Des interventions sur le marché du travail en diminution

De
Publié par

En 2008, 182 000 Franciliens ont bénéficié de l'une des principales mesures de la politique de l'emploi. L'année 2008 a été marquée par une diminution du recours aux mesures d'aides à l'emploi en Ile-de-France (- 9 %) et au niveau national (- 13 %). En effet, la baisse sensible du chômage observée durant le premier semestre 2008 a conduit les pouvoirs publics à limiter les moyens alloués aux dispositifs d'insertion professionnelle. Le retournement conjoncturel de la fin de l'été 2008 a toutefois inversé la tendance, avec une mobilisation accrue des contrats aidés en fin d'année. Les formations en alternance (emplois aidés dans le secteur marchand) rassemblent, à elles seules, plus de la moitié des bénéficiaires de la région. Introduction Des dispositifs marchands principalement axés sur les formations en alternance L'insertion dans le secteur non marchand pour les personnes les plus éloignées de l'emploi
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 26
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

22 Politique de l'emploi
Des interventions sur le marché du travail
en diminution
n 2008, 182 000 Franciliens mation initiale sont les principaux bé- mulent, quant à elles, souvent plusieurs
ont bénéficié de l’une des prin- néficiaires de ces formations en facteurs susceptibles d’empêcher leurE cipales mesures de la politique alternance. accès à l’emploi durable : avant leur
de l’emploi. Le recours aux dispositifs embauche, plus de la moitié des béné-
Le dispositif de soutien à l’emploi des
d’aides à l’emploi a diminué en ficiaires ne justifiaient d’aucun di-
jeunes en entreprise (SEJE), qui visait à
Ile-de-France (- 9 %), mais la baisse plôme, 22 % résidaient dans une ZUS
faciliter le recrutement direct de jeunes
observée reste plus mesurée qu’au ni- et 6 % étaient reconnus travailleurs
sans aucune qualification a été suppri-
veau national (- 13 %). handicapés.
mé à la fin de l’année 2007. La suppres-
■■■■ Chloé MandelblatL’intensité de la mobilisation des dispo- sion de ce dispositif n’a pas été
DRTEFP d’Ile de France
sitifs aidés est étroitement liée au ni- compensée par la décision d’orienter
veau de la demande d’emploi. Au plus de jeunes vers le contrat initiative
Les mesures d’aides
premier semestre 2008, la forte diminu- emploi (CIE). En effet, le contexte éco-
à l’emploi
tion du nombre de demandeurs d’em- nomique favorable, observé en début
ploi s’est accompagnée d’une baisse d’année 2008, a conduit à diminuer les Les mesures peuvent prendre la forme d’un
accès à un emploi aidé dans le secteur mar-sensible des moyens alloués aux dispo- crédits nationaux consacrés à cette der-
chand ou non marchand, d’une formation ensitifs visant à favoriser leur insertion nière mesure qui facilite l’embauche
alternance, de dispositifs d’accompagne-professionnelle. En revanche, le retour- de publics en difficulté. Aussi, le Ser-
ment vers l’emploi destinés aux publics prio-nement conjoncturel, observé à partir vice public de l’emploi d’Ile-de-France
ritaires, d’aide à la création d’entreprise oude septembre 2008, s’est traduit par a-t-il été amené à réserver prioritaire-
bien d’accompagnement après des restruc-une mobilisation accrue des différentes ment le CIE aux catégories de public
turations. S’ajoutent également d’autres ac-mesures d’aide à l’emploi, principale- ayant de très forts risques d’exclusion
tions, non recensées ici, visant à faciliter
ment au cours du dernier trimestre. professionnelle : les seniors avec un
l’accès ou le retour à l’emploi des chômeurs
faible niveau de formation, les travail-
comme par exemple les stages de formationL’utilisation des mesures de la politique leurs handicapés et les habitants des
financés par le Conseil régional ou organi-de l’emploi reste plus faible en
zones urbaines sensibles (ZUS).
sés par l’AFPA ou encore diverses presta-Ile-de-France qu’au niveau national.
tions proposées par Pôle emploi.Alors que la région concentre plus de L’insertion dans le secteur non
20 % de la demande nationale d’emploi,
marchand pour les personnes Création de Pôle emploi
elle représente seulement 16 % des en-
les plus éloignées de l’emploitrées dans les mesures d’aide à l’emploi. Depuis le 19 décembre 2008, l’ANPE et les
Assedic ont fusionné pour devenir Pôle
En 2008, le nombre d’embauches en
Des dispositifs marchands emploi. Guichet unique, Pôle emploi a pour
contrat aidé non marchand, dans une
missions : l’accueil et l’inscription des de-principalement axés association, un établissement public ou
mandeurs d’emploi, le versement des allo-
sur les formations en alternance une collectivité territoriale de la région
cations des demandeurs d’emploi
a diminué deux fois moins qu’au ni-
indemnisés, l’accompagnement de chaqueDepuis plusieurs années, l’Ile-de-
veau national (- 12 % contre - 24 %). La demandeur d’emploi dans sa rechercheFrance se caractérise par un dévelop-
forte campagne de mobilisation menée d’emploi jusqu’au placement, la prospec-
pement important des formations en
auprès des employeurs franciliens en tion du marché du travail, l’aide aux entre-
alternance (contrat de professionnali- fin d’année 2008 a, en effet, permis de prises dans leurs recrutements et de façon
sation et apprentissage). Ces formations
limiter le recul de ces dispositifs pour transitoire le recouvrement des cotisations
rassemblent, à elles seules, plus de
faire face au retournement brutal de la d’assurance-chômage.
50 % des bénéficiaires de la région,
conjoncture.
contre seulement 40 % au niveau na- Pour en savoir plus
tional. En 2008, dans un contexte de Le contrat d’avenir est réservé aux bé-
« Tableau de bord des politiques debaisse quasi générale des entrées dans néficiaires de minima sociaux, princi-
l’emploi » Dares, mars 2009, site inter-
les dispositifs d’aide, les embauches en palement aux allocataires du revenu
net : www.travail.gouv.fr
contrat de professionnalisation ont pro- minimum d’insertion (RMI) (60 %) et de
« L’Insertion par l’Activité Economique engressé de 8 %, soit deux fois plus qu’en l’allocation solidarité spécifique (ASS)
Ile-de-France», Supplément Bref Ile-de-France,France métropolitaine. Les jeunes Fran- (30 %). Les personnes en contrat d’ac-
DRTEFP, n° 17, novembre 2008.ciliens cherchant à améliorer leur for- compagnement vers l’emploi (CAE) cu-
Insee Ile-de-France 2009 Regards sur... l’année économique et sociale 2008Des interventions sur le marché du travail en diminution 23
Bénéficiaires de la politique de l'emploi en 2008*
Année 2008 Evolution 2008/2007 (%)
Ile-de-France/Dispositifs d'accès à l'emploi
France FranceIle-de-France Ile-de-France
métropolitaine métropolitaine
(%)
Emplois aidés dans le secteur marchand 108 184 18,9 -13,1 -13,7
Contrats d'Insertion Revenu Minimum d'Activité (CI RMA) 1 809 7,6 -19,3 -22,3
Contrats Initiative Emploi (CIE) 5 754 16,2 -40,3 -5,7
Soutien à l'emploi des jeunes en entreprise (SEJE)** 0- - -
Exonération à l'embauche en zone franche urbaine 3 213 17,5 -20,1 -10,7
Formation en alternance : 93 813 20,4 5,8 3,3
Contrats d'apprentissage 47 387 16,6 3,9 2,6
Contrats de professionnalisation 46 426 26,7 7,8 4,0
dont contrat de professionnalisation jeunes (- 26 ans) 40 793 28,8 13,1 1,6
Insertion par l'économique : 3 595 10,4 -3,0 -0,7
Entreprises d'insertion 2 903 11,6 -3,8 -0,1
Associations intermédiaires (nombre moyen de salariés mis à disposition) nd nd nd nd
Entreprises de travail temporaire d'insertion (nombre moyen de salariés mis à disposition) 692 7,4 0,7 -2,1
Aide à la création d'emploi/d'entreprises nd nd nd nd
Emplois aidés dans le secteur non marchand 30 626 11,1 -12,3 -23,5
Contrats d'Accompagnement vers l'Emploi (CAE) (Conventions initiales + avenants) 21 672 12,7 -13,8 -31,4
Contrats d'Avenir (CAV) (Conventions initiales + avenants) 8 954 8,4 -8,3 -6,2
Autres dispositifs d'insertion 30 179 15,2 9,5 3,0
Contrats d'Insertion dans la Vie Sociale (CIVIS) 26 487 15,4 6,9 2,4
Validation des Acquis et de l'Expérience (VAE) 1 122 10,7 3,9 5,7
Actions Préparatoires au Recrutement (APR) 2 570 15,1 49,3 7,9
Accompagnement des restructurations 13 077 15,7 1,2 9,8
Cellules de reclassement (bénéficiaires potentiels) 2 282 16,0 -35,3 -27,9
Conventions de Reclassement Personnalisé (entrées à Pôle emploi pour motif de CRP) 10 795 15,6 14,9 23,1
Total des bénéficiaires des mesures en faveur de l'emploi 182 066 16,1 -8,9 -12,6
*certaines données publiées sont susceptibles de révisions ultérieures et ne peuvent donc pas être comparées d 'une publication à l'autre.
**dispositif abandonné en 2008.
Source : Dares
Mesures pour l'emploi des jeunes Mesures pour l'emploi des chômeurs de longue durée
en Ile-de-France en Ile-de-France
Effectifs Effectifs
40 000
50 000
45 000
30 00040 000
35 000
30 000 20 000
25 000
20 000
10 000
15 000
10 000
0
5 000
2003 2004 2005 2006 2007 2008
0
Secteur marchand Secteur non marchand
2003 2004 2005 2006 2007 2008
Secteur marchand : CIE - CI RMAApprentissage Contrats en alternance SEJE
Secteur non marchand :
Contrats en alternance : - de 2003 à 2004 : CES, CEC
- de 2003 à novembre 2004 : contrats de qualification, d'adaptation et d'orientation - en 2005 : CES, CEC, CAE et contrat d'avenir
- à partir de novembre 2004 : contrats de professionnalisation - à partir de 2006 : CAE et contrat d'avenir
Source : Dares/DRTEFP Ile-de-France Source : Dares/DRTEFP Ile-de-France
Insee Ile-de-France 2009 Regards sur... l’année économique et sociale 2008

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.