Départs en retraite et remplacements d'ici 2015

De
Publié par

L'arrivée à l'âge de la retraite des générations du baby-boom, à partir de 2006, marquera un tournant. La vague de départs en perspective devrait accélérer le renouvellement de la main-d'œuvre, et sa mobilité. D'ici 2015, plus d'un tiers des actifs occupés qui résidaient en Alsace au recensement de 1999 auront passé le cap des 60 ans. Tous les secteurs seront concernés par ces départs. Mais le remplacement des partants dépendra de la stratégie adoptée par chaque entreprise. Dans certaines professions, les départs à la retraite sont susceptibles de créer des tensions sur le marché du travail.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 53
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite Trame par dØfaut
100 100
95 95EMPLOI
75 75
25 25
5 5
0 0Départs en retraite
et remplacements d'ici 2015
Le nombre d'actifs occupés de plus de 45 ans
L’arrivée à l’âge de la retraite
a augmenté d'un tiers entre 1990 et 1999
des générations Âge
65
dubaby-boom,àpartirde2006,
Hommes Femmes60
marquera un tournant.
55
La vague de départs
501999 1999en perspective
45
devrait accélérer
40
le renouvellement
35
de la main-d’œuvre,
30
et sa mobilité.
25
1990D’ici 2015, plus d’un tiers 1990
20
des actifs occupés Nombre d'actifs occupés
15
qui résidaient en Alsace 15 000 10 000 5 000 0 0 5 000 10 000 15 000
au recensement de 1999 L’âge moyen de cessation d’acti- tivement 13 000 pour celle "65
vité, en France, était de 58 ans en ans"), sont le fait de frontaliers,aurontpassélecapdes60ans.
2002. Toutefois, les réformes des qui travaillent en Allemagne ou enTous les secteurs seront
retraites adoptées par le législa- Suisse.
concernés par ces départs.
teur en 1993 et en 2003 devraient
Mais le remplacement inciter les personnes qui occu- Vers des départs
des partants dépendra pent un emploi à prolonger leur plus tardifs
activité au-delà de l’âge légal dede la stratégie adoptée
départ en retraite. Dans l’hypo- Avant que la nouvelle législationpar chaque entreprise.
thèse où tous les actifs recensés sur les retraites ne produise des
Dans certaines professions,
en 1999 décidaient de se retirer effets visibles, c’est le premier des
lesdépartsàlaretraite de la vieactiveà60ans,cesont deux scénarios envisagés - départ
sont susceptibles 258 000 emplois qui se libére- à 60 ans - qui se rapproche le plus
raient en Alsace, sur la période des comportements observés jus-de créer des tensions
1999-2015, soit plus d’un emploi qu’à présent. Pour l’heure, les ac-sur le marché du travail.
sur trois. Si tous optaient pour un tifs qui continuent à travailler
départ tardif, à 65 ans, le nombre au-delà de leur soixantième anni-
En Alsace, 10 900 actifs ayant un
d’emplois libérés ne serait plus versaire sont peu nombreux. En
emploi auront 60 ans en 2005. Ils
que de 158 000, soit un poste de Alsace, au recensement de 1999,seront 20 900 en 2010 et 22 100
100 100travail sur cinq seulement. seulement 11 % des personnesen 2015.
Dans cette population de futurs re- âgées de 61 ans occupaient en-Au total, ce sont 258 000 actifs
95 95
occupés qui atteindront 60 ans traités, on compte 44 % de fem- core un emploi. Selon une simula-
sur la période de 1999 à 2015, mes. Environ 23 000 départs, pour tion s’appuyant sur les données75 75
dont 168 000 dans le tertiaire et
l’hypothèse "60 ans" (respec- des recensements, il apparaît que
68 000 dans l’industrie.
25 25
5 5
0 0
3Chiffres pour l'Alsace · revue n° 25 · février 2005
1CPA R -PAGES 3 6.ps
R:\Publications\REVUE\CPA REVUE 25\CPA R -PAGES 3 6.vp
vendredi 4 fØvrier 2005 10:40:00
Source : Insee, recensements de la populationProfil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite Trame par dØfaut
100 100
95 95EMPLOI
75 75
25 25
5 5
En 1999, 27 % des personnes âgées de 60 ans
0 0
occupaient un emploi
90 veaux outils de travail, exigera un
Taux d'emploi (en %)
effort de formation intense pour80
les actifs les plus anciens.
70
60 2006 : accélération
50 du "papy-boom"
40
Les scénarios de départs en re-
30 traite à l’horizon 2015, malgré leur
caractère théorique, montrent que20
l’évolution démographique va for-
10
Âge tement contribuer au renouvelle-
0 ment de la main-d’œuvre dans les45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70
années à venir. Il s’agira en effetLe taux d'emploi est le ratio de la population active ayant un emploi sur la population totale du même âge
d’assurer, d’ici là, le remplace-
la moitié des actifs qui avaient 50 traite précoce pour des salariés ment d’une bonne partie des gé-
ans en 1990 étaient déjà partis en qui sont, en général, entrés dans nérations du baby-boom.
retraite ou en préretraite en 1999, la vie active beaucoup plus tard Les personnes qui franchissent
donc avant l’âge de 59 ans.Qui plus que leur aînés. L’attitude des en- le seuil des 60 ans dans les an-
est, environ 30 % des départs se treprises envers les salariés de nées 1999-2005 sont toutes
sont produits avant l’âge de 58 ans. plus 50 ans devrait aussi évoluer. nées entre 1939 et 1945. Ce sont
Beaucoup de ces jeunes retraités En effet, dans une logique de com- des classes plutôt creuses. La
ont eu une vie active très longue, pression des coûts de production, première classe pleine de l’a-
qui a souvent démarré dès 14 ans, la rémunération à l’ancienneté près-guerre fêtera son soixan-
après une scolarité couronnée par constitue souvent un obstacle au tième anniversaire en 2006. Il
le certificat d’études. Ils étaient maintien en activité des salariés faudra alors s’attendre à un gon-
donc peu concernés par la réforme âgés. Par ailleurs, la constante flement du nombre de départs en
de 1993, applicable aux retraites évolution des techniques de pro- retraite. De fait, le nombre d’ac-
du secteur privé, qui instaurait une duction, faisant appel à de nou- tifs atteignant les 60 ans passera
minoration du montant de la re-
Forte augmentation des départs en retraite à partir de 2006traite lorsque la durée de cotisation
était inférieure à 40 annuités.
25 000
À l’avenir, les comportements de- Nombre de départs
vraient progressivement évoluer.
D’abord, la réglementation en ma-
20 000
tière de cessation anticipée d’acti- Hypothèse "retraite à 60 ans"
vité est devenue plus restrictive.
Ensuite, la loi de 2003 a instauré 15 000
un allongement progressif de la
durée de cotisation, y compris
dans le secteur public, et l’a assor- 10 000
100 1001 Hypothèse "retraite à 65 ans"ti du système de la décote et de la
surcote ; elle devrait avoir un effet95 95
5 000plus dissuasif vis-à-vis d’une re-
75 75
1
Minoration du montant de la retraite si la personne ne
justifie pas du nombre de trimestres requis pour une Année
0retraite à taux plein. À l’inverse, si la durée de
cotisation dépasse le nombre de trimestres requis,
25 25une majoration, appelée surcote, est appliquée.
5 5
0 0
4 Chiffres pour l'Alsace · revue n° 25 · février 2005
2CPA R -PAGES 3 6.ps
R:\Publications\REVUE\CPA REVUE 25\CPA R -PAGES 3 6.vp
vendredi 4 fØvrier 2005 10:40:10
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
Source : Insee, recensement de la population de 1999
Source : Insee, recensement de la population de 1999Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite Trame par dØfaut
100 100
95 95EMPLOI
75 75
25 25
5 5
100 000 départs de moins d’ici 2015,
0 0en repoussant l’âge de la retraite de 60 à 65 ans
de 10 900 en 2005 à 15 700 en Nombre potentiel de départs
Actifs occupés
2006, puis 20 900 en 2010 et Secteurs d’activité
de 15 à 65 ans si retraite à 60 ans si retraite à 65 ans22 100 en 2015.
Agriculture, sylviculture 15 100 6 500 4 700La vague de départs des premiers
Industrie 195 200 68 400 40 500"baby-boomers" sera toutefois plus
Construction 48 500 15 500 9 800étalée que ces chiffres ne le lais-
Commerce 106 300 31 000 18 700
sent présager. Certains n’auront
Autres services 137 000 84 500383 000pas attendu leurs 60 ans pour quit-
Ensemble 748 100 258 400 158 200
ter la vie active (statut particulier,
préretraite, etc.). D’autres, à l’in-
verse, resteront actifs, car leur cation à 21 000 et les autres admi- teurs d’activité : l’industrie automo-
durée de cotisation s’avèrera insuf- nistrations publiques à 23 000. bile, les équipements mécaniques,
fisante pour bénéficier d’une re- Dans les deux premiers secteurs, les industries agroalimentaires et
traite à taux plein. les gains de productivité devraient le secteur "chimie, caoutchouc,
être assez faibles, et les départs plastiques". Sans préjuger des dé-
devraient donner lieu, globale- veloppements possibles des diffé-Le remplacement
ment, à des remplacements. La rents secteurs industriels, la re-des partants
croissance des effectifs, observée cherche permanente de gains de
Si tous les secteurs sont ou seront ces dix dernières années (10 %), productivité devrait conduire au
touchés par la vague de départs, devrait même se poursuivre, spé- non-remplacement d’une fraction
le remplacement des partants dé- cialement dans le secteur "santé des partants.
pendra de la stratégie adoptée par et action sociale", compte tenu du Dans le bâtiment et les travaux pu-
chaque entreprise : réaménage- vieillissement de la population. blics, un peu plus de 15 000 actifs
ment interne, réorganisation de la Dans beaucoup d’autres services atteindront 60 ans d’ici 2015. En
production, recherche de gains de publics, par contre, la réduction pénurie chronique de main-d’œuvre,
productivité, etc. des dépenses de fonctionnement le BTP devrait logiquement com-
Dans l’ensemble composite que et les gains de productivité, liés à penser ces départs par des em-
constitue le tertiaire, quelque l’informatisation, s’accompagne- bauches, à moins d’une chute
168 000 emplois devraient se libé- ront sans doute d’un redéploie- sensible de l’activité.
rer entre 1999 et 2015, si l’on re- ment des effectifs et d’une limita-
tient, pour simplifier, le scénario tion des recrutements. Embauche
d’un départ systématique à 60 Dans l’industrie, le potentiel de sa- ou promotion interne ?
ans. Pour ne citer que le tertiaire lariés en partance à l’horizon 2015,
non marchand, le secteur de la se situerait autour de 68 000 per- D’une catégorie socioprofession-
santé et de l’action sociale devrait sonnes. La moitié de ces départs nelle à l’autre, la situation au regard
faire face à 30 000 départs, l’édu- se concentrerait sur quatre sec- de la retraite n’est pas la même.
Méthodologie
La méthode utilisée dans cette étude a consisté à "faire vieillir" les actifs occupés, qui résidaient en Alsace lors du recensement de la
population de 1999. Ainsi, un individu né en 1950, qui avait 49 ans en 1999, aura 60 ans en 2010.100 100
Cette méthode ne tient pas compte de tous les autres phénomènes qui peuvent intervenir au cours de la période considérée : décès,
migrations, changement de profession ou de secteur d’activité des personnes. Les chiffres sont donc à considérer comme des ordres
95 95
de grandeur.
75 75
25 25
5 5
0 0
5Chiffres pour l'Alsace · revue n° 25 · février 2005
3CPA R -PAGES 3 6.ps
R:\Publications\REVUE\CPA REVUE 25\CPA R -PAGES 3 6.vp
vendredi 4 fØvrier 2005 10:40:11
Source : Insee, recensement de la population de 1999Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite Trame par dØfaut
100 100
95 95EMPLOI
75 75
25 25
5 5
0 0
L’âge de cessation d’activité est en que nombre d’entre eux reporte- Recherche
grande partie conditionné par ront leur départ à plus tard. ouvriers qualifiés,
l’entrée plus ou moins tardive Parmi les agriculteurs et les indé- enseignants,
dans la vie active. pendants, qui sont plus âgés en- infirmières…
Parmi les employés et les ou- core, 1 sur 2 atteindra la soixan-
vriers, 3 sur 10 atteindront la taine d’ici 2015. Plus de 4 000 Pour certaines professions, ces
soixantaine à l’horizon 2015. agriculteurs et 19 000 indépen- perspectives de départs à la re-
Beaucoup de ces actifs, qui sont dants pourraient ainsi céder leur traite sont susceptibles de créer
nés entre 1939 et 1955, ont tra- exploitation ou entreprise d’ici là. des tensions sur le marché du tra-
vaillé dès l’âge de 15 ans. Si tous Tous ces départs, sous réserve vail, si la relève n’est pas assurée.
partent à l’âge de 60 ans, ce sont qu'ils soient remplacés, ne Il s’agit de pourvoir, en effet, au
64 000 postes d’employés et conduiront pas nécessairement remplacement de près de 46 000
76 000 postes d’ouvriers qui se li- à une offre de poste de niveau ouvriers qualifiés, notamment de
béreront. équivalent. Le lien entre départ et 3 000 conducteurs routiers, de
Les cadres et les professions in- embauche est complexe. En ef- plus de 2 000 mécaniciens d’en-
termédiaires sont dans l’en- fet, un cadre qui se retire ne gé- tretien, d’un nombre équivalent de
semble plus âgés. 4 sur 10 vont nère pas automatiquement un re- mécaniciens-ajusteurs et de ma-
passer le cap des 60 ans durant la crutement "externe" de cadre, gasiniers, de 1 500 chauffeurs-li-
période considérée. Potentielle- même s’il y a remplacement. Par vreurs, maçons et cuisiniers, etc.
ment, 37 000 postes de cadres et le jeu de la promotion interne, il La moitié des 18 000 contremaî-
59 000 postes de techniciens ou peut donner lieu à l’embauche tres et agents de maîtrise doivent
assimilés seraient concernés. d’un technicien, voire d’un em- aussi être remplacés.
Cependant, compte tenu d’une ployé ou d’un ouvrier, pour rem- Dans l’éducation, on peut s’attendre
entrée souvent tardive dans la vie placer l’agent qui a été promu au départ de plus de 18 000 ensei-
professionnelle, il est probable cadre. gnants dans le primaire ou le se-
condaire. Dans le domaine de la
De fortes différences d'âge santé, ce sont 9 000 postes d’infir-
suivant les catégories socioprofessionnelles mières, de puéricultrices ou de sa-
ges-femmes qui sont susceptibles
60
d’être concernés, ainsi que 1 300
% des 45 ans et plus
médecins hospitaliers, 1 800 méde-
50 cins libéraux, 600 dentistes et 400
pharmaciens. Mais dans ces der-
nières professions, comme d’ail-40
leurs dans la plupart des profes-
sions libérales qui nécessitent de
30
longues études, les personnes quit-
tent rarement la vie active à 60 ans.
20
Monique SCHMITT
100 10 100
Daniel WAHL
95 95
0
Exploitants EmployésIndépendants Cadres Professions Ouvriers Ensemble75 75
agricoles intermédiaires
25 25
5 5
0 0
6 Chiffres pour l'Alsace · revue n° 25 · février 2005
4CPA R -PAGES 3 6.ps
R:\Publications\REVUE\CPA REVUE 25\CPA R -PAGES 3 6.vp
vendredi 4 fØvrier 2005 10:40:12
Source : Insee, recensement de la population de 1999

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.