte dAzur compte 1 754 000emplois, soit une aug mentation de 12* % en quatre ans (7 % pour la France). 90 % des nou veaux postes salariés appartiennent au secteur tertiaire, notamment aux services aux entreprises. Toutes les zones demploi de la région connais sent des progressions plus rapides que la moyenne nationale. Le re tournement conjoncturel a entraîné, comme ailleurs, un ralentisse ment de la croissance de lemploi en 2002. Ce ralentissement a néan moinsétémoins fort dans la région : parmi les emplois supplémentaires créés en France en 2002, un sur quatre laétédans notre région.
er Au 1janvier 2003, ProvenceAlpes Côte dAzur compte près de 1 754 000 emplois. On en dé000 denombre 185 plus quen 1999 et 254000 de plus quen 1994. Depuis 1994, la croissance de lemploi aétécontinue, elle sest même accéléréeàpartir de 1999.
© INSEE 2004
ProvenceAlpesCôte dAzur touchée plus tard et moins fortement que la France par le retournement conjoncturel
En 2002, la région comme la France, connaissent une baisse sensible des créations nettes demploi (solde emplois créés  emplois disparus). Laccroisse ment est de 31 823 postes de travail soit 13 900 de moins que lannée précédente (135 000 de moins pour la France). Le rythme de croissance passe ainsi de 2,7 % en 2001à1,8 % en 2002. La région est pourtant celle qui subit le moins les premiers effets du retournement conjoncturel :parmi les emplois créés en France en 2002, un sur quatre laété en ProvenceAlpesCôte dAzur. Le dif férentiel de croissance entre la région et la France a augmentéde 0,8 point en moyenne sur la période 1999  2001 et de 1,3 point en 2002.
Lemploi non salariépostes)(179 000 est en augmentation de 2,6% depuis 1999 alors quil diminue de 2,1 % au ni veau national. Pour la seule année 2002, la progression atteint 2,4 % ce qui représente 4200 emplois supplémentaires, essentiellement dusàlapparition de plus de 3 300 entrepreneurs dans les ser vices. La part des nonsalariés dans lem ploi total reste au niveau quelle occupe depuis plusieurs années : un emploi sur dix.
SUD INSEEN ° 70  mai 2004 l'essentiel Les régions méditerranéennes ont les tauxL’emploi progresse plus rapidement en ProvenceAlpesCôte d’Azur de croissance de l’emploi les plus forts Indice d’évolution de l'emploi total base 100 en 1990 Variation de l'emploi 19992003 332 750 120 110 920
115
110 Taux annuel moyen d'évolution 19992003 105 2,5 1,6 1,2 100 © IGN  INSEE 2004 Source : INSEE, estimations d’emploi 95 90 % des nouveaux 1990 19911992 19931994 19951996 19971998 19992000 2001 2002 2003 emplois salariés France ProvenceAlpesCôted'Azur appartiennent au tertiaire Source : INSEE, estimations d'emploi En ProvenceAlpesCôte d’Azur, le nombre de salariés a progressé des’explique en partie par la forte augquarts concernent l’administration pu 181 000entre 1999 et 2003, soit unmentation du travail temporaire : la problique (Etat, Collectivités locales). A taux de croissance annuel moyen deportion d’intérimaires parmi les salacela s’ajoute un gain de 20 100 emplois 3,1 %, largement supérieur à celui de lariés en ProvenceAlpesCôte d’Azursalariés dans les services aux particu France (1,9 %).passe de 1,3 % en 1999 à plus de 2 %liers. en 2003 (cf. encadré “L’intérim dansLe commerce, enfin, a gagné 30000 Le tertiaire, avec 162 000 salariés suples estimations d’emploi”). L’activitésalariés en quatre ans et les transports plémentaires en quatre ans, a largementde conseil et assistance aux entreprisesprès de 12 000. contribué à cette croissance. Fort decompte près de 13 200 salariés supplé er 1 290 000 emplois au 1janvier 2003,mentaires. Anouveau en augmentation depuis il regroupe 82 % des salariés.Toutes les autres activités des services1999 dans la région, l’emploi salarié Les services ont créé 132 000 emploissont créatrices d’emplois. Le secteur dedans la construction progresse de 15 % supplémentaires. Parmi ceuxci, lesl’éducation, de la santé et de l’actionen quatre ans (+ 11 500 postes). services aux entreprises se révèlent lessociale compte 29 400 emplois salariés plus dynamiques, en créant près dede plus. L’administration et le secteurL’emploi salarié agricole a diminué de 40 000 emplois dont plus de la moitiéassociatif fournissent 27200 emplois5,8 % soit 1 500 postes. La baisse avoi dans les services opérationnels. Celasupplémentaires dont plus des troissine les 10 % au niveau national. er Au 1janvier 2003 l’industrie compte 90 % des nouveaux postes salariés dans le tertiaire 172 300salariés soit 8800 de plus Evolution de l’emploi salarié en ProvenceAlpesCôte d’Azur entre 1999 et 2003 qu’en 1999 (+5,4 %).Cette progres Secteurs d'activitéEmploi salariéEvolution sion contraste avec la période anté Nes16 au19992003 rieure :entre 1990 et 1999 l’industrie 01/01/1999 01/01/2002 01/01/2003En valeurEn % avait perdu près 29000 emplois. En Agriculture, sylviculture, pêche25 73524 49024 243 1 492 5,8 Industries agricoles et alimentaires27 52128 81528 9971 4765,4dehors de l’industrie automobile, peu présente dans la région, seules l’in Industries des biens de consommation23 74324 84724 096353 1,5 Industries des biens d'équipement42 08943 99444 0271 9384,6 dustrie textile, l’habillement et cuir, la Industries des biens intermédiaires52 26858 33956 8594 5918,8 production de combustibles et carbu Energie 17917 18214 18349 4322,4 Construction 77286 88258 88824 11538 14,9rants ainsi que les industries des équi Commerce 209023 236031 238787 29764 14,2 pements du foyer perdent des emplois Transports 69794 78763 81638 11844 17,0 salariés sur cette période. Activités financières38 72841 28841 3242 5966,7 Activités immobilières25 76926 56026 413644 2,5 Au cours de l’année 2002, les taux de Services aux entreprises162 404195 395202 01939 61524,4 Services aux particuliers120 298137 884141 22720 92917,4 croissance de tous les secteurs sont en Education, santé, action sociale269 348291 686298 70829 36010,9 repli : plus faiblement dans le tertiaire Administration 231971 252519 259191 27220 11,7 Ensemble 1393 8941 547 0831 574 702180 80813,0en 2001), de3,3 %contre +(+ 2,3 % Source : INSEE, estimations d’emploi façon plus marquée dans la construc
© INSEE 2004
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.